01/04/2011

SUPPRESSION TOTALE EN 2011, DANS LES EAUX DE LA PLANÈTE, DES SARDINES JUSQU'AUX BALEINES

 

Le saviez-vous ? L'opération Clean Fish, d'une envergure jamais égalée, a pour but de faire disparaître des mers et océans, avant la fin de l'année, l'ensemble des sardines, perches, baleines, ... extrêmement nuisibles.

 

En effet, il n'est plus tolérable que périssent chaque année tellement de poissons empalés par des baleines de parapluie, sardines de tentes, perches acérées ...

 

.......................

 

Bon, la fatigue se ressent, c'est un fait, mais je ne pouvais décemment vous priver de l'invention traditionnelle d'une connerie de premier avril. Dont acte.

 

Pour le reste, j'ai donc troqué l'ignorance crasse instillée en cet immense pays de l'hémisphère sud, duquel un député humoriste (si si, ça existe) dit assez opportunément qu'il est composé de 80% de semi-analphabètes et de 20% d'ivrognes, pour retrouver le comble de la méchante bêtise bien de chez nous.

 

Car, à peine avais-je le dos tourné que les vassaux du lobbysme le plus infect sont parvenus à mener à bien leur ordurière politique au point que, pour exemple, preuve est fournie que les helvètes moutons sont incapables de saine désobéissance ou de révolte, même lorsque leur bourreau, escroc tout-puissant, décide de ne plus rembourser les 12 minutes de conversation par jour consacrées par les soignants pour communication relative aux résidants d'EMS. Décide d'aller ouvertement et impunément à l'encontre des plus élémentaires principes sanitaires. Et Genève qui s'est lamentablement empressée d'accumuler en ses Conseils un maximum de sbires à la solde des charognards susmentionnés. Etc, etc,

 

Enfin, heureusement que je passe régulièrement quelques semaines sans aucune information sur le monde, et surtout sur ce qu'il supporte de plus insignifiant mais ô combien arrogant : Genève ! ça me permet de me tromper ensuite en toute bonne foi. De n'avoir aucune idée, pour exemple toujours, de ce que devient le guignolesque procès prévu à Londres, entre la plaignante victime Kadhafi et la police genevoise ; De ne pouvoir imaginer le nombre de tubes d'aspirine par jour que doit consommer son avocat Me Poncet ... ;

 

Ces coupures absolues du monde incivilisé m'aident à pousser plus encore à fond la feinte candeur ou la plaisante absolue mauvaise foi.

 

Retour retors, donc. Des kilomètres de croustillantes réflexions à retranscrire, mais quand ? Entre deux dégradantes saloperies administratives que m'impose de traiter d'urgence l'ordurière politique susdite ?

 

En volant ces instants-là de ma véritable vocation, de composition, au très respectable labeur de groupe, dont la Présidence m'est confiée par de prestigieuses personnalités ? Ainsi que je le fais présentement fort subrepticement ...

 

Je vous l'avais signifié, serai moins présent sur ce support durant quelque temps, mais ne vous laisse pas tomber pour autant.

 

Pour preuve : Cet avant-goût trop piquant d'aventure tropicale :

 

Albert Our n'eut pas de chance en politique ! En dépit d'un slogan de campagne direct et fort dépouillé : VOTE OUR !

 

Our, où bout actuellement une marmite de contestation, fut également une ville de Mésopotamie. À une époque où peu d'animaux se faisaient écraser sur les routes. Les habitants étaient ainsi dispensés de l'affligeant spectacle qui s'offre à nos yeux ici, juste au-dessous de l'équateur :

 

Le cadavre d'un félin fraîchement hier aplati sur l'autoroute. Ce matin, quelques rats, malingres chiens, rachitiques chats et une flopée de vautours se disputent pitance entre le passage des véhicules.

 

Restes secs d'infortuné premier matou, et de leurs congénères ayant manqué de vélocité !

 

Comme quoi, même les plus vils animaux peuvent nous enseigner jusqu'aux principes  du mouvement perpétuel !

 

..........................

 

Allez, pas de quoi boucher le port de Marseille ni rire comme tout un parapluie avec ça, mais à cheval donné l'on ne regarde pas l'aidant, l'on veille juste à ne pas trop se faire mordre.

 

Bon, ça presse, craquée de trucs à régler ... et je suis là à m'amuser. Suffit ! Ainsi que le dit si savamment l'un des proverbes de là-bas, parmi ceux de la sagesse indienne que je compile et préserve : C'est l'œil de son maître qui engraisse le coq !

 

Etre attentif à ce que l'on possède, le soigner, permet que ce bien prospère, ne pas voir ses problèmes est le délaisser et finalement le perdre.

 

Faites de même. Ayez l'œil sur ce que font de votre pays des traîtres à ses principes fondamentaux, vendus au criminel lobbysme ayant déjà assassiné tout espoir de véritable démocratie directe non faussée, de réelle Volonté Populaire non détournée sous influences pécuniaires, au seul profit de menus clans et détriment du reste du peuple.

 

Les gros poissons du trafic des voix, la pieuvre officielle toute entière,

les requins de la coercition financière, .. ont bien de souci à se faire, car vive opposition à leurs exactions a bon pied bon œil et manie l'hameçon comme personne. Super Globe-trotter Fonctionnaire est de retour et a la pêche !

 

Bloub Bloub à vous aussi, en attendant ..

 

Ali GNIOMINY

 

Les commentaires sont fermés.