07/09/2010

ÉLUS, DÉCÈS, VÉRITÉS

Éludez l’UDC sévérité et votez Parti Railleur d’Extrême-Centre, le seul Parti pris dont le Manifeste est capable de décrocher une mâchoire de rire, et la phrase suivante de vous provoquer une subite élévation de la Conscience ou une violente crise de rage. Car vos travers se retrouveront toujours en l’un ou l’autre billet les fusillant indifféremment, vos défauts à nous, mal à droite tant que gauches caviardés !

 

Foin de propagande, passons à du sérieux :

 

……………………….

 

Afghanistan, pays revenu à la normale :

 

L’on pourrait presque se croire en Suisse, à Kaboul. Des milliers de clients de la Kabul Bank affluent aux guichets pour retirer précipitamment leurs avoirs !

 

……………………….

 

Barbares, toujours :

 

Il y a quelques décennies, les femmes égyptiennes étaient habillées à l’occidentale. A présent presque toutes sont voilées. Regain d’obscurantisme dû, en grande partie, à l’influence des Frères musulmans. De surcroît, les écrivains égyptiens progressistes sont systématiquement censurés, alors que le petit fils du fondateur des Frères musulmans a droit aux honneurs presque quotidiens, dans les colonnes de la Tribune de Genève & Cie. Cherchez l’erreur.

 

……………………….

 

Mieux encore : le Conseil Central Islamique Suisse veut des cours d’islam radical :

 

Enfin des mesures d’utilité publique : Apprendre comment lapider efficacement tout en faisant durer le plaisir. Comment épouser et « honorer » une gamine de 13 ans. Comment mieux mépriser les chiens d’infidèles qui nous accueillent. Comment profiter des structures chrétiennes et exterminer les chrétiens en terre musulmane, etc etc

 

……………………….

 

Fribourg soutient « sa » bière :

 

Comme quatre croque-morts lors d’un enterrement !

 

……………………….

 

Génies flexion :

 

Stephen Hawkins, astrophysicien, a dû attendre 68 ans pour oser suggérer l’évidence de l’inexistence de Dieu. Quel courage, mais il va le payer cher. Le dernier à avoir affirmé que Dieu est un concept puéril, le pire aveu de faiblesse de l’humanité, Albert Einstein, n’a jamais obtenu plus, de la secte Etat de Berne pour exemple, qu’un poste humiliant de bas rond de cuir au Service des brevets.

 

Quoi qu’il en soit, la nature selon Hawkins est vraiment miraculeuse. Vous prenez : Rien, mais alors strictement rien, le vide absolu, vous le laissez quelque temps mûrir, vous ne l’arrosez même pas et surprise : Un univers entier a poussé pendant la nuit des temps.

 

Evidemment, à voir la dentition de Hawkins, preuve est faite que ses théories, (même avant que ne frappe l’incontournable omerta dirigée par les culs-bénis au pouvoir en occident), que ses enseignements ne lui rapportent pas plus qu’au Service bernois des brevets …

 

……………………….

 

 

Suède, découverte d’un godemiché préhistorique :

 

L’on comprend plus facilement l’irritabilité de B.B.

 

……………………….

 

De mentor à menteur :

 

Le sinistre de Woerth a vu sa cote de popularité s’effondrer définitivement. Le potentat sarkozien le laissera cependant saccager les retraites françaises, avant de prendre dans les prochains jours celle, forcée tant que dorée, qui lui est réservée. Vraisemblablement en une somptueuse cellule pénitentiaire.

 

……………………….

 

Carla, prostituée de luxe :

 

Epouse scandaleuse d’un puissant politicien conservateur …. Anglais. Mais pour les Iraniens : la France ou le Royaume-Uni, c’est kifkif bourriques causent.

 

……………………….

 

Rien de bien poétique : L’UDC Rime rêve du Conseil fédéral, tout en affirmant ne pouvoir entretenir de relation avec Micheline Calmy-rey et Eveline Widmer-Schloumpf :

 

Parce qu’il croit vraiment, aidé de son groupe s’excitant, que ces dames seraient prêtes à avoir des relations avec lui ? Présomptueux, ces UDC ! Quoique, pour empêcher toute renaissance d’une forme ou l’autre de collégialité, la majorité des Sarkozy (voir définition de ce terme générique en tapant « trou du cul » sur Google) de l’UDC votera Rime.

 

……………………….

 

S.ervice de P.iquage des A.nimaux :

 

Vous voulez tuer votre Chien ? Confiez-le à la SPA de Genève qui dira qu’il a la rage et vous en débarrassera.

 

Nouveau cas de tuerie de chiots sans avertissement.

 

Ok. Même si je dois m’abaisser à prendre Brigitte Bardot comme avocate, (bien qu’après ce que je viens d’écrire sur elle …) si la SPA a la très mauvaise idée d’essayer de me faire un procès, je balance cette tragédie évidemment authentique. Moult témoins à l’appui.

 

J’avais deux chats qui s’adoraient et que j’adorais, qui dormaient avec moi depuis 13 ans. Certes déjà un peu vieux et plus très vaillants, mais habitués à partir en vacances chez des proches lors de mes fréquents voyages en Amérique du Sud. Il y a quelques années, personne n’étant disponible pour les garder, nous nous résolûmes à regret à les confier pour deux mois au « bons soins » de la SPA, route de Meyrin. Ce qui nous coûta pratiquement le prix d’un billet d’avion pour le Brésil et retour. Nous prîmes grand soin de laisser toutes consignes utiles, téléphone du vétérinaire qui les suivait, notre téléphone au Brésil en cas de problèmes, à nos frais et à ne pas hésiter, les médicaments des chats et leur posologie, etc etc … Sans compter les vives recommandations au sujet de leurs habitudes (ne pas les séparer, etc) laissées au personnel chargé de la garde.

 

Deux mois plus tard, regagnant nos pénates, je trouve une lettre brève. En froide substance : Désolés nous avons piquer vos deux chats.

 

Moins d’une semaine avant notre retour, sans avoir contacté ni leur vétérinaire ni nous avoir appelé au Brésil. Choqués, incapables de dire quoi que ce soit, nous n’avons pas réagi autrement que par une extrême tristesse. Deux jours après la SPA nous adressait une facture de CHF-300.- pour solde de la « garde ». Révolté je les appelai et, finalement, bien trop bête, je payai encore 100.- au lieu des 300.-, différence « généreusement offerte » par la SPA.

 

Bien entendu, nous avons demandé à pouvoir enterrer leurs cendres dans un coin de forêt. Mais … impossible, introuvables … vous savez, beaucoup de cendres mélangées … et il y a presque une semaine déjà …

 

Si je ne m’abuse, un scandale étouffé a éclaté il y a quelque temps, concernant des bruits au sujet d’animaux que cette même SPA aurait livré pour la vivisection … ou est-ce ma colère qui l’a souhaité ?

 

Jamais, jamais je ne pardonnerai ce probable double assassinat, dans le meilleur des cas. J’ai perdu parents et quantité de proches, devrais être blindé en la matière, mais ces deux décès particulièrement révoltants restent parmi mes pires blessures intérieures.

 

Moralité, vous ne savez pas où caser votre animal durant vos vacances ? Annulez celles-ci ou tuez l’animal vous-même, vous saurez au moins de quelle manière il a fini ses jours.

 

……………………….

 

Terminons avec beaucoup plus rigolo :

 

L’insondable stupidité préjudiciable d’un système voulant que, pour exemple, une grande enseigne de Suisse, craignant de vendre trop de M .., jette par containers entiers des fruits et légumes pas même défraîchis.

 

Stupéfaite, hier, par la vision de pareille profanation, une très grande amie a pété les plombs. S’est adéquatement offusquée de pareil gâchis à l’arrière d’une succursale, parmi des milliers d’autres qui doivent agir semblablement.

 

Elle a eu beau chercher des yeux, les aliments jetés pouvaient être mis en rayon. Mais les employés aux travaux de M … ont l’interdiction de distribuer ces aliments.

 

Histoire très marrante, donc, de l’hilarante logique du commerce. Enfin, disons, presque moins triste qu’un Jean-Marc Richard qui supplie sans fin de donner toujours plus, aveuglément si possible, mais jamais aussi pathétique que l’actuelle organisation générale des réseaux de redistribution.

 

Pwivés de fwuits et légumes abowdables, dès que l’Euwope de Kadhafi sewa noiwe, on va bouffew tous cwus ces égoïstes !

 

……………………….

 

Bon, là itou, j’ai la dalle, pas l’actrice, pas la trisse honnie, ni pas mal au buste, juste la dalle, là itou je m’emballe, j’avale cool œuvres et la manœuvre n’est banale, j’analyse, réalise, fais, au final : j’ai la dalle, là itou c’est bancal, là itou c’est scandale, itou vous est égal, j’ai la dalle mais du pain, salle de bain, des vacances, quand j’y pense, à manger, partager, rien de mieux que mon pieu, j’ai de quoi ne pester, tempêter, m’entêter, rester coi ! La itou, vois, je ne l’admets, ne m’y soumets, là itou en gourmet je m’irrite, mérite des frittes et vite, les patates, pas qu’on me batte, j’ai la dalle qui ne me quitte, j’ai la dalle et t’invite au festin d’un destin sans limites, fait d’acquis et de mets de riches qui jamais ne trichent, fortiche destin, mutin, parfait, … au fait, attend, pour l’instant t’as pas la dalle ? C’est pas plus mal ! Là itou tout se vaut, tout se vautre, surtout l’autre …

 

Or donc, constat de très grande fatigue ci-détaillé, je m’en vais veiller à vous laisser quelques jours pour faire le tour de ce billet, et ça y est.

 

 

Ali GNIOMINY

Commentaires

Je regrette de ne pas vous avoir lu plus tôt. Pas d'accord sur tout, mais c'est justement ça qui est vivifiant.

Écrit par : Mère-Grand | 10/09/2010

Moult merci. Mère Grand, qu'il est doux, à peine sorti, rouge chaperon, de la torpeur Tropézienne (toujours à les critiquer, mais toujours fourré en Sarkozie du Sud..)de décrocher gentille galette épistolaire. Rassurez-vous, moi non plus je ne suis souvent pas du tout d'accord avec ce que j'écris contre tous loups ..

Très cordialement

P.S. ça redémarre bientôt, juste un brin de repos sur le tard

Écrit par : Ali GNIOMINY | 13/09/2010

Les commentaires sont fermés.