LÀ ! SANS SION !

Pas de roulés de pelles d’homos sur la Place de la Cathédrale de Sion, le 17 mai. L’évêché a fait interdire l’accès au parvis et refuse tout dialogue.

 

C’est vrai, quoi : Ras-le-bol ! Comme s’il n’y en avait pas déjà suffisamment à l’intérieur de l’Eglise ?

 

Et ce FC Sion, quelle bande de …………………gentils farfelus……………. !

 

Pas près de s’envoler vers d’autres horizons pour un glorieux destin footballistique, échec constant tintinnabulant à l’oreille des déçus.

 

Tant mieux pour eux, d’ailleurs, les cieux n’étant plus ce qu’ils fumèrent.

 

Exemple du récent crash à Tripoli, un seul enfant survivant. Comment est-ce possible? Simple, voyons : Sa chute fut amortie par un épais tapis de cendres volcaniques.

 

Oups, j’ai gaffé ! Chuut, l’on ne chatouille pas le dieu Aeronauticus, symbolisé par un Picsou perché sur sa montagne d’or, en proie à des Raptous au service du méchant chef esquimau Eyjafjöll. Désolé. Mes allusions sentent autant le soufre que certains cockpits provoquant des malaises aux pilotes.

 

Des mesures sans pareilles furent prises pour éviter d’ébruiter tous risques de vitrification des réacteurs. Par souci d’honnêteté, cependant, avant chaque envol le commandant doit faire les frais de dire: « Mesdames, Messieurs, merci d’avoir choisi notre Compagnie et adieu ».

 

Décidément, aussi vache soit-il, rien de mieux que notre bon vieux plancher. Mais qui donc d’ici peu monte au nord surfer entre les cendres? Ah, virus de l’aventure!

 

Désolé encore si je ne puis en dire trop, au sujet de ce voyage express à venir, mais l’expérience californienne me pousse à la méfiance. De nombreux sites de paparazzi publient en ligne, à un quart d’heure près maximum, les faits et gestes de certaines stars. Elle est sortie de sa propriété pour aller chez le coiffeur. Un groupe d’ados cossus a bien évidemment sauté sur la faille et est passé en toute sécurité visiter les domiciles vides des stars aux habitudes si bien connues.

 

Ces cambriolages n’ont pratiquement pas fait de dégâts, une vitre cassée ou une porte forcée et des biens volés.

 

Une seule villa leur donna du fil à retordre, incroyablement sécurisée avec une redoutable intelligence. La clé de Paris Hilton se trouvait sous le paillasson.

 

Restez prudents

 

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.