EUX : TAS de NAZIS ?

Légaliser le suicide des bien-portants désireux de partir avec leur proche gravement malade ?

 

Oui ! Dans une structure comme Dignitas.

 

Car, fondamentalement, RIEN, absolument RIEN sinon l'actuelle corruption religieuse en voie d'extinction ne justifie l'interdiction faite à un individu de disposer de son Intégrité comme bon lui semble, de se droguer ou se tuer !

 

Pour autant, admettrons-nous, que son attitude ne nuise ou ne coûte pas plus à la communauté : que la consommation autorisée d'alcool, médicaments et tabac, ou que l'obligation de se préparer à tuer autrui ou se faire tuer sous couvert d'éthique militaire ou policière !

 

Ayant passé des décennies de vie commune heureuse, opéré une véritable symbiose avec l'être aimé, son décès signifie généralement une condamnation à mort imminente du survivant. C'est terrible à dire, mais tellement fréquent que ce ne peut être nié.

 

L'inconsolable chagrin se transforme en maladie, la maladie en déchéance lente ou en suicide rapide hors-cadre. Avec pour conséquences des traumatismes infligés à autrui (morceaux de corps à ramasser sous un train, petits-enfants découvrant grand-mère pendue, etc..) !

 

Est-ce préférable ainsi ou vaut-il mieux délivrer enfin des autorisations de décès volontaire ?

 

La connerie délétère des défenseurs d'us rétrogrades, je vous jure ; De quoi se flinguer !

 

................................

 

Passons au sport : Carton rouge à un farfelu notoire chirurgien valaisan qui opérait en regardant un match

 

Il est cependant parvenu à son but lors d'une opération de la prostate, en plaçant deux boulets dans la cage thoracique !

 

................................

 

Prostituée tuée à Bienne (ce titre de la TdG est presque aussi fin que si sa rédaction avait titré : - Pute en rut butée ! - ... Il eut été plus seyant et spectaculaire d'intituler l'article : - Fille de joie victime d'une tragédie -). Amicalement ! Votre trop dévoué titreur surveillant externe. Bref :

 

Interpellation d'un nouveau suspect du meurtre, alors que le précédent n'est pas même encore froid !

 

Gageons que, dans cette affaire, la Direction de la Police Biennoise tire ses dernières cartouches !

 

................................

 

Le chanteur suisse Michel Bühler écarté du gala de la francophonie à Montreux

 

En revanche, le public s'endormira sur les mièvreries brunies d'une sorte d'Italo-Hongroise engagée.

 

Freddy Mercury doit s'en retourner dans sa statue.

 

The show must GO HOME !


 

IMG_1751.jpg

 

Ali GNIOMINY


Photo, église catholique de Tende, faisant preuve d'exceptionnelle ouverture ..

 

 

Les commentaires sont fermés.