24/10/2011

JEUX ! PAIN ! DES MOTS QUE RASSIS ?

Jeunes voix, continuez à voter comme ça et vous serez privées de pamphlets ; ça ne va pas, non ? Comment pourrai-je encore justifier 34 ans d'exclusion genevoise après ça ? Si, au lieu de porter tout votre intérêt sur des jeux mortels motorisés qui dérapent à l'italienne, me permettant de démolir le bas instinct voyeur de tout spectateur de course en l'attente de morbide émotion, ou de vous concentrer sur le scandale de boulangeries locales vendant le dimanche du pain « du jour » gelé en son centre, contre lequel je râle ; Si, au lieu  de vous offusquer de mon outrecuidance et vous plonger plus encore en les jeux, dévorant du pain décongelé avec vengeresse volupté, et me lisant de travers, vous vous mettez maintenant à être de mon avis, je vais vite être à court de vacheries !

Malgré tout, de ma tribune-ci je vous remercie. Un élu cher et son compère sont à présent priés d'aller nettoyer leurs portraits toisant quidam tous azimuts.

............

Survolons un instant le rappel des intérêts défendus par certains (Sources : panel de canards locaux et chaîne pas de chez nous) :

1,7% des multinationales contrôlent 80% des recettes mondiales. Ce noyau de 147 entreprises, dont UBS en 9ème et CS en 14ème place échappe au fonctionnement démocratique des Etats.

Pour exemple parmi des milliers d'autres de la volonté de ces multinationales d'accumuler du profit même en nuisant à la vie humaine, quantité de remèdes testés, très efficaces existent mais ne sont volontairement pas mis à disposition du marché, ne pouvant être vendus assez cher pour satisfaire la cupidité capitaliste.

Mieux encore : 95% des mollécules qui nous entourent, principalement en milieu urbain, sont potentiellement dangereuses. Des tests, après d'énormes pressions extérieures, conclurent finalement à la dangerosité de l'amiante. Chaque mollécule de matériaux ambiants devrait impérativement être testée en ce sens par l'industrie chimique, ce qui est réalisable.

Ces tests proposés par le programme REACH tentent de contrôler l'industrie chimique, qui de son côté fait tout depuis des années pour saboter REACH.


Parce que le développement et la pratique de ces tests coûterait à l'industrie chimique 0,05 à 0,1% du chiffre d'affaire annuel de 2,8 milliards ...

L'on naît bien peu de chose, en l'enfer de l'époque humaine la plus pourrie de tous les temps. Surtout si, de plus, l'on s'expose en leaders du soutien au profit de tels organismes génocidaires.

...................

Revenons à nos matons. Enfin ... aux leurres :

Les islamistes en tête des élections en Tunisie ?! La charia adoptée en Libye ?!

Un grand merci à Sarkozy, Cameron & Cie ayant permis une exceptionnelle simplification des scrutins à venir.

Le dépouillement des bulletins sera d'autant plus facile que la plupart des électeurs auront cessé d'encombrer les urnes, puisque privés de leurs mains ou de leur tête.

...................

Menaces, toujours :

Justin Biberon et sa Barbie, tous deux menacés de mort par un/une mini-psychopathe, ont besoin de plus de protection et adoptent un chien dans un refuge.

C'est bête, car s'ils en avaient pris un dans la rue, ils auraient pu en même temps adopter le SDF tenant la laisse : Le frère de la si cabalistique Madonna.

......................

Quoi qu'il en soit, ma décision est prise. En mes vieux jours (si si si si, il m'en reste) j'aurai un chien, que j'appellerai Nasdaq.

On ne copie pas, au fond à gauche !

Les deux suivants, qui auront intérêt à filer droit, seront Downjohn et Kakcarant !


Qui apprendront à comprendre mes termes, mes mots cinglants permettant de fendre tous types de crasse, même dure comme du bois, puisque que des mots crasse scient !


Ouhla, je crois que je vais aller me coucher, ça ne me réussit pas ces lendemains de favorables votations.


Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.