19/09/2012

RATS QUÊTENT

Découverte de cellules vivantes de mammouth en Sibérie: L’Université fédérale russe et le Sooam sud-coréen vont cloner cette mignonne bestiole disparue il y a 10'000 ans!

Ouf! Juste à temps! Alors que l’humain s’apprête à retourner au silex et aux cavernes!

Si j’ose une requête, Kamarads universitaires : les cellules vivantes de tyrannosaures, raptors, tigres à dents de sabre … Vous pourriez les foutre à la poubelle?

En un endroit où il n’y ni souris ni lézards …

Il est en effet particulièrement noble d’être épris de Science ; Mais attention :

Mammouth écrase l’épris !

………………..

À ce sujet, compatissons un instant aux malheurs de Gronk. Non seulement le malheureux fut le premier chauve de l’histoire, mais de surcroît il confondait une fois sur deux le son « ma » avec « mou » et était affreusement bègue.

Il fut ainsi l’inventeur du morceau de fourrure de pachyderme posé sur la tête pour cacher la calvitie, qui devint .. l .. la ..lam la mou.. mou .. moumoute.

Comment ça, tiré par les cheveux ?

……………….

À un poil près j’ouvrais la main, cessais de couper les cheveux en quatre et vous exemptais du fil de ce qui suit. Tant pis pour vous, ça vous apprendra à penser moins bruyamment:

……………….

Sinon : Le chacal est de retour sur sol helvétique !

Cet animal a décidément un flair infaillible pour retrouver les siens !

Et, n’est-ce pas un canidé dégénéré qui vient d’Amérique, ça ? Déjà que plein de vautours de là-bas se déchirent la récompense d’une charogne …

 ………………..

Ainsi se moque de nous l’époque :

Michel de Nostredame, en la circonstance, n’aurait pu qu’affirmer :

Les barbares étendards

En cohortes

À nos portes,

Et jeux de traîtres

Sous nos fenêtres

Qui pistent, pas tendres,

Des listes à vendre:

Gros tas de connards,

De part et autre

Qui se vautrent, égarent.

Milliards se barrent

Et y en a marre !

De payer pour eux

En miséreux

Pour une crise

Qui ne défrise

Ses inventeurs

Ni tire pain de petits copains

De ces menteurs.

Les barbares étendards

En cohortes

À nos portes,

Et jeux de traîtres

Sous nos fenêtres,

Gare, gare, gare,

Ne déraille, vaille que vaille,

ou tu finis banni, puni, hagard!

Oncques de barbares étendards

En cohortes de cloportes, donc,

À nos portes colportant,

 Ou fanatiques qui les astiquent. 

………………….

Assurément, ce qu’il y a de grisant, lorsque l’on est humoriste de crise, est de savoir très exactement ce avec quoi il est possible de plaisanter, très exactement ce qu’il ne faut surtout pas dire même si à l’évidence un minimum d’intelligence implique de le penser, et très confusément mais pas trop ce qu’il faut dire pour ne pas mentir ni déchaîner les foules enchaînées. Pas que les fanas tiquent, ni que les laxistes soient tristes.

 ………………… 

Certains peu rigolos se sont mélangé les pinceaux et ont « tout donné à Kojak » en jouant le jeu de l’imbécile provocation gratuite, permettant à une myriade de susceptibles agresseurs potentiels de s’unir dans la haine. Ce type d’ « humour » devrait être condamné comme un crime contre l’humanité.

En cette ridicule guerre des convictions relatives à la « séparegion », (puisqu’en l’état l’infantilisation planétaire axée sur la plus crasse subjectivité au bénéfice des plus rusés n’est plus digne de relier les humains, de s’appeler religion) un « humour » par trop provocateur fait office de char, lie bedeaux aux cloches qui leur seront inévitablement sonnées.

A se demander, pour un certain média décalé, si la voie du suicide a été préférée à celle de la faillite, pour cause de lassitude de ses clients face à un essoufflement d’orduriers propos. Triste.

 …………………..

Autre crime, à présent, perpétré cette fois par la débilité suisse la plus profonde, et résumé de manière magistrale en un recoin du canard orangé, par Monsieur Fred Duperrex, ci congratulé :

« Surprenant que fumer un pétard coûte plus cher que dealer de la coke »

……………………

Pétard mouillé, encore : Le rigide nouveau Directeur des HUG sera franc : C’est certain !

L’actuel n’ayant plus trop la frite, ayant mené ses troupes vers la destituée Victoria, catastrophique au plan social et humanitaire, des rumeurs suintent des couloirs, sur son futur remplaçant : qui sera français, … a redressé trois hôpitaux parisiens, est très strict, ne connaîtra rien aux mystères des Etablissements de soins suisses, exemptés d’hécatombes lors de canicules, où subordonnés et patients sont considérés autrement que comme des choses permettant de toucher un salaire en fin de mois … Et vont bon train toutes spéculations : De l’UMP ? du FN ? Qui que quoi comment où ?

Stupides supputations possiblement à but unique d’attiser vaines tensions. Avant même leur éventuelle survenance.

D’autant plus que tout le monde sait bien que, d’ici peu, les Hôpitaux Universitaires Genevois seront délocalisés dans la banlieue Parisienne.

…………………..

Revenons à nos Caprinés du genre Ovis :

Tonte des moutons avant-hier, devant le Palais fédéral !

Une rareté ! Des paysans forts en métaphores !

Non ! Il s’agissait de « Sichlete », une joyeuse fête de fin des récoltes !

Ah, ça : Rien à dire, la Confédération Timocratique Suisse a bien récolté les meilleurs tondeurs de moutons de toute l’Histoire !

………………..

Lors d’une liposuccion le récipient recueillant la graisse excédentaire fuit et explose.

Quelle est l’exclamation idoine que le chirurgien devra employer ? Facile :

… « ça perd. Lipo pète »

……………… 

Délit d’honnêteté :

Chers délinquants, afin d’atteindre les quotas fixés par la pègre sécuritaire, en matière de contraventions, nos autorités vous supplient de bien vouloir à l’avenir enfreindre la loi de manière plus régulière et intensive.

Il est, en effet, inadmissible, vu la diminution inquiétante de champagne et de petits fours lors des collations offertes par la cagnotte « contraventions » de la Police, que les assujettis rechignent ainsi à commettre le nombre d’infractions nouvellement imposé.

Par conséquent, tout contrevenant au fascisme judiciaire en force et vigueur, tout renégat n’ayant mérité aucune amende dans l’année, sera condamné à payer le double de ce que l’autorité estime comme moyenne annuelle que tout citoyen doit mériter comme punition.

 …………………

Vous souhaitant une agréable séance de flagellation. 

Ali GNIOMINY

Commentaires

Non seulement les blogs intéressants sont rares, mais la plupart sont pollués par des intervenants sans retenue ni humour. Ici on s'amuse et on est à peu près sûr de rester pénard entre nous. Merci.

Écrit par : Mère-Grand | 20/09/2012

Les commentaires sont fermés.