CONJOINTS

Quoi de plus normal que Soli Pardo travaille en solo, pardi ?!

L’ex-Président affirme que son UDC genevoise est devenue la risée du canton.

Dire que je pensais qu’elle l’était déjà bien auparavant.

Mais, la solitude est pourtant fort à la mode. Vous remarquerez ainsi que je fus, hier, l’un des seuls à ne faire aucune allusion à la journée internationale de la Liberté de la P(a)resse. Désolé, mais je ne me sentais pas libre de traiter ce sujet, dans un pays accueillant et ayant coutume de diffuser les délires de nuisibles intégristes, et autres prêcheurs anti-évolutionnisme, tel ce béni-oui-oui Yahya Harun, .. et pays malsain dont les traîtres, responsables de culture et d’enseignement censurent et ruinent, par indifférence feinte et criminel boycott, la philosophie d’utilité publique indiscutable que je vous sers.

Il est grand temps que cessent de nous danser sur le ventre ces attardés obscurantistes, dont certains, à Lucerne par exemple, continuent à interdire la danse les jours d’invention religieuse dits fériés.

Mais rien de cela à Genève, heureusement, où les hérétiques du MCG s’apprêtent à danser en tout temps avec les relous de l’UDC.

Pas pas cadencés de ces guerriers, dont les échos semblent résonner jusqu’en Amazonie, où le chef Raoni envisage de mener une véritable guerre contre un barrage.

Voila ce qui arrive lorsque l’on invite en Europe et fait connaître nos habitudes à des « sauvages » qui finissent par les adopter.

Mais de travers, car UDC et MCG érigent des barrages, ne luttent pas contre eux.

Mariage en perspective, donc, presque aussi naturel que celui de ce facteur allemand, épousant Cécilia, sa chatte. Etonnant d’ailleurs que l’on soit au courant de ces épousailles, Cécilia étant un prénom définitivement banni des médias. Quoi qu’il en soit, épouser sa chatte, .. au lieu de convoler à la mi-août en justes nonosses avec son clébard ! Il y en a vraiment qui ne pensent qu’à chat.

Ali GNIOMINY

P.S. Si ça peut te réconforter, Bernard, tu vas avoir de la compagnie, un grisonnant grison de 70 ans, tout aussi « dangereux trafiquant de marijuana » que toi. Manger à deux redonne de l’appétit. Abandonne ta grève de la faim, ta mort ne servirait pas nécessairement à faire évoluer les consciences sur la trompeuse subjectivité des critères d’interdits en place. Et tant qu’il y a vie il y a utile lutte. Ne te tires pas des flûtes. 

Les commentaires sont fermés.