« 2012-12 | Page d'accueil | 2013-02 »

26/01/2013

L’UNION FAIT LA FARCE …

… Et le solitaire la dinde.

 

Joyeux Nobel, que cette Union des timocraties européennes pour plus d’ouverture aux vandales de tous bords, plus centralisé racket de contributions à supercherie monétaire, par excellence inégalitaire, plus grand mépris des résistants, plus solidaire Foi en n’importe quoi pourvu que ce soit rentable.

 

Bref, je ne le dirai jamais assez : L’accroc, assis, à vos beaux bas raccourcis fera tache, qui fâche, en douce en masse, votre union de grognons.

 

…………………………………..

 

Et pendant ce temps, sur nos monts, quand les lunes …

 

… annoncent de bouillantes burnes …

 

Au sommet de leur art, nos jeunes romands exposent leurs dénudées postérieures rondeurs à la face de boucs et à l’essaim d’autres d’emblée « buzzés ».

 

Facebook, que vous aurez familièrement reconnu ci-dessus, (qui se ressemblant s’assemblant) s’est contenté de ne censurer que les fesses féminines et donc n’exhibe que masculins popotins, sur fond de cimes enneigées.

 

Phénomène incontournable de mimétisme exponentiel transposé sur différents décors ; Où que porte notre regard, nous ne voyons plus que cela sur tous médias. A tour de rôle, célèbres et inconnus baissent le froc tous azimuts, dévoilant qui : gélatineux fessier à la Elton John, qui : rose-bonbon cul-cul à la Justin Biberon, (au fait : ses études, c’est l’ENA ?) qui : galbée croupe d’éphèbes baisant ensemble, choquant à souhaits tous naturellement répulsés, dans le plus dangereusement homophobe canard orangé local.

 

Car voilà, il est des crimes estompés qui mériteraient la fermeture immédiate de ce genre de quotidiens à sensation, sans scrupules face à l’attrait du lucre.

 

C’est zob scènes, lorsqu’ils font toute une tartine parce que Daniel Vaseline se retire, suggérant que pour la relève c’est la queue, visant à toucher le paquet, et autres fadaises, et qu’ils balancent soudain sensationnaliste pitance aux bêtes homophobes, (dont les meutes « bien-pensantes » se déchaînent en France, en Russie, en pays musulmans) … en exposant des photos homosexuelles choquantes à tout public, sous prétexte que ces images, pour stupide campagne anti-HIV, ne sont EXCLUSIVEMENT affichées que dans des revues et bars homosexuels !!!

 

Quelle meilleure manière d’inciter, même les hétéros les plus compréhensifs, à détester la différence de ces présentés comme provocateurs, dans des positions scabreuses susceptibles de marquer les plus ou moins jeunes lecteurs ? Mais permettant à coup sûr de bien vendre le torchon …

 

Déjà qu’une minorité de folles et déjantés vulgaires font bien plus de mal à leur cause homosexuelle que tous les ignares machos, obscurantistes hétéros et niaises barjotes mères, toujours persuadés que pédé signifie pédophile : Il ne manquait plus qu’une ou l’autre rédaction déshonnête s’amuse à exciter ainsi la haine homophobe. Intolérable. Mais fort rentable. Que « Le Matin » soit mis au pilori, qu’on lui balance quelques oranges pourries, et qu’il soit au moins condamné à reverser à une œuvre d’aide aux victimes d’homophobie la recette du jour de cette ordurière parution !

 

Ah, si un douteux Tribunal Fédéral n’avait pas donné gain de cause à de jeunes eugénistes en herbe  valaisans, traitant les homos de déviants  … si ce pays pouvait devenir exemplaire en matière de lutte contre les discriminations, plutôt que de les favoriser ; par actuel accroissement des différentes vitesses d’accès à la justice, l’information, aux soins, aux études, …

…………………………………………

 

Allons, sans voiles et sans vapeur :

 

Laissons les scandales de côté, comme Easy-Jet ne pouvant décoller parce qu’il y a trop de mâles dans l’avion, alors qu’il suffit qu’ils voyagent à poil puisqu’ils aiment tant se montrer nus, et applaudissons l’ingéniosité de Neuchâtel, qui a installé des îles flottantes munies de panneaux solaires sur le lac. Une conséquente économie énergétique qui devrait faire des vagues.

 

D’ailleurs : Toujours à la pointe de l’innovation comme du Léman, Genève la grippe-sou promet de faire coup double, en assemblant des îles faites de panneaux solaires, de manière à réaliser enfin sa traversée de la rade.

 

Mme Künzler, experte en îlots festifs et bruyants, promet une promenade pour piétons en bord de route surchargée de cette traversée solaire, et des places de pique-nique où les badauds rôtiront leurs saucisses en quelques secondes à peine, à même les panneaux. L’on se réjouit de ces joyeuses sauteries.

 

Et je saisis l’occasion de lui rappeler que nous, enfumés assourdis riverains du Rhône, tenterons de supporter le prolongement voté des plateformes-plages ci-dessous, mais si vous nous foutez cet indispensable bloc sanitaire sous le nez, nous sacrifierons chaque jour au rituel du montrer de cul, non point sur nos monts, mais en déféquant sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

 

…………………………………………….

 

Transition toute faite avec ceux qui le fréquentent : Nous sommes constitués de 2 à 4% de fragments d’ADN de Néandertal, nous dit le Directeur du laboratoire de génétique de L’Institut Max-Plank.

 

Et croyez bien qu’il s’y connaît en matière de Néandertal, Monsieur Svante Pääbo.

 

De son côté, un professeur de l’université d’Harvard, George Church, prêche aussi pour son église. Il cherche mère porteuse pour embryon obtenu par séquençage du génome de l’homme de Néandertal.

 

Joie : Une nouvelle race néo-Néandertal pour bientôt, dont le premier d’entre tous sera né d’une vierge mère … ?

 

Vite, il y a un sacré paquet à se faire : Si Church n’y a pensé avant :

 

Je me sacre ce jour Archipape de l’Eglise de Néandertalogie !

 

………………………………………

 

2 à 4% d’instinct Néandertalien en chacun de nous, et 96 à 98% d’ignorance « Cromagnonesque » chez certains. Preuve en est :

 

Un borgne conduit des aveugles et nous promet l’enfer !

 

Comme quoi les extrêmes se rejoignent effectivement. Quel pire enfer imaginer que d’être conduit à la Foi_ par un borgne du Front National et/ou celui des islamistes ?

 

………………………………………...

 

Un espoir cependant, lancé au Forum de Davos :

 

L’Europe n’a que 60 ans !

 

Donc : Très bientôt en retraite !

 

…………………………………………..

 

Et encore un article pour ne rien dire :

 

Handicapés, ils pilotent une machine par la pensée !

 

Ras-le-bol de ces articles continuels sur nos Conseillers fédéraux !

 

………………………………………….

 

Ainsi : Amis lecteurs admirateurs, amies lectrices adoratrices, braves gens, gentes dames et critiques si cyniques : le tam-tam de l’auteur bat au cœur du ram-dam à vos trousses en la brousse Suisse, n’en veut à vos cuisses mais avant, à vos méninges de …… savants.

 

Moralité : Allez gorilles !

 

Et en Paix.

 

Ali GNIOMINY

DSC_1565.JPG


15/01/2013

MANI PULITE : RATURE

Ou : Là-haut sur l’amont ânes nient affronts.

 

La Suisse ne veut plus blanchir ... L’Italie lui passe un savon … Plein de nocives bactéries.

 

C’est du propre ! Et croyez bien qu’au lieu de condamner les empoisonneurs, le pouvoir transalpin va s’en laver les mains.

 

……………………………….

 

Nous apprendrons vraisemblablement tout prochainement, qu’après de torrides séances de bunga-bunga et d’efforts de type « rubygate », des quantités énormes de savon furent nécessaires. Les distributeurs des palaces vite à sec, il fallut emprunter directement le savon bleu des bassins de sa fabrication, qu’il serve au nettoyage intime des multiples convives, avant d’être envoyé pour ultime usage aux Hôpitaux suisses. Friands d’achats à très bas prix, faisant mousser les dégoûtés nostalgiques de l’helvétique propreté.

 

………………………………

 

Cristalline, à l’inverse :

 

La diva Adèle passe sous silence aussi bien son léger embonpoint que son talent comique !

 

Autrement dit : De la Comédie Adèle l’Art tait !

 

………………………………

 

Plus léger encore :

 

Le propriétaire d’un Sex-shop en Sibérie paie ses impôts en poupées gonflables.

 

Une manière comme une autre d’éviter de se faire personnellement baiser.

 

……………………………….

 

Pesant :

 

Outrages et dits :

 

No Nobs temps …

 

… Nonobstant la dernière envolée de Claude sur les gammes infinies, son œuvre n’a pas fini de faire du bruit.

 

……………………………..

 

Au fait, Youssou N’Dour, Fela Kuti, Toure Kunda, le Camerounais Richard Bona (accompagnant à la basse l’américain Quincy-Jones) … ces magnifiques représentants de l’Afrique à Montreux n’ont-ils pas apporté à leur continent l’excellence de l’exemple planétaire déjà  légendaire ? Du rassembleur que le Time honora du titre d’ « European Hero », qui fut docteur honoris causa de l’EPFL, commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres, excellent musicien : Cette idôle des festivals : Et en Afrique ce « dégénéré homosexuel » de Claude Nobs !

 

C’est bien cela l’évolution actuelle du continent noir, Non ?

 

Mais, vrai que, pour futur Devoir de Mémoire, l’exemple français des ordurières christiques marches homophobes d’une minorité ultramédiatisée n’aide pas.

 

……………………………….

 

D’autant plus surprenant de manque de fermeté, de la part d’un Gouvernement. À soutenir toutefois pour son objectivité, car à 85% athée ou agnostique et à 100% non pratiquant (selon sondage présenté par Canal+, si je ne m’abuse).

 

Ces chiffres démontrent qu’enfin sont à leur poste des décideurs non pollués par de l’infantilisation religieuse, travaillant sur du vérifiable, du solide redistribué plus correctement, et non plus sur de l’abus sournois de détresse d’autrui comme ici, constituant traditionnelles inéquitables fortunes.

 

……………………………….

 

Mais après tout, (puisque tant de convaincus lui courent après), pourquoi n’existerait pas plus Grand Barbu que tous les autres, en sa Céleste Résidence où Il convie meilleurs d’entre tous, et projette allègrement en les feux infernaux majorité de ses autres enfants chéris ? Il y a des tarés partout, pourquoi pas là-haut ?

 

Imaginons :

 

Ali, au Walhalla alla. Au Walhalla alla Ali boudant Bouddha. Voilà qu’Ali au Walhalla allie titans tant titillés à l’hallali.

Ali ailé, au Walhalla à tort à Thor tout déballa quant aux zones d’amazones que ne grimpe tout l’Olympe. Quant à Kâli, elle en pâlit dès qu’hindou doux que lèche Ganesh salit son lit.

 

Là …

 

L’Ali, t’es rat. Tu rames, mènes ta barre qu’à l’horizon bigarré :

 

…………

 

Bien à vous, des marées,

 

… et gare à la houle, au tanguement d’esprit vous révélant qu’à l’instar du Palais fédéral et ce qu’il représente, le Cervin penche également beaucoup trop d’un côté :

  

DSC_2573.JPG

Opposez vous :

 

Ali GNIOMINY

10/01/2013

DÉMENTS SONGES

Vous rêvez d’un monde sans mensonges ? Ce n’est pas gagné. Voyez vous-même ce que l’on nous fait croire :

 

Genève vit une grave pénurie de dons du sang !

 

Fadaises ! Alors que grâce à la recrudescence d’agressions, les Genevois n’ont jamais versé autant de sang !

 

……………………….

 

Décidément : Sens cru pullule :

 

« Le Monde » cherche Français travaillant en Suisse et ayant observé une montée du sentiment « anti-frontaliers ».

 

Prochain sondage prévisible de l’un de nos quotidiens:

 

Suisses travaillant en Suisse, avez-vous observé une montée du sentiment frontalier « anti-Suisses » ? Vos témoignages nous intéressent. Surtout si vous faites partie, par exemple, des subordonnés Confédérés, ayant entendu, de la part d’une certaine frontalière directrice par intérim d’un établissement de Genève qu’ « ici c’est une Maison française, où l’on travaille à la française ».

 

……………………….

 

Admettons qu’il est rare que l’une, parmi tant d’autres parachutées exilées économiques, fasse preuve de pareille franchise.

 

Mais frontaliers ou non, à des postes de vrais cadres ou de chefaillons, là n’est pas la globalité du problème.

 

Ainsi que nous le disait en substance hier une sympathique syndicaliste : Le pire cancer actuellement dans le monde professionnel genevois est l’accession en masse, ces dernières années, de quantité de responsables totalement incompétents, n’ayant de loin pas la formation ni carrure nécessaire à leur poste obtenu par copinage, provoquant la véritable catastrophe sociale et humaine que l’on connaît.

 

Et c’est là tout sauf déments songes.

 

…………………………..

 

Cauchemar, encore : L’abominable astéroïde Apophis passe actuellement sur nos têtes, « frôlant » la Terre qu’il devait percuter en 2029, avant que nos savants ne se ravisent et affirment qu’il n’y a plus de risque. Du moins jusqu’en 2028, quand toute la planète se préparera à la vendeuse nouvelle fin du monde de l’an suivant, et que les humains feront comme de coutume n’importe quoi, se disant qu’ils n’en ont de toute manière plus pour longtemps.

 

Donc, aucun risque pour l’heure, Apophis se contentera simplement aujourd’hui de percuter comme au bowling, en milliards de fois plus violent, et projeter vers nous les milliers de déchets spatiaux en orbite autour de la planète, qui ne devraient théoriquement pas l’entraîner dans leur chute ...


(Ceci juste pour voir combien d'adeptes comptera dans dix minutes l'un ou l'autre culte catastrophiste qu'engendreront de si déphasés propos).

 

…………………………….

 

Paon démi …

 

… de ses fonctions, au Jardin botanique, où le gracile volatile conte à minets comment taire assez 140 poules tombées.

 

……………………………..

 

Le précédent entrefilet servant de soupape au stress des propriétaires d’oiseaux de compagnie, dont je suis. Un quart de siècle en quasi-symbiose avec un perroquet en parfaite santé ne va pas de soi. Et voilà qu’apparaît une Xième épizootie particulièrement contagieuse pour les oiseaux, dite de Newcastle, reléguant les éculées formes de grippe aviaire, toujours présentes, définitivement aux oubliettes, en lesquelles elles tombèrent il y a déjà longtemps.

 

Qui donc se souvient des consignes sanitaires passées il y a peu d’années : De ne jamais toucher un oiseau malade ou mort ? Alors que nos canards, depuis, nous ont gazouillé les histoires bourre-pages de gentilles mamies et mignons zenfants ayant recueilli d’ailés petits protégés mal en point.

 

Pas de recommandations évaluées à nous transmettre, la New mort invisible de nos chéris bestiaux rôdant, nous ne savons que faire pour les protéger. Pour ma part je m’en tiens à ceci : Aucune approche d’un autre volatile. Pour cuisiner la volaille, ô cruel paradoxe, nettoyer le poulet au vinaigre, comme dans les pays chauds. Très attention au couteau et à la planche employés, les passer aussi au vinaigre et laver soigneusement avec savon de vaisselle ou équivalent. Les abats emballés préalablement dans un sac et descendus immédiatement au container. Même hors des pics d'épizootie. Désinfection des mains et avant-bras. Et, bien qu’aucun cannibale sur Terre ne semblât plus enjoué en ingérant les os d’un congénère : Fini ! Plus de poulet pour le perroquet.

 

Restes de côtelette, poisson, autres types de protéines, mais plus de volaille à picorer. Et pas de visites chez un vétérinaire, sauf urgence, avant quelques mois.

 

Bien que, d’ici-là, l’ascension des noms d’épizooties nous aura sûrement amené celle d’Edimbourg … si ce n’est de Glasgow …

 

………………………………..

 

Autres drôles d’oiseaux, à présent : Affichant à la Une :

 

Découverte archéologique du siècle en vieille ville de Genève !

 

Une manière comme une autre de faire comprendre au contribuable qu’en raison d’économies, les recherches archéologiques deviennent inutiles pour les 87 ans à venir.

 

………………………………..

 

Bientôt plus de chauffards, au grand dam des industriels de la répression. Les véhicules en préparation se passeront de chauffeur !

 

Le Salon de l’Auto ne recevra donc plus que des pilotes automatiques, venus rouler les mécaniques.

 

Vroum vrrrrouuummm à vous itou.

 

Ali GNIOMINY

03/01/2013

LES BONNES RAIES : SOLUTION !

À vous, pécheurs, inutile de vous rappeler la solution pour prendre de bonnes raies. Je me contente de vous souhaiter d’emblée une Enrichissante et Salutaire Année 2013.

 

Par ailleurs, que soit soignée la raie qu’on pense, introduite la raie si pro citée, honorée la raie publique et respecté l’arrêt du cumul.

 

*******

 

Que demander à 2013 ? Très ironiquement, de n’avoir à nouveau à accompagner un proche après un an, le 31 décembre 2013 vers 13h30, exemplaire débiteur souhaitant illico se débarrasser de ses paiements à La Poste; à celle de Balexert, l’une des deux seules de Genève ouvertes ce sacré jour de Restauration, en lequel le Genevois se repose sur tout ce qu’il n’a pas fait durant un an.

 

Le Tableau numérique indique 601 – Numéro de la personne appelée à l’un des rares guichets – Nous parvenons à nous frayer un chemin vers le distributeur de chronologiques tickets, et tirons le 859.

 

257 esclaves de l’administratifs sont coincés en file d’attente, le dernier après-midi de l’an, n’ayant vraisemblablement rien de mieux à préparer. Merci La Poste pour si aimable et si festif divertissement, qui justifie à lui seul vos outrageantes augmentations.

 

*******

Merci surtout de priver les trop patients d’un vrai poste de télévision, comme tel est le cas dans n’importe quelle salle d’attente de commerce, d’administration, de médecin, etc, ... du tiers-monde.

 

Ce 31 décembre 2012, aurait pu les traumatiser le caractère innovateur du programme de la RTS (Réunion des Tartuffe Scandaleux) : Du presque jamais vu : « La grande vadrouille » !


Et à 19h20  «  En direct de votre passé » ! Nous rappelant la vanne française durant la grande guerre :


«La Suisse travaille 6 jours pour l’Allemagne et le 7ème elle prie pour les Alliés».

 

En résumé, le public du réveillon est supposé friand de gags éculés, pourvu qu’ils traitent de nazisme. CQFD.

 

*******


La veille, en urgence, je me dus de tester mes qualités d’éternel djeun’ trop la classe, ne souhaitant perdre entrées gratuites en tous cinémas reçues, valables jusqu’à fin 2012.

 

Nous assistâmes ainsi au début de saga du Hobbit en 3D. Alors que trois décennies et des poussières plus tôt, votre dévoué narrateur fut un passionné de John Ronal Reuel Tolkien, dont il dévora les œuvres entre deux Edgar Allan Poe et trois Howard Phillips Lovecraft.

 

Alors que s’étaient forgés en l’égrégore imaginaire personnel des histoires lues : tous les à-côtés de l’univers de Bilbot et des siens, il était soudain bouleversé à jamais en mon for intérieur. Et de quelle fracassante et merveilleuse manière ! J’eus pu m’en offusquer, tout y était préparé. Jusqu’à douter de la septicité des lunettes 3D, des risques pour mes délicats yeux.


Et yeuh, les amis, quelle déménagée, même pour un dit éternel djeun. Spectacle capable de faire oublier que l’histoire en question n’a plus grand-chose à voir avec ses origines. Un régal visuel et sonore, trois heures de voyage très inattendu valant le déplacement et réconciliant tout un chacun avec le nouveau cinéma. Même si, à l’inverse :

 

*******

 

Un cinéma n’a pas l’obligation d’accueillir un handicapé !

 

Raison pour laquelle certains films sont projetés dans des salles vides !

 

Leur public-type étant obligatoirement handicapé mental !

 

*******

 

Versons quelques larmes, encore, en souvenir d’une entité d’envergure que 2012 a arrachée à notre tendre affection toute secouée.

 

« MAX » ; La menace des pylones électriques a eu ta peau en Espagne !

 

Cigogne-balise depuis plus de treize ans, tu permettais de repérer les dangers dont sont victimes les oiseaux migrateurs.

 

Mission parfaitement achevée, sans brûler les étapes.

 

Et comble de générosité de sa part, pour Noël en un pays dans le besoin : Avant son dernier envol, Max avait pris soin de se gaver de marrons !

 

Fort heureusement, malgré d’intenses recherches dans les environs du drame, aucun bébé carbonisé n’a été retrouvé !

 

En revanche, phénomène surprenant au hameau du coin, ou des milliers de personnes affluent, depuis que des gastronomes affirment que la viande de cigogne est la plus tendre du monde, surtout si l’on a la chance de goûter au succulent petit tas de bidoche informe trouvé généralement avec la bête cuite à point.

 

*******

 

Sur ce, je vous laisse terminer d’exterminer ou non le sens des Fêtes :

 

Afin de préserver la foi pour certains.

 

Mais pour chacun : En tous cas pas son foie.

 

*******

 

Et, pour les nostalgiques de cette sympathique, économique et reposante époque de l’année :

 

Qu’ils écoutent YES-FM, locale radio en avance sur son temps, nous souhaitant, à minuit entre le 2 et le 3 janvier 2013, de « Bonnes Fêtes de fin d’année ».

 

Il est en effet judicieux de s’y préparer assez tôt, avant que guirlandes et boules ne soient remisées à la cave.

 

 

Ali GNIOMINY

All the posts