« 2010-05 | Page d'accueil | 2010-07 »

29/06/2010

METTAN PSYCHOSE ?

Jéhovah, en son infinie clémence pour son ministre des médias romands, pardonne l’état psychotique poussant ce berger des infos à proférer des insanités, faire rimer Libye et amie, … et acceptera exceptionnellement que ce dernier des premiers et premier des derniers se réincarne en chameau de bédouin.

A son tour, qu’il prenne garde à ne boire bientôt tout son saoul le bouillon de culture du cloaque mis à sa disposition par ses amis esclavagistes.

Et dire qu’avant ou après sa métempsychose nous, couillons de moutons, risquons bien de devoir débourser, pour commencer, 1,5 + 1,7 millions, pour faute de s'être opposés à ses très chers amis barbares, qui le retiendront certainement là où il mériterait d’être exilé.

…………………………..

Autre adepte exalté du divin sang nouveau : Johnny prépare une tournée sur les planches, au Théâtre Edouard VII

Jolie promotion, pour quelqu’un que l’on disait entre les planches.

…………………………..

Pourvu qu’il n’ait pas la mauvaise idée de venir manger dans l’un ou l’autre des anonymes restaurants genevois servant de la viande pourrie. Etablissements passés sous secret, de manière à ce que, dans le doute, l’ensemble des restaurants perde toute clientèle. Ce qui solutionne la bisbille concernant la fumée.

Et surtout, que personne n’ait jamais l’idée de porter plainte pour complicité d’empoisonnement, contre des autorités mettant la vie du consommateur en danger. Restons moutons et frisons le ridicule.

……………………………

Et tellement encore à vous conter sur les « battants » éhontés, mais voilà, majorité de mon temps est actuellement volée par les locaux spoliateurs charognards et par:

Un PC

de cassé,

out,

kaputt,

et l’autre

qui se vautre

et s’éternise

en analyses,

Un PC

dépassé,

has been,

Acer,

qui mine

les nerfs

pour tout outil

me rend si gentil

***

Ali GNIOMINY

25/06/2010

VOS TOURS

Eliminer les limaces avec de la bière brune:

Un procédé très efficace mais cruel nous dit-on. Oui, surtout si elles sirotent leur mousse avec des chips devant un match lamentable, fatal pour elles à coup sûr.

Preuve en est : la France et l’Italie n’ont plus que onze limaces chacune.

…………………………………

Bruxelles : Perquisition au palais épiscopal de Molins, cœur de la molle Eglise catholique belge, une foi.

Tous les flics du monde sont-ils donc pareils ? Qui s’attaquent au menu fretin au lieu d’inquiéter la tête d’une association de malfaiteurs. Les médias, eux, relatent cette perquisition pour preuves de pédophilie, mais c’est silence radio depuis des semaines, concernant le (présumé, sous enquête .. de qui ?) blanchiment d’argent pratiqué par la banque du Vatican.

…………………………………

Suspension d’un brigadier pour diffamation et violation du secret de fonction

Dans le cadre de l’Euro 2008, ce brigadier a transmis de faux renseignements de police sur un journaliste du 20 Minutes pour le dénigrer, ce responsable a constitué « un ??? » casier judiciaire erroné.

Chers enquêteurs de l’IGS, svp, lors des perquisitions chez vos collègues et complices du monde de l’engagement au travail, vérifiez au passage ce qui est inventé me concernant, pour que je sois ainsi financièrement insulté depuis 24 ans, 16 jours et 6 heures ¼ ? Merci.

…………………………………

Ouvrier noyé dans le Rhône toujours recherché

Qu’existe-t-il de plus stupide et injuste que de mourir pour son travail? Surtout s’il est lourd, dangereux et mal payé. Et qui a-t-il de plus triste, chaque été, lorsque je compose mes très grandes considérations du tout petit balcon, que d’assister simultanément et durant des heures au ballet des navettes de police et de l’hélicoptère ?

Si un petit tronçon, du Pont Sous-Terre à la pointe de la Jonction est relativement calme et sert d’autoroute à une ribambelle de nageurs adolescents, d’autres endroits sont excessivement dangereux, tel un célèbre tourbillon juste après le Pont-Butin qui aspire les canots. L’une parmi les nombreuses fois où j’ai frôlé la faucheuse. Plusieurs minutes passées à tenter désespérément de s’accrocher à une branche d’arbre à moitié immergée. Remontée en caleçon de bain et pieds nus jusqu’à hauteur du Lignon, à travers la réserve de vipères et les ronces, jusque sur l’Avenue d’Aïre brûlante, et piteux retour par Saint-Jean, sous les foudres de mères de famille scandalisées par ces touristes qui se baladeront bientôt à poil en ville …

Donc cette pauvre victime du chantier de l’Île n’a toujours pas été retrouvée, et les gosses nagent comme si de rien n’était, la vie continue, au risque de faire une découverte traumatisante, lors que m’intriguent au loin sur l’autre berge des débris jaunes pris dans les buissons flottants.

Vous me pardonnerez, j’espère, de m’étonner que les responsables qui s’occupent des nombreuses espèces d’oiseaux rares nichant sur ces rives n’aient jamais pensé à importer quelques couples de vautours. Leur vol signale la présence d’un cadavre. Je suis à chaque fois choqué, au Brésil, lorsque des dizaines d’urubus tournoient sur un attroupement d’humains, au matin, tournés vers un fossé où gît une victime d’escadrons de la mort ou d’autre règlement de compte. L’on fait difficilement plus sinistre pour débuter une journée. N’empêche que dans le contexte présent, des vautours seraient utiles à la détection de malheureux.

D’un autre côté, à Genève, ce n’est vraiment pas ce qui manque les vautours ..

……………………………...

Restons un brin dans le macabre et saluons le courage de nos braves helvètes joueurs, qui affronteront dans quelques heures des Mayas, dont il est dit que les ancêtres inventèrent un divertissement consistant à se faire des passes avec les pieds, au moyen d’une tête de sacrifié.

Clément soit Quetzacoatl.

……………………………….

Bien, de manière exclusivement exceptionnelle, je terminerai un billet en étant gentil.

Profs payés au mérite au Tessin

Aïe, si ça arrive ici il va falloir sévir : Les profs du Lignon, comptant 15 nationalités dans une classe de 17 élèves, risquent de voir leur salaire annuel dépasser celui de Vasella ou Ospel

Ali GNIOMINY

24/06/2010

LA TRIBU N’A LE DROIT

Coup sur coup : - Subvention pour chiens d’aveugles fortement diminuée - - 12'500 bénéficiaires perdront leur rente, tous prétextes seront trouvés pour atteindre ce but - - 39% des rentes A.I. déjà minables baisseront –

Oui ! Que soit enfin constitué un Tribunal international pour condamner les pires des traîtres aux principes fondamentaux de la vie publique, les lâches s’attaquant sans scrupules aux plus faibles. Nous n'avons heureusement pas besoin, pour la plupart d'entre nous, de l'AI; Ce n'est pas une raison pour permettre de pareils abus. Que les votants de ces atteintes graves à l'intégrité des handicapés soient exilés chez les belliqueux bédouins et pendus en place publique.

Mais, en dehors de ces criminels, Confédéré-e-s : Allez-vous vraiment accepter d’être mis en accusation internationale par des gangsters dont Amnesty International ne parvient pas même à recenser tous les crimes connus et démontrés ?

Un engagement sous la contrainte, signé devant des « Ponce Pilate » plus que « Judas » Allemands et Espagnols, par ailleurs fort hostiles à la Suisse sur bien des points, ne justifie-t-il pas que la Confédération récuse en bloc un Tribunal se prêtant à pareille mascarade : Jugement pour cause de prétendus torts causés à des tortionnaires, esclavagistes, preneurs d’otages, … indignitaires ?

Et si, contre toute Logique et Morale, Tribunal il devait y avoir, ne devrait-il examiner aussi l’indélicatesse de nos voisins dans cette affaire, et leur soutien douteux au dangereux dictateur, offrant X postes de prestige à des ressortissant du bédouinat, et Présidences au Conseil des Droits Humains, à l’Assemblée des Nations Unies, … commerçant comme si de rien n’était avec le tyran. Pire, agissant de manière à en tirer tous les bénéfices médiatiques, en essayant de ramener soi-même l’otage, comme certains Présidents, dont un m’as-tu-vu possiblement aussi sale que le Pô sur lequel il trône ; Ayant finalement raté son coup. Ou certain autre pas franc, serrant présentement la main de Thierry Henri …

Assez ! Finalement, la Suisse n’est-elle pas suffisamment punie, sanctionnée par le démantèlement réussi de feue la prétendue collégialité de son Conseil Fédéral ? Les marionnettes de l’icône Calm-Iran et dudit Merz vont être remisées au placard adoré. De savants artifices comptables nous ont coûté bien des millions de plus en néfastes gesticulations que le million et demi racketté pour couvrir des frais d’accusation débile, ça suffit !

Faudra-t-il un jour un Tribunal Interplanétaire pour juger les Tribunaux Internationaux travaillant sur ordre donné par n’importe quel malfrat ? Espérons-le !

Que soient alors voués aux §+°° »°§ /°° » °! » =)(= (°°(§/=()/**&°°()°+)*/°)+°((°.. les coupables de telle complicité de tyrannie !

Ali GNIOMINY

21/06/2010

GUERRE DES GOALS III

Fifa cherche tortionnaires style Pinochet pour faire cesser le caractère arbitraire de décisions absurdes de grotesques siffleurs, manipulateurs refusant l’arbitrage vidéo, et faire avouer à ceux-là qui sont contre pour quelles obscures raisons ils s’y opposent !

En attendant, bravo au stoïque Top Ten et Parabems Portugoaaooools

Rassurez-vous, le reste du temps c’est fou tout ce que je m’en fous.

Ali GNIOMINY

19:44 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

20/06/2010

SONDAGE : UNE COMMUNE GENEVOISE NOMMÉE « TUVATUVYEN » ?

Entre Meyrin et le Grand-Sac. jusqu’à Aïre, le Bouchet ? Pas question !

Meyrin, solide ou pas serait plus sexy en : NETCITY ? INTERNETVILLE ? WEBBOURG ? ou que sais-je …

L’entubé Cern, en l’attente d’apocalyptique évaporation trop lente d’un quark, justifie une nouvelle appellation de la commune qui l’abrite : BOZONVILLAGE ? ou HIGS ( Haute Ingénierie Génocidaire Secrète) ?

Vive les stars de HIGS !

Donnez votre avis sur le site de l’arrêt d’action.

Ali GNIOMINY

19/06/2010

ARRÊTER LE TABAC EN FUMANT JOINT SUR JOINT ? TÉMOIGNAGE !

Tragique, diront d’aucuns ; Suicidaire, clameront d’autres … Et ils n’auront pas tort. Comble du paradoxe, c’est certain:

Le seul moyen que j’ai trouvé pour diminuer de deux tiers ma consommation de drogue dure nicotinique … est de fumer six joints entre 13h et 23h, jamais avant .. ou à mon boulot, va de soi.

Avec le tabac d’une cigarette, mélangé à de l’herbe, je roule deux joints. Je fume chaque pétard en 3- 4 fois en l’espace de deux heures. Quelques bouffées, je le pose, le rallume plus tard.

Je consomme donc l’équivalent d’une cigarette toutes les quatre heures, alors que sans cannabis c’est deux cigarettes minimum à l’heure.

Une infâme saloperie de toute manière, que ce tabac provoquant manque physique, dont je dois me débarrasser, pour ne plus fumer occasionnellement que de l’herbe pure, dont la majorité des effets m’est bénéfique, comme lorsque je suis en voyage. Car, sous d’autres cieux, un étrange phénomène veut que je supporte l’herbe pure sans problème. Alors qu’ici c’est absolument impossible. La moindre aspiration sans tabac et je crache mes poumons pendant cinq minutes. Sans doute une conséquence supplémentaire de l’empoisonnement genevois au pollen japonais, par importation d’arbres agressifs mal adaptés.

En l’occurrence : Quarante ans que j’ai impérativement besoin d’un traitement doux à mes frais (même lorsque des charognards me font saisir pour d’obscures destinations 3'224.- sur le salaire de juin, diminué déjà de 300.- et 1'000.- ailleurs, d’avance répétitive pour cause d’impossibilité de tourner avec le minimum létal en vigueur ), … Traitement consistant en spray Sativex de GW Pharmaceuticals ou pastilles.

Avec possible objectif, ensuite, d’arrêt un jour de la consommation de cannabis aussi. Mais cet aspect n’est absolument pas problématique, dès que les conditions extérieures en lesquelles j’évolue deviennent un peu plus agréables; Dès que je fais du vélo aux Seychelles, par exemple, comme dès que je m’y remettrai ici, une fois libéré de l’oppression pulmonaire et politique.

L’arrêt brutal et très prolongé d’herbe ne provoque aucun manque, si ce n’est que le sevré pense parfois qu’il fumera un joint à l’occasion et que ça le relaxera un peu, mais il ne fera rien pour s’en procurer si ses journées sont suffisamment remplies, qu’il est valorisé et se sent relativement indépendant, et finira à coup sûr par y renoncer, même s’il lui en est proposé après des années.

Que nenni, rien de bien n’est possible en ce bagne-ci à l’air libre, lui. Les lois de Genfingräd et environs sont fondamentalement préjudiciables aux minorités, favorisent la mise en danger de leur santé, finances, réputation, empêchent celui débarrassé depuis longtemps de toutes autres dépendances de se soigner de la manière qu’il sait par expérience être la meilleure pour lui.

Ne serait-ce que pour ce que je viens de décrire, j’affirme formellement que le Delta-1-Trans-Tetrahydrocannabinol, principe actif du chanvre, possède d’évidentes vertus thérapeutiques ! Sauf s’il est trafiqué sauvagement ou consommé à l’excès. En moyenne, plus de trois grammes par jour.

Ainsi, je somme les opposants à la légalisation du cannabis d’abandonner leur combat faussé par de vils intérêts, sous peine d’être désignés responsables d’abus de détresse et complicité de mise en danger de la vie d’autrui, voire d’homicide par négligence !

Et ce qui est particulièrement marrant c’est que, pour une fois, rien de drôle ne s’est glissé là au milieu.

Ali GNIOMINY

18/06/2010

LA BANHOFSTRASSE DE HANFSTADT TOUCHE LE PACTOLE

Zurich légalise le cannabis

 

Serait-ce un coup de force de plus, suite à subite crise de conscience du haï tiraillé Baron Dimanche? (voir articles précédents). A l’instar de Meyrin qui, si ses édiles avaient quelque chose sous le chapeau, devrait depuis longtemps s’appeler Internetville : La si jolie cité à Mauch va-t-elle s’appeler Hanfstadt ?

 

La ville du chanvre? Merci, merci, merci ! Voilà une ville Unik, dont les édiles ont des kloten qui devraient faire pâlir d'envie les Flamands. Enfin la perspective à nouveau de trouver en Suisse aussi de l’herbe contrôlée … va la couper sous les pieds des défenseurs du crime organisé, Lüscher, Ruey et autres naïfs fourvoyés s’opposant à la bienfaitrice légalisation sous contrôle médical.

 

J’en connais, au quartier cellulaire des HUG, qui doivent faire triplement garder un mourrant, de peur qu’il ne se sauve et demande asile politique à l’hôpital de Zurich.

 

…………………..

 

Ou alors, intégristes pour intégristes, en Afghanistan, à bouffer de l’Uncle Ben. Vous savez, dans ce désert sans la moindre valeur que nous présentait durant des années le richissime sectaire de Skull & Bones nommé Georges Bush.

 

Désert estimé aujourd’hui à mille milliards de dollars.

 

C’est fou ce que ça pousse vite les minerais précieux quand on laboure bien, par consciencieux bombardements successifs.

 

……………………

 

De quoi se payer la dernière toile qui fait un carton. La réalisation phénoménale d’une tortue marine, ayant filmé ses exploits en déclenchant la camera étanche perdue par un plongeur militaire.

 

Combien pariez-vous que cette tortue, à l’instar d’un certain cinéaste local, spécialiste de ce type de rythme de séquences et suspense, ne se rendra pas non plus à Cannes?

 

……………………

 

Pas plus que Knut ! L’ours chouchou des médias devenu bien évidemment débile.

 

À Berne nos plantigrades essaient plutôt de bouffer tout cru du faible d’esprit.

 

…………………...

 

Transition : Le pape suspend un prêtre à Fribourg

 

… ça fait un peu … par..ler ……..

 

……………………

 

Remerciements encore à Me Bonnant pour son constat du jour: En substance : Le délateur Gouvernement Suisse a trahi notre législation, lâché l’UBS, payé une rançon à un Etat terroriste … et le paradoxe est que la Suisse est un pays qui réussit malgré sa classe politique.

 

Ah non, Maître, permettez-moi, sa classe politique est à la pointe de la recherche, qui use et abuse de ronronthérapie, cette nouvelle médecine découverte grâce au ronron du chat. Et croyez-moi, qu’est-ce que ça ronronne bien dans ces milieux.

 

Même la presse libyenne s’est faite l’écho d’une visite et a vanté combien notre chatte fédère râles.

 

Ali GNIOMINY

17/06/2010

GUERRE DES GOALS II

La main de Dieu a puni Thierry Henri

ADORÉS MIS FACE AUX LOUPS

Deux loups sont repérés en Suisse romande, fuyant sans doute certains ours d’Outre-Sarine. Ils semblent rechercher quelque chaperon rouge et blanc à croquer.

Gare aux trois petits cochons de l’école du Grand-Saconnex! Ayant tant tirebouchonné un camarade nouveau venu qu’il en chopa le loup.

Pardon ! En l’occurrence : Question aux doctes manipulateurs de Presse :

Le sujet est donc si « croustillant » qu’il nécessite suite de lucratives parutions concernant des jeux sexuels entre ados ?

Certes, tout dépend s’il y a ou non violence, chantage, menace, contrainte … Mais, avez-vous déjà vu des ados agir ou penser autrement que sous l’influence de violence, chantage, menace, contrainte …?

Punissables ou non, devoir d’information ou réserve à garder à leur endroit, ces actes entre mineurs, dès le moment où ils font l’objet d’un tapage médiatique, deviennent une absolue monstruosité susceptible de traumatiser toute une génération d’enfants qui, apeurés, rejetteront en bloc tout ce qui touche à la sexualité ou n’auront plus de limites précises dans leurs pratiques, par confusion, révolte et mimétisme des abus dont il est tant question.

Stop ! Ce genre d’affaires, lui, ne doit pas dépasser le cadre … des cadres de l’Enseignement, voire de la Justice si les faits sont trop graves. Et alors seulement, bref compte-rendu peut en être tiré et divulgué.

Enfin, au risque de lasser mon régulier lectorat, par mes rappels épisodiques de faits connus et jadis décrits, sur ce support ou ailleurs, je vous invite à faire pression tant que le pouvez pour une édition, parmi d’autres, de « Massé-e que sue alité-e » où je décris cette salle de classe vidée des filles à la gym.

Et onze garçons déchaînés qui me tiennent, déshabillent totalement, chatouillent … et plus si … détente …

Jamais ni profs ni parents n’en entendirent parler, ou du moins n’y prêtèrent attention. Bien sûr qu’il y eut violence « tous sur lui », chantage « si tu gueules on te la coupe », menace « on fout tes habits par la fenêtre », contrainte « tenez-le bien », mais … vu que j’étais l’un des seuls à n’être jamais passé à quatre ou cinq chez les deux filles faciles « aimant ça » … les camarades de classes avaient besoin de mesurer la véritable taille de ma force. Quoi de plus normal à cette époque (1970) !

Jamais ne me suis tant débattu, ni ne me suis senti aussi fier, ensuite, d’irréfragable preuve donnée de mon exceptionnelle droiture.

Je devins du jour au lendemain chef de bande défenseur des plus faibles, et jamais plus ne rencontrai d’adversaire à battre, autrement qu’aux échecs.

Voilà. Ce qui, aujourd’hui, ferait les grands titres « Agression sexuelle massive d’un élève » détournerait l’attention des lecteurs d’informations capitales, était, il y a peu, considéré comme d’innocents jeux d’ados poussés un peu loin, laissant finalement un joyeux souvenir impérissable.

Que la souffrance de la victime de l’école du Grand-Saconnex soit vraiment insupportable, qu’il ne soit pas instrumentalisé par l’entourage, je le comprends et le respecte. Que les coupables soient punis si nécessaire, mais sans tapage médiatique.

Car, en toile de fond, se profile un autre aspect tapi tabou: L’homosexualité. Ou plutôt, l’influence qu’un ado homo ou deux peuvent avoir sur leurs amis, lors d’une recherche collective de viol des interdits.

Là se situe le véritable enjeu de tant de haine et crainte. La peur pour les parents de la « contagion », car consciemment ou pas encore, le meneur du viol d’un camarade ou le plus actif profitant de l’opportunité est homosexuel, les autres pouvant exceptionnellement se laisser entraîner à une telle expérience sans être gays pour autant. A ce que je sache 2 ½ élèves de mon ancienne classe sont gays, les autres grands-parents. Et puis, qui sait, les jeunes ados homos étant réputés si suicidaires, imaginez les conséquences désastreuses si en fait, la victime avait des tendances homosexuelles et n'avait fait que de fantasmer sur ce que j'ai réellement vécu, et que ses accusations soient inventées? Le drame serait tout aussi terrible, vu l'importance prise par l'affaire.

Soyez rassurés, l’acide glutamique qui régule l’orientation sexuelle semble rester stable, de la naissance à la mort, son taux détermine si notre attirance hormonale sera tournée, que nous le voulions ou non, plutôt vers les oestrogènes ou plutôt vers la testostérone. Le risque de contagion est aussi faible que le quotient intellectuel des membres d’un groupe espagnol ayant oublié que l’OMS a sorti l’homosexualité de la catégorie des maladies mentales le 17 mai 1990

…………………………………

Assez d’Histoire et de Sociologie, rions un peu :

Genève est priée de me verser 1,5 million de francs sur un compte allemand, dans le cadre de l’Affaire d’atteintes à mon intégrité perpétrées par l’Etat de Genève depuis 33 ans, plus particulièrement depuis 24 ans et 9 jours que j’y suis scandaleusement exploité. Si les coupables du système des double-dossiers, l’un présentable et édulcoré, l’autre réservé au sournois dénigrement, ne sont pas dénoncés, cet argent me revient de droit. Tous égo devant la loi.

………………………………..

Drame, pour finir : Un site porno sur trois est infecté !

On le serait pour moins que ça, si l’on s’amusait aussi à rentrer dans l’intimité de centaines de millions de personnes nues et sexuellement excitées, dans le but de les aguicher.

Le plus dramatique est, qu’évidemment, le Vatican ne tardera plus à interdire l’usage de l’antivirus.

Ali GNIOMINY

16/06/2010

GUERRE DES GOALS

Un tout petit match ! Je l'avais prédit ! Si si, lisez assez loin; En comparaison de ceux à venir !

All the posts