11/08/2010

CAVIARDÉS CONSEILLERS RARES, CHICS

216'183 CHF, au cours du jour, le scandaleux salaire annuel du leader de la gauche radicale allemande ! Une honte, diriger un parti prônant la cause des pauvres, et ne pas même toucher les 400'000 CHF de base, additionnés d’indicibles avantages, d’une Micheline Calmy-Rey, d’un Moritz Leuenberger et bientôt d’une bernoise Conseillère …

Qu’attendent donc ces derniers pour se cotiser et offrir au moins le caviar quotidien à cet infortuné camarade ? Si même la gauche ne sait plus se montrer solidaire …

Et puis, pourquoi l’art de l’autogoal serait-il donc toujours une spécificité de la droite ?

Voyez à ce titre le rejet des esclaves diffuseurs français, par exemple, à l’égard de tout ce qui, par ailleurs exquis, se permet d’égratigner leur nabot de maître ou ses cossus bigots semblables!

Ainsi : Peut-on traiter un plaisancier de (pas) Cap Nègre de pute ?

Que nenni, les concurrentes qui débutaient mon article d’hier ne l’étaient qu’entre elles, cela va (bas) de soi ! (Un instant, faut que je me bouche).

Des fois que je laisserais sortir un jour quelque insanité, je m’en excuserai par avance, en relativisant philosophiquement la notion de certitude.

Chacun voit midi à sa porte, surtout lorsque tous évoluent en pleine obscurité ! Ainsi, à un Voltaire près, suite au grand tremblement de terre de Lisbonne, en 1755, la chrétienté se déchira entre ceux qui, constatant qu’un prétendu Dieu avait détruit ses propres églises, estimaient qu’il s’agissait d’un châtiment contre les principes orduriers de l’Inquisition (jusqu’en 1808, avant de ne plus devenir qu’ignobles) ;

Alors que les malfaiteurs au pouvoir religieux, eux, prétendirent au contraire que le Grand Bourreau Céleste punissait l’Inquisition pour son trop grand laxisme, son manque de nécessaire cruauté …

La Vérité, nul ne peut plus l’ignorer, ne se trouve ni chez les uns ni chez les autres, mais en le fait que pareille élitiste supercherie « intellectuelle » persiste et séquestre la plupart du pouvoir économique mondial !

Mais ça ne durera plus très longtemps : preuve en est ce que l’on peut lire aujourd’hui : La coke transite par Lourdes !

Inévitable, qu’ayant perdu tous ses attraits, soit remplacé l’opium du peuple !

Par de mignons spectacles, pourquoi pas ? Mais sans violence, pas comme lors de ce concert de Justin Biberon, où le baby chéri reçut à la tête une bouteille (de lait ? à prix équitable ?)

À se demander ce qu’attendent les ados cogneurs de Munich pour le venger …

Je m’égare. Comme cette gamine de sept ans qui est tombée dans l’Aar en regardant les ours.

Mieux comme ça. Plutôt que les ours qui lui tombent dans le lard !

Bref, on résume : Évènement historique : L’hebdomadaire Marianne traite Sarkozy de voyou !

Première fois qu’un journal minimise la réalité !

Un max de bonheur hors de tous leurres !

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.