22/05/2012

EN BAS TÔT ?

Conjoncture : La Suisse est un navire qui ne prend pas l'eau !

 

 

Vrai ! De naufrages en naufrages, elle s'est fortifiée !

 

 

C'est à peine si les pirates successifs à sa  barre, ayant perdu en route la boussole, parviennent encore à noyer dans les normes ceux qui bossent à fond de cale de la galère !

 

 

La Suisse, effectivement, c'est paquebot !

 

 

.................

 

 

Alors qu'ici, présentement, afin de maintenir lisses Bergues et astiqué Pont du Mont-Blanc, la candidate socialiste à l'élection au Conseil d'Etat présente son action pour l'écologie : En substance :

 

 

« Facile, cher public genevois, tu te rends bien compte que l'énorme paquet d'ozone qui manque à la couche doit bien être passé quelque part ?

 

 

Le meilleur moyen pour essayer de retrouver ce monceau de gaz, est de munir de la toute dernière technologie de détection quelques boulets de tes canons, et le 17 juin tu en tires un à chaque point cardinal et un en l'air, et tu t'abstiens d'espérer quoi que ce soit de mieux ; Comme ça au moins t'auras cinq tas !

 

 

Allez : Aime ! Ris ! Ânonne s'il le faut, mais agis, ci, pas de maux déplacés !

 

 

................

 

 

Bref : Monts et vaux ont fait des veaux, et lacs .. ont fait des rats, si on regarde bien. Tous sautillant ensemble sur berne hypertendue. Rien de nouveau.

 

 

.................

 

 

Observons toutefois encore plus avant ces pittoresques mœurs de l'Helvète contemporain. Que découvre-t-on ?

 

 

Le Suisse de l'étranger choisit la gauche verte !

 

 

Par ailleurs : les Français de Suisse et alentours ont majoritairement voté à droite, lors de leurs derniers scrutins !

 

 

Exercice de déduction logique : Qu'arrive-t-il lorsque l'Helvète gauchiste de l'étranger revient au pays et cherche un emploi entre Genève et Delémont ?

 

 

Oui ! C'est celà ! Il présente ses titres et compétences de gauchiste au Français de droite, conséquemment plus puissant soit bien assis, voire au Suisse de droite resté trop au pays, et file illico ad vitam à l'assistance publique, ou repart vers des cieux plus cléments où la droite n'a pas encore tout dominé, ni imposé d'aussi nauséabondes normes sociales !

 

 

Et dire que certains (j'en fus) prétendent encore que la vision manichéiste (Dieu-Diable, Blanc-Noir, Gauche-Droite) est dépassée. Alors qu'elle pourrit plus que jamais notre monde, mais de manière plus vicieuse encore que jadis.

 

 

La manipulation psychologique et financière institutionnalisée, de part et autre, en amont de tout vote, égare l'authentique volonté populaire vers des choix à dessein peu clarifiés, abscons et hermétiques, bourrés de contradictions et supputations alarmistes, poussant plutôt le citoyen à l'abstention (par lassitude face aux tromperies, protestation, ou par peur de contribuer involontairement, comme souvent, à un résultat contraire à ses aspirations). Abstention qui, ironiquement à coup sûr, permettra à la droite, parfois extrême, de sortir facilement majoritaire ; Grâce aux moyens supérieurs dont elle dispose pour que ses miliciens votant obtiennent avantages précis, en suivant les crapuleuses consignes données ; Même si ces enrôlés, au fond d'eux, se prononceraient avec plus de modération ... Mais puisque le sélectivement généreux Parti le veut ainsi ...

 

 

Votre humble serviteur, Roi-Député du Parti Railleur d'Extrême-Centre vous laisse libre, lui, de demeurer aussi cons, ou de parvenir à évoluer autant que vous le voulez, mais conservant toujours en tête cette cruciale phrase de l'immense Jacques Brel : « L'on ne nous apprend pas à se méfier de tout » !

 

 

..................

 

 

Voyons plus loin : Détente : L'Otan lance son bouclier antimissiles !

 

 

Ne reste plus, aux grands garnements, qu'à démontrer son utilité et efficacité lors d'attaques provoquées !

 

 

..................

 

 

Lady Gaga défie les inquisiteurs en Asie !

 

 

Courageux, mais insignifiant face au concert de tous les dangers en vue:

Au Collège Voltaire de Genève qui, lui,  supprime même la musique !


 

Ali GNIOMINY

 

 

Les commentaires sont fermés.