25/12/2011

Ô MÈRE-GRAND BIEN-AIMÉE ...

... DES DIEUX DE L'ANTIQUITÉ COMME DES PLUS RÉCENTS : Aucun n'avait, jusqu'alors, semblé pareillement goûter à mes petits pots et galettes énormes autant que vous, ô pourfendeuse de grands méchants loups ! J'en tirerai la cheville ouvrière, chère à bobines nettes, hors de ses gonds, s'il le faut, mais continuerai à vagabonder deci-delà dans les crépusculaires bois, afin de vous apporter goûtus petits pots de leurres et succulentes authentiques tartines-maison.

De Bons Faîtes à vous, sur piédestal où vous voici sis, et de Joyeuses Perspectives aussi, jusqu'à la « fin du monde du 21.12.2012 ». Ne prenez pas froid et ménagez votre cœur.

............

Chape rondement coulée sur le moral de cette brave mère-grand, quelle bêtise pourrait encore être commise ?

Se marier à Neuchâtel : Ils se feront la belle !

Record des divorces, 6 mariages sur 10 dans le canton finissent en eau de boudin. Quand ce n'est pas l'un des conjoints !

Totalement incompréhensible ! Alors que c'est le canton où les maris devraient être les plus fidèles, les péripatéticiennes y étant les plus chères ! Ou justement, c'est cela qui ruine les ménages ?

Il est absolument exact et certain que l'époux rentrant à une heure indue ne pourra prétexter que sa montre retarde, là où la marge de fluctuation est à présent d'une seconde sur 300 millions d'années.

...............

Donc, relativisons, visons à relater plus élevés concepts et observons et philosophons :

Dans le fond, en règle générale, n'est-il pas préférable de n'avoir qu'une seule des deux parties avec soi, plutôt que de n'en avoir possiblement aucune des deux ?

Le présent Manifeste du Parti Railleur d'Extrême-Centre, à décoder assidûment entre le fouillis de désopilants traits et ruses de muses, opte pour plaîre aux deux genres de protagonistes !

En partie.

Dans le fond, au plafond de toute philosophie, n'existe-t-il de subtils fils autorisant à régner, à se nourrir d'instants saisis ? D'adversaires mis à terre pour grandir ?

..................

Et voilà, déjà, je vous ai avertis récemment, je dois vous laisser pour quelque temps.

Un excellent début d'année à vous et à bientôt.

Ali GNIOMINY

Commentaires

Miam ... miam ... pareillement!

Écrit par : Mère-Grand | 25/12/2011

Les commentaires sont fermés.