18/11/2011

LES VIES DENSES

Concordat latin sur la culture et le commerce du chanvre, dès janvier 2012 ! Enfin ! Bravo ! Merci ... bien que ... « la teneur en puissance active (THC) ne doit pas dépasser 0,chais plus : 3 ou 03 pour mille (et si vous connaissez où se trouve le caractère %° avec le petit rond d'en-haut mis en-bas pour faire « pour mille » vous voudrez bien m'envoyer le truc, merci) ...



... Soit trois fois rien, certainement, de bien relaxant.



Reconnaissants amateurs de fumette verront ainsi, pour tout et pour rien, débarquer sans mandat chez eux de gentils contrôleurs de teneur de plantes vertes, au demeurant magnifiques. Qui verbaliseront sans doute, pour exemple, si les plants sont femmelles, seules à provoquer autres effets que maux de tête et poumons déchirés.



Ce pourrait paraître bien pensé pour mieux canaliser telle catégorie de bêtes à foin, supposées trop défoncées pour faire la différence entre paille et bonne herbe, mais restreindre l'intérêt premier du chanvre équivaut à perpétuer le trafic illégal de cannabis plus actif. Diminuer l'efficacité de son utilisation principale est une supercherie fort déshonnête.



Ce concordat me paraît n'être qu'un piège de technocrates répressifs de plus, à l'encontre des simples fumeurs, traquenard ouvrant la porte à de juteuses amendes, fondamentalement injustifiées.



Admettons toutefois que les Forces ... chargées de faire appliquer pareille absurdité, fermeront passablement les yeux, si le taux de THC de quatre plantes par domicile honore la qualité de telle plantation.



Mais là n'est pas la solution. Il faut des cultures d'Etat et une vente sous contrôle médical .. dégagé du « devoir » d'essayer de sevrer des adultes ne le désirant pas, n'en subissant ni n'en faisant subir à autrui aucun inconvénient majeur.



Et si tout le monde se met à cultiver à domicile et que beaucoup ont la main verte au point que leurs plants frôlent le plafond, je peux vous assurer qu'il va y avoir de jolies querelles entre couples eux-mêmes et voisins, incommodés par l'odeur très prenante. Il convient pour l'Etat d'isoler toujours ces cultures, mais d'en mettre le fruit correctement à disposition.



Tel est mon conseil. Sinon ...



... Au fait : Qu'en est-il du rétroactif de la compensation pécuniaire pour 40 ans de stress inutile provoqué au fumeur de joints ? Par faute d'imbécile et dangereuse prohibition ! A combien se monte le prix de familles déchirées, parce que rejeton a goûté furtivement au tabou, puni par passagère loi, s'est empoisonné avec des cochonneries exemptées de tout contrôle, de toute étatique protection promise ?!



Que doit cette obsolète politique aux victimes de son Ignorance ?!



C'est juste, j'oubliais, les Caisses furent vidées par d'élitistes besoins ; A rien, de toute manière, ne sert plus d'y penser ! Les fautifs s'évaporent si facilement en les vapes de l'entourloupe de luxe.



Erreurs de Justice en herbe !



..........


Et dire qu'il y en a qui prétendent qu'à trop vouloir l'on finit par tout perdre ! Vraiment, l'on est encore bien loin de connaître d'arcanes abysses !



.............



Art canaille toujours : Qui m'évoque souvenirs d'enfance :



Adieu au Stade des Charmilles. Démoli sans même l'aide de verreux propriétaire de club, stade où vous, jeunes amis, jamais n'aurez les pieds mis : Stade où, vers mes dix ans, je gagnai mes premiers centimes. Lors de mémorables matches durant lesquels je me faufilais entre les jambes des spectateurs pour ramasser les bouteilles à verre taxé (généralement) vides ... qui me rapportaient jusqu'à 30.- de l'époque par compétition : Une fortune .. que je consacrais « en mes montagnes » à constituer, pour l'hiver, les Prix à remettre aux vainqueurs de la « Course du Kamikaze » ; Consistant en une vertigineuse descente de pentu champ verglassé à souhaits, certainement à bien plus de 100km/h, à plat-ventre sur deux luges, dont la seconde était tenue par les pieds du premier lugeur. Des équipes de quartier se réunissaient chaque année alors que nous, les traditionnels organisateurs, montions chaque soir avec des seaux d'eau pour affiner la glace de l'attraction-phare des ados de l'époque.



J'en ai rétroactivement froid dans le dos. Pour mon brave père surtout, légalement responsable. S'il était arrivé un malheur ... Car la piste comportait de splendides contours, style bob, sans palissades de glace ... dont le principal fer à cheval sis à la lisière des sapins, avant la plongée vers l'arrivée. Nous tous eûmes la bonne idée, mille fois répétée, de ne manger la neige qu'à d'autres endroits.



............



Souvenirs, souvenirs, ... des tartines de miel de 16h, au bord du radiateur, à regarder la neige tomber, tomber, et paternel et voisins, pelles à la main, qui tentaient de découper un chemin dans plus d'un mètre de neige bouchant l'entrée de l'immeuble, sous le portique de ciment en lequel s'encastraient, sans jamais de grand dommage, bien des voitures par hiver. Dont les téméraires conductrices (souvent, si si, désolé) voulaient s'aventurer sur la pente raide longeant le champ qui déroulait ses charmes saisonniers sous mes fenêtres, patinaient sous nos rires cyniques de blasés des dérapages d'autrui, reculaient, partaient à gauche vers le petit talus et patatras.



S'agissait alors de descendre voir, mais comme d'hab. : pleurs, joli tas de tôle froissée et paquet de dépenses en vue, rien de plus ... Nous remontions boire un chocolat ou croquer un bonbon au miel .. onctueux, croquant, doré, ou foncé si dégoulinant .. miel ... bzzzz ...



Et voilà : En l'état, ne nous reste plus qu'à créer une nouvelle coutume pour Nouvel-An : S'envoyer des pots de miel à la figure.



Ce qui sera toujours préférable à des masses de sms simultanément altérant en bloc les ruches, et contribuant à la disparition des abeilles à la base de 63% de la pollinisation mondiale, soit plus de la moitié de ce que l'on mange !



Chaque humain est prié, le 31 décembre à minuit, d'avertir ses proches par texto du fait que cela nuit à la survivance que d'envoyer des messages à tort et à travers. Avant bien sûr d'envoyer tous sms de Bons Vœux de rapide agonie.



Car on ne va quand même pas se priver de bête convivialité pour de stupides insectes.



A l'heure où les apiculteurs peuvent à l'évidence se fournir pour leurs protégées en nanoboules Quiès !



.................



Ce qui leur permettra certainement de diminuer aussi l'effroyable tumulte de méchants bourdonnements qui transperce la Perse. Là ou l'Ayatollah Ali Khamenei a récemment retiré le programme nucléaire des mains du président Ahmadinejad pour le confier aux tout sucre tout miel Gardiens de la révolution. Qu'Allah nous dispense de connaître leur face.



...........



Et un autre, qui n'a pas bonne mine du tout : DSK est au bout du rouleau ... à pâtisserie de son épouse, également détruite par des infidélités dont elle ignorait tout. Bien qu'à la pointe du journalisme, une victime de tromperies est en effet la dernière à l'apprendre.



Quoi qu'il en soit, pour Monsieur Strauss-Kahn, coupable ou innocent, la sentence a déjà été prononcée, exécutée, et  le prévenu, de même que son entourage, est dûment brisé, comme voulu quelque part. La vindicte populeuse a parlé, pour laquelle point d'innocence possible concernant qui de tout en haut attaqué. Mes excuses donc pour le méchant gag ci-dessus, et meilleurs  vœux de rétablissement pour la santé de ce couple.



.............



Symbole de la valeur des lois suisses en général (à peine votées et appliquées elles sont abrogées, remaniées, etc ..) finissons la semaine avec cette infâme info :



Il y a peu réintroduit en Suisse (quelle exactitude de terme), le loup pourra bientôt être tiré !



Et avec lui la meute qui crie généralement au loup ?



 

 

Ali GNIOMINY


 

Les commentaires sont fermés.