01/04/2013

POU À SONDE À VRILLE : LE DANGER

Nouveau parasite dans la tignasse de vos chères têtes blondes, le pou à sonde à vrille, le plus dangereux de tous. Très résistant et évidemment petit, qui, comme tous les petits, déteste l’huile de foie de morue. Seul shampoing susceptible de le combattre, s’il est appliqué chaque matin et chaque soir durant six mois consécutifs.


Cette affreuse bête a un dard en forme de vrille, capable de perforer à la longue l’os crânien, et par cette sonde d’aspirer la matière grise du pouilleux.

 

À tel point que la victime tombe dans une déchéance psychique si grave qu’elle finit au PLR ou à l’UDC.

 

………………

 

Foin de blessant tri : Médicalement authentique et nouveau, renseignez-vous:

 

Bonne part de la population est amoindrie, fatiguée, courbaturée, plus ou moins déprimée, car elle manque de vitamine D.

 

Ou plutôt de synthétisation de cette vitamine D, qui est en fait une hormone, favorisant entre autre la testostérone et l’ossature. Et si la survitamination est très déconseillée, il est primordial d’avoir un taux suffisant de vitamine D active.

 

Car vous pouvez ingurgiter tous les aliments en contenant le plus, ça ne servira à rien si vous ne passez ensuite une bonne heure au soleil. Ou à défaut exposé à la lumière, au possible non cancérigène.

 

La synthétisation de cette vitamine n’a lieu qu’à cette condition. Et les dernières découvertes en luminothérapie le confirment : la meilleure lumière du jour à cet effet darde ses rayons, même à travers les nuages, entre 07h et 09h du matin.

 

……………….

 

Par conséquent, le Conseil fédéral s’est alarmé de cette situation, et grâce à la générosité désintéressée et compassion légendaires de Santésuisse et des assurances sociales, a été mis sur pied un plan d’action radical :

 

Toutes formes de confitures, mélasses, Nutella, miels en voie d’extinction, etc, seront bientôt sévèrement prohibées !

 

De nouvelles marmelades apparaîtront dans tous les supermarchés, composées de sardine, hareng, carpe et autres formidables apports en vitamine D, pour votre petit-déjeûner obligatoire.

 

Ainsi, À 07h pile et jusqu’à 09h, l’Helvète sain de corps et d’aise pris, devra impérativement sortir s’exposer à la lumière du jour, et tenter de digérer son petit-déjeûner en chassant les mouches.

 

De 09h à 10h, l’employé sera sommé de se laver les dents aux lavabos d’entreprise, et de consommer sa boîte quotidienne de pastilles rafraîchissantes.

 

Les dentistes et ophtalmologues auront droit à une heure supplémentaire pour leurs soins bucaux.

 

……………..

 

D’heureuses âmes sont prêtes à voler au secours de la ligne de conduite des pécheurs poussant le bouchon trop loin ; Qui tentraient d’éviter de sacrifier au sanitaire rituel des tartines matinales au flétan faisandé, exhalant plus spécifiquement son condensé de vitamine D.

 

Et tant pis si les requins de la finance locale, spécialisés dans la protection du maquereau, ne tendent la perche au menu fretin, ainsi refusent de redonner de l’âme aux rues, et osent nous imposer haleine de baleine.

 

Là, sentez, avant tout !

 

………………..

 

À part ça : Plus d’anguille sous Roche ! Voyez : N’est-ce pas don ?

 

Tamedia cacha lots de surprises : (Dès lors, de honte, où se planque-t-on ?) :

 

Aucun licenciement, aucune fermeture de quotidien romand !

 

Un arrangement à l’amiable est conclu ce jour, Tamedia renonce aux crapuleuses économies prévues au détriment de l’information en romandie.

 

Soulagement général ! La molesse notoire des syndicats les plus en vue laissait présager le contraire, mais il n’a fallu céder que sur un seul point pour calmer l’appétit gargantuesque de Tamedia. Le moindre mal, se dit-on.

 

Ainsi, absolument rien ne changera dans les médias romands comme Le Matin, La Tribune de Genève, 24 Heures, qui continueront à paraître normalement, suivant la ronde traditionnelle des reportages quotidiens de plusieurs pages au sujet de Blocher, Maurer, Perrin, Freysinger, …

 

Si ce n’est dorénavant : Exclusivement en schwiizerdütsch !

 

……………….

 

Scandale alimentaire supplémentaire :

 

Les grandes surfaces d’Europe retirent d’urgence de leurs rayons frigorifiques les tartares de saumon, pâtes de crabe et autres fruits de mer non reconnaissables.

 

Les produits analysés étaient en grande majorité remplacés par de la viande d’hippocampe !

 

…………………...

 

Pour l’heure : C’est assez.

 

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.