21/03/2012

CLOWNS-NÉS ?

Georges Clooney, pris dans une manifestation, finit en taule !

Selon son (certainement très laid) compagnon de cellule, l'amateur de petit noir a prétendu qu'il sortait avec Angelina Jolie.

 

 

Le pauvre chéri, vraisemblablement presque aussi (mais en moins franc) relativement hétérosexuel que je le suis, il fallait bien qu'il s'invente une copine (affreux quasi-oxymoron) pour éviter que son codétenu ne le colle de trop près !

 

 

.......................

 

 

MISO ISLAND

 

 

Un brasseur Australien a acheté un îlot au Sud de la Grande Barrière de Corail, interdit aux femmes pour que les hommes puissent y boire en paix leurs bières.

 

 

Bravo. A condition qu'un fleuriste achète une île plus grande, interdite aux machos, soit aux hommes, pour que ces dames puissent y langer en paix leur charogne de maramille, faire la lessive, la vaisselle, repasser, briquer l'île à fond quotidiennement, puis siroter leur cognac aux œufs pour mieux lutter contre les préjugés à leur encontre.

 

 

Et les contrats de vente stipuleront bien entendu que les deux îles devront, dans vingt ans, prendre l'appellation respective de : New Mykonos et New Lesbos !

 

 

......................

 

 

Comment : « va te faire voir ... » ?! Ce n'est plus une destination assez bling-bling où se montrer ?! Et puis, c'est devenu si mooode d'en être, mais sur les bords seulement

 

.......

 

Ô Maux : C'est que sue élite ! Hit accule Hispaniques !

 

(Alors, heureux, ô laids, faites-vous un beau voyage, entre graisse et spas, gnôle et tout ça ...?)

 

.......................

 

 

Foin de non-déviance : Revenons à toute vapeur lever le voile sur une affaire grave, macho à souhaits, de jeu des dons de solidarité.

 

 

Au lendemain du précédent billet, nous apprenions que la Chaîne du Bonheur n'était pas l'une des quatre scandaleuses Œuvres impliquées dans la perte en Bourse de bonne part des dons !

 

 

Ayant bien au contraire réalisé un bénéfice de 17 millions.

 

 

.......................

 

 

Oui oui, ça s'arrête-là pour ce sujet, le gag est excellent, suffisant, authentique, trop fin.

 

 

.......................

 

 

Mais, quand même ... Bon : Question pratique, pas facile de fourrer tout ce fric dans un bas de laine, le temps de l'envoyer ... à qui au fait et comment ? ... Et devoir déduire les incommensurables frais de gestion sur les dons ou impôts, au lieu de tenter de les faire accroître ou perdre par spéculation ? ... C'est avant tout l'argent des autres, alors moi ce que j'en ai à foutre ... n'est-ce pas ? Désolé mais ça me provoque une ... bulle ... à l'estomac, comme un renvoi d'aigreur financière bien connue !

 

 

Stop ! Le Solidaire est le der' des ders s'il se met à jouer, se permet de flouer le bon cœur des donateurs !

 

 

Simple placement d'une part sur compte épargne en banque, à la limite, mais rien de plus !

 

 

Enfin, quoi que tu conseilles, toujours tu paies ... alors ...

 

 

..........................

 

 

Beaucoup plus comique :

 

 

L'autre soir vers la gare, pluie fine et bise, un obèse rabougri chauve Rom traîne en sa poigne son/un gamin de moins de dix ans, visiblement épuisé, à travers la foule.

 

 

Pris d'une indescriptible pitié, révolte contre de telles conditions de vie sans abris que symbolisent ces deux visiblement malheureux. Que faire ? Sur ma joue droite ce n'est pas de la pluie et je rentre en marchant, comme pour partager, alléger la peine de tous les plus malheureux.

 

 

Bon alors, je l'ai ou non  cette foutue place vacante de remplaçant de l'Abbé Pierre? Et cependant, je me dois aussi, pour naturelle autodéfense, d'écrire ceci :

 

 

L'avocate des Roms trouve ignoble de déloger régulièrement ces mendiants de plus en plus violents de dessous nos ponts !

 

 

Genève  estime que s'ils commencent à fabriquer des habitations en dur il deviendra impossible de les déloger (sic) ... (intéressant, il faudra que je pense à aller construire mes cabanes, pour m'approprier quelques hectares du Bois de la Bâtie ...)

 

 

Ignoble, absolument : Qu'ils occupent plutôt à l'année nos abris PC. Au prochain incendie en ville les habitants pourront toujours être relogés en Roumanie.

 

 

C'est inhumain de ne pas les laisser parasiter l'occident en présentant le plus affligeant des spectacles, alors que ce peuple est d'artistes-nés, très inspiré, mais esclave d'impitoyables mafias. De ne pas comprendre qu'il faut les aider très modestement à rentrer chez eux, après fichage morphologique évolué et moult avertissements. La seconde fois où ils sont contrôlés en Suisse par simple scannage de la foule, ils passent un mois à effectuer des travaux surveillés assez durs d'utilité publique, et pour la 3ème fois, des arrangements sont pris entre la Suisse et la Roumanie pour la construction de prisons sur sol roumain, avec législation en main des pays lésés par des ressortissants Roms, ou autres pour d'autres pays, fixant les peines et en contrôlant l'exécution.

 

 

Et puis, dans le fond, réfléchissons et laissons faire : Il n'y a, dans le paysage local, qu'une seule chose qui manque cruellement pour révéler le vrai visage caché de la Genève de l'autre quart-monde : Des favellas !

 

 

.....................

 

 

Pour l'heure, des ronds bleus sont taggués sur les trottoirs de Plainpalais, marqués "Deal Point in Genève", soit : Place de deal !

 

 

À mon humblissime avis c'est un coup des autorités de la circulation: Tant que les vendeurs restent dessus ça fluidifie le trafic !

 

 

.....................

 

 

Ouais, fumeuse ... mais pas tant que la suivante, qui carrément crame l'herbe sous les pieds des fautifs :

 

 

C'est rosse, féroce, un Rhino qui rumine et finit par piétiner l'arrogance de roitelets de la jungle, en gagnant (à) la Cour des Droits du bipède autoproclamé évolué.

 

 

Ainsi, je ne me souviens si l'anticonstitutionnelle expulsion eut lieu ou non sous les ordres de l'amer actuel, et n'en ai cure d'ailleurs.

 

 

Mais je crains fort que dans cette aventure ce Rhino n'y laisse bien des plumes ... sali par le goudron des intentions de tricheurs chasseurs. Et ne récupère jamais son havre de quiétude au cœur de la jungle genevoise.

 

 

Qu'il râpe sa corne sur les salades qu'il ingère, et sauve sa race tous âffres cessants !

 

 

..........................

 

 

Auguste lectorat soit  salué pour ce jourd'hui.

 

 

 

Ali GNIOMINY

 

 

Les commentaires sont fermés.