28/11/2010

FLORILÈGE SUR LA NEIGE

Le manège démonté

de la bise et la neige

paralyse la Cité !

...

 

Mains gantées,

les gamins enchantés

en chœur somment leur bonhomme

dépité

de rester en tout cas

jusqu'à tout l'été !

...

 

Roulent boules de taille,

se saoulent de batailles

et louent, conquis, l'igloo qui

du piège des loups les protège !

...

Le manège déjanté

de la bise et la neige

irise le cortège

si fécond en flocons

d'hivers

d'une ère

mouvementée,

agrémentée

d'entités

naturelles,

à la pelle

irritées !

...

 

Le manège est hanté,

sous la bise et la neige,

la Cité est en crise !

...

 

Des gosses féroces

dégomment Bonhomme,

l'agressent, le laissent

au hasard du blizzard !

...

 

Bizarre ambiance,

méfiance rare, en plan,

tapie sous le mou blanc tapis :

...

 

Le manège arrêté de la neige et la bise

ne s'éternise,

et gris et beige

mol sol

s'allège

...

 

où les petits, dans une flaque aplatis,

prennent une claque

sans haine dans les dents,

qui éclabousse

douces frimousses !

...

 

Le manège chahuté

de la neige et la bise

électrise la Cité !

 

 

Ali GNIOMINY

 

15:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.