20/07/2010

Peugeot rouge volé secteur Hôpital : AVIS DE MALEDICTION

Sachent les matriarches des environs, ou l’ordure de Suisse ou non, m’ayant volé ce matin mon 4ème boguet cadenassé en quinze ans, que je maudis ce chien et les siens jusqu’à la septième génération, si ce vélomoteur n’est pas retrouvé dans un secteur de moins de 100 mètres d’où il a disparu avant demain midi.


Je suis passé dans la maison à peau de bêtes des Exus, leur ai dûment sacrifié alcool et tabac à dates adéquates, ai appris à m’en protéger et épargner les miens, un quart de siècle de participation à rare condomblê brésilien non touristique m’a permis d’acquérir un pouvoir guérisseur toujours démontré. Je dispose évidemment d’un potentiel destructif équivalent, que je n’ai jamais voulu auparavant utiliser, et que j’espère encore n’avoir jamais à utiliser.


Malédiction contre laquelle ne peuvent lutter les rigolos superstitieux qui sévissent alentours, je l’affirme. Je dispose de cet avantage sur eux que je suis débarrassé de toute nuisible superstition. Ai appris à faire la différence entre le surnaturel imaginaire et les véritables, irréfragables manifestations extérieures, depuis que je fus témoin en 1977, parmi des centaines d’autres personnes, du passage sur la ligne Draguignan – Toulon, à très basse altitude et très lentement, de trois disques de couleurs changeantes, grands comme des immeubles. Puis, à plusieurs reprises, j’eus la chance d’assister à des évènements particulièrement inexplicables qui, paradoxalement, me poussèrent à rejeter toute croyance basée sur la subjectivité, l’éventualité d’existence … ; Je ne crois plus ni en un dieu ni en un diable, mais connais les ficelles énergétiques capables, très concrètement, d’aider autrui d’une façon surprenante ou de lui nuire au besoin de manière abominable.


La malédiction prendra effet demain, 21 juillet 2010 à 12h01, sauf restitution préalable du véhicule volé.


Ali GNIOMINY

Commentaires

Un Baron (Decuir) à boguet ?? C'est trop!

Toujours mieux qu'un beau rond à bague, eh !

Écrit par : Annie DEKRAB | 20/07/2010

Les commentaires sont fermés.