30/04/2010

MORDANT L’ÂME

Le cousin germain de Sergio Vieira de Mello me fit donc promettre, en juillet dernier, dans l’établissement qu’il tient à côté de l’église de la Conceçao da Praia, au centre historique de Salvador, d’aller de temps à autre me recueillir au cimetière des Rois sur la tombe du Sous-Secrétaire général de l’ONU, assassiné à Bagdad le 19 août 2003. (Voir mes trépidants stupidement inédits : « Que m’a coûté Tonton » et « Vénérable et l’ordurière condition d’un intouchable sous tyrannie alpine »)

 

Ubirajara, dit Bira, mon presque frère, puisque mari d’une belle-sœur, Juge à nerfs d’acier du Tribunal brésilien des mineurs, à mi-temps, et surtout notre chauffeur, électricien, bricoleur de génie, … d’une efficacité et serviabilité impressionnantes, avait tenu à ce que je j’évoque encore des souvenirs avec le cousin en question, meilleur ami de feu le Vénérable Chevalier de la Fraternité que j’accompagnai jusqu’à son dernier souffle; Qui s’en alla Maçonner chez l’Architecte Universel le 23 mars 2009.

 

Monsieur le Juge, qui me surnomme affectueusement « copilote », voulait ainsi certainement se faire pardonner de m’avoir fait manquer une rencontre à l’Alliance française de Barra avec Danielle Mitterrand.

 

Arrivé au terme de mon second séjour forcé de l’année 2009 au Brésil, (qui me valut de la part du lamentable secteur de l’Etat de Genève qui m’exploite une retenue de 300.- à déduire du minimum vital sur dix mois de salaire, pour jours de travail passés à m’amuser en accompagnement de mourants, argent qui me fut ensuite tout de même restitué par de sympathiques et humains huissiers de poursuites), .. à l’aéroport, le solide Magistrat et véritable ami, en pleine santé, pleurait. Bien que se réjouissant pour les projets communs mis en route pour l’avenir, en matière d’aide à la population locale.

 

Depuis hier il est sous assistance respiratoire, et l’infirmière responsable m’a affirmé sans équivoque possible que c’est la fin. Pratiquement plus aucun organe fonctionnant, cancer généralisé au stade final, apparu en l’espace de trois mois. A l’heure où je vous écris il est probable qu’il ne soit plus de ce monde. Je m’attends au téléphone fatal d’une minute à l’autre.

 

Vous permettrez donc, je l’espère, que ce billet soit moins drôle et moins méchant que de coutume. Et il y aurait de quoi. J’ai eu le malheur ce matin de pondre la première version de ceci durant ma pause au boulot. Passée sur clé USB. J’arrive à mon domicile, fini, disparue, plus que des carrés et signes bizarres. J’ai tout essayé pour modifier l’extension surprise .xml en .txt pour Word, en vain. Sans doute accidentel, mais je penche aussi pour un procédé du style Big Brother supplémentaire. J’ai donc réécrit ceci de tête, en quelques minutes, et j’entube profondément qui, de toute manière, ne supporte la réalité de mes relations de très haut rang, susceptibles de faire voler en éclats la coutumière dévalorisation organisée pratiquée à mon détriment.

 

Adieu Amigão Ubirajara, et merci.

 

Ali GNIOMINY


Ce spectaculaire Magistrat, guitariste et chanteur époustouflant, qui nous manquera énormément

 

IMG_1004.JPG

 

 

 

Commentaires

Erratum. M. Sergio Vieira de Mello fut Sous-Secrétaire général des Nations-Unies et non Secrétaire général comme je l'ai indiqué par inadvertance. Mes remerciements à l'une de mes plus fidèles lectrices, immensément proche durant des décennies d'une certaine fortement renforcée Corporation, à qui furent promis monts, merveilles et châteaux en Espagne. Son attention m'honore.

Écrit par : Ali GNIOMINY | 03/05/2010

Les commentaires sont fermés.