PAIRS VERTS

Impôt sur l’énergie !

 

La caste Verte Libérale sépare le bon grain de l'ivraie. Super. Seuls les riches auront chaud, et les ordures de pauvres, tout bleus et raides, seront ainsi plus repérables. Afin de les capturer et leur infliger perpétuité à l’assistance misérable. Soit consommation énergétique minimale garantie. Décidemment fort cavaliers : Ces Verts ruent.

 

………………..

 

Par ailleurs : Le marronnier de la Treille est cloné !

365 exemplaires préparent à tour de rôle leur effet en la serre genevoise.

 

Que n’inventerait pas la Ville pour faire croire aux victimes de sa sinistrose que c’est un peu chaque jour le printemps ?

 

……………………………….

 

La Perfide Albion, elle, envoie un vrai marron à sa législation : À la victime de choisir la punition du coupable !

 

Mes billets ci-après, de janvier-février 2012, vous prouvent qu’en un continent où je fus torturé le 13 janvier tel est déjà officieusement le cas. Ne suffisait que d’un mot et de 50 dollars de ma part, pour que l’agresseur emmène en enfer sa sanguinolente cagoule trouée au front et ses armes.

 

Le danger est si la Suisse se met à imiter le Royaume-Uni, que toutes victimes peuvent choisir le châtiment de leur agresseur. Ici, au rythme où ça va, notre pays finira vite en tête, devant la Chine, l’Iran, la Somalie … des exécutions capitales.

 

………………………………

 

Dans cette optique, nos administrations publiques vont créer plus de 2'000 nouveaux postes de fonctionnaires en 2013.

 

Un policier et ses 1'999 chefs !

 

………………………………

 

Lourd, toujours :

 

Depardieu, suffisament injurié par ses tortionnaires fiscaux, fait « avaler » son passeport français au Premier Ministre J-M Ayrault.

 

Bravo ! Que Depardieu mène ire des irréductibles fortunes bien méritées et, héros, baffe !

 

Le cas échéant : Fortune faite en France d’abord et grâce au public français, certes …

 

... Finalement : les frites et la bière, Gégé, ce n’est pas sage, pense à ton cœur, ou pire encore, la Vodka, le bœuf Stroganoff, le veau Orloff et la charlotte russe ?

 

Tu vas devoir payer trois places dans l’avion de nuit qui te mènera finalement à Gstaad !

 ……………………………….

 

Sur ce, puisque pas encore de fin du monde en vue, ce 21.12.2012 en fin d’après-midi, profitons-en pour vite distiller encore quelques pénultièmes simili-méchancetés :

 

Caritas fait venir des aides-soignants roumains non stigmatisés pour assister les personnes âgées à domicile.

 

Pourtant la concurrence est rude, depuis janvier déjà. Pas nécessairement roumaines, mais 29 équipes de jeunes filles mineures expertes en serrurerie, issues des gens du voyage, visitent très régulièrement nos aînés.

 

……………………………….

 

(Oh ! ça ne se dit pas des vérités comme ça ! Tu veux passer pour xénophobe ou quoi ? Durant une fin de monde et juste avant  la révélation de No Hell ?)

 

Ce serait moche, surtout après avoir soigneusement évité d’inventer que le blond Jules Bolomey est pressenti pour devenir Mister Benin 2013, et Trüdi Chapuis Miss Liban …

 

………………………………..

 

Ce n’est point tant la couleur, l’ethnie de ces deux jeunes Suisses qui dérange les fâcheux Helvètes traditionnalistes, à mon avis, mais l’idée de quelle serait la réciprocité, quelle chance aurait dans un concours de beauté au Maghreb ou au Benin une spendide blonde caucasienne née dans ce pays et devant représenter ses racines et aboutissements corporels ?

 

Idem pour le Nein contre les minarets en Suisse. Le jour où des cathédrales fleurissent en paix en pays musulmans, il ne devrait plus y avoir de sérieuse opposition suisse à réciprocité. Au contraire, la Suisse a une réelle Tradition d’ouverture d’esprit, mais ne pouvant plus agir toujours à sens unique.

 

Bref, pour en revenir à nos beautés du crû : De toute manière très subjectifs, les jugements représentant une nation sont très différents d’une ethnie à l’autre, alors est-il bon de mélanger tous critères d’appréciation? Au risque de frustrer, voire d’injurier la mocheté générale des faciès de qui de type caucasien, comme nos ancêtres et nous depuis des siècles, incapables d’agrémenter culturellement l’image de la beauté suisse ?

 

Mais si l’on évoque ça, une chape de fonte naît, Genève vit, est véritable cité cosmopolite pour les élites qui en profitent, et le reste de la Suisse suit, sue histérique tous mythes, et ric-rac craque quand cancans courent, bourrent grugés de préjugés sur l’ « autre » ; se vautre.

 

Il suffit. Quelles que soient nos différences, nous sommes toutes et tous pareillement Helvètes, quelque part dans l’absolu descendants des héros du Serment du Grütli, entre Mamadou Harnhold M’Chtahl, Wang Hyu Fürhst et Achmed Ben Stauff’Hachr ! Que l’Histoire s’en souvienne.

 

………………………………

 

Et, pas aussi gentil que de circonstance, na, ça vous apprendra, en bons pères fous et tard adultes : Je vous laisse tout déjà faire face à la faim du monde !

 

Ali GNIOMINY


Joyeux Nœuds … et là c’est cynique, tant amer …

Commentaires

  • A vous aussi et merci pour cette pratique de la langue de ... de quoi, si ce n'est pas de bois?

  • @Ali,

    Mes meilleurs voeux pour l'An Nouveau, dans l'attente de tes futurs et nombreux supers-billets sur ton blog.

    Comme on dit : Ali be good....

    JMC

  • Mes très sincères remerciements pour leurs sympathiques commentaires, ensoleillant toujours mon ouvrage, à Mère-Grand et JMC tout particulièrement, à qui je souhaite également une mirifique année 2013, et à M. Mabut ainsi qu'à quelques autres dames et messieurs me gratifiant de leur compréhension, si ce n'est totale approbation de mes convictions.

    Les concernés seront heureux d'apprendre que la compilation en cours pour édition des meilleurs entrefilets de ce blog, les moins cruels mais déjà assez piquants, additionnés de quelques passages inconnus de la blogosphère, ce condensé de désopilante modestie, tout en finesse, arrive à son terme. Vous ne tarderez à en entendre parler.

    Avec cette publication, mon véritable patronyme remplacera finalement le pseudonyme employé jusqu'alors, et soyez sûr que bien des personnes en tomberont des nues, certaines me côtoyant depuis l'enfance, rencontrant régulièrement ou travaillant avec moi et ignorant tout de ce que j'écris.

    Bien cordialement.

Les commentaires sont fermés.