« 2011-04 | Page d'accueil | 2011-06 »

31/05/2011

ILS L'ONT FAIT, LÀ, À SION !

12ème victoire en Coupe de Suisse de foot pour les Valaisans, toujours très forts en matière de coupes.

 

Seront-ils un jour très affables?

 

Et premier coup de Bulat. Ramassé par ce pauvre Neuchâtel Xamax, dont le canton a déjà les putes de l'Est les plus chères de Suisse, (relisez vos classiques au long de ce blog), club immédiatement décapité et démembré par la pire tête de l'hydre elle-même.

 

Et Servette de rêver et d'en baver avant l'heure. Sachant combien l'affaire Marc Roger, n'ayant jamais proféré de menaces de mort suite à défaite, paraîtra bientôt fort rikiki, en regard de la prompte extermination, pour le moins financière, du Xamax et d'autres clubs actuellement en cours de prostitution.

 

Et tout en-dessus:   SEPP APPEAU? CIBLE?

 

Blablas terminés, c'est pas à pas qu'apparaîtront tous écrasants éléments. Pas le pied, pour ces simili-gens de la balle.

 

...........................

 

Pied quelque part également à quelques:

HÉLÉS ZÉLÉS AISÉS ÉDITEURS, SANS MOTEUR NI ÉLAN, EXTINCTEURS DE TALENTS

 

Ce mélange vous dérange ? De poésie et d' «hérésie», de politique et de comique ; Vous indigne ?

 

C'est bon signe !   Tant d'ignorance et de silence, de votre part de si bavards, tant de maligne violence d'indifférence qui ne se signe, ravage à raison le niveau, l'image de vos Maisons et cerveaux.

 

Vous vous savez, tout outragés : Protéger des "cas nains", publiés mains liées, et négliger céans : mainforte, escorte :

 

... à "géant" souffrant, offrant passion d'expressions fortes ! Mais empêché de coucher tous délectables fruits, tirés sans bruit de l'expérience de vos malveillances, ...

 

... sur toutes tables de nuit !

 

Votre censure, je vous l'assure, est une tache qui ne se cache ni ne s'essuie.

 

S'ensuit que l'on vous moque, doute pour toutes les époques qu'ait existé pareille cécité, infirmité de lents décideurs, limités pourfendeurs de talents en veille.

 

Ce mélange vous démange ? Autant que de m'éviter aux temps de m'éditer ?   C'est plus digne !

 

............................

 

Luthern: Prêtre et pilleur de tronc!

 

Titre affiché sur lapalissade ?

 

............................

 

Max Frisch l'avait bien remarqué, affirmant en substance: "L'on a voulu faire venir des ouvriers, ce sont des hommes qui arrivèrent"

 

Réactualisé, ça donnerait environ:  "L'on n'a voulu donner asile qu'à des bêtes de somme et des animaux de compagnie: Ce n'est pas même comme tels qu'ils sont traités et expulsés"

 

.................................

 

Seul 1/5ème des espèces vivant sur Terre est recensé

 

Absolument authentique, une limace Tyrranausorus, à mâchoire et dents acérées, a attaqué une fillette au Pérou.   4/5èmes de bizarreries et de surprises à découvrir de par le monde, quel régal. L'on prétend même qu'existerait une espèce rarissime d'humains capables d'évoluer.

 

.....................................

 

Kss kss cherchez, cherchez ... Et pour ces derniers, seuls, mes respects.

 

Ali GNIOMINY

23/05/2011

DéeSses CAlibrées, effets mis épars !

Passant en boucle sur Euronews, concernant l'affaire DSK, des retranscriptions du TJ de la TSR (devenue RTS ou chais plus quelle dispendieuse Suisse Idée de plus..) et de la TSI.

Interviews de psychologues spécialisés en addictions sexuelles chez les politiciens. Praticiens par ailleurs surmenés.


C'est dire que lorsqu'un sujet européen est par trop délicat à traiter avec un minimum de retombées, l'on confie malgré tout, le marron bouillant à l'illusoire neutralité journalistique et scientifique helvétique.


D'ailleurs: Ne dictons point en métisses contrées: "Poli t'i culbute é ti dispute" ? Ah non? Zut! J'aurais cru! Le gag est cuit!


Disons plus simplement qu'il est habituel, pour un politicien, que l'habite désir de conquêtes!


Bref: L'FMI roi, rouvre la voie à toutes les spéculations.


Gageons qu'afin que tout soit pour le mieux dans le meilleur des mondes politiques et monétaires, le successeur sera, cette fois-ci, une harceleuse!


Mes plus plates excuses à l'éventuelle réelle victime, mais je comprends sa douleur, j'ai personnellement jadis été violé par la reine d'Angleterre, et à ce jour je n'ai pas encore été payé. Me manquait l'appui de polices politiques bien organisées pour s'occuper de tout.

 

Pauvre fille! A deux sens différents, en fonction de la culpabilité ou non du présumé coupable. Courage, tu n'es pas seule, toute la gauche française s'est également fait baiser par l'importance de cette affaire !


.....................................


Foin de graveleux sous-entendus, passons à du sérieux:



Cités-dortoirs! Portées aux nues?



Erection autorisée des Cherpines sur Confignon!



Fine; Gnôle; Déj. à culinaires délices: Réjouissances en vue, pour la finition des travaux à vau-l'eau.

Merci aux concupiscents votants tout zélés d'Onex, Confignon, Plan-les-Mouates ...



Non, ma fille! Aux Cherpines tu n'habites!



...........................


Plus bestial encore:

L'on astique les moustiques, fait la peau aux crapauds et zigouille les grenouilles, met les fourmis sur le tamis, les cancrelats hélas cèdent leur place comme koalas: Malheur!  C'est du massacre! D'hommes sans Sacre, sans foi ni loi, qui nient en soi que les débectent tous les insectes, comme les dégoûtent même les mammouths, tous toutous, tous félins, lamentins ...

Lamentable attitude, si rude, détestable:... Massacre à l'âcre poison à foison des pesticides "bestialicides". Et variés avariés mets, que met affable, perfide qui trucide, sur la table des règnes; Saignant sans égal l'animal!

L'on touche aux mouches, soit aux oiseaux, aux papillons, coléoptères, donc au maillon alimentaire élémentaire.

C'est pas chouette! C'est veule! Gueulent les mouettes. Lors qu'encore dort le coucou, qui, fier, exquis et doux, remet l'horloge aux premières loges, d'une Nature un peu plus pure, plus soignée, nettoyée des indices de tragiques immondices stratégiques.

L'on extermine jusqu'à l'hermine, tue la tortue et singe le singe. En pire!

Et en rire  est erreur, je vous l'assure, si ça dure, une bonne heure de déconne.

Qu'on donne à la Nature, qui tout abrite, toute la Stature hors limites qu'elle mérite!

Et balaie, en passant, laids complots d'écolos agaçants, taxant tout et plus, au nom de plus de soins, et besoins inventés, pas très très nets, fragiles, qu'ils sont loin d'apporter à la planète.

L'on dit mesquins tous les requins, retors les porcs, relouds les loups; Du coup, pardi, tous ces coquins ne sont de bons bœufs un peu taquins, mais boss féroces, pas paniqués et retors, morveux ; Eux pas encore éradiqués.

Peste ici, d'appliqués à tort aux gestes du labeur des semeurs de mort, sans vouloir se savoir noirs pollueurs et sans lueur d'espoir.


Sans haine en prennent, si malins, ce soir, ci, plein la poire.


......................



C'était Azimut! Mienne chienne de minute d'étriquée poétique !



Il suffit ! changeons de bêtes !



Le Tessin va voter contre la burqa ! 
Oui, à 87% ! Les paris sont ouverts ! Qui dit pire ?


...............................



Pantalonnade du procès BCGE au Palais de Justice.



À quand la récusation des défenseurs de l'accusée?



...............................



L'Espagne en crise!


Les Espagnols sont indignés qu'on ne leur promette toujours que des châteaux!



...............................



Sans Moralité: Gaulez !




Ali GNIOMINY

18/05/2011

MESSAGE DE M. J.-F. MABUT, CONFIRMANT MA THESE DE L'USURPATION D'IDENTITE

Bonjour, Je  constate que Corto intervient sur votre blog. Sachez que depuis une quinzaine de jours, cet internaute masqué usurpe mon identité, celle d'Hani Ramadan et celle de Sébastien Lamunière et publie sous nos noms des commentaires insensés. Je vous prie donc sans délai de bien vouloir effacer tous les commentaires portant les noms  de ces trois personnes ainsi que ceux de Corto. J'ai mis les commentaires en mode gestion a priori, ce qui vous oblige à valider ceux que vous souhaiter publier. Merci de nous aider à lutter contre ce harcèlement qui enfreint la loi  Bien à vous JFM


.............................................


Ma réponse:


Avec vous pleinement dans la lutte contre ces vicieux semeurs de zizanie sous pseudonyme.


Vous le savez, j'ai expliqué assez souvent pour quelles raisons ma franchise d'expression littéraire et ma position sociale m'obligent malheureusement encore à écrire sous pseudonyme. Bien que vous sachiez, comme bonne part de mon lectorat, qui je suis, et que mes photos et descriptions sur le blog révèlent très facilement mon identité. Je ne me protège encore théoriquement un peu sous pseudonymes que contre quelques improbables fous et quelques rudes et vindicatives menues directions d'énormités locales.



Mais en aucun cas je ne porte atteinte aux autres, si ce n'est (plus ou moins légèrement et mérités) par des traits d'esprit à leur détriment. Ali Gniominy, Aimé Prisé, Wallace-Horace Kilmérit, Bernard Hyvist, Annie Dekrab et nombre d'autres facettes du même fameux bas rond de cuir, n'ont jamais émis propos qui ne pourraient être répétés devant un Tribunal.



Par conséquent, regrettant que soit ainsi détournée et salie l'image même du héros tortueux d'Hugo Pratt, j'efface les commentaires déplacés figurant sur mon billet du 3 mai "ça sert d'os" mais ne change rien dans "Faux dans les pitres" du 10 courant, à titre de témoignage des débuts de la blogosphère et de l'incidence de ses pénibles faussaires.



Mine de rien, croyez bien que mon ouvrage sur le serveur de la TG, au fil des années, relate quantité de faits d'actualité, plus ou moins savamment déformés, mais dont les sources peuvent être retrouvées, offrant intéressante étendue chronologique d'évènements, à l'accès facile, ludique et instructif.


Il convient donc, en cas de nécessaire censure concertée de commentaires crapuleux que ceux-ci disparaissent, mais non les propos s'y référant.



Les trois victimes de Corto sont citées dans ma description de la fraude, le 10 mai, cependant tout à leur avantage, excepté, va de soi, ce qu'aura pu croquer mon traditionnel humour vachard. Toujours respectueux, à sa manière.



Je pense ainsi avoir correctement analysé la situation et réagi.



Amicalement



Ali GNIOMINY

17/05/2011

Charité mal ordonnée commence par autrui

Les têtes de Gland installent des réfugiés en voie d'expulsion dans un abri PC au-dessous d'une école primaire. C'est le tollé.


Du calme! Aucune raison de s'affoler: Ces réfugiés-là ne sont pas catholiques du tout!


...........


Et de quoi vous plaignez-vous? D'ici peu, avec ceux pour qui vous ne votez pas et dont la frustration devient irresponsable, ce sont les élèves qu'on fourrera aux abris et l'on offrira une classe par famille de réfugiés.


Juste pour « rire »: Qu'arrive-t-il en cas de cata nationale? Si huit millions d'Helvètes doivent urgemment passer quelques temps dans les abris tellement promis? Scénario vite oublié dont on nous a jadis tant rebatu si fièrement les esgourdes !


Qu'en est-il de notre actuel Droit à l'abri sécurisé prétendument assuré pour chaque citoyen?


L'on m'a bassiné et éreinté, en ma qualité de pionnier-pompier, m'a pompé taxe militaire durant des décennies, forcé à dormir en abri et à m'occuper de la maintenance des filtres à air, etc, je pense avoir le droit de savoir, avec preuves concrètes à l'appui, si chaque Suisse est toujours assuré de survie en cas d'attaque AC.


Que soient organisées des visites des mystérieux abris censés accueillir toute la population qui se les est trop largement payés. Que soient recensés les lits et que chaque contribuable s'assure que le sien à son nom existe bien.


Plutôt que d'assister à un inévitable génocide pour l'obtention d'une place à l'abri, le cas échéant, que les autorités concernées démontrent que les flots de réfugiés accueillis ne portent en rien préjudice à la sécurité actuelle et future des indigènes de notre pays.


L'armée a des tentes et des terrains. Des réfugiés, dont le comportement ne permet aucune intégration possible, n'ont strictement rien à faire sans argent et libres, sous une école ou ailleurs. Que l'armée les accueille au mieux, leur donne de petits travaux utiles rémunérés, dans un cadre fermé, le temps de leur renvoi.

 

Qu'il leur soit ainsi permis de gagner quelque pécule pour leur retour au pays, en rendant service au pays d'accueil momentané par le fruit de leur labeur, sans avoir à effrayer, être rejetés en masse, victimes de tous les préjugés et rendre de plus en plus xénophobe la population, effectivement de plus en plus envahie.


...........


Affaire: Seins sombres! Ou: Les frasques impardonnables de Dominique Retrousse-Cannes!


Ainsi, l'abominable satyre du FMI, promis à la présidence française, aurait moult violenté une employée de Sofitel New-Yorkais, dont l'histoire ne dit encore si elle se prénomme Monica L. ..  qui jure que Dominique nique nique nique ... à l'heure où celui-ci dîne, en plein adultère donc, avec sa fille au resto.

 

Costauds, costauds, costauds, les sbires d'à qui profite le crime, doués en matière de fumeuses tentatives de destabilisation. Irremplaçables. Se disant qu'au pire le bon peuple con se dira qu'il n'y a de fumée sans feu que sur le fumier de la plus crapuleuse des politiques au pouvoir en France. Comme ailleurs.


Courage, Monsieur Strauss-Kahn, la valse infernale des barbares prendra vite fin, si la machination est démontrée, mais si vous êtes réellement coupable, que le remord vous habite par là où vous avez fauté!


.......................


Viol de consciences: Suite:


Une droite pleine de bouse d'un certain Jamel envoyée à la face des humoristes suisses! « La Suisse a besoin de rire! »


Merci, la Suisse a ce qu'il faut, principalement sur http://barondecuir.blog.tdg.ch


......................


Arbitre agressé au Tessin!


Ouf, j'ai un alibi. Vrai qu'il fut le moins compréhensif de « mes » huissiers de poursuites. Mais je ne lui en veux pas à ce point. Juste une erreur d'arbitrage supplémentaire à mon sujet. Carton jaune!


.....................


Philosophie, pour vous finir


Jean-Jacques Rousseau affirma trop justement: « Le pauvre aime mieux le pain que la liberté »


Tous les gouvernements l'ont bien compris: La meilleure manière d'emprisonner le citoyen, sans qu'il ne se préoccupe de recouvrer sa « liberté », est de rendre difficile l'accès à son pain.


Résultat: Un enfant sur six crève de faim sur Terre. Alors que la planète dispose très largement des ressources nécessaires pour satisfaire l'appétit de l'humanité entière. Exclusivement par faute de corruption d'autorités criminelles, dont certaines commencent à tomber. Pas nécessairement les plus prestigieusement et sournoisement génocidaires d'entre elles.


.....................


Espérons que l'Académie, si fidèle au pouvoir en vigueur, ne nous forcera bientôt à écrire l'adjectif jeune avec un circonflexe sur le u.


.....................


Allez, agissant de circonstance, je vous laisse sur votre faim.

 


Ali GNIOMINY

12/05/2011

PAS RÂPE, LUI

Sa Majesté d'Espagne, ayant mouillé sa chemise afin de démêler la prise d'otage libyenne de ressortissants suisses, ne vient certes pas chercher un parapluie dans notre pays, même si le sien tremble particulièrement!


Mais avez-vous assisté à la scène? Comme moi honteusement, parmi l'ensemble de l'audimat: Soit ceux qui détestent ce type de "peopleries" et ne peuvent s'empêcher de zaper dessus incidemment ... des fois qu'il y aurait à croquer, critiquer ...


Or: L'helvétique protocole immuable, rigide à l'excès, reste bien à l'abri de tous changements. Preuves à l'appui:
Notre sèche Présidente est dûment abritée par costumé prenant bien soin que le parapluie ne couvre que sa protégée.

Lors que l'Illustre Invité se fait copieusement arroser par rosses, irrévérencieux aux abois cieux bernois, durant toute la revue des troupes.

Mieux encore: Des bords du parapluie de l'amie Calmy... dévalent furieuses cascades s'infiltrant sous le col et sur la cravate du stoïque souverain.

Se précipite enfin le porteur d'un pépin. Cafouillage protocolaire, et Sa Majesté est laissée à rincer quelque temps supplémentaire, des fois qu'elle ne demeure totalement adéquatement proprette, c'est à dire apte à fouler le fol sol du dégoulinant pays d'Heidi.

Votre Majesté trouvera-t-elle de quoi nous passer un savon ?

Voilà que, chez Voici et Cie, va couler bien de l'encre !

...............................

Et comme en auberge espagnole entrent autre sujet et à tort héros !

Un conseil aux forces spéciales en Libye: Si vos balles loupent le cerveau démantelé de Kadhafi, au moment de sa proche arrestation, ménagez ce dernier des derniers!

Auquel cas vous échapperez au guignolesque tribunal international d'exception constitué, dont nul semble-t-il ne sait plus rien!

Ne serait-ce un penaud avocat local, dont la lucrative défense du clan du tyran devrait sans doute bientôt permettre de couvrir la dette du canton ! ...


Moralité décalée: À Lorca: Fédère, rico! Gare si ... alibis ... t'en dissuadent.


..........................



Aux laids.



Ali GNIOMINY

10/05/2011

FAUX DANS LES PITRES

Cher Corto, je ne sais quel mal taisent .. les Hani Ramadan, J.-F. Mabut et Sébastien Lamunière que vous mettez en scène dans les commentaires de mon billet du 9 courant, intitulé « ça sert d'os »!


Quel mal ceux-ci tentent de dissimuler, ou quels bienfaits de l'avis de ces trois interlocuteurs méritent d'être révélés?


Ayant moult cogité sur ce(s) surprenant(s) commentaire(s), ma première impression fut qu'il s'agit de grossiers faux, d'usurpation d'identité que je condamne aussi fermement que toute forme de plagiat. Et ce, en raison des fautes d'orthographe commises par chacun des prétendus auteurs.


Mais habitué à ce que l'excellence orthographique et les idoines tournures ne demeurent plus que l'apanage de rarissimes érudits, à l'instar de Me Marc Bonnant que je félicite pour l'insigne honneur de l'insigne reçu, ... congratulations dotées de toute la conviction d'un Mitterrand de gauche sachant devenir proche et sincèrement apprécier certaines qualités d'un Adolf Ogi, ... mais rageant un brin secrètement que tel « ennemi politique » , ce Me Bonnant, m'oblige à parfaire mon expérience; En l'occurrence, à tenter de corriger mes lacunes, eu égard au parfait s'exprimer, ...


... accoutumé ainsi au laxisme rédactionnel des férus de l'information, je suppute finalement un authentique échange de propos entre les concernés, exporté pour quelque intrigante raison sur mon blog.


Auquel cas, Monsieur Ramadan, dans le contexte de ce « ça sert d'os » affirmerait en substance qu'il n'est aucunement honteux, pour de bons chrétiens du XXIème siècle, prônant l'amour de leur prochain, la non violence et le pardon entre tous peuples, de se réjouir publiquement et fêter la mise à mort d'un individu, fut-il plus ou moins réellement le pire des monstres.


De surcroît, Hani ne nie le déni d'importance de la vie terrestre, partagé par les serviteurs d'Allah, dont certains bien heureux de mourir en martyrs; Autrement dit, satisfaits de voir même les chrétiens se réjouir avec eux de leur mort.


Et Jean-François Mabut de l'en féliciter, et son supérieur Sébastien Lamunière de quasi le licencier en ligne. Bien étrange thriller!


N'ayant donc pas grand-chose à voir avec cette histoire, je précise à tout hasard que ne puis admettre l'absolue stupidité voulant que des êtres en blessent ou suppriment d'autres pour des motifs aussi futiles que ceux liés aux multiples formes de croyance en une seule Evidence: l'Existence d'une Conscience Universelle Fondamentale reliant toutes entités, une Continuité tout constituant. En conséquence de quoi le prétexte religieux pour nuire à son prochain est bien le plus crapuleux qui puisse être évoqué.


Cependant, n'allez oncques penser que je sois infidèle. Suis fidèle à jamais au souvenir de la bonté d'adorables gens que rencontrai partout en terres musulmanes, en Egypte, Turquie, Jordanie, Malaisie, au Maroc, aux Seychelles ..


La quasi-totalité des adeptes de l'Islam est exemplaire en matière d'empathie et de savoir-vivre, seule une fraction de ces croyants corrompt jusqu'au fondement sacré des généralement sains messages de base, que transmet tout Livre Religieux à ses adeptes. Un groupe de néfaste pensée les falsifie, les manipule politiquement, leur fait prôner l'intolérance et la « Juste » vengeance. Au détriment de toute l'Humanité et au seul profit de ces dits petits clans. En toutes religions. Je veux bien croire, s'ils me sont démontrés, aux réels bienfaits d'un Dieu, de son Fils ou Prophète, mais jamais à ceux que s'attribuent des religieux.


J'aime les musulmans autant que les chrétiens, les adeptes d' ailleurs de tous pittoresques rituels, et encore plus les agnostiques, donc les châtie bien !  Sans malsaines blessures infliger. Je suis juste ... un interrogatif s'interrogeant, à pratiques solutions suggérées. Ne visant qu'au mieux-être, à la meilleure entente possible entre nos .. cerveaux à droits et gauches.


À noter encore au bénéfice de ceux que j'apprécie tout autant que tous autres, pour ma fort modérée solitaire consommation, ce sont toujours en ville ces chers musulmans qui me vendent le meilleur shit.


M. Mabut fit-il également pareil tour en ville? Avant de soutenir si prestement si sibyllins propos !?


Le cas échéant: De grâce, M. Lamunière ayez l'art et là ... : Prière de ne point trop lui en tenir rigueur. Sa position est des plus délicates. Qu'Edipress ne s'empresse et, à tort, ne le compresse encore!


De toute manière, il est en Corto ... Un dessein dont je n'ai pas encore réalisé toute la portée. Qu'éclaireront d'aventure les concernés.



Ali GNIOMINY

TRENTE ANS, CE JOUR, QUE NOUS FÊTIONS LE PREMIER PRESIDENT SOCIALISTE D'UN PAYS TOMBE DEPUIS DANS LE CHAOS DE LA DROITE DURE

Et 23 ans précisément que cet exceptionnel personnage historique me gratifia pour la première fois de toute sa considération:

184579621.jpg



Que ce que la France compte comme personnes sensées puisse au plus vite évincer l'insignifiant actuel président et ses sbires, ayant au passage minablement coupé le budget accordé à Madame Danielle Mitterrand pour sa Fondation France-Libertés, et faire enfin condamner ce tout petit chef d'Etat pour sa dangereuse participation à la dégradation et la gabegie sociale en vigueur.


Ali GNIOMINY

03/05/2011

ÇA SERT D'OS

Deux jours d'intenses réjouissances pour la chrétienté !

Ferveur exceptionnelle pour la Vaticane marche noire organisée ce dimanche. Béatification du protecteur des pédophiles par son successeur sorti des jeunesses hitlériennes.

Et rebelote lendemain, où exultent sans retenue centaines de millions de très puritains chrétiens américains et autres, fêtant bruyamment l'illusoire furtive mort en catimini de leur ennemi, vite descendu sans photos, vite vite identifié par ADN ce qui prend généralement bien du temps, vite vite vite immergé dans les flots, ce corps (d'ex-bénéficiaire des U.S largesses) de qui n'avait sans doute de rapport avec les rituels marins que de chevaucher ou plutôt de chameler des vaisseaux du désert, ...

... Croyants en Jésus fêtant vengeance assouvie, salvatrice tuerie, à peine déçus de n'avoir pu empaler, écarteler, écorcher vif, lyncher publiquement comme au si bon vieux temps de l'Amour fraternel.

Bravo encore ! Splendides Enseignements des Valeurs d'Odieux délivrés à l'attention des abusées têtes blondes !

...................................

Pas mieux chez nous, question minables vengeances :

« Mise au pilori » ! Une scandaleuse sensationnelle nouvelle chronique des collaborateurs de la Tribune de Genève !

Soucieuse de réformer jusqu'aux principes hitlériens susmentionnés, d'élitisme obligatoire, de supériorité spirituelle, exclusion concertée, de condamnation et punition des ouailles égarées, notre Tribune innove et réinvente la chasse aux sorcières.

Un dérangeant bisexuel prof, socialiste de surcroît, a embrassé un élève sexuellement majeur et s'est payé en privé, mais lors d'un voyage d'études, les services d'une péripatéticienne non maquée par l'Etat de Genève, elle aussi majeure et consentante.

Comportement certes fort peu exemplaire, mais en rien semble-t-il illégal.

En tous cas bien moins immoral et coupable que celui de la rédaction de la Tribune de Genève, qui se permet soudain de citer nommément ce prof d'école et élu socialiste. Le livrant à coup sûr en pâture à l'imbécile homophobe et/ou de droite vindicte populaire, gratuitement. A peine sans doute pour se venger de quelque inconnu différend existant entre l'auteur de la délation médiatique et sa victime d'élans trop amoureux pour demeurer discrets.

La Tribune commence ainsi par frapper un grand coup, en détruisant définitivement un citoyen ayant agi dans la légalité, préfigurant ce qui attend tous les profs bi ou homos ne touchant pas aux mineurs, et bien pire encore, annonçant ce qui sera dévoilé des présumés pédophiles, puis des noirs, beurs, juifs, roux, ... leur adresse, les habitudes intimes, l'état de santé, les heures favorables pour les agresser sauvagement, ...

En toute vérité, j'ai hésité plusieurs jours à fermer ce blog sur ce « suppôt.. » support, suite à cet assassinat politique, familial et professionnel d'un élu prof que je ne connais ni de tenue d'Ève ni d'Adam.

Mais la bassesse témoignée par ladite rédaction demeurant à mes yeux bien inférieure à celle démontrée par le parti socialiste genevois à l'encontre de son ex-membre, le lâchant immédiatement sans la moindre vergogne ni preuve de délit, pour aboyer avec la meute, ... je préfère encore continuer sur ce support girouette (trop à droite et peu adroit) à lutter contre toute forme d'intolérance et toute banalisation du fascisme en vigueur.

Tant que la fautive Rédaction a encore la pudeur d'éviter de me censurer totalement, autrement que par le silence entendu, sempiternellement entretenu au sujet de mes réflexions d'utilité publique trop évidente. Et de mon humour dont s'inspire en douce bonne part de l'Intelligentsia, oubliant si fréquemment qu'un répondeur automatique d'absence du bureau est un excellent informateur de l'identité de qui de lecteur régulier de newsletter envoyée.

Et, incidemment, précieux encouragement pour l'auteur se sachant lu par qui de dit sérieux et réfléchi. Créateur conservant ainsi l'illusion de ne point trop jeter de perles qu'aux ignares cochons de lecteurs, gens bons n'ayant la loyauté d'avouer qu'ils n'approfondissent jamais le moindre de ses sujets, batifolent sur ses pavés dans la mare.

.................................

Réjouissons-nous malgré tout, il existe moins pire que ce que l'on vit actuellement : Pour preuve :

Belgique : Un an sans gouvernement !

Et pourtant : là non plus tout ne baigne pas dans l'huile ! Car même les huiles n'ont plus la frite ....

............................

Autres arènes :

Combats en cage jugés trop violents pour les mineurs !

L'on a bien vu l'horreur de leurs combats pour les droits télévisuels, une fois ressortis de la mine chilienne !

...........................

Inde : Mort à 85 ans du gourou Sathya Sai Baba, qui se la prédisait, tant qu'à faire, à 96 ans !

Ainsi, en avance sur son temps, il laisse sans successeur nommé un empire de 7,5 milliards de francs minimum, soutirés aux plus crédules, soit aux plus pauvres en tous sens.

Fortune nette, car le statut religieux (qu'en Inde ?) exempte ces industries de publication de comptes !

Et ici ? Qu'en est-il ? Y a-t-il compétent juriste en ce lectorat qui puisse nous renseigner ?

Il en va de l'existence même de mon Eglise de Fricologie !

.........................................

Que le grand Fric ne vous défroque !

Ali GNIOMINY

 

 

01/05/2011

MISTER PRESIDENT OBAMA

Monsieur le Président Obama



Conseillez à Monsieur Donald Trump le slogan de campagne électorale



Advise Mr Donal Trump to use the slogan of electoral campaign



que j'ai lu, écrit de sa main, sur le livre d'or de Kenwyn Chambre,



that i read, written its hand, on the gold book of Kenwyn Chambre,



musée des diamants à Victoria, Mahé, aux Seychelles:



museum of diamonds in Victoria, Mahé, Seychelles:



"Que les riches deviennent toujours plus riches"



"That the rich persons become increasingly richer"



Voilà qui répond aux besoins du peuple.



Here are which meets the needs for the people.


Respectueusement



Respectfully



Ali GNIOMINY

 

Seychelles_005.jpg

 

 


All the posts