GRISE LIE !

Urs et Berna sont nés bernés sous la Faux. Sots ours ! Commettant le crime de grandir. Ces oursons devenant encombrants, qu’il est difficile de placer, sont, nous dit-on, promis à mort.

 

Encore de balourds symboles exterminés au cœur de l’Helvétie, c’est à la mode. Par la pingrerie, l’absence totale de morale et de responsabilité caractérisant caractérielles autorités.

 

Que le bon peuple, une fois de plus de trop, remédie donc à la bernoise bêtise en collectant de quoi transporter les indésirables innocents condamnés à mort, et les libérer dans les montagnes rocheuses (sous les ailes de Solar Impulse ou que sais-je d’existant encore de vraiment humain) ou plutôt, crise oblige, dans les alpes italiennes où vivent une quarantaine de leurs congénères. Entre autres. Mais encore faut-il pour cela l’accord d’un mielleux ami de libyen mal léché. A étudier !

 

Ainsi en va-t-il en la prude Helvétie. L’on vous accueille attendris, vous chérit en qualité de futur assujetti, vous enferme en l’obligation de divertir quidam au moyen de trois fois rien, et parle de vous supprimer si vous grandissez trop et trop vite, que votre état de captif en un vil complot lucratif devient honteux, par trop criant d’injustices.

 

Urs et Berna la transsexuelle, (-qui vous condamne se plante .. y grade d’aucune manière-, sera notre slogan très très populaire) : Urs et Berna au Canada ! Aux frais de fadas à huer ayant songé à les tuer !

 

Et sinon, comment va votre canicule ? L’avez-vous bien arrosée de glacés jus et pétillantes limpides eaux ? Je vous y prends ! Saisissez illico de quoi sainement boire, et à notre santé ! Les nouvelles, elles, ne méritent pour l’heure que ces quelques réflexions :

 

L’Unité Méprisante Privilégiée (UMP), en transe, perd son trésorier Eric Woerth

 

Égaré à jamais dans les bas-fonds labyrinthiques de banques suisses ! Paix à son absence d’âme !

 

Drame à Gstaad :

 

Cruellement victimes de brusque sevrage, les paparazzi n’ont plus que Johnny, de temps à autre, à se mettre sous la pellicule. Et ça ne durera pas. Qu’ils se préparent aux suprêmes humiliations du chômage surveillé.

 

Les chômeurs seront davantage surveillés

 

Les faiseurs de chômeurs jamais !

 

…………………….

 

 

Et l’on m’informe à l’instant qu’au lieu d’écrire des conneries j’eus pu être allègrement horrifié, par la vue télévisuelle d’une tempête sur le défilé du 14 juillet à Paris. Tout raté. Mais très très très sincèrement je suis triste et désolé pour Monsieur Sarkozy et toute la France, d’un pareil cumul de malheurs divers, d’une telle bastonnade de la fatalité qui ne doit plus durer. Bonne fête nationale malgré tout à vous.

 

Et merci de faire resurgir en moi ces images du 14 juillet 2005, au défilé du matin à Faré, Chef-lieu de l’île de Huahiné et le soir au Heiva de Bora-Bora, à rester hérissés et scotchés durant des heures, puis à regarder se battre hors compétition des policiers français et leurs homologues polynésiens en culottes courtes. Authentique évidemment. Symboles symboles, … croyez que nous nous sommes prudemment éloignés. Mais je m’égare. Comme toujours, donc tout va bien.

 

Mauruuru … Paix aux êtres de bonne volonté ! Et même à ceux de conne volupté !

 

 

Ali GNIOMINY

 

 

IMG_1433.jpg

 

 

 

Les commentaires sont fermés.