29/11/2012

MESSE CÂLINE

Dorénavant célèbre Feutre sur papier signé, format A4 - 1973 - Œuvre estimable réalisée sous effet de peyotl –CHF- 417'983.-

Messe.caline.1973.p.blog.jpg

Ainsi, puisque l’on n’est jamais si bien asservi que par soi-même, parlons-en :

S’il est un tabou que j’aime à titiller, c’est bien celui de l’horripilant narcissisme, caractérisant 98% des artistes, 100% des critiques et 136% des politiciens. Vilain défaut ; Quoi que …

Trop d’authentiques Valeurs, à dessein détournées au profit de parasites de Conscience, sont à présent égarées au cœur des immondices conceptuels imposés, contraignant l’individu à estomper ses avantages, jusqu’à les oublier ou les perdre à jamais.

Devient, lors, indécent celui qui se glorifie, s’apprécie et surtout le dit, même à juste titre. Est taxé d’office de suffisant qui refuse de se croire conformément culpabilisé : Qui exhibe au grand jour sa Grâce personnelle ou/et son particulier Savoir, dérangeants, gênants …

Ainsi passent toutes demi-vies, étouffant par elles-mêmes des trésors qu’infamie dite pudeur interdit de partager, par peur des représailles de la canaille « morale ». 

En l’occurrence : Auteurs, sans heurts ni anicroches, qui évitez d’être tentés de traiter de vos largesses, votre sagesse et vérité, votre beauté … sans autre ôtez de votre tête l’inepte concept d’élégance racée passée sous silence, et à outré(e)s démontrez avantages ! Avant l’âge !

…………………

En français ça veut dire en gros que je viens de tomber sur un mien album de photos, datant de la préhistoire des castings et boys band … Et voilà : Constat !

Jeunesse, entend-moi bien : Tu le sais, on te le dit généralement que tu n’es as trop moche. Prends-en conscience, vraiment, mais ni trop ni trop peu. Admet les faits, et teste de suite tous tes atouts et atours.

Faute de quoi, vois, la cinquantaine si vite bien entamée, toujours pas grisonnant, à peine plus raviné par les épreuves et jamais plus aviné, tu réaliseras pour la première fois, très véritablement, car par toi-même, qu’effectivement tu n’étais pas si mal que ça … et auras l’abominable culot de subjuger enfin tous goûts et toutes couleurs, en étalant bien tard ta culture photogénique :

1) Jadis chez Dali - Port Lligat, de son vivant: 

Jadis.chez.Dali.jpg

 1) D'antan d'automne :  

automne.jpg

Arcane à ris:

canards.rient.jpg

Alarme au nid; Humm ...

A.l.art.monium.jpg

L'heureux pas:

l.heureux.jpg

À présent que mon nombril brille, je ne disconviendrai qu'il ne faille traiter-ci d'autre sujet que du Centre de l'Univers, et respecter ainsi tradition des primés.

Psalmodiant invariablement: "Je m'aime, tu m'aimes, on m'aime ..."

Moralité : Tes tas de raisons de rester modeste et effacé s’effondrent, se meurent, ne l’oublie pas : tes tas claquent !


Ali GNIOMINY

Commentaires

Heuuuuuuu divoir, Ali, sur la deuxième photo, t'es pas un peu jeune pour fumer ??

Écrit par : JMC | 08/12/2012

Ah ah, JMC, oui, on est toujours trop jeune pour apprécier les bleus nuages de l'automne ...

Écrit par : Ali GNIOMINY | 09/12/2012

Je relai votre conseils du sujet, et il vous suis vraiment reconnaissant d'avoir donnée tant de renseignement sur votre blog.

Écrit par : paris sportif les bonus | 12/05/2014

Vraiment sympathique le dessin de votre blogue, il l'aime beaucoup, l'avez-vous provoquer vous même ?

Écrit par : parier france honduras | 12/06/2014

Vraiment pratique le dessin de votre blogging, je l'aime beaucoup, l'avez-vous provoquer vous même ?

Écrit par : cote france honduras | 15/06/2014

Effectivement, ce dessin est de moi dans ma jeunesse, exécuté sous mescaline alors que j'avais encore la folie d'expérimenter toutes formes d'hallucinogènes. Comme quoi ces produits, bien qu'étant à déconseiller vivement, ne laissent pas nécessairement que des traces négatives.

Bien cordialement.

J.-M ROTH - Alias Ali GNIOMINY

Écrit par : Ali Gniominy | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.