13/06/2011

CHARRIE! VARIE!

Antimatière piégée durant seize minutes au Cern !

 

Exemple même de l'anti-info: Bien qu'il soit en effet très rare que l'on ne reste coincés que seize minutes au Cern, même en dehors des heures de pointe!


 

....................


 

Equation au tout premier degré: Soit une quantité incommensurable d'argent concret s'écoulant au sujet d'une quantité infinitésimale de matière, en plus que d'antimatière résultant du big-bang! Déterminez la raison de cette asymétrie, différence inconnue entre les deux, et revoyez la copie de toute science et religion.

 

 

Enfantin! Vous avez deux millénaires. Et n'essayez plus de tricher !


 

 

...................


 

 

Rosita, première vache produisant du lait humain!


 

 

Ah non! Les humains sont déjà assez laids et vaches comme ça !


 

 

...................


 

 

Ikea victime d'attentats à l'explosif dans toute l'Europe!


 

 

Personne, malheureusement n'a encore fait sauter le bouchon d'Ikea Vernier.


 

 

Où finissent les conducteurs qui tentent d'éviter le Cern ...


 

 

... s'ils n'empruntent chemins de campagne et finissent alors dans le talus, distraits par trop attrayantes mamelles laitières ...


 

 

...................


 

 

MouahMouah bombarde la Perle du Désert, oasis inscrite au patrimoine de l'Humanité!


 

 

Ce n'est pas d'aujourd'hui que les perles ne sont pas pour les cochons.


 

 

MouahMouah ferait mieux de se réfugier chez son ami Silvio, à qui un pote libéré au Brésil a enseigné une version torride de Bunga-Bunga-Lambada à ne pas manquer.


 

 

g.ch/javascript/tinymce/themes/advanced/langs/fr.js?20090525" style="text-align: <mce:script type="> justify;">Excusé: DSK. Possiblement pour les 70 ans à venir.


 

 

....................


 

 

Saint-Antoine, Saint-Nicolas, Saint-Sulpice, Saint-Maurice, d'accord, mais, franchement ... Simplon ?


 

 

À chaque époque ses martyrs voués aux flammes et aux noms ridicules!


 

Creusez un peu mieux et un brin plus loin la question, et qui sait si la région souterraine ne sera finalement transmuée en Saint-Or!


 

 

.....................


 

 

Sim ... ples confidences :


 

 

Je ne crois être plus cupide que quiconque, loin de là, comme de tout sens du commerce, ne suis que rare producteur de valeurs en butte aux putes de l'art tirroir-caisse, de kermesses, foires barbares où ne comptent que les ventes qui s'implantent au niveau des cerveaux les plus fragiles, plus imbéciles ...


 

Je ne pense qu'être aussi génial que tout le monde. Excepté, va de soi, la plus grande majorité. Mais qu'importe: Tous égo! Certes, mais avec une infinitésimale asymétrie, quantité de matière supérieure ...


 

 

Donc, la fumisterie zodiacale me situant au zénith du Lion-Taureau, je ne vous dis pas ce que je ne lis pas, comme chacun, mais qu'est-ce que peuvent effectivement avoir pour moi comme importance le soleil et l'or. Et qu'est-ce que je peux peu bénéficier de leurs faveurs!


 

 

Petit, j'allais le lundi de pentecôte à l'aube, en catimini (et en habits et souliers de fête, la dernière fois ....) cueillir des boutons d'or dans un proche champ, trempé de rosée. Or, la rossée ... jamais ne me découragea de mon attirance pour le précieux "insaisissable" métal et la fleur le symbolisant. Je rêvais de devenir prospecteur, ai d'ailleurs failli un temps acheter une concession, toujours à ma disposition, mais la mafia "officielle" des mines d'or, et ce que je connais de leurs pratiques depuis des années, m'en dissuaderaient vivement, même si j'avais encore de quoi m'en porter acquéreur.


 

 

J'ai suffisament eu une vie d'aventurier jusqu'alors. Hors de moi l'idée de me ranger, mon avenir brille encore de tous ses ors. Frétille toujours la carte de globe-trotter, mais, hormis mes actuelles difficultés, pour lesquelles je ne dors dorénavant que peu, je souhaite d'ores et déjà orner ma vie de décors fort originaux, m'organiser encore avec tous apports de tous bords, à corps et à cri, pour gagner enfin juste assez d'or, afin que m'émerveillent encore plus d'angles du soleil radieux, sans que ne s'en étranglent envieux et reclus.


 

 

Sinon tout va bien. Pas de fixations notables.


 

 

.................


 

 

Allais, il faut le dire, chacun a son mentor et son coin d'autocongratulation, où ronronne tout bas l'égo flatté. Je l'aimais bien. Je le vaux bien!


 

 

En petits textes, généralement hilarants, transformant toute pluie en ors et laissant filtrer rayons solaires en la grisaille du quotidien.


 

 

Or: Qui donc ne ruse et me diffuse? Qui profite sans limite de mes fruits délicieux, si précieux, si gratuits?


 

 

Qui n'empêche que la bête dèche prétérite, parasite la quête, énerve la verve du Poète?


 

 

Vos rédactions seront jugées et la meilleure, ayant remédié au problème en temps record, aura l'honneur de se la péter pour la postérité!


 

 

 

Ali GNIOMINY

 

 

 

Les commentaires sont fermés.