« 2012-10 | Page d'accueil | 2012-12 »

29/11/2012

MESSE CÂLINE

Dorénavant célèbre Feutre sur papier signé, format A4 - 1973 - Œuvre estimable réalisée sous effet de peyotl –CHF- 417'983.-

Messe.caline.1973.p.blog.jpg

Ainsi, puisque l’on n’est jamais si bien asservi que par soi-même, parlons-en :

S’il est un tabou que j’aime à titiller, c’est bien celui de l’horripilant narcissisme, caractérisant 98% des artistes, 100% des critiques et 136% des politiciens. Vilain défaut ; Quoi que …

Trop d’authentiques Valeurs, à dessein détournées au profit de parasites de Conscience, sont à présent égarées au cœur des immondices conceptuels imposés, contraignant l’individu à estomper ses avantages, jusqu’à les oublier ou les perdre à jamais.

Devient, lors, indécent celui qui se glorifie, s’apprécie et surtout le dit, même à juste titre. Est taxé d’office de suffisant qui refuse de se croire conformément culpabilisé : Qui exhibe au grand jour sa Grâce personnelle ou/et son particulier Savoir, dérangeants, gênants …

Ainsi passent toutes demi-vies, étouffant par elles-mêmes des trésors qu’infamie dite pudeur interdit de partager, par peur des représailles de la canaille « morale ». 

En l’occurrence : Auteurs, sans heurts ni anicroches, qui évitez d’être tentés de traiter de vos largesses, votre sagesse et vérité, votre beauté … sans autre ôtez de votre tête l’inepte concept d’élégance racée passée sous silence, et à outré(e)s démontrez avantages ! Avant l’âge !

…………………

En français ça veut dire en gros que je viens de tomber sur un mien album de photos, datant de la préhistoire des castings et boys band … Et voilà : Constat !

Jeunesse, entend-moi bien : Tu le sais, on te le dit généralement que tu n’es as trop moche. Prends-en conscience, vraiment, mais ni trop ni trop peu. Admet les faits, et teste de suite tous tes atouts et atours.

Faute de quoi, vois, la cinquantaine si vite bien entamée, toujours pas grisonnant, à peine plus raviné par les épreuves et jamais plus aviné, tu réaliseras pour la première fois, très véritablement, car par toi-même, qu’effectivement tu n’étais pas si mal que ça … et auras l’abominable culot de subjuger enfin tous goûts et toutes couleurs, en étalant bien tard ta culture photogénique :

1) Jadis chez Dali - Port Lligat, de son vivant: 

Jadis.chez.Dali.jpg

 1) D'antan d'automne :  

automne.jpg

Arcane à ris:

canards.rient.jpg

Alarme au nid; Humm ...

A.l.art.monium.jpg

L'heureux pas:

l.heureux.jpg

À présent que mon nombril brille, je ne disconviendrai qu'il ne faille traiter-ci d'autre sujet que du Centre de l'Univers, et respecter ainsi tradition des primés.

Psalmodiant invariablement: "Je m'aime, tu m'aimes, on m'aime ..."

Moralité : Tes tas de raisons de rester modeste et effacé s’effondrent, se meurent, ne l’oublie pas : tes tas claquent !


Ali GNIOMINY

26/11/2012

UMP APPÂT, L’APPEAU ROUGE …

… de honte .. Couvert de scandales n’attire plus de proies, en la jungle voisine. Mais ici si. Plein de gibier pour l’équivalent de l’Union des Méprisants Paranoïaques, fondée sur des principes que certains disent nés en Unité de Médecine Psychiatrique, bestiaux ivres de répression saoulant si bien de drôles d’oiseaux, ne leur ressemblant pourtant pas, que ces derniers décident de scier nids et 167 arbres sains à Plainpalais.

 

En résulte évidemment, en la mélasse de l’opinion sur rue, que Genève condamne tout ce qui peut faire de l’ombre … à sa place morne, vide, à réputation ghorr …

 

………………….

 

Mais retournons un instant surveiller, de l’autre côté du mur d’incompréhension, la tribu UMP APPÂT qui se déchire, mais rituellement inspire toujours en bloc les marches homophobes et autres ordurières christiques chasses en cours.

 

Prenons exemple sur les valeurs familiales si férocement défendues ; à l’heure où preuve est donnée que le dit Dieu ayant créé le règne animal dont nous faisons partie, a permis au requin-marteau, aux abeilles, à certaines vipères, aux fourmis … plus ou moins femelles, et d’autres … de se reproduire sans fécondation de la part d’un mâle, par simple parthénogénèse … ce Dieu a donc voulu diversifier le modèle familial de ses créatures, casser le stéréotype malsain du couple géniteur obligatoire, immuable et irremplaçable. Abandonnant ou non ses rejetons en se déchirant traditionnellement.

 

Divins modèles de familles bénies différentes, donc, à l’évidence voulues par ce Dieu, contre lequel blasphème tout croyant en empêchant son prochain de les adopter à sa guise.

 

D’autant plus que, paradoxalement, pareils décalés opposants : fondent toute leur croyance sur un cas de parthénogénèse humaine ...

 

………………….

Tolérance rance, encore :

 

Des jeunes filles privées de gymnastique en plein air suite aux insultes de fidèles de la mosquée du Grand-Saconnex !

 

Nos excitées autorités ne manqueront d’apporter la radicale solution convenant à ce problème :

 

À l’instar d’une part du Cap-d’Agde, le Grand-Saconnex sera déclaré Camp Naturiste !

 

……………………

 

Nul besoin de voter, dès lors que le résultat ne fait aucun doute. Des scrutins bien plus importants attendent le citoyen, qui ne rechignera plus à passer une minute en tout à ouvrir l’enveloppe, signer, remplir le bulletin, refermer, glisser le tout dans une boîte PTT :

 

Acceptez-vous l’arrêté35246 alinea764 imposant d’ajouter une goutte d’huile dans l’eau des pâtes ?

 

Ou : Acceptez-vous la nouvelle Loi Verte, fixant à cinq feuilles le quota de papier-wc autorisé par jour pour chaque citoyen ? Soit la création de 49’873 postes d’Inspecteurs de la défécation, chargés de surveiller les récidivistes ?

 

…………………….

 

Pour le reste : à quoi bon s’en préoccuper : Puisque la planète va Doha dans le mur !

 

L’on dit que mieux vaut Qatar que jamais, et cette fois-ci pourtant tout semble définitivement foutu. À cause du mortel « Intérêt supérieur » ayant permis la découverte ciblée dans la roche de nouveaux gisements quasi-intarissables de pétrole.

Ainsi, nos amis les USA seront en 2017 les premiers producteurs de pétrole, et totalement autosuffisants en 2025.

L’on comprend un peu mieux pourquoi certains déserts s’animent soudain, en leurs derniers soubresauts d’agonie …

 

………………………

 

Par ailleurs, dans un mouvement de compassion, le Tribunal de Thurgovie dit oui au foulard islamique à l’école.

 

Enfin quelque chose de positif. Oui. Et mieux encore: que toutes les écolières suisses portent la burqa.

 

Au moins pour se protéger des caméras lorsqu’elles vont aux toilettes.

 

……………………….

 

Bon, je vous laisse, ça va bientôt être l’heure du feuilleton « La Chute du Pharaon » à la TV.

Et non, le type tombé en parachute de 900m et qui a survécu n'était pas pharaon, même si l'on pourrait croire qu'il soit d'Essence divine, pour la chance incroyable de voir sa chute amortie sur la molle cervelle d'un Suisse futur président ...

 

Ali GNIOMINY

23/11/2012

FÂCHE HAUT

Consommation d’alcool interdite dans les stades, patinoires, et dans un périmètre d’un kilomètre lors des matchs importants !

 

Aïe, j’habite dans ce périmètre. Ne bois plus, mais j’ai plein d’objets du délit dans un petit bar. De bonnes bouteilles de minimum 14 ans 2 mois 7 jours 7 heures 16 minutes d’âge d’abstinence totale garanties … et dans un autre placard un lot d’antiques vuvuzelas super-exaspérantes, de chapeaux divinement ridicules, de pots de peinture pour peau, majoritairement de couleur verte et jaune (qui occuperont les pandores pour des mois, à comprendre pourquoi ces teintes-là surtout), objets que je devrai cacher à chaque match lors des razzias qu’ils entraîneront.

 

Eh bien oui, quoi ? Rien d’étonnant ; Nous y sommes arrivés. Ainsi, il semblerait : (si j’ai bien tout compris, que le risque de crise de nerfs ne m’a rien fait zapper par autoprotection) : Que les mandats de perquisition ne sont plus nécessaires aux Forces … par exemple pour entrer de force … chez les truands de travailleurs honnêtes petits fumeurs d’herbe, afin de contrôler le taux de THC des quatre plantes autorisées par domicile. Et donc pourquoi pas le taux d’alcoolémie des pochtrons d’appartement :

 

… De ces ignobles grand-mères abusant de leur cognac aux œufs, mamies potentiellement tellement capables d’assassiner leur aphasique conjoint ; Vu qu’il a dramatiquement cessé d’hurler à sa télé le traditionnel : « Non mais, y s’prend pour Frei, çui-là ? Mais regarde ce susceptible qui les envoie toutes par d’sus la cage à longueur de matchs et qui râle encore … !» :

 

Contrôles à domicile facilités, puis l’étape suivante dans le cheminement de la logique sécuritariste en place consistera à munir chaque immeuble d’un sas d’entrée-sortie muni d’éthylomètres et fumassomètres très sensibles.

 

Ainsi, réjouissons-nous par ailleurs en cœur, du magnifique spectacle sportif qui sera offert à tout un chacun, à l’entrée des stades et patinoires, quand énormément d’éméchés par anticipation, après vomissements divers et usage de moult sprays buccaux et parfums, penseront (comme invariablement sous effet de la drogue dure alcool) que ça ne se voit ni se sent pas, et seront refoulés d’emblée par de très très malabars, très très nombreux aguerris videurs … Réjouissons-nous pour les compétitions de catch total à venir, et l’excédent de public qu’elles attireront ainsi.

 

Et, comme très bientôt la fumée sera strictement interdite dans les stades, même inhalée quinze jours plus tôt …Finalement : On voit tellement mieux à la télé ! … Il suffit juste de pousser le cadavre du pépé de côté, sa bière n’étant pas finie, et de rester tranquillement sur son canapé à attendre la visite du Génie J’ai Haine ou autre Milice Inspectrice des divers Stades et Environnements humains.

 

…………………………..

 

En cette attente, et fort soucieux d’obéir toujours à la lettre aux doctes Lois qu’édifièrent mes pairs, de bas fondements ayant fait de hauts principes, je sollicite leur bien précieuse attention sur les quelques précisions, dont vermisseau que suis souhaiterait bénéficier : Et en regard de cette perspective, je vous prie de permettre que je vous conte ce qui suit en mes fleuris mots:

 

Attendu qu’il fut autorisé récemment, merci, mais par pure hypocrisie de navrante politique d’autruche, la plantation à domicile de quatre plans d’herbe, je souhaiterais savoir, profane en la matière, comment il est possible pour quelqu’un qui plante quatre graines, de savoir si la substance psychotrope qu’elles contiennent ne dépassera la limite « autorisée ». L’amateur sera certainement obligé de semer plusieurs graines et devra décider, quand la floraison déterminera s’il s’agit de plantes mâles ou femelles, quelles seront les quatre de ses « filles chéries » qu’il ne tuera pas ? Et qu’elles seront celles que la Loi l’oblige à massacrer ?

 

Ou alors, la radicalité législative exige-t-elle que décide le sort : Qu’ait ou non de la chance le semeur de quatre graines au maximum : 1) Que ça pousse 2) Que ça résiste 3) Qu’il y ait au moins une femelle 4) Que sont taux de THC soit dans la norme, soit très légèrement grisant par effet placebo 5) Que chats et oiseaux friands de cette délicatesse ne s’y intéressent de trop près 6) Qu’une ou l’autre milice, dans le doute et trop occupée pour effectuer des analyses, ne verse du défoliant dessus, et par souci d’équité végétale et d’économie de flacon ouvert, également dans les géraniums, orchidées, … et toutes plantes susceptibles de contenir quelque toxique ?

 

Mes plus vives congratulations pour les précisions qui seront évidemment sans délai publiquement apportées à ces justes interrogations. Le Législateur Helvétique étant réputé pour soigner les détails, orner ses Chambres d’étranges légumes et décoratives plantes, cachant la forêt d’Evidences aux yeux des soumis. Afin de perpétuer traditionnel isolement de toute vision réaliste de l’actuelle supercherie sociale généralisée.

 

…………………………….

  

Enfin, pour terminer ce chapitre des substances stupidement prohibées : Le plus odieux en l’industrie de la primitive répression, est que même si Washington et tant d’autres Etats sur Terre légalisent enfin les drogues récréatives sous diverses conditions, ce n’est pas vraiment pour rétablir un droit inaliénable bafoué, celui de consommer un produit sauvage naturel du terroir ou de se calmer en se mettant à l’abri des officiels tricheurs et voleurs : Non, ce n’est pas pour briser le trafic illicite faisant vivre ceux qui disent le combattre, que ces plus pragmatiques Etats ont ouvert le commerce contrôlé des drogues curatives et/ou récréatives. Mais uniquement parce qu’il faut des fonds d’urgence pour combattre la crise, exclusivement concoctée entre pas cools moralistes roublards, depuis des décennies au pouvoir. La Logique Pure n’a pas fini d’être coupée à l’henné.

 

……………………………

 

Mots, Quête … toujours :

 

Mon beau pays, roi des trahis, va : Illumine Nati !

 

Va donc sportivement t’offrir au Marché aux Puces déifiées des obsolètes gaffeurs, mais ne Préside bientôt destin de tous, au centre de toutes ces tempêtes, n’attise en cette ère plus de colère. Qu’hué limité sorte un as de la diplomatie des dés pipés, joue ses atouts de suite, fini le bluff. Il en va très réellement de sécurité de la Nation, comme entre autre : du pactole BNS à fort mystérieux recensement, entreposé par sécurité, toujours elle, dans d’autres pays « amis et stables », dont à Fort Knox, chez nos grands amis américains. Lieu dit si renforcé par leurs bons soins : que quiconque à l’intérieur, à l’instar de leur Icône : Picsou, plongeant en nos piscines d’or, ne peut voir à la TV : la Suisse jouer avec sa grande amie Palestine.

 

Contre toute apparence, excessivement peu d’Helvètes souverains savent où est passé leur or, encore non dilapidé par ventes au rabais ; Et toutes les rumeurs courent : Paradoxalement, le mur des lamentations, lui, ne contiendrait pas de cache BNS ; Celle des tombes sous Gizeh en revanche a été pillée depuis des lustres, comme tant d’autres sous le Vatican, ou celle sise sous le Palais Tour-de-Pise Fédéral (mystère sur lequel se pencher aussi, que celui de ce Palais fédéral tout de bizingue ; Effet d’optique ou réelle malfaçon symbolisant ce qui s’y trame?) … Quand à  la Muraille de Chine, elle a réservé quelques dizaines de ses kilomètres pour prendre tout prochainement soin des biens qui nous restent. Merci à ces amis.

 

Et chantons en chœur l’hymne de circonstance: … Mon beau valet, roi du balai …

 

……………………..

 

Restons dans les sordides dépendances de cossu(e)s en vue du monde entier:

 

Kesha. La chanteuse s’est fait un soutien-gorge, serre-tête, boucles d’oreilles et des colliers avec l’ivoire de plus de mille dents de ses fans !

 

Sans doute ceux qui l’ont sifflée.

 

Ah, non. Elle les a préalablement exhortés à la fournir en dents, les a appelés à faire don de leurs canines, molaires, incisives …

 

Quel ignoble trafic d’ivoire : Héler fans … Scandaleux !

 

D’ici peu elle viendra les tirer en Valais, les faons, c’est autorisé, même les blancs …

 

……………………..

 

Autres mœurs British : Fréquente fusion des noms de famille en se mariant : Ainsi, Dawn Porter et Chris O’Dowd s’appellent dorénavant O’Porter.

 

… Mais ne sont Cheikh pour autant.

 

Et déjà : À qui bon s’amuser à ça, alors que dans deux-trois générations, tout le monde s’appellera Yu, Wong ou Liù ?

 

…………………….

 

Mais, sous nos monts quand le soleil annoncera de nouveaux réveils, une montre géante, à Neuchâtel, garantie No Made in Taiwan, en guise de Siège central de la Swiss Watch Arena, sera visible du ciel !

 

Nous interrogerons Curiosity à ce sujet. Mais de tout manière :

 

Il était plus que temps qu’une étude tactique ait l’heur de donner, hors loges à temporels étals clinquants, un rôle exceptionnel, pas technique, au cadre en lequel un pan du labeur suisse s’expose et brasse les masses, tôt dompte amateurs. Relativement.

 

… Albert ! Sors de ce corps ! …

 

……………………

 

À présent : … plus ou moins … : La Suisse est coprésidente de l’Agence Spatiale Européenne … avec le luxe embourbé … !

 

Car qui mieux qu’Elle peut symboliser « Perdus dans l’Espace » ?!

 

……………………

 

Sidéré(e)s, je vous salue et souhaite incommensurable profondeur d’agréable distance entre deux temps de boulot ! *

 

 

Ali GNIOMINY

 

* Veillez, malgré tout, à soigner toute anglophobie galopante

19/11/2012

FORCES NÉES ?

Les Hôpitaux Unis vers si terne avenir de Genève devraient décider cet après-midi s’ils auront une nouvelle Directrice ou un nouveau Patron.

 

D’ici que vous lisiez ceci ce sera sûrement établi, mais peu importe, le résultat ne fait pour moi aucun doute. En temps d’économies outrancières, c’est la dame qui gagnera. Moins.

 

C’est dégueulasse, mais vous allez voir : Elle gagnera, avec jetons d’absence et autres défraiements, que huit fois plus, au lieu, si c’est le monsieur, de dix fois le salaire que je touche comme diplômé depuis 26 ans à l’Etat. Un scandale ! Volons à son secours !

 

Et puis non, ça vole déjà bien assez de partout.

 

………………………..

 

Cette Direction promet ainsi de joyeuses rectifications supplémentaires : Après la catastrophe humaine de la reine des arnaques Victoria, les HUG quittent le look British et font 4

 

Mais oui : Et font fort ! C’est Super-Fashhhhhhhiiion, ça vient des States, le new plan de radical redressement is : Per4mance.

 

Vite, voyons ce que nous dit le bon Dieu Net de si subtile originalité :

 

Ligue francophone Per4mance de Simracing … Per4mance Allemagne, site de marchés en lignes, … Bureau d’Etudes Per4mance pour l’industrie, etc, en Belgique aussi, ça Per4me un max …

 

Drôlement diversifiés, ces HUG, on comprend bien mieux qu’ils rémunèrent si chichement une part de leur personnel, avec ce qu’ils sont contraints de dépenser pour les génies qui nomment leurs Plans de dépouillement d’acquis.

 

Et, alors même que n’est pas encore 4cément 4formidable ce Plan fonctionnaricide HUG Per4mance TT (Trahit Travailleurs) : Voyez ce qu’en disent les forums :

…………………………………………………………………

Posté le Jeudi 8 Décembre 2011 à 19:04:49 par louloumx40

 

Bonjour,

Suite à une commande sur Per4mance TT, un site de vente en ligne pour équipements et vetements de MX, je vous déconseille fortement ce site!

Pas sérieux du tout, ils vous proposent des articles et vous marquent qu'ils sont bien disponibles, et 2 h apres, ils ne le sont plus, aucun renseignement, on vous rembourse et basta!

Donc ne perdez pas votre temps avec ces incapables!

…………………………………………………………………

 

De bien mauvais augure, pour ces spécialistes HUG des belles promesses et de la taille de costume.

 

………………………….

 

Enfilons l’habit opportun et rendons-nous à c’te R’vue d’Piogre, qui manque si cruellement de piques !

 

Eh oui, c’est le constat. Mais tout de même : Que c’est dommage qu’il n’y ait, à contacter, aucun auteur vraiment doué d’ironie décapante à Genève, pour traiter comme il se doit de politique locale et mondiale ………..

 

Voilà qui symbolise toute la traditionnelle reconnaissance et juste utilisation des Valeurs à Genève.

 

……………………………

 

Plaisante envers et contre tout, certainement, et d’actualité, c’te R’vue du Cartel Clos de l’Humour de bout de lac. Preuve en est son affiche « Les trottoirs de Genève sont plus défoncés que Bob Marley » !

 

… Même si, personnellement, j’aurais ajouté : « Depuis 31 ans que les asticots s’en occupent … »

 

…………………………….

 

Oui oui, c’est d’un goût, …

 

Enfin, je me suis promis de ne pas faire trop long ; Vous êtes déjà si déprimé(e)s par l’apocalyptique choc que ressentîtes, en apprenant que le privilégié Pic de Bugarach, où vous pensiez évidemment vous réfugier pour échapper à la fin du monde du 21.12.2012, sera bouclé par une centaine de policiers.

 

Seuls élus qui, en compagnie de centaines de journalistes, seront sauvés. C’est ignoble, n’est-ce pas ?

 

Illuminés, l’on se moque de vous, réagissez : Franchement, qu’arrive-t-il aux responsables, lorsqu’un incendie éclate dans un dancing et que la sortie de secours est bloquée ?

 

Ah, c’est vrai. De toute manière, le 21 décembre, peu leur chaut !

 

……………………………….

 

Et, somme toute, il fallait bien une bonne fin du monde, pour stopper enfin le déraillement d’une politique genevoise prise en otage depuis plus d’une décennie, par le tout-puissant parti ayant tenté de refuser certaine nouvelle enquête parlementaire, étant, pour prodige, parvenu à faire augmenter de 30% ces trois dernières années la population de miséreux jetés à l’Hospice général.

 

L’Hospice général ? Vous savez, cette industrie de l’octroi de pitance humiliante, par bien-pensants ne supportant pas les quémandeurs suisses, plus bassement encore traités, car donnant image trop réelle du désastre commis par la caste en force et vigueur.

 

Hospice dont le Directeur, toutes compétences pour le poste démontrées, à l’heure qu’il est, n’est peut-être pas devenu le nouveau Directeur des HUG.

 

Moralité : Tousse ! Et Tiens !

 

Ali GNIOMINY

 

16/11/2012

VAGUE ABONDE..

Ce qu’il y a de plus détestable avec le misérabilisme Rom institutionnalisé, pire encore que celui de la Suisse actuelle, c’est vous dire, c’est que ces mendiants ne remplissent plus même leur rôle d’utilité publique. Je m’explique.

 

Je vous contai il y a fort longtemps, la triste histoire de Ming, décédé il y a une bonne quinzaine d’années, et vais vous la rappeler.

 

Ming était le mendiant et ivrogne le plus répugnant du petit hameau devenu grand de Taïru, au Brésil. Où nous débarquâmes pour la première fois en 1983.

 

À peine avait-il repéré le gringo que je suis, qu’il précipita ses effluves alcooliques en ma direction et vint me taper quelques sous. Que je lui concédai. Me faisant engueuler pour cela par l’entourage. Comme à chaque fois que j’ai donné de l’argent. J’entendis bien des cris « Tu es fou, il va s’acheter à boire, paie-lui plutôt à manger », etc … Ce qui est juste, mais à l’époque je commençais moi-même à devenir dépendant de l’alcool dont je ne me débarrassai qu’en 1998, connaissais la panique et les souffrances du manque, et avais surtout pitié de lui en ce sens.

 

Et à chaque fois que j’entrais dans Taïru, Ming recevait ses quelques Cruzados, puis Cruzeiros, puis Cruzeiro Reals, puis Reals … Et au moins par deux fois nous le portâmes sur le côté de la route, alors qu’il était étendu ivre-mort en plein milieu de la chaussée où les tueurs sur roue passent à plus de 120km/h, qui écrasèrent parmi tant d’autres Sébastien, le regretté fils de 7 ans d’une amie Suisse résidant sur place.

 

Et, au fur et à mesure que nous apprenions à connaître les gens du village, un respect croissant nous était témoigné, dont nous ne comprenions tout de suite la raison.

 

Un jour, alors que nous étions attablés en bord de plage avec des villageois, Ming eut le malheur de mendier auprès d’autres gringos venant d’arriver, sac à dos, pour louer une maison, et qui l’insultèrent comme un chien.

 

Le propriétaire du bar les jeta à la porte, eux tout surpris, sans même demander le paiement de leur consommation. Et ils purent continuer leur route, car, à une vitesse impressionnante, le village entier apprit qu’il ne fallait rien leur vendre ni louer.

 

Puis vint l’année où, arrivant sur place, nous prîmes des nouvelles du vieux Ming. Pour apprendre qu’une voiture l’avait évidemment renversé et tué.

 

Et c’est alors seulement que les langues se délièrent. Tout le hameau avait un lien de parenté avec lui, qui était très loin d’être sot ou pauvre, propriétaire terrien à peine effroyablement alcoolique. Et plusieurs personnes nous avouèrent que si nous n’avions pas été si gentils, respectueux au-delà de l’apparence, peu dégoûtés, polis, patients et compréhensifs avec lui, jamais nous n’aurions pu nous intégrer, ou même être servis dans les quelques commerces de l’endroit.

 

Ming était en fait le principal et unique Personnage de Taïru, et ainsi que par le passé et encore en d’autres tribus, régnait un grand respect doublé de superstition et de peur à son endroit, comme à l’égard de tout être un peu foufou.

 

Le vrai-faux mendiant était en fait le passage obligé et l’examen d’entrée dans le cœur des indigènes.

 

……………………..

 

Puis Taïru fut envahi par les tsiganes brésiliens, autrement plus discriminés donc violents que " nos " Roms, le village est devenu un coupe-gorge invivable, battant tous les records de criminalité. La terre de Ming a perdu tout son esprit festif et chaleureux avec sa disparition.

 

Finalement, même grondé, j’ai toujours donné un peu de monnaie quand c’était possible aux mendiants au Brésil (il y en a beaucoup .. beaucoup moins ! qu’en Suisse ; Du moins de visibles) sauf aux enfants. Car j’ai d’abord presque failli me faire lyncher, n’ayant pas même imaginé une seconde à l’époque que donner de l’argent à des gosses signifie obligatoirement, là-bas, demander quelque chose en contrepartie. J’ai donc pris l’habitude, quand c’est possible et à leur demande uniquement, de leur distribuer à manger, s’il ne m’envoient pas promener avant, ou si je ne dois les chasser à grands cris et gestes menaçants, parce qu’ils préparent une « armaçao » en m’encerclant pour me voler. Leur donner de la nourriture, pas de l’argent, pour les empêcher si possible de se procurer de la colle. Et les mardis, très tôt, nous amenons généralement 48 pains sur le parvis d’une église, qui disparaissent en de multiples mains en quelques secondes. Au fil des années, j’observe que les quémandeurs sont toujours bien plus nombreux que les donateurs, diminuant eux.

 

Donc, j’avais pris l’habitude de considérer toujours le plus sale vagabond comme un dignitaire déguisé. Jusqu’à ce que l’industrie Rom ne vienne ici exterminer l’utilité susmentionnée des mendiants à ne surtout jamais snober.

 

Il m’a fallu bien du temps pour en arriver à ignorer totalement les suppliques des victimes Roms, et passer le plus souvent à leurs côtés sans même plus les regarder. Leur mafia a tué le test et symbole Ming une seconde fois, et ça je ne saurais le pardonner même à ses esclaves.

 

…………………….

 

Prisonniers, encore : La Scientologie veut faire main basse sur le commerce des enfants hyperactifs, prétendant pouvoir les soigner sans Ritaline qu’ils considèrent, ce qui n’est sans doute pas tout faux, comme une drogue dangereuse.

 

Une personne est justement experte en matière de drogues dangereuses : Katie Holmes, ex-épouse de Tom Cruise, qui pourra vous décrire quels sont les dégâts irréversibles causés par la drogue sectaire Scientologie.

 

Et il vous faudra avaler dix comprimés de Ritaline ensuite, pour vous calmer les nerfs.

 

……………………..

 

Et vingt de Valium en apprenant cela : Le Tribunal pénal fédéral acquitte trois footballeurs et un intermédiaire qui truquaient les matches.

 

Aucune condamnation. Par absence de loi relative à la fraude sportive. Pratique faille, semblable à celle permettant helvétique impunité de la discrimination.

 

En Allemagne, pour des faits similaires, trafics de paris sportifs, les escrocs du foot ont pris plusieurs années de prison ferme.

 

Comment vouloir, après ça, que les Allemands ignorent encore que la tricherie et la fraude sont les valeurs suprêmes que défend contre vents et marées la justice suisse ?

 

Et qu’admirant toujours notre exemplarité, ils paient cher pour le fruit du travail de tricheurs bancaires suisses, pour la joie de retrouver et faire leur fête à leurs propres fraudeurs !

 

……………………….

 

Ainsi, protégés par la plus haute Instance frauduleuse du pays, n’hésitons pas à proposer aux Clubs internationaux qui participeront en 2014 à la Coupe du Monde de foot au Brésil, de venir parier des sommes colossales dans les agences de bookmakers que nous ouvrirons à cet effet,  afin, pour les rares initiés, de tout parier sur le score incontournable de 3 à 0 pour la Suisse contre le Brésil en finale.

 

Les autres équipes, évidemment consentantes et d’emblée prévues pour ne pas atteindre la finale, programmeront tout en ce sens, ramasseront un maximum de cartons rouges, tireront systématiquement au-dessus ou à côté de la cage, tueront une heure vingt-neuf à coups d’insipide passe-passe, et emploieront une minute à ajuster le résultat bidouillé, même par autogoal si nécessaire, puis recevront un bon pactole en contrepartie, une fraction des paris, pour leur aimable désistement.

 

Le Brésil, lui, fera comme en 1998, ayant déjà tout dilapidé de l’argent de Chirac, et l’équipe Suisse sera d’autant plus motivée qu’elle saura, elle seule, qu’elle est le vainqueur établi par avance, encaissera et se partagera quelques milliards, au vu de sa cote à 48’714 pour 1.-

 

Fraudeurs, tricheurs, escrocs, voleurs : Bienvenue en notre beau pays, traditionnellement vous offrant accueil et protection …

 

………………………

 

Eh bien quoi ? Quelle tête poussez-vous là ? Je plaisantais, bien sûr : Tout le monde le sait depuis toujours : Alors faut-il vraiment que je vous répète que Sepp appeau-cible c’est pas possible ?!

 

Ceci dit, là je suis mal, si le 13 juillet 2014 la Suisse venait à battre le Brésil 3 à 0 … Mais ça va, pour le moment j’arrive encore à dormir … D’ailleurs, il n’y a qu’hors de nos frontières que je risquerais d’avoir des problèmes pour ma présumée frauduleuse innocence …

 

………………………..

 

Sinon, tout va bien. Toute l’Europe est dans la rue et bientôt à feu et à sang, si personne ne parvient à destituer et condamner une certaine droite en tous pays, massacrant le modèle social au nom de la dette publique que cette même droite a creusée en jouant scandaleusement avec l’argent du peuple, au lieu de garder celui-ci intact et de le redistribuer correctement, selon les clauses contractuelles de base. Milliards qu’elle s’autorise toujours à gérer comme à perdre, sans réels risques jusqu’alors, entre crapuleux petits copains.

 

Fort heureusement, la plupart des prisons devraient pouvoir très prochainement les accueillir en masse ; Le problème de surpopulation carcérale pouvant facilement être solutionné. Comment ? Rien de plus simple :

 

Actuellement, l’avocat d’un policier suisse s’insurge à tort, contre le fait que les auteurs français du plus grave braquage à Genève pourraient être jugés en France.

 

N’importe quoi. Bien au contraire. Il a tout faux, le sait certainement, mais doit bien payer son bifteck de choix. C’est de mauvaise guerre.

 

En effet, chaque Suisse est conscient de la ruine que représente pour lui l’entretien d’étrangers délinquants «  domiciliés » (plus ou moins mais ça ne nous regarde pas) hors de nos frontières. Leurs arrestations, jugements et emprisonnements de luxe restent entièrement à la charge de leurs victimes.

 

Et ceux qui s’insurgent contre cette aberration pénalisant doublement les lésés innocents, par les méfaits que la racaille leur fait subir et la contribution obligatoire ensuite, servant à nourrir ces crapules, leur payer avocats, policiers et juges, assurer santé, dentiste, psys, chaleur, loisirs, protection, formations en prison, … Ceux qui s’élèvent contre la débilité actuelle, discriminant sans scrupules le contribuable au profit exclusif des répressifs et des gangsters, ceux-là sont traités de racistes ou de fous.

 

Par des imbéciles dont l’avis m’importe peu, s’ils venaient à me traiter pour une fois de xénophobe au vu de la proposition suivante :

 

Qu’une Initiative parvienne à obliger chaque Etat à assumer ses responsabilités relatives à ce qu’il fait de ses assujettis. S’Il en a fait des criminels sévissant hors de ses frontières, que ceux-ci, pris en flagrant délit sur territoire suisse (et sinon ceux dont le premier verdict vient d’être prononcé), soient immédiatement remis aux autorités de leur pays de résidence.

 

Qui se chargera de les juger, faire face à de possibles recours, emprisonner, etc etc, selon les lois du pays de domicile. Et qu’une commission d’enquête bipartite permanente se charge de vérifier que les peines infligées ne puissent être inférieures à celles que la Suisse aurait prononcées !

 

En comparaison, que se passe-t-il lorsque des soldats américains ou français tuent des civils en Afghanistan, par exemple : C’est l’Afghanistan qui paie tout en contrepartie de leur prestation meurtrière, pour les choyer et soigner durablement ? Ou sont-ils jugés chez eux, là où ceux qui les surpassent en autorité les ont forcés à se battre, sans parvenir à leur apprendre à prendre le dessus sans (faire) péter les plombs ?

 

Quel parti de gauche, de préférence, osera enfin se soucier des droits du cochon de payeur en la matière ? Faire cesser une bonne fois pour toutes, le scandale des dépenses inconsidérées au bénéfice du bien-être et des sacro-saints droits d’agresseur étrangers ? Le tout au détriment du reste de nos acquis à notre insu ou officiellement massacrés.

 

Ces chers pays occidentaux et autres nous font-ils des cadeaux, ces temps-ci ? Ménagent-ils notre pays ? Ont-ils la moindre pudeur à tenter de nous soutirer le maximum de fric par tous les moyens les plus indélicats ? Et nous « devons » persister à traiter au mieux, « à la suisse », sur nos fonds, leurs parasites nous ayant agressés ?

 

Au nom de quelle logique perverse ? Quelle prétendue humanité enseignant de punir les victimes d’un pays à vivre dans les privations, pour subvenir de force aux besoins et confort d’étrangers ayant gravement attenté à leur intégrité et principes essentiels?

 

Dans la même logique, pourquoi pas nous obliger aussi à financer des trafics de drogue en Colombie, des réunions néonazies en Allemagne, du Ku-Klux-Klan aux U.S.A. et autres nuisibles activités étrangères? Quelle différence ? Que l’argent qui manque en nos caisses serve à ça ou au vain respect et au bien-être d’autres touristes du crime, ne respectant rien ni personne …

 

………………………..

 

Mais, dans le fond, non … Oubliez tout ce que je viens d’écrire ! Finalement ça irait une fois de plus à l’encontre de nos intérêts. Nos prisons ne seraient à moitié vide que durant très peu de temps, avant de se trouver bien plus pleines et coûteuses qu’à présent, et explosives.

 

Va l’abondance et la diminution de confort de tous les nantis criminels suisses de l’étranger qui nous seraient restitués.

 

…………………………

 

Et un chapitre de plus, entrant en mon Manifeste de Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre.

 

(Slogan systématiquement répété, des fois que les nouveaux adeptes n’iraient pas plus loin que ces lignes, perdant ainsi le droit de connaître mieux : qui est le dingue productif qui mélange allègrement faits sérieux et conneries …)

 

…………………………

 

Echantillons :

 

Sérieux :

 

Mes excellents vœux de rétablissement à Athina Onassis, suite à la grave chute dont elle fut victime. Et remerciements à elle pour nous permettre de partager de temps à autre le chouette plaisir de nous délasser sur Scorpios.

 

Que ce cheval de trois Grâces auxquelles : Idiotie … paraît philosophie, … ayant fauté ne lui ait ôté mobilité !

 

……………………..

 

Hélènes énervés, qui n’aimez haine généralement, d’autres, pâlement, ont en tête votre conquête ! Vous culbuter ! Alors luttez ! Refusez d’être usés, abusés par rusés politiques pique-fric : Mais veuillez veiller, même enragés, à ménager par pitié l’endeuillée.

 

……………………..

 

Sérieux, invariablement :

 

La Clé monétaire du problème ? … nous explique M. Denis Bloud, en conforme substance : Les marchés privés gouvernent le monde de la finance, car les Etats sont contraints de leur emprunter de l’argent contre intérêts !

 

………………………….

 

Connerie :

 

Nouveau sur les étals de Noël : Le Jeu de dominos à la chaîne !

 

Vous-même, vos enfants puis les leurs, votre famille entière, tout le monde s’amusera très longtemps avec le Jeu de dominos à la chaîne Supra & Cie !

 

……………………………

 

Sérieuse connerie :

 

 

L’enseignant valaisan licencié pour avoir refusé un crucifix dans sa classe, a obtenu gain de cause au Tribunal.

 

Les obscurantistes autorités de Stalden, qui l’ont licencié suite à son « crime », ne vont sans doute pas recourir contre cette décision.

 

Dommage, car si le Tribunal finissait par donner raison à ces derniers, je me serais fait un plaisir de solliciter la majorité des parents évolutionnistes :

 

Afin que, par souci et égalité de convictions, ils rassemblent tous leurs vieux cartables, livres d’école, leurs vieilles règles …  pour les clouer aux murs des églises.

 

……………………………

 

Don Pepone, sort de ce corps !

 

 

Ali GNIOMINY

 

Afin de bien travailler pour le peuple ce dimanche, une icône photographique du Grand Réveil Paisible du Sublime Seu-Jet, à m’éditer.

DSC_2225.JPG

 

13/11/2012

GENTILS RAILLÉS

Swiss c’est reparti !

Mise au coin, train d’atterrissage déployé, la Compagnie allemande Swiss est  r angée des mondiales  destinations, mais va sillonner l’Europe sans paralysie, jets dominer!

Mais, gare : si Swiss erre ! Elle se veut bientôt au haut du hit parade des vols low-cost, au sommet de l’impitoyable et sans faille hit !

Ainsi, 240 emplois suppléent menteurs, en proie au moindre trou d’air. Et ça plâne pour le Genevois, toujours réjoui par telle prolifération de vols ! ….

……………………

Plus loin, sur les rustiques rives du Lac de Genève, là où va l’eau aux ânes:

Les archives du CIO innondées par de fortes pluies et une canalisation défectueuse !

Quel malheur. Voici que doit immanquablement être rendue illisible toute la correspondance concernant le dopage au niveau olympique !

Tous retraits de médailles et responsabilités tombent ainsi à l’eau.

Pour les documents comptables relatifs à l’attribution des Jeux aux villes acheteuses, un bon grain et une conduite défectueuse devraient s’en charger tout prochainement.

…………………….. 

Revenons au grand Genève rosé : 

(clap clap, je sais, merci merci) 

Aux HUG trois soignants sur quatre ne se font pas vacciner contre la grippe, et doivent arborer un macaron marron déclarant leur choix !

Quel stupide gâchis de macarons !

Que les réfractaires se décident une fois pour toutes, et passent à la Direction où ils bénéficieront d’un splendide macaron marron tatoué sur leur front !

…………………….

La Croix-Rouge genevoise financée par Japan Tobacco !

En contrepartie, elle s’engage évidemment à faire de la publicité pour le tabac, autant qu’à soulager et honorer les victimes de la guerre tabagique. Mais comment ménager la chèvre et le chou ?

Simple : Que la respectable Organisation plante pour feu chaque fumeur une croix rouge sur sa tombe !

……………………….

Rien de fumeux, cependant, en les promesses de Gente Dame Rochat Isabelle, que tous ignorés working poors dégueulassement taxés à sens unique et privés impunément de tous subsides auront à cœur d’apprendre par cœur :

« Je vais être particulièrement attentive à ce que les plus faibles et les plus démunis puissent continuer à vivre dans des conditions dignes d’un Etat démocratique ».

L’apprenant aura encore l’obligeance de remplacer « continuer » par « commencer ».

……………………….

Simple hypothèse frôlant la certitude à l’attention de la recherche médicale et de l’OMS : 

Entrevu sur Arte une émission sur l’évolution des civilisations antiques et leurs maux. Des squelettes d’Anatolie (ayant en moyenne 8'000 ans me semble-t-il) montraient d’énormes problèmes de caries. A l’évidence dus au sucre contenu naturellement dans les flocons d’avoine.

Expert en la matière, j’ai passé mon enfance dans les flocons d’avoine, j’adorais ça dans du lait, en ai englouti des tonnes, et malgré une hygiène dentaire stricte à la maison, je souffrais de caries à répétition et avais droit aux tortures incessantes d’un dentiste très brusque, presque annuellement.

J’ai cessé vers les vingt ans de bien digérer le lait, n’ayant d’ailleurs plus aucun rapport avec celui de jadis que l’on pouvait boire tiède sortant du pis. N’ai pratiquement plus jamais mangé de flocons d’avoine et ma dernière carie doit dater d’une trentaine d’années !

Svp, vérifiez plus avant les effets du sucre d’avoine sur les dents de petits et grands, et même si ça ennuie les cultivateurs et autres techniciens dentistes, mettez en garde la population jusqu’à plus amples informations !

……………………….

Ainsi d’avoir tant connu la souffrance due à l’ignorance d’autrui (face à ma classe et j’en passe) m’a rendu quelque peu insensible face aux claques que j’envoie souvent à qui de droit. ! Tirant parfois à coups de missiles sur des moustiques !

Vu qu’une fois n’est pas costume, je me mets à nu : Présentant sincèrement mes excuses au 90% des PLR-PDC-UDC-CATHOS etc … ci fourrés généralement dans le même sac que leur détestable 10% !

Pardon donc .. pour l’extrême virulence de mes crises passagères d’absolue révolte verbale ; Ainsi que tel fut le cas principalement en mes deux précédents billets !

Il n’empêche que tout semble actuellement organisé pour provoquer de partout un accroissement de tensions, soit de répression à Genève, comme ailleurs, d’ailleurs !

V’là que l’on sabre à outrance dans le fonctionnaire, si chatouilleux à juste titre, que l’on brade du gardien de prison, et des prisons au passage, dégrade un peu plus encore si possible un climat notoirement intenable, … que l’on mitraille tous restes d’acquis largement mérités et déjà totalement écornés, que l’on musèle média sans dits, c’est inacceptable, … et que l’on protège à tout prix le gros contribuable, souvent le plus nuisible pour la communauté, au détriment de dépouillé menu fretin malléable car tétanisé.

Et, d’autre part, comment faire alors pour éviter de tomber dans l’absurdité finale d’un 75% d’imposition sur les grandes fortunes ; Ainsi que le veut apocalyptique spécificité Hollande, quant à l’art « auto-gaulois » de fumer l’In The Pocket en servant d’épouvantail aux gros contribuables ?!

On se comprend ! Du moins vous comprends-je, bien plus que ne peuvent vous le laisser imaginer mes pamphlets. Vous approuve le cas échéant, mais lorsque votre 10% se fait trop adepte du culte de la personnalité, sur lequel j’ironise-ci depuis des lunes, et que trop polyvalent petit manitou bouleverse tout de fond en comble, et n’apporte que poussière, bruit et tensions, perte du fil conducteur des tâches entreprises et abandonnées avant terme, que plus de confusion et rien de visiblement convaincant, que de la logique et logistique de faibles ayant besoin de renforcer en permanence les Forces : .. Je ne puis qu’en déduire qu’en hommage à la nouvelle fonction prochaine du 99% de la population genevoise, Genève deviendra tout naturellement Flicville !

Voilà qui dissuadera vraiment la canaille … de claquer un max de fric pour apaiser la parano de quelques uns, blé ramassé de force par tous moyens de pression dans la poche d’assujettis sciemment ruinés, qui …

AH NON ! STOP, J ‘AI DIT ! COUCOUCHE PANIER ! J’allais à nouveau en faire trop, là, … Et cette charogne de putain de bordel de merde de journée internationale de la gentillesse, qui n’en a plus que pour quelques heures …

……………………….

Vite vite quelque chose d’adorable : Ah, ça y est : Le sosie de l’amour fou animal de ma vie avant le perroquet : Un véritable tigre qui me protégea durant dix-sept ans et dont tout le monde avait peur, qui pouvait être aussi doux avec l’oiseau tout bébé encore sur son dos, que féroce lorsqu’il s’étendait sur le seuil de la porte et sifflait contre tous intrus. Je puis témoigner du fait que cet animal est d’une fidélité incroyable et unique certainement chez les félins. Mais gare à vous si ne savez vous en faire votre ami, et gare surtout à vos proches. 

minou.jpg

Finissons en bonté :

Chaque année, un médecin sur quatre part à l’étranger !

Exténué par son triple exploit, certainement.

L’essentiel est que ne restent plus que trois ans, pour que la Suisse compte quatre fois moins de décès !

Et cent fois moins ensuite, une fois devenu inutile, éradiqué le racket des Assurances-maladie ruinant la santé !

………………………

Fin d’éruption.  À lave autre ! 

Ali GNIOMINY

09/11/2012

LA PAIX D’ESSAI REVAUT !

Merci de me signaler le nombre de diverses phrases plus ou moins sensées que contient ce titre, je n’ai pas que ça à faire. D’ailleurs : Trouvez l’intruse en ce qui suit :

 

« Il met haut la barre : Rase zone des non-droits? Dissipe peu ?»

 

Et :

 

« Salie casserole traîne sans veine, guère préférée, par dépit ai choisie ! ».

 

………

 

Fini de jouer, les Genevois, à l’équivalent de ces stupides jeux de questions-réponses télévisés de nos voisins, regorgeant d’interrogations sur des sujets très régionaux, excluant d’office tous participants non français. Voyons plutôt ce qui se trame plus haut à l’Est, et conseillons le dirigeant concerné :

 

Ainsi, je vous interpelle :

 

Des milliers d’ultranationalistes Russes en appellent à l’épuration de race, Poutine !

 

Chancelant mais sans assistance, soignez-les bien, conduisez-les comme il se doit jusqu’en voie d’extinction !

 

……….

 

Et voyez ici ce qu’ « exemplaire » régime prépare de malheureusement nécessaire :

 

Il ne reste à peine que jusqu’au 31.12.2012, si un bolide n’a percuté la planète auparavant, pour que chauffards de tous bords puissent profiter à fond de courses poursuites, dépassements dangereux, graves excès de vitesse causant ou non décès, sans passer pour autant de 1 à 4 ans en prison, pour excès de +50km/h. en ville, +60km/h. hors des localités et +80km/h. sur autoroute !

 

Bien, mais alors en toute égalité de traitement d’ex-neutre pays : qu’est-ce qu’il faudra comme prisons supplémentaires, pour caser pompiers, ambulanciers et autres taxis ou chauffeurs TPG !

 

(Je plaisantais, là, vous avez bien dû remarquer que c’était un peu trop bateau …) Evidemment, il s’agit-là de chauffards professionnels intouchables, tuant un peu moins que les sauvages !

 

La Loi aura sûrement prévu des aménagements pénaux pour les Corps de sauveteurs. Ainsi, les policiers chauffards fonçant toutes sirènes hurlantes au secours de leur apéro, perdront une fourchette de 1 à 4 sucres en moins dans leur bleue de onze heures.

 

Ceci, va de soi, afin qu’ils restent en pleine forme l’après-midi pour le bien public, en battant tous les records en direction du Val-de-Travers, en vue de pourchasser férocement les petits cultivateurs de chanvre ayant élu squat en des anciennes distilleries clandestines !

 

En fait, la peine de ces pandores ne sera plutôt que d’un seul sucre en moins : Ils auront, certes, largement dépassé les limites près de chez Perrin, mais disposent de circonstances atténuantes : Dont une connaissance parfaite de la route menant aux distilleries, où ils s’encanaillaient en toute hypocrisie durant des décennies, avant la récente sordide légalisation de la criminelle absinthe ! …

 

…………

 

Chut, chut. Arrêtons un peu de les embêter : Le Sage Ziegler l’a bien dit en substance à Darius, nous sommes déjà proches de l’helvétique insurection de conscience. Où les classés comme ignares, dès leur naissance, offrent entièrement de leur poche toutes hautes études et carrière à ceux qui les trompent et méprisent.

 

Mieux vaut éviter de trop polémiquer, et rêver, comme je le fais parfois n’en ayant encore étudié toutes implications, songer au jour où notre prétendue démocratie sera vraiment directe et réellement représentative de l’authentique Volonté Populaire et Individuelle : Quand le citoyen décidera lui-même du Service bénéficiaire de son imposition obligatoire.

 

Dès lors, quand le contribuable estimera qu’il y a des manques flagrants en matière de soutien à certaine Culture, domaine qui le concerne directement, il versera la totalité de son impôt à ce Département, fédéral, cantonal et communal. C’est tout. Privera le reste de l’Etat, mais expliquera pourquoi dans sa déclaration. Ce qui servira aux responsables à corriger les erreurs, les ayant rendus si impopulaires que le contribuable assèche leur budget. Ou, au contraire, Services fonctionnant si bien que l’assujetti ne pense pas nécessaire de leur offrir un surplus de moyens.

 

Les secteurs disposant du plus d’argent (mais ne provenant alors plus de malsains lobbies organisés) évolueront plus vite, les autres diminueront ou se transformeront selon la volonté des payeurs ; Pouvant éventuellement prêter un peu aux domaines moribonds, comme la sécurité, jadis si importante et devenue inutile, une fois chacun concrètement aux commandes de sa vie et du destin de son pays.

 

Utopique ? En tous cas critique pour les habituelles pompes à fric.

 

……………

 

Pour l’heure, tournons la cage et prenons notre envol vers d’autres genres de vols : Bastien Backer est éliminé de l’émission française « Danse avec les stars ».

 

Son ange gardien, Joséphine, l’a visiblement lâché.

 

Je ne le connais que de nom, mais dans le genre je fus scandalisé, (étrulé au point de me demander si je ne vous ai déjà ça raconté ou si c’est encore et peut-être à jamais dans le tas de brouillons) : Dernièrement je zappai par accident sur populaire programme M6 – « Incroyable talent » et que vis-je ? (Mais oui c’est dans un autre billet ça ! Mais non, je ne l’ai pas encore écrit ; je ne sais plus, ne me relis pratiquement jamais plus loin que deux-trois billets précédents, en lesquels je rage de retrouver à chaque fois une faute oubliée à corriger tardivement .. et zut).

 

Premier soir des éliminations : Une excellente équipe de jeunes gymnastes d’Yverdon entre sur scène de manière époustouflante, sauts synchronisés, acrobaties spectaculaires … Un certain Monsieur du jury un brin tête-à-claque buzze d’entrée. Suisses honteusement critiqués et éliminés de manière outrageusement arbitraire. Ouste pas de petits Suisses ici, ça fait sale. En quelque sorte. Je zappe et retombe plus tard accidentellement sur la débile émission à vocation castratrice, d’où émergent malgré tout de surprenant talents. Mais je n’aurais pas dû.

 

Se présente une équipe déglinguée bien française de banlieue, à rap râpeux dit pas plein de beuh. L’une de plus de ces bandes de simili-bouseux pas très synchrones, rampant sur du break ultra ressussé. Le jury en entier est debout pour applaudir. Jury doué de l’incroyable talent de respecter le politiquement correct actuel : Se levant devant l’Art racaille et rejetant d’emblée toute plus spectaculaire et harmonieuse performance d’élèves Suisses, à l’évidence bien plus originaux et talentueux, mais si terriblement de bon genre …

 

…………….

 

Pas trop dans le style, ce jour, lendemain des phrases précédentes, de qui vous écrit couché, avec clavier et souris sans fil maîtrisant au loin, sur le Mac OS de la taille d’une grande télévision, une police de caractères augmentée à 700, pour cause d’effroyable lumbago, m’ayant forcé ce matin à passer voir régulier praticien. Au retour, d’exclu de dépenses pour taxi, me tortillant sur siège tape-cul TPG en arrivant à un arrêt : Je la vois qui va entrer et vais vivre un instant que je ne suis pas prêt d’oublier. Que j’intitulerai :

 

De l’art de se trouver idiot sans trop en avoir l’air :

 

Des années que nous nous sommes perdus de vue. Je lui souris, elle en fait de même, très élégante et distinguée, comme jadis. Entre et va s’asseoir derrière moi, de l’autre côté du passage central du tram. Ce dernier démarre et je me dois d’aller vers elle. Plié en deux par le lumbago. Mais ça ne se remarque pas trop car déjà je suis penché sur elle pour la saluer et lui apposer sur joues les trois bisous traditionnels. A peine ceux-ci dispensés sans trop emprunter au passage de son rouge à lèvre, la digne dame me fait: - On se connaît - ?

 

- Je … euh … mais … c’est … euh …t’es … euh … vous n’êtes pas Sonia ? - … - Ah non, désolée Monsieur. -

 

Et avec un sang-froid m’étonnant encore, je balance : - Bah, quelques bisous de trop ne sont jamais perdus ! - Elle rit. L’entourage aussi. De ma gaffe ? Ma réplique ? Ou de ma démarche de Quasimodo ayant trop fréquenté de cures ?

 

La brave dame a encore l’amabilité de me préciser, ou d’inventer,  qu’on la confond souvent. Ce qui ne parvient pas, en dépit de ses efforts, à me tendre la perche. C’est vous dire si je suis mal.

 

……………….

 

Mal pris aussi : Un Brésilien coincé à l’aéroport de Bruxelles avec 4kg de cocaïne a été relâché, car le magistrat chargé de l’enquête n’a pas trouvé d’interprète.

 

A tout hasard, si des trafiquants veulent bien me laisser amener à Bruxelles quelques tonnes d’héroïne, je m’en occupe.

 

Car est bien plus réduite encore qu’avec la langue portugaise, la possibilité de trouver en Belgique un interprète français-flamand.

 

………………..

 

Niveau d’intelligence, encore : Un crétin de chasseur (Lapalissade?) abat l’unique chamois blanc du Valais.

 

L’assassin s’en tirera sans amende, rien n’interdisant pareil crime.

 

A l’évidence ce tireur fou ne peut être Valaisan. Qui donc, en ces contrées reculées, oserait toucher à ce qui évolue au sommet ? Et, plus illogique encore : descendre qui est blanc !

 

……………….

 

Parlant de flingués : L’Agent Seiler 001 ne siègera pas à Spiez-Dessus. Arrivé dernier sur 28 candidats à l’élection communale, ce PLR n’a pas obtenu la confiance des habitants de la petite ville.

 

Mais il dispose plus que jamais de celle d’Ueli Maurer, qui a refusé la démission de tel chef des espions, qui continuera à diriger contre son gré le plus délicat Service fédéral, ayant en ses rouages comme quelque chose de « gripen ».

 

…………….

 

La rumeur prétend d’ailleurs qu’Ueli a réaménagé entièrement le bureau de Seiler, afin que celui-ci bénéficie de symboliques décorations évoquant liberté, respect du vivant, immaculée réputation, et à cet effet  a installé au mur une splendide tête de chamois blanc.

 

……………..

 

Respect du vivant, immaculée réputation également … tout ce qui caractérise les Services de la Banque cantonale de Genève, excepté à l’égard de ses distraits ou bigleux clients aux contomats, vainement filmés.

 

Souvenez-vous de l’aventure de cet ami, à l’intérieur de l’agence, secteur contomats, de l’avenue Wendt. Il retire 600.- à l’appareil, les met dans son porte-monnaie avec les 25.- qu’il contient déjà, pose le tout sur la banquette, le temps d’imprimer le solde du compte. Sur lequel un doute subsiste. Le client dûment surveillé par caméras passe alors en l’espace de moins d’une minute au guichet pour se renseigner … oubliant son porte-monnaie sur ladite banquette. Se rendant compte presque immédiatement de son oubli, il revient vers la machine. Plus de porte-monnaie. Il court en face, au poste de police. Exige que la banque fournisse la bande vidéo où figure le voleur à la police. Ce qui sera refusé. Sans doute vu le fait que le malfrat est de la maison? L’assurance juridique de la victime lui remboursera 300.- à bien plaire … et résiliera son contrat.

 

Vendredi 2 novembre à 07h43 du matin, la même victime des étranges secrets BCGE se rend aux contomats de la Jonction. Il retire l’argent pour ses paiements, soit pratiquement tout ce qu’il a en compte, et imprime le solde en même temps. Ayant oublié ses lunettes, il peine à lire ce qui figure sur le papier. Et pendant qu’il s’efforce à déchiffrer le montant inscrit, les billets d’argent restent dans la fente qui les distribue. Une sonnerie retentit. Le client essaie encore désespérement de vite voir si le compte est juste. Et l’appareil avale les billets non-retirés. Qu’importe. Le code est tapé à nouveau : Et la réponse arrive : Votre avoir est de 10.-

 

Paniqué, notre dépouillé attend l’ouverture des guichets. Mais rien à faire, on lui annonce que les mouvements bancaires, dans ce cas, mettent « un certain temps » avant que le compte puisse être recrédité de la somme que la machine a avalée. Ce sera pour mardi, voire mercredi. Ce 7 novembre à 10h30, celui qui depuis des années n’a jamais un seul jour de retard dans ses paiements constate que rien ne lui a encore été rétrocédé sur le compte. Il voit un conseiller, factures en main, et lui explique d’emblée qu’il ne ressortira pas de l’agence sans pouvoir ensuite passer à la poste régler ce qu’il doit. A titre tout à fait exceptionnel, l’argent nécessaire lui est avancé, en plus du dépassement de 2'000.- auquel il a droit et qu’il n’entame pratiquement jamais.

 

Reste à attendre le décompte de fin de mois, pour faire opposition formelle à tous frais résultant de la voracité des contomats, filmés inutilement et trop pressés de reprendre l’argent d’autrui après quelques secondes de retard au retrait. Et pour transmettre à la banque pour paiement tous éventuels frais de rappels provenant de créanciers, même si ce cas de figure est peu probable concernant un débiteur toujours très ponctuel.

 

La seule faute qui peut être reprochée au malchanceux, est qu’il devrait savoir que, quand on a affaire à des voleurs notoires, en fait à n’importe quelle banque suisse, on se précipite sur l’argent dès qu’il sort de leurs griffes, et ne le laisse pas non plus, même pour quelques secondes, hors d’une poche bien fermée.

 

…………………

 

Détrousseurs, toujours : Pas d’ayatollah mormon à la tête des Etats-Unis. La grande nation américaine ne livrera pas ses pauvres en pâture à la cupidité sectaire, contrairement à Genève où, plus que jamais, le mot d’ordre du plus méprisant parti détruisant les acquis du peuple, depuis dix ans qu’il se maintient par intensif copinage au catastrophique pouvoir, le mot d’ordre est : Paie et aie l’air … ravi !

 

Et que trouvons-nous dans l’étable de l’aloi particulièrement infecte de la secte PLR ?

 

Ses dix commandements : Dont :

 

« Les traîtres ayant contre ton gré joué et perdu la majeure partie de ta prévoyance et de tes biens confiés par obligation sous force et menace, et continuant à le faire, verront leurs comptes obscurs renfloués à nouveau par la sueur de ton front, jusqu’à la prochaine ignoble disparition de tes économies reconstituées dans les poches de ces mêmes incontournables escrocs »

 

« Montant mafieux de la taxe personnelle tu multiplieras par douze »

 

« Les départs à la retraite anticipée tu bloqueras, car tu persisteras en toute impunité à appliquer les pressions et iniques privations permettant de faire crever les non nantis avant l’âge légal, limite que tu repousseras le plus possible à ton profit»

 

« Aux chiens de fonctionnaires tu supprimeras l’annuité 2013 et le pont de fin d’année »

 

« L’informatique déjà foireuse tu fusilleras en réduisant son budget de 30%, afin qu’elle ne puisse jamais regrouper toutes preuves des saloperies gestionnaires, pour lesquelles en vérité les victimes de celles-ci n’ont aucunement à subir une fois de plus les conséquences, pourraient au contraire être dédommagées par les prévaricateurs  PLR et cie les prônant, mais devront subir sans rien dire » …

 

Inutile de poursuivre l’apocalyptique énumération des obscurantistes tromperies cultes projetées. Opposons simplement notre plus totale objection de conscience aux principes de cette secte politique.

 

Et nous, fonctionnaires traités depuis longtemps de manière généralement bien pire que dans le privé, allons-nous accepter de nous faire insulter encore plus, et spolier pareillement par telle racaille politique jusqu’à la guerre civile ?

 

Non ! Il suffit : Les heures de légitime grève étant déduites du salaire par les collabos des sectes en question : Préparons  l’absentéisme total et durable de la quasi-totalité des employés de la fonction publique, jusqu’à la dissolution de ces partis crapuleux.

 

Arrêtons tout, dans tous les Services, avant que le parasitage radical, rejoint en ses méfaits par la cupidité libérale, et autres formations rapaces, ne parviennent à se saisir même du minable reste de nos droits, pas encore trahis par tels spécialistes des modifications unilatérales de clauses contractuelles, et perfidies en matière de promesses jamais tenues.

 

Plus d’une décennie que la radicale fange dominatrice mène sans la moindre vergogne Genève à la catastrophe sociale et au simili-fascisme économique et juridique actuels, les pires de son Histoire !

 

Et ça se permet de proposer plus d’exactions encore ? Plus de projets scélérats en le but de rallier une populace imbécile à l’idée qu’existe une crise, face à laquelle il convient de se priver du plus strict minimum au profit des pourris l’ayant fabriquée de toutes pièces, et de s’activer à accentuer les prétendus sacrifices à fournir pour en sortir. Stop ! Fini ! ça ne fonctionne plus !

 

On a dix ans de recul pour preuves de résultats de l’inhumaine  supercherie radicale, et il faudrait rempiler en ce sens ?

 

Pitié, voyez le gâchis ! Ce billet était pour une fois presque entièrement sympa, souriant comme on les aime et les espère, et schlak, l’abus débile des propositions de retardés (dont leurs semblables américains viennent fort heureusement de prendre une nouvelle baffe) et l’outrancier mépris PLR-PDC supplémentaire me poussent à réagir d’urgence, tous autres écrits cessants. C’est pénible, j’en suis conscient, ça met les nerfs à vif et dévalue l’appréciation du reste du texte, mais ça perturbera mon écriture aussi longtemps que Genève vivra sous le joug du malfaisant clan qui me plafonna à jamais au sommet de minable classe, et exclut tout examen plus approfondi des valeurs et solutions dont je suis porteur. Désolé.

……………..

 

Bref, aucune Moralité : Sur la pente insensée de l’Entente PLR-PDC quant au « happy end » à donner au Plend, … Glissez, lisses et veules, et cassez-vous, là ……

 

Pauvre considération de qui sans modération travaille vaille que vaille pour entretenir parasites dirigeants.

 

……………...

 

Fin de rédaction de si sinistre chapitre de ce Manifeste du Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre.

 

Que ne me mettent en rogne les crapules sans scrupules ni vergogne.

 

Mais tous les clans de dangereux conservateurs ne provoquent pareille rage et tristesse.

 

Voyez ce qu’il en est du Prix Goncourt 2012, attribué à un austère professeur de philosophie (dit-on à l’usage d’EMS qu’il dirige?), réjoui mais tout sauf porté sur l’humour.

 

Eh oui, il s’agit de qui : gère home, fait rare, rit.

 

……………….

 

Pas terrible, la transition. Je sais. Tout de leur faute, vous dis-je. Ou presque.

 

Et le rythme d’un long billet par semaine en lieu et place de souvent plus légers, moins rageurs, petits textes bien placés … Pas terrible non plus … tout de leur faute … mais en attendant l’éradication des malfaisances de radicaux libres de racketter plus encore ceux qu’ils ont déjà abusivement dépouillés …

 

……………….

 

À par ça, quels progrès actuels observons-nous en ce monde ?

 

Ah, zut, non ! Ne manquait plus que ça ! C’est trop fort : Impossible d’y résister, ce serait grave d’ailleurs, voilà que je dois me répéter :

 

Mariage homo en Suisse ? Pas chez les catholiques !

 

Encore une chance. Il ne manquerait plus que les mariages soient célébrés alors que généralement un seul des conjoints est majeur !

 

Moins sérieusement, bien sûr :

 

Un certain évêque affirme haut et fort que le mariage n’est pas un droit pour tous !

 

Voyons ce qu’en dit en sa Constitution le pays soutenant pareils individus, discriminant qui de né avec un taux d’acide glutamique dans le cerveau lui permettant fort heureusement une perception hormonale salvatrice pour l’humanité, évitant surpopulation galopante, prônée par irresponsables imposteurs à principes dégénérés :

 

Art. 14 Droit au mariage et à la famille

Le droit au mariage et à la famille est garanti.

 

Art. 9 Protection contre l’arbitraire et protection de la bonne foi

Toute personne a le droit d’être traitée par les organes de l’Etat sans arbitraire et conformément aux règles de la bonne foi.

 

……….

 

Et rappelons encore simplement en quoi consiste réellement l’homosexualité, à découvrir par exemple sur :

 

http://www.rue89.com/2007/12/22/la-recherche-sur-le-gluta...

 

En résumé : Du Yael Grosjean – Université de Lausanne

 

« D’abord, cette expérience montre qu’un comportement, sexuel ou non, n’est pas figé et peut varier selon les transmissions chimiques entre neurones. Ensuite, le comportement vis-à-vis des femelles n’a jamais varié, alors que l’excitation envers les mâles subissait de brusques changements. Il y aurait donc deux circuits parallèles et indépendants d’excitation. »

La découverte paraîtra sous peu dans la revue Nature Neuroscience, mais certains éléments figurent déjà sur le site internet de Nature.

La relation entre le glutamate et la sexualité devrait bientôt être examinée sur des mammifères, par d’autres équipes de scientifiques. Les résultats attendus sont similaires, puisque le glutamate a les mêmes fonctions sur les insectes que sur les animaux plus évolués.

Toutefois, peu de risques de voir l’expérience transposée à échelle humaine dans les prochaines années. D’abord parce que notre génôme est bien plus compliqué que celui de notre amie la drosophile. Ensuite, comme l’explique Yael Grosjean :

« L’homosexualité n’est pas une maladie. Pas question, donc, de tenter de ’guérir l’homosexualité’ en triturant le taux de glutamate. »

 

…………

 

Que les radicales ignominies catholiques ne soient, elles aussi, plus tolérées dans cette nation se targuant d’exemplarité, en matière d’aide à l’humanité.

 

Comment peut-on laisser faire et soutenir des monstres too big too fail empêchant d’interrompre la conception de tout ce qui est mis en route en d’inhumaines conditions ? Favorisant l’explosion démographique la plus décérébrée, maintenue misérable au profit unique de prétendue aide à lui apporter ?! Et discriminant ouvertement important pourcentage de citoyens à taux de glutamate naturellement distribué, leur permettant philanthropique appui à la survie du genre humain en ne se reproduisant pas inconsidérément. Disposant d’autre modèle d’amour bien réel, à des années-lumière de cet « Amour » invisible et tout ça de très subjectif, ou « amour » de couples forcés, source de tous conflits depuis des millénaires, à distance prudente de cet « Amour » de « Supérieur » nécessitant d’un maximum d’inférieurs, et pour ce faire les maintenant subtilement en rentable esclavage conceptuel, prônant obéissance aveugle et stupide, stérile dévotion, contraire au bien de l’humain. Déresponsabilisant, abrutissant et abusant d’autrui de sa naissance à sa mort.

 

Ainsi, puisque, selon l’Eglise, le mariage n’est pas un droit pour tous, et qu’elle prétend aider l’Homme : Qu’elle interdise le mariage entre ses lapins et pondeuses, qui contribuent à la prolifération anarchique de victimes polluées par le catholicisme ou autres claniques usurpations de conscience !

 

…………..

 

Bien, maintenant que nous sommes entre nous, que les concerné(e)s par mes légitimes attaques ont imprimé ce billet pour mieux le transpercer de vains dards, l’ont déchiré menu, et brûlé comme tout ce qui révèle les ficelles de leurs infâmes canulars, religieux, politiques, économiques, … à présent que toutes « pucelles conceptuelles » effarouchées sont parties se coucher … sur leurs orties … et que pontes de la honte, quant à leurs vices, s’évanouissent : Cessent tous de me lire au-delà, las, de leur ire, face au holà à leurs leurres : Fin de la bien méritée démonstration de gentillesses qu’inspire obligatoirement, tôt ou tard, la moribonde inquisition sociale en « force et vigueur ».

 

………….

 

Et ce lumbago qui empire au lieu de s’améliorer. Combien devrai-je encore embrasser d’inconnues assises pour justifier ma tenue à l’équerre ? Combien d’autres aiguilles vont-ils planter dans ma poupée ? Sors de ce corps Radicas !

 

Un espoir subsiste. Depuis peu Ecône vend, paraît-il, une huile miraculeuse et très exorcisée, à base de cornes de chamois blanc.

 

………….

 

C’est de l’âme que j’ai à parler.

 

……………

 

Juste encore, une grande fleur, cet Amorphophallus titanum offert aux Cro-Magnons de la politique locale :

 

Amsterdam a formellement refusé de restreindre l’accès du cannabis aux étrangers !

 

Et surtout : Le Colorado et Washington sont les premiers Etats à avoir légalisé le cannabis à des fins récréatives !

 

Le problème restant que les primitifs décideurs-ci, du fond de leurs sombres cavernes PLR-PDC-UDC ... ne copient systématiquement dix ans plus tard que les pires imbécilités américaines, jamais les meilleures initiatives.

 

…………….

 

Hop : Plein d’amis de plus, les derniers qui résistaient à cette lecture, pour aller chasser le raptor blanc !

 

……………

 

Un délice avec une salade d’yeux de ptérodactyle éclafés.

 

Vous en trouverez en Seine-et-Marne, où un mammouth vient encore de sortir de terre.

 

En revanche, un dinosaure reste malheureusement, lui, très profondément enfoui sous le sol de Jarnac.

 

Il faudra attendre encore quelques siècles avant de pouvoir vraiment composer avec la présence de l’un de ses clones.

 

……………

 

Et ainsi est arrivé le jour de vendre dits.

 

Une semaine entière pour pondre cette M….erveilleuse prose ; Dans le style roman, ou presque, très à la moooode … et ça ne me convient pas. J’aime tellement mieux mes vachards entrefilets. Mais, impossible d’arrêter un billet tant que je ne suis satisfait de l’ensemble, et pour relire et corriger tout ça ? Vous n’y pensez pas? Vous me prenez pour une momie d’académie? Oui oui on sait … la pire amie des Lettres, ça ne fait plus rire après quelques millénaires où elle est ressortie …

 

Il est plus qu’impératif que je trouve illico The Drolatique Thème à détourner, temporairement final, avant de vous laisser sur votre faim.

 

……………

 

L’offre des CFF s’améliore au départ de Genève !

 

C’est vraiment toujours en quittant Genève que tout va mieux ?

……………..

 

Disons que c’est le lumbago qui désarçonne pareillement. Il a bon dos, permettant que, qui de trop visés par brutales mais légitimes critiques parviennent à reprendre souffle par-ci par-là, entre deux vérités martelées.

 

A tel point que bien de ceux-ci doivent présentement avoir amené grand-papa gradé, tout dégradé, voir une dernière fois, l’arme à l’œil, la pointe de Plainpalais où lui et d’autres costumés indigènes, il y a 80 ans, héroïquement exterminèrent 13 compatriotes antifascistes.

 

Voilà, rien de tel que d’émouvoir un peu l’ennemi, on n’est pas que des bêtes après tout …

 

……………….

 

Mes vifs remerciements, encore, à M. Gérard Sermet, partageant comme tant d’autres ma révolte, et nous rappelant dans la « Lettre du jour » sur la Tribune, le résumé de l’escroquerie majeure traversant les époques, magnifiquement énoncé par le Grand Alphonse Allais : Et devise d’une insultante Entente :

 

« Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est à dire chez les pauvres. Bon, d’accord, ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres ».

  

Ali GNIOMINY

01/11/2012

CHER APPÂT T’ES

Plus de 80 pays exigent de la Suisse des mesures supplémentaires en matière de Droits humains, notamment pour lutter contre la discrimination …

 

Pour rappel : Notre régime pas même bananier n’a tout simplement aucune loi générale contre les discriminations.

 

Le cas échéant, le présent blog traitant de décennies de discrimination croissante à Genève n’aurait eu aucune raison d’être.

 

En l’état, la discrimination restant protégée et appliquée à bien des (manques d’) égards par l’Etat, l’auteur de ce florilège témoignant, entre autre heureusement, de cinq ans de saloperies helvétiques et/ou genevoises permettant de ruiner santé, réputation, honneur, carrière et surtout finances de qui sort trop visiblement du rang … le concepteur de cet espace a beau continuer à dénoncer haut et fort la haute trahison des inféodés aux lobbies bourgeois, étant parvenus à corrompre la démocratie directe au point d’imposer l’actuel accès à plusieurs vitesses aux Soins, à la Culture, aux Emplois à responsabilités, à la Justice …

 

… ce pionnier de la lutte contre l’actuelle perversion timocratique a beau démontrer par a + b qu’il s’est fait subtiliser des sommes très considérables, par l’infamant système qui l’emprisonne à vie dans d’iniques privations « obligatoires » à sens unique : Rien ne change. Rien n’évolue. Rien ne se passe de concret. Rien ne s’amende, bien au contraire, subsiste le rejet calculé d’authentiques Valeurs, l’omerta visant à briser les trop rares courageux refusant de bêler avec le reste du cheptel. Aucun Responsable Magistrat ne paraît digne de lire tel discriminé. Aucun Journaliste non pleutre ne s’offusque de l’authenticité des preuves qu’apporte semblable exclu, gagnant au jeu mais recevant bien moins que sa mise à Genève, empêché de se soigner correctement par la fabrique à discriminés LAMAL, qui l’oblige à payer bien plus que nécessaire en lui interdisant de changer d’esclavagiste, exclu dissuadé par les moyens les plus sournois de tenter de bénéficier d’appui d’ordre culturel, ou juridique gratuit, ou financier, honorifique, médiatique,  de subventions ou compensations, de bourse,  dons, … Non, tout est savamment installé pour couler définitivement le diabolisé, tout reste structuré pour afficher indifférence crasse, face aux réelles souffrances dues à discrimination légale suisse, garante de la stabilité d’une pourriture économique et polique croissante, en force et vigueur.

 

Certaines enquêtes parlementaires que j’entends diligenter, si j’y suis contraint par la perpétuation de la discrimination flagrante me frappant, promettent bien des éclaircissements, quant aux conséquences de l’esprit mercantile d’une minorité d’édiles parvenant à manipuler à leur unique profit une majorité de naïfs représentants, lors de votes. Afin que le gain clanique à tout prix l’emporte sur la moindre notion d’Humanité, ces discriminants décideurs n’agissent plus qu’en cupides commerçants :

 

Plus une Valeur estompée est intéressante, vraiment hors-normes, capable  de toucher profondément un public innombrable, plus il convient de paraître peu convaincu au plan décisionnel ... Car, à quoi bon se précipiter, quand il suffit de faire crever l’exceptionnel producteur sous l’indifférence feinte, les spoliations arbitraires, poursuites sans fondement justifiable autre que de type mafieux, entraînant enchaînement de privations de tous genres et dépréciation listée de son image?

 

Très faux calcul, dès qu’il s’agit pour héritage à se déchirer entre rapaces étatiques et autres, de révélations posthumes, pièces à l’appui, d’illégalités flagrantes en la gestion de biens publics, entraînant tôt ou tard la rétrocession au (lors regretté) citoyen modèle qui l’affirme et peut le prouver, et quelques milliers de victimes dans son cas, simplement à Genève, la rétrocession globale d’une estimation certainement inférieure à la réalité de 1 milliard 642 millions 500 mille francs, dont 547'000.- qui lui furent personnellement rackettés. Sans parler de dédommagements. Juste l’argent extorqué d’obscure manière et sans base légale définie, pour de très discutables buts.

 

Et c’est alors que l’actuel discriminé suisse devrait passer au rang de martyr, puis de réellement sain Personnage frappé au centre du bon sens, par barbarie locale et ses apports en stress et hypertension, tenu à distance ayant su garder pour lui des malversations observées hors de son cadre professionnel et n’ayant rien à voir avec son employeur, sinon que celui-ci est aussi l’Etat de Genève mais dans un autre secteur que celui concerné. Intenable situation supportée durant des décennies en conservant son secret, contre ses intérêts, car si lui et environ 3000 autres personnes, n’ayant pas consicence elles de la fraude, encaissent les centaines de milliers de francs qui leur furent sournoisement soutirées à chacun, l’Etat jadis si corrompu en certains secteurs et présentement si visiblement malintentionné, voit son budget diminué d’un coup de près de deux milliards. Et qui en paie évidemment les criminelles conséquences ? Une fois de trop les victimes desdits lèche-culs de la finance chargés d’appréciations, choix et décisions en matière de culture, de politique, de justice, informations, … le pauvre petit peuple, de ce qui passe, lasse, casse, comme une exemplaire nation, soucieuse d’égalité et du bien du prochain.

 

Les Empereurs fédéraux d’antan, Leueuberger et Calmy-Rey, snobèrent indubitablement la grâce présidentielle demandée, sous forme d’abolition immédiate de toutes poursuites issues de tels créanciers douteux accumulant dénonciations, blâmes et condamnations publiques pour leurs méfaits à grande échelle. Je fus renvoyé à cet effet en direction des mêmes roitelets me boycottant, seuls responsables en la matière … Autant dire que je cessai d’imaginer que ma fausse dette puisse être réduite des 99%, comme tel fut le cas en faveur d’un musclé promoteur, et pour tant d’autres amis des lobbies délétères. Plus de 80 pays ne se plaindraient pas, sinon, de la discrimination règnant en Suisse, prenant à peine conscience qu’elle ne s’applique pas que contre les étrangers ou les femmes, et ne s’apprêteraient à soutenir toute opposition formelle à l’ordurier mobbing antisocial ciblé, couvrant de honte l’histoire de nos terres usurpées.

 

En résumé : Le principal outil de discrimination qu’emploient les quelques vendus masqués, agissant derrière les commandes de ce pays que j’aime, protège et défends, est l’absence institutionnalisée de Véritable Reconnaissance envers ceux qui font véritablement évoluer les mentalités, par une spécificité d’utilité publique trop rarement comprise de leur vivant.

 

Raison pour laquelle, et là ça devient enfin plus sérieux, il était temps, on s’ennuyait : Votre dévoué, le Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre a, ci, dernièrement suggéré l’urgente fondation en Suisse de l’Ordre du Zénith d’Excellence, appelé à distinguer les Helvètes d’Exception au même titre que la Légion d’Honneur en France. Ceci afin de palier à la notoire minable absence de sérieuse Reconnaissance de ce pays envers ceux qui le servent véritablement, contre tous vendus et amarrés.

 

………………

 

L’on se préoccupe plutôt de commémorer, dans dix jours, les 80 ans du massacre à Plainpalais d’anti-fascistes, oubliant si possible de préciser que les tireurs furent entraînés, nourris, logés et payés par leurs victimes, pareillement forcées de contribuer à l’essor de Forces ultra-sécuritaires ... Quoi de plus naturel et cyclique ? …

 

Sachez, actuels anti-fascistes, qu’il convient de vivre à Genève avec son temps. Le 9 novembre, munissez-vous de cottes de maille.

 

……………….

 

Et au fait ? Mon budget global remis en positif définitif et je supprime même les preuves qui seraient révélées automatiquement au cas où il m’arrivait de fâcheuses bricoles? Combien d’avocats, de magistrats, journalistes, etc, connaissent des infractions aussi énormes que ça et, après moult réflexion, travaillant pour le bien public et non seulement pour celui de quelques lésés, n’estiment pas souhaitable de dénoncer l’affaire?

 

De surcroît, toujours trop bon, j’autorise la Confédération, en mars 2013, la Genève prévaricatrice en étant incapable, à profiter de me transmettre ses excuses officielles pour torts irréversibles en même temps que les excuses aux enfants placés chez des agriculteurs comme main-d’œuvre esclave jusqu’à 1970.

 

Ce qui, sa vie trahie durant, fit subir d’atroces souffrances du dos à mon pauvre père. Et me provoqua la double scoliose qui me pourrit également la vie, due à l’esclavagiste antiquaire agriculteur qui me forçait, de l’aube à la nuit des samedis, à l’âge de 14 ans, à soulever à tout moment avec les doigts gelés des meubles faisant plus du double de mon poids.

 

………………

 

Alors ? Cet aimable exemple de l’Art-Évolution hyper-contemporain sans jeu de mot vous plaît-il ? Disons que c’est du véritable Romand-Friction. Fait pour déplaire à toutes momies d’académies, ces pires amies de l’avant-garde. Soit : pour aider les esprits ouverts à concéder certains sacrifices, même immenses, jusqu’à un certain point et de moins en moins par peur et forcés au profit d’escrocs notoires.

 

En l’occurrence, rien à voir, donc, avec la forme romanesque genevoise en vogue, enchantant le monde littéraire. À ce sujet, je tiens à féliciter vivement le jeune lauréat particulièrement doué, ayant su très exactement appliquer les leçons et consignes reçues, employer tout ce qui convient dans les normes imposées, tout ce qui est prescrit en le but de déranger le moins possible. Un excellent élève plein d’avenir, transmettant son formidable vécu, son extraordinaire expérience de la vie, ses décennies de vaches maigres, et se mettant visiblement en très grand danger. Sincèrement, tant mieux pour lui et pour le renforcement d’une certaine image bien cadrée de Genève. Pardon, Joël, vous n’y êtes pour rien si votre indiscutable talent colle tellement aux actuels critères industriels de l’écrit, vous fûtes juste un peu trop gavé de tout ce qui s’exprime communément. Je vous lirai sûrement en mes vieux jours.

 

D’ailleurs, chacun sait que pour les cerveaux : Lave à l’heure : N’attend pas le nombre des années. Sur cette lancée, il y a fort à parier que le prochain prestigieux prix de littérature sera à nouveau genevois. Le Comité Nobel recherche probablement son lauréat dans les crèches du coin.

 

……………….

 

Ainsi, puisque nous traitons de violents allergènes, un peu de pommade ne fera pas de mal :

 

Enfin : La molécule synthétique DARPin E2-79 désarme les anticorps IgE déclencheurs d’allergies !

 

La preuve : Aucun des chercheurs bernois et américains à qui nous devons ce prodige n’est allergique aux formules chimiques barbares !

 

Gratifions-les, encore et encore !

 

………………..

 

… Et un chouias de Crème pour cul-culs : Un faux tweet prétend que Justin Biberon a un cancer. Certains de ses adorateurs se rasent le crâne en signe de soutien !

 

Terrible méprise ! Chacun sait que le baby n’a pas de cancer. À peine s’il s’est fait lobotomiser !

 

…………………

 

La Cour des Droits de l’homme s’arrêtant à notre frontière en Alsace condamne la Pologne, pour avoir empêché d’avorter une ado de 14 ans violée.

 

En toute logique, cette jurisprudence devrait permettre de condamner à titre posthume un certain pape polonais, autant qu’un dangereux mormon ayant l’ambition de devenir maître du monde la semaine prochaine, et tous autres genres de désaxés de la planète, ayant besoin d’enfants détestés par leur mère, plus vulnérables que les autres et dont le viol par lequel ils furent conçus paraît un passage obligé tout à fait normal vers l’âge adulte. Dont actes !

 

…………………

 

C’est bon, ça va, ça va, d’ici peu je resserre ma muselière pour un moment.

 

………………….

 

En attendant : Un terrible ouragan dévaste New-York !

 

Peu de chose par rapport à celui qui arrive, portant le doux nom de « Bulle des prêts étudiants », qui laissera loin derrière lui, en matière de virulence et de dégâts, même son cadet « Crise des subprimes » !

 

…………………..

 

Bref : Il n’y a rien à faire : J’ai beaucoup trop à faire. Quand chacun s’affaire à ferrer l’affaire je ne puis, atterré, me taire …

 

Et puis : Ce relatif temps ne pourrait-il devenir un brin plus expansif ?

 

Pour le moins, à la recherche du temps gagné, je fais pleurer dans les gentilhommières.

Rappelant que nous taxent abusivement et impunément, malgré dénonciations et souvent multiples condamnations : Service des autos, assurances, opérateurs téléphoniques, régies, tous commerces pour la majorité de leurs produits ... Mais c’est comme ça « on n’y peut rien, impossible de restituer les sommes volées … » …. Veillent à l’empêcher les complices de telles truanderies, usuriers politiques, maintenant fermement le minimum vital à hauteur de leur manière de penser : Misérable, minimum très au-dessous du seuil nécessaire à une survie à peine digne.

……………………

 

J’oubliais : Pour les formalités de prompte rétrocession des 547'000.- qui me restent dus, sous déduction de mes « dettes », inutile de diligenter une enquête par les menteurs pour découvrir qui s’expose derrière le pseudonyme criant Ali Gniominy, il suffit de relayer ce blog correctement tous azimuts, et ainsi jamais personne ne saura rien des magouilles genevoises permettant de voler en toute impunité 1'643'500'000.-, et je fournirai alors mes coordonnées bancaires aux responsables s’amendant, s’annonçant par commentaire que je ne mettrai pas en ligne, si trop idiots pour découvrir qui je suis par mes photos parsemant ce support et autres multiples indices.

 

…………………….

 

Mais détendez-vous, on dirait que vous avez vu des minables décideurs en train de discriminer l’une de leurs victimes préférées.

 

Voici déjà, après si  relaxantes introductions pleines de guimauve et flatteries, pour la quiétude de votre intellect :

 

Bête question à plus savant … :

 

Maman crocodile, ou tortue, enterre ses œufs à 30 cm environ de la surface du sol. Qui incubent ainsi durant des semaines.

 

Et se développe le fœtus, dans un œuf hermétique enterré. Grâce à quel oxygène ?

 

Le liquide amniotique de la mère du futur humain doit être oxygéné par la respiration de cette génitrice … mais des êtres vivants parvenant à respirer dans un œuf clos durant des semaines?

 

…..

 

Et qui fit l’œuf le premier, la crocodilette ou la tortue avant la poule ?

 

Vous dites ? Ah ? Le souffle d’un bœuf animant l’œuf ? Le Sel mystérieux de la vie… Et il faudrait que j’ouvre pour ça mon crapaud ?

 

……………………

 

No comment ? Quel dommage.

 

Si ça doit persister ainsi, je vais finir par me raccrocher au seul culte encore un peu crédible, et chanter avec tous révoltés des louanges à la gloire de la sainte Trinité Ziegler-Weber-Wenger.

 

Alors, on fait la paix ? Je redeviens illico solvable, comme je le serais toujours resté sans coups bas fédéraux et cantonaux à répétition, et je prétends que je déconnais, que je testais le niveau de liberté d’expression et de conscience encore admissible ici ? Et je puis définitivement me consacrer à mon Art véritable, (à des années-lumière du devoir d’irrévérence qui m’est ci imposé pour cause d’indiscutable discrimination subie) vous régaler de rigolos sujets jusqu’à en oublier les secrètes galipettes tarifées se pratiquant en toutes Chambres ? Tout le monde y gagne, que je puisse cesser de hurler :

 

Ali GNIOMINY

 

All the posts