22/11/2011

IN MEMORIAM

Je n'irai pas jusqu'à en devenir Sarkophage, mais ce monsieur et les siens, ayant ruiné France-Libertés, honorent à présent la mémoire de Danielle Mitterrand. L'hypocrisie du protocole reste sans limites.

Permettez-moi, Madame Danielle, de vous rendre pour ma part un hommage sincère. Et désolé encore d'avoir manqué de peu, par faute de chaos urbain, notre rencontre à l'Alliance française de Salvador en 2009.

Transmettez à votre époux toute la perpétuation de l'assurance de mon concours à la tâche qu'il entama jadis. Celle de tenter de composer, même avec les extrêmes et tout en en restant distant, une mélodie politique apaisante, réfléchie, mêlée d'humour autant que de sévères critiques, parsemée d'esquisses de solutions à étudier.

Si j'ose encore, Madame Danielle, évitez de Le contrarier en lui décrivant ce qu'est devenu son rêve d'Euro, emporté dans la tourmente du nouveau terrorisme, dans le maelstrom provoqué par quelques messieurs en tête d'agences de notation de la valeur des pays ; Seuls maîtres du monde, (avec les cafards informatiques détraqués que je vous décrivais-ci dernièrement) réalisant de faramineux bénéfices en prétendant qu'existe une crise ! Manipulant les marchés au moyen de l'exposition de problèmes farfelus liés à un prétendu manque de liquidités planétaire !

Il est vrai que ces terroristes et les leurs allèrent systématiquement au restaurant, claquèrent bêtement les biens d'autrui et en réclament plus et plus encore à tout un chacun pour jouer à leur guise ! Il est vrai qu'ils ont beaucoup bouffé sous notre nez et exigent que nous payons la facture, sachant pertinemment que passera une fois encore notre indignation d'assujettis de force. Il est vrai que les démocraties sont asservies par ça. Mais il est encore plus vrai qu'il y a de quoi sur Terre nourrir, vêtir, employer et divertir tout le monde correctement. Une fois tous blocages ciblés et mis hors d'état de nuire. Ce à quoi nous oeuvrons.

Quoi qu'il en soit, Merci Madame. Allez en Paix. Et surtout, surtout, svp, pas un mot à François sur les similisocialistes de la timocratie suisse actuelle, feignant encore et toujours d'ignorer l'Inaccessible Valeur du modeste Fondateur du Parti Railleur d'Extrême-Centre ... Votre dévoué.

Mes hommages à votre famille.

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.