17/05/2011

Charité mal ordonnée commence par autrui

Les têtes de Gland installent des réfugiés en voie d'expulsion dans un abri PC au-dessous d'une école primaire. C'est le tollé.


Du calme! Aucune raison de s'affoler: Ces réfugiés-là ne sont pas catholiques du tout!


...........


Et de quoi vous plaignez-vous? D'ici peu, avec ceux pour qui vous ne votez pas et dont la frustration devient irresponsable, ce sont les élèves qu'on fourrera aux abris et l'on offrira une classe par famille de réfugiés.


Juste pour « rire »: Qu'arrive-t-il en cas de cata nationale? Si huit millions d'Helvètes doivent urgemment passer quelques temps dans les abris tellement promis? Scénario vite oublié dont on nous a jadis tant rebatu si fièrement les esgourdes !


Qu'en est-il de notre actuel Droit à l'abri sécurisé prétendument assuré pour chaque citoyen?


L'on m'a bassiné et éreinté, en ma qualité de pionnier-pompier, m'a pompé taxe militaire durant des décennies, forcé à dormir en abri et à m'occuper de la maintenance des filtres à air, etc, je pense avoir le droit de savoir, avec preuves concrètes à l'appui, si chaque Suisse est toujours assuré de survie en cas d'attaque AC.


Que soient organisées des visites des mystérieux abris censés accueillir toute la population qui se les est trop largement payés. Que soient recensés les lits et que chaque contribuable s'assure que le sien à son nom existe bien.


Plutôt que d'assister à un inévitable génocide pour l'obtention d'une place à l'abri, le cas échéant, que les autorités concernées démontrent que les flots de réfugiés accueillis ne portent en rien préjudice à la sécurité actuelle et future des indigènes de notre pays.


L'armée a des tentes et des terrains. Des réfugiés, dont le comportement ne permet aucune intégration possible, n'ont strictement rien à faire sans argent et libres, sous une école ou ailleurs. Que l'armée les accueille au mieux, leur donne de petits travaux utiles rémunérés, dans un cadre fermé, le temps de leur renvoi.

 

Qu'il leur soit ainsi permis de gagner quelque pécule pour leur retour au pays, en rendant service au pays d'accueil momentané par le fruit de leur labeur, sans avoir à effrayer, être rejetés en masse, victimes de tous les préjugés et rendre de plus en plus xénophobe la population, effectivement de plus en plus envahie.


...........


Affaire: Seins sombres! Ou: Les frasques impardonnables de Dominique Retrousse-Cannes!


Ainsi, l'abominable satyre du FMI, promis à la présidence française, aurait moult violenté une employée de Sofitel New-Yorkais, dont l'histoire ne dit encore si elle se prénomme Monica L. ..  qui jure que Dominique nique nique nique ... à l'heure où celui-ci dîne, en plein adultère donc, avec sa fille au resto.

 

Costauds, costauds, costauds, les sbires d'à qui profite le crime, doués en matière de fumeuses tentatives de destabilisation. Irremplaçables. Se disant qu'au pire le bon peuple con se dira qu'il n'y a de fumée sans feu que sur le fumier de la plus crapuleuse des politiques au pouvoir en France. Comme ailleurs.


Courage, Monsieur Strauss-Kahn, la valse infernale des barbares prendra vite fin, si la machination est démontrée, mais si vous êtes réellement coupable, que le remord vous habite par là où vous avez fauté!


.......................


Viol de consciences: Suite:


Une droite pleine de bouse d'un certain Jamel envoyée à la face des humoristes suisses! « La Suisse a besoin de rire! »


Merci, la Suisse a ce qu'il faut, principalement sur http://barondecuir.blog.tdg.ch


......................


Arbitre agressé au Tessin!


Ouf, j'ai un alibi. Vrai qu'il fut le moins compréhensif de « mes » huissiers de poursuites. Mais je ne lui en veux pas à ce point. Juste une erreur d'arbitrage supplémentaire à mon sujet. Carton jaune!


.....................


Philosophie, pour vous finir


Jean-Jacques Rousseau affirma trop justement: « Le pauvre aime mieux le pain que la liberté »


Tous les gouvernements l'ont bien compris: La meilleure manière d'emprisonner le citoyen, sans qu'il ne se préoccupe de recouvrer sa « liberté », est de rendre difficile l'accès à son pain.


Résultat: Un enfant sur six crève de faim sur Terre. Alors que la planète dispose très largement des ressources nécessaires pour satisfaire l'appétit de l'humanité entière. Exclusivement par faute de corruption d'autorités criminelles, dont certaines commencent à tomber. Pas nécessairement les plus prestigieusement et sournoisement génocidaires d'entre elles.


.....................


Espérons que l'Académie, si fidèle au pouvoir en vigueur, ne nous forcera bientôt à écrire l'adjectif jeune avec un circonflexe sur le u.


.....................


Allez, agissant de circonstance, je vous laisse sur votre faim.

 


Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.