01/11/2012

CHER APPÂT T’ES

Plus de 80 pays exigent de la Suisse des mesures supplémentaires en matière de Droits humains, notamment pour lutter contre la discrimination …

 

Pour rappel : Notre régime pas même bananier n’a tout simplement aucune loi générale contre les discriminations.

 

Le cas échéant, le présent blog traitant de décennies de discrimination croissante à Genève n’aurait eu aucune raison d’être.

 

En l’état, la discrimination restant protégée et appliquée à bien des (manques d’) égards par l’Etat, l’auteur de ce florilège témoignant, entre autre heureusement, de cinq ans de saloperies helvétiques et/ou genevoises permettant de ruiner santé, réputation, honneur, carrière et surtout finances de qui sort trop visiblement du rang … le concepteur de cet espace a beau continuer à dénoncer haut et fort la haute trahison des inféodés aux lobbies bourgeois, étant parvenus à corrompre la démocratie directe au point d’imposer l’actuel accès à plusieurs vitesses aux Soins, à la Culture, aux Emplois à responsabilités, à la Justice …

 

… ce pionnier de la lutte contre l’actuelle perversion timocratique a beau démontrer par a + b qu’il s’est fait subtiliser des sommes très considérables, par l’infamant système qui l’emprisonne à vie dans d’iniques privations « obligatoires » à sens unique : Rien ne change. Rien n’évolue. Rien ne se passe de concret. Rien ne s’amende, bien au contraire, subsiste le rejet calculé d’authentiques Valeurs, l’omerta visant à briser les trop rares courageux refusant de bêler avec le reste du cheptel. Aucun Responsable Magistrat ne paraît digne de lire tel discriminé. Aucun Journaliste non pleutre ne s’offusque de l’authenticité des preuves qu’apporte semblable exclu, gagnant au jeu mais recevant bien moins que sa mise à Genève, empêché de se soigner correctement par la fabrique à discriminés LAMAL, qui l’oblige à payer bien plus que nécessaire en lui interdisant de changer d’esclavagiste, exclu dissuadé par les moyens les plus sournois de tenter de bénéficier d’appui d’ordre culturel, ou juridique gratuit, ou financier, honorifique, médiatique,  de subventions ou compensations, de bourse,  dons, … Non, tout est savamment installé pour couler définitivement le diabolisé, tout reste structuré pour afficher indifférence crasse, face aux réelles souffrances dues à discrimination légale suisse, garante de la stabilité d’une pourriture économique et polique croissante, en force et vigueur.

 

Certaines enquêtes parlementaires que j’entends diligenter, si j’y suis contraint par la perpétuation de la discrimination flagrante me frappant, promettent bien des éclaircissements, quant aux conséquences de l’esprit mercantile d’une minorité d’édiles parvenant à manipuler à leur unique profit une majorité de naïfs représentants, lors de votes. Afin que le gain clanique à tout prix l’emporte sur la moindre notion d’Humanité, ces discriminants décideurs n’agissent plus qu’en cupides commerçants :

 

Plus une Valeur estompée est intéressante, vraiment hors-normes, capable  de toucher profondément un public innombrable, plus il convient de paraître peu convaincu au plan décisionnel ... Car, à quoi bon se précipiter, quand il suffit de faire crever l’exceptionnel producteur sous l’indifférence feinte, les spoliations arbitraires, poursuites sans fondement justifiable autre que de type mafieux, entraînant enchaînement de privations de tous genres et dépréciation listée de son image?

 

Très faux calcul, dès qu’il s’agit pour héritage à se déchirer entre rapaces étatiques et autres, de révélations posthumes, pièces à l’appui, d’illégalités flagrantes en la gestion de biens publics, entraînant tôt ou tard la rétrocession au (lors regretté) citoyen modèle qui l’affirme et peut le prouver, et quelques milliers de victimes dans son cas, simplement à Genève, la rétrocession globale d’une estimation certainement inférieure à la réalité de 1 milliard 642 millions 500 mille francs, dont 547'000.- qui lui furent personnellement rackettés. Sans parler de dédommagements. Juste l’argent extorqué d’obscure manière et sans base légale définie, pour de très discutables buts.

 

Et c’est alors que l’actuel discriminé suisse devrait passer au rang de martyr, puis de réellement sain Personnage frappé au centre du bon sens, par barbarie locale et ses apports en stress et hypertension, tenu à distance ayant su garder pour lui des malversations observées hors de son cadre professionnel et n’ayant rien à voir avec son employeur, sinon que celui-ci est aussi l’Etat de Genève mais dans un autre secteur que celui concerné. Intenable situation supportée durant des décennies en conservant son secret, contre ses intérêts, car si lui et environ 3000 autres personnes, n’ayant pas consicence elles de la fraude, encaissent les centaines de milliers de francs qui leur furent sournoisement soutirées à chacun, l’Etat jadis si corrompu en certains secteurs et présentement si visiblement malintentionné, voit son budget diminué d’un coup de près de deux milliards. Et qui en paie évidemment les criminelles conséquences ? Une fois de trop les victimes desdits lèche-culs de la finance chargés d’appréciations, choix et décisions en matière de culture, de politique, de justice, informations, … le pauvre petit peuple, de ce qui passe, lasse, casse, comme une exemplaire nation, soucieuse d’égalité et du bien du prochain.

 

Les Empereurs fédéraux d’antan, Leueuberger et Calmy-Rey, snobèrent indubitablement la grâce présidentielle demandée, sous forme d’abolition immédiate de toutes poursuites issues de tels créanciers douteux accumulant dénonciations, blâmes et condamnations publiques pour leurs méfaits à grande échelle. Je fus renvoyé à cet effet en direction des mêmes roitelets me boycottant, seuls responsables en la matière … Autant dire que je cessai d’imaginer que ma fausse dette puisse être réduite des 99%, comme tel fut le cas en faveur d’un musclé promoteur, et pour tant d’autres amis des lobbies délétères. Plus de 80 pays ne se plaindraient pas, sinon, de la discrimination règnant en Suisse, prenant à peine conscience qu’elle ne s’applique pas que contre les étrangers ou les femmes, et ne s’apprêteraient à soutenir toute opposition formelle à l’ordurier mobbing antisocial ciblé, couvrant de honte l’histoire de nos terres usurpées.

 

En résumé : Le principal outil de discrimination qu’emploient les quelques vendus masqués, agissant derrière les commandes de ce pays que j’aime, protège et défends, est l’absence institutionnalisée de Véritable Reconnaissance envers ceux qui font véritablement évoluer les mentalités, par une spécificité d’utilité publique trop rarement comprise de leur vivant.

 

Raison pour laquelle, et là ça devient enfin plus sérieux, il était temps, on s’ennuyait : Votre dévoué, le Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre a, ci, dernièrement suggéré l’urgente fondation en Suisse de l’Ordre du Zénith d’Excellence, appelé à distinguer les Helvètes d’Exception au même titre que la Légion d’Honneur en France. Ceci afin de palier à la notoire minable absence de sérieuse Reconnaissance de ce pays envers ceux qui le servent véritablement, contre tous vendus et amarrés.

 

………………

 

L’on se préoccupe plutôt de commémorer, dans dix jours, les 80 ans du massacre à Plainpalais d’anti-fascistes, oubliant si possible de préciser que les tireurs furent entraînés, nourris, logés et payés par leurs victimes, pareillement forcées de contribuer à l’essor de Forces ultra-sécuritaires ... Quoi de plus naturel et cyclique ? …

 

Sachez, actuels anti-fascistes, qu’il convient de vivre à Genève avec son temps. Le 9 novembre, munissez-vous de cottes de maille.

 

……………….

 

Et au fait ? Mon budget global remis en positif définitif et je supprime même les preuves qui seraient révélées automatiquement au cas où il m’arrivait de fâcheuses bricoles? Combien d’avocats, de magistrats, journalistes, etc, connaissent des infractions aussi énormes que ça et, après moult réflexion, travaillant pour le bien public et non seulement pour celui de quelques lésés, n’estiment pas souhaitable de dénoncer l’affaire?

 

De surcroît, toujours trop bon, j’autorise la Confédération, en mars 2013, la Genève prévaricatrice en étant incapable, à profiter de me transmettre ses excuses officielles pour torts irréversibles en même temps que les excuses aux enfants placés chez des agriculteurs comme main-d’œuvre esclave jusqu’à 1970.

 

Ce qui, sa vie trahie durant, fit subir d’atroces souffrances du dos à mon pauvre père. Et me provoqua la double scoliose qui me pourrit également la vie, due à l’esclavagiste antiquaire agriculteur qui me forçait, de l’aube à la nuit des samedis, à l’âge de 14 ans, à soulever à tout moment avec les doigts gelés des meubles faisant plus du double de mon poids.

 

………………

 

Alors ? Cet aimable exemple de l’Art-Évolution hyper-contemporain sans jeu de mot vous plaît-il ? Disons que c’est du véritable Romand-Friction. Fait pour déplaire à toutes momies d’académies, ces pires amies de l’avant-garde. Soit : pour aider les esprits ouverts à concéder certains sacrifices, même immenses, jusqu’à un certain point et de moins en moins par peur et forcés au profit d’escrocs notoires.

 

En l’occurrence, rien à voir, donc, avec la forme romanesque genevoise en vogue, enchantant le monde littéraire. À ce sujet, je tiens à féliciter vivement le jeune lauréat particulièrement doué, ayant su très exactement appliquer les leçons et consignes reçues, employer tout ce qui convient dans les normes imposées, tout ce qui est prescrit en le but de déranger le moins possible. Un excellent élève plein d’avenir, transmettant son formidable vécu, son extraordinaire expérience de la vie, ses décennies de vaches maigres, et se mettant visiblement en très grand danger. Sincèrement, tant mieux pour lui et pour le renforcement d’une certaine image bien cadrée de Genève. Pardon, Joël, vous n’y êtes pour rien si votre indiscutable talent colle tellement aux actuels critères industriels de l’écrit, vous fûtes juste un peu trop gavé de tout ce qui s’exprime communément. Je vous lirai sûrement en mes vieux jours.

 

D’ailleurs, chacun sait que pour les cerveaux : Lave à l’heure : N’attend pas le nombre des années. Sur cette lancée, il y a fort à parier que le prochain prestigieux prix de littérature sera à nouveau genevois. Le Comité Nobel recherche probablement son lauréat dans les crèches du coin.

 

……………….

 

Ainsi, puisque nous traitons de violents allergènes, un peu de pommade ne fera pas de mal :

 

Enfin : La molécule synthétique DARPin E2-79 désarme les anticorps IgE déclencheurs d’allergies !

 

La preuve : Aucun des chercheurs bernois et américains à qui nous devons ce prodige n’est allergique aux formules chimiques barbares !

 

Gratifions-les, encore et encore !

 

………………..

 

… Et un chouias de Crème pour cul-culs : Un faux tweet prétend que Justin Biberon a un cancer. Certains de ses adorateurs se rasent le crâne en signe de soutien !

 

Terrible méprise ! Chacun sait que le baby n’a pas de cancer. À peine s’il s’est fait lobotomiser !

 

…………………

 

La Cour des Droits de l’homme s’arrêtant à notre frontière en Alsace condamne la Pologne, pour avoir empêché d’avorter une ado de 14 ans violée.

 

En toute logique, cette jurisprudence devrait permettre de condamner à titre posthume un certain pape polonais, autant qu’un dangereux mormon ayant l’ambition de devenir maître du monde la semaine prochaine, et tous autres genres de désaxés de la planète, ayant besoin d’enfants détestés par leur mère, plus vulnérables que les autres et dont le viol par lequel ils furent conçus paraît un passage obligé tout à fait normal vers l’âge adulte. Dont actes !

 

…………………

 

C’est bon, ça va, ça va, d’ici peu je resserre ma muselière pour un moment.

 

………………….

 

En attendant : Un terrible ouragan dévaste New-York !

 

Peu de chose par rapport à celui qui arrive, portant le doux nom de « Bulle des prêts étudiants », qui laissera loin derrière lui, en matière de virulence et de dégâts, même son cadet « Crise des subprimes » !

 

…………………..

 

Bref : Il n’y a rien à faire : J’ai beaucoup trop à faire. Quand chacun s’affaire à ferrer l’affaire je ne puis, atterré, me taire …

 

Et puis : Ce relatif temps ne pourrait-il devenir un brin plus expansif ?

 

Pour le moins, à la recherche du temps gagné, je fais pleurer dans les gentilhommières.

Rappelant que nous taxent abusivement et impunément, malgré dénonciations et souvent multiples condamnations : Service des autos, assurances, opérateurs téléphoniques, régies, tous commerces pour la majorité de leurs produits ... Mais c’est comme ça « on n’y peut rien, impossible de restituer les sommes volées … » …. Veillent à l’empêcher les complices de telles truanderies, usuriers politiques, maintenant fermement le minimum vital à hauteur de leur manière de penser : Misérable, minimum très au-dessous du seuil nécessaire à une survie à peine digne.

……………………

 

J’oubliais : Pour les formalités de prompte rétrocession des 547'000.- qui me restent dus, sous déduction de mes « dettes », inutile de diligenter une enquête par les menteurs pour découvrir qui s’expose derrière le pseudonyme criant Ali Gniominy, il suffit de relayer ce blog correctement tous azimuts, et ainsi jamais personne ne saura rien des magouilles genevoises permettant de voler en toute impunité 1'643'500'000.-, et je fournirai alors mes coordonnées bancaires aux responsables s’amendant, s’annonçant par commentaire que je ne mettrai pas en ligne, si trop idiots pour découvrir qui je suis par mes photos parsemant ce support et autres multiples indices.

 

…………………….

 

Mais détendez-vous, on dirait que vous avez vu des minables décideurs en train de discriminer l’une de leurs victimes préférées.

 

Voici déjà, après si  relaxantes introductions pleines de guimauve et flatteries, pour la quiétude de votre intellect :

 

Bête question à plus savant … :

 

Maman crocodile, ou tortue, enterre ses œufs à 30 cm environ de la surface du sol. Qui incubent ainsi durant des semaines.

 

Et se développe le fœtus, dans un œuf hermétique enterré. Grâce à quel oxygène ?

 

Le liquide amniotique de la mère du futur humain doit être oxygéné par la respiration de cette génitrice … mais des êtres vivants parvenant à respirer dans un œuf clos durant des semaines?

 

…..

 

Et qui fit l’œuf le premier, la crocodilette ou la tortue avant la poule ?

 

Vous dites ? Ah ? Le souffle d’un bœuf animant l’œuf ? Le Sel mystérieux de la vie… Et il faudrait que j’ouvre pour ça mon crapaud ?

 

……………………

 

No comment ? Quel dommage.

 

Si ça doit persister ainsi, je vais finir par me raccrocher au seul culte encore un peu crédible, et chanter avec tous révoltés des louanges à la gloire de la sainte Trinité Ziegler-Weber-Wenger.

 

Alors, on fait la paix ? Je redeviens illico solvable, comme je le serais toujours resté sans coups bas fédéraux et cantonaux à répétition, et je prétends que je déconnais, que je testais le niveau de liberté d’expression et de conscience encore admissible ici ? Et je puis définitivement me consacrer à mon Art véritable, (à des années-lumière du devoir d’irrévérence qui m’est ci imposé pour cause d’indiscutable discrimination subie) vous régaler de rigolos sujets jusqu’à en oublier les secrètes galipettes tarifées se pratiquant en toutes Chambres ? Tout le monde y gagne, que je puisse cesser de hurler :

 

Ali GNIOMINY

 

Commentaires

regardez sur youtube "scandale à la RATP" salutations!

Écrit par : dodo | 29/12/2012

Les commentaires sont fermés.