08/02/2013

LE TEMPS PERD AMANTS

Tempérament du Sud, de plus en plus rude, plus typé d’année en année, des Niçois de chez qui je reviens.

 

Point de déplaisant constat à formuler, foin de critique quelconque, des faits, que des faits :

 

A 07h du matin, carrefour de la Jonction à Genève, vous ne trouverez plus un seul journal gratuit dans la caisse bleue. A 15h en tous endroits de Nice et environs, les caisses sont toujours emplies aux trois-quarts.

 

Ceci pour la semaine. Le dimanche, vous pourrez parcourir des kilomètres à la recherche du Nice-Matin quotidien. Tous tabacs-journaux fermés, pas un seul kiosque à canards ouverts. Vous souffrirez les mille supplices du manque d’information, sentirez l’ignorance ambiante commencer à vous gagner dangereusement, et vous vous traînerez difficilement jusqu’à la gare SNCF où, miracle, vous éblouiront les rarissimes survivants journaux du jour.

 

Simple suggestion aux diffuseurs locaux, ayant si peu de succès:

 

A condition, bien entendu, la date de ce billet faisant foi pour tous droits, que je touche 1% des phénoménaux bénéfices futurs pour ce conseil salvateur :

 

Adaptez vos tirages en fonction de vos lecteurs potentiels, en relation avec la population locale: Surtout pour les journaux de turf, en grève étrangement très silencieuse depuis des lustres …

 

Publiez 15% en français et 85% en arabe.

 

………………………

 

Et hop, c’est parti, autre petit truc pour se préparer à refuser haut et fort son inévitable Prix Nobel d’Economie :

 

Sont donc réservés tous droits de la présente invention, la date de ce billet faisant ma foi fort mal au foie aux fous à lier de la corruption mondiale :

 

Fabrication de nouveaux billets d’argent et disparition des anciens en tous pays; Billets neufs munis de puce de localisation et de reconnaissance des empreintes ou de l’iris de toute personne les touchant, ou les plaçant devant ses yeux. Données instantanément transmises à un serveur central. Et système d’alarme dès qu’une somme de plus de 100.- est versée sans reconnaissance informatique du bien-fondé de la transaction; Sur compte attesté propre, de responsables dont les mouvements comptables, tous gains et toutes dépenses en balance démontrent l’honorabilité.

 

Soit : Entre autre : Traçabilité des dons, pour éviter que l’assistance humanitaire ne continue à crouler sous les versements, en restant incapable de les mener correctement à bon port. Et en fait: éradication pure et simple de toute forme de corruption de haut vol.

 

Procédé délicat, certes, (intrusif, mais à sécuriser correctement, qui ne devrait faire peur à aucun honnête homme) système faisant un peu « Meilleur des Mondes », d’Aldous Huxley; Mais, constatant les actuelles conséquences de la corruption mondiale passée et présente, cette gangrène finira par nous pulvériser totalement sous les implosions de bulles irréfragables, si nous ne réagissons pas en amont de manière véritablement efficace, et finalement effectivement au service du Souverain et non plus de ses racketteurs.

 

……………………….

 

Hein ? Culture générale ?

 

(Pas de critiques, pas de jugement … des constats, des constats) … :

 

Passés de mode depuis la découverte tant attendue du boson de Higgs, ne nous ayant rien appris de si promis, nos scientifiques se sont rabattus sur une autre supposée composante de la matière noire à trouver : Les Wimps.

 

Minuscules machins éventuels assurant à la Science, pour un bout de temps renouvelé, quelques milliards supplémentaires de nos subventions.

 

Le professeur de physique à l’université de Californie, Harry Nelson promet cette fois-ci qu’ « il se pourrait que l’on découvre quelque chose de fantastique ». (Notez bien le « on », évoquant de manière subliminale l’implication de tous ignorants aux bénéfices existentiels à en retirer).

 

Génial, effectivement. Dès que cette chère trouvaille n’aura rien apporté de plus immédiat que le boson, pour le commun des mortels, je réclamerai aux sponsors de la communauté scientifique quelques centaines de millions de francs, pour les recherches à temps perdu que j’effectue dans ma cuisine, afin de découvrir peut-être probablement vraisemblablement l’éventuelle nouvelle particule HdTZ%& » »°=QQ* qui possiblement bouleversera sans doute notre vision du monde.

 

………………………….

 

Pauvres bêtes, encore :

 

« Nos amis les animaux en manque de dons »

 

Comme s’il n’en traînait pas assez dans nos rues.

 

Gageons que la Droite la moins adroite du monde s’empressera de légiférer, l’obligation pour tout porteur de faire don à la SPA de ses poux et morpions.

 

…………………………..

 

Jolis espoirs pas crapuleux, toujours :

 

Le canard orangé des alentours de l’eau aux ânes, sur les rives du Lac de Genève, vous propose le jeu-concours WIN, doté d’une cagnotte de 100'000.-. Vous pourrez gagner entre 100.- et 10'000.- en répondant à une ou plusieurs questions, jusqu’à neuf réponses par jour.

 

Et ceci par SMS à 1fr50, et déduction du même montant pour chaque envoi sur la facture téléphonique, si c’est par Internet. Chaque participant pourra jouer maximum 500 fois par mois.

 

Vous gagnerez à coup sûr, à ce concours illégal puisque payant, mais si bien protégé, de comprendre enfin ce que faisait votre cadet à farfouiller durant des heures sur votre Iphone, en découvrant la facture téléphonique du mois agrémentée d’un charmant surplus de 750.-

 

De quoi réfroidir toute la gloire que vous tiriez des 100.- qu’il avait gagnés à l’un de ces jeux ne vous intéressant pas, puisque non violents et sans caractère sexuel, innocents jeux-concours que les gosses trouvent un peu partout, dans le premier journal venu.

 

……………………………

 

Les bons trocs du Docteur Delapeyrot :

 

Vous désirez vous faire vomir ? Rien de plus facile :

 

Répétez très vite cent fois : « Club de scrabble » !

 

………………………

 

Vous souhaitez améliorer vos performances intellectuelles ?

 

Le Professeur Nicolas nous conseille : Découvrez quel est le palindrome le plus court, pouvant à la fois signifier le positif comme le négatif ?

 

Comment, vous n’avez pas encore trouvé ? Vraiment, vous êtes nuls. Non ?

 

NON !

 

Combien de petits « non » de jeunes filles disent en fait « oui oui »  ?

 

……………………..

 

Suivons notre menu chemin jusque là où sont aspirés tous ses semblables:


Qu’arriva-t-il et qu’était-il prédit aux cloches, lorsque le clocher  de l’église s’effondra ?


Mais quelles cloches vous faites ! Facile :

 

Aucune d’entre elles ne tint très longtemps !

 

……………………..

 

Fin des bons trocs du Docteur Delapeyrot :

 

Ainsi, point d’ineptes préconcepts, de supputations sans modération : Une conclusion, une conclusion :

 

Les ficelles du métier d’éditeur auquel je suis actuellement attaché, pas encore tout à fait dans mes cordes, me retiennent de vous écrire plus fréquemment, j’en suis désolé. Mais n’ayez crainte, j’ai les mains libres pour assumer une présidence que je mène à bien, et ma proche propre publication, bien que nécessitant encore des heures de casse-tête, va bon train. Bonne ficelle, jusqu’au sommet évidemment.

 

Et comme l’on dit (tout prochainement) : Passez une happy fin de semaine.

 

Ali GNIOMINY

 

Avant le 15.02, et notre corrida avec l’astéroïde, puis avec un peu de chance celle contre les angliscismes, admirez comme samedi c'était Nice :

DSC_2640.jpg

Pardi, et ces amants partout, par temps perdus, partis ?

Commentaires

Mais, bonne mère de couillong, c'est qu'on les recharge cinq fois par jour, chez nous, nos caissettes à gratuits ... Il faut bien avoir du journal pour emballer la sardine.

L'amer de Nice

Écrit par : Aimé Prisé | 08/02/2013

Les commentaires sont fermés.