16/04/2010

PÂLE EXPO

Celles que j’appelle les Éditions -Lâchent l’Homme- claquent la porte du Salon de la tartine lucrative, qui se tiendra à Palexpo du 28.04.2010 au 02.05.2010, et pour lequel je ne me déplacerai pas. Malgré la présence de quelque chanceux rarissime véritable écrivain.

 

Non point qu’il y ait, entre ces Éditions -Lâchent l’Homme- et l’organisation du Salon, un point de divergence au sujet du semblable degré de couardise dans leurs choix d’auteurs dérangeants, que nenni, juste un litige lié, qui l’eût cru, à de lamentables histoires de fric.

 

Sombre atmosphère à fuir, donc, volant bien plus bas encore que ce nuage de cendres, craché par l’Eyjafjallajökull s’étant mis en pétard, cendres ayant envahi le ciel européen. Sans danger pour les intellos locaux, d’ailleurs, les bistrots genevois restant, eux, très respirables.

 

Par chance, pour élever le débat, une excellente question vient de m’être soumise par un proche: - Pourquoi les oiseaux urinent-ils et défèquent-ils par le même orifice-? -Euh-! Ai-je du tac au tac répondu! Puis: -Parce qu’ils sont ovipares, comme les poissons, les mâles n’ayant pas besoin de sexe à double usage-!

 

Ceci dit en redoutant l’incontournable question suivante:

 

-Comment la pieuvre parvient-elle, en plus du mélange d’urine et de selles, à évacuer de l’encre-?

 

Qui m’aurait forcé à rétorquer: -Processus à découvrir à Palexpo du 28.04.2010 au 02.05.2010-!

 

De rien. Ma facture pour publicité suivra.

 

Dans cette attente et pour rappel:

scan.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ali GNIOMINY


 

Les commentaires sont fermés.