DÉVIANTS : DANGER !

Les déviants juges du Tribunal cantonal valaisan ont donné gain de cause aux jeunes de l’U.nion des D.éviants C.rapuleux, considérant l’homosexualité comme une déviance. Allons-y donc gaîment avec les termes -déviance- et -déviants-, c’est permis!

Dommage également que l’ensemble des déviants, constituant les médias du monde entier, considèrent traîtreusement comme une déviance la preuve scientifique du fait que la prédestination homo ou hétérosexuelle ne dépend, en tout et pour tout, que du taux de glutamate dont dispose le cerveau du bébé à sa naissance; Niveau ne lui laissant aucun choix, eu égard aux attirances hormonales dont il fera l’objet et qui le stimuleront durant sa vie.

Pour autant que les déviants du Cern lui en laissent le temps. Car, youpi, c’est parti pour la déviation totale; ça titre de partout : - La fin du monde n’a pas eu lieu- et sarcasmes laissent entendre que ça cloue le bec aux « oiseaux de mauvaise augure »; ça fanfaronne afin de mieux faire oublier les 4% de Risque Majeur pour l’humanité, dénoncés par des chercheurs en interne, précisant que le danger ne surviendrait pas nécessairement au début des collisions.

Mais, bon, demeurons optimistes, accordons notre confiance à ces déviants (qui s’écartent de la norme sociale, dixit le Robert) savants, conscients, eux, de l’actualisation de la norme sociale, en laquelle la science prend droit de mettre toute vie terrestre en jeu, et où justice autorise la déviance verbale, visant à discrimination de certains individus.

Il est, en tout cas, très rassurant de constater la joie et le soulagement de M. Rolf-Dieter Heuer, Directeur du Cern, même si hier à 12h58 ce responsable avait pris la puérile précaution de nous parler .. depuis Tokyo.

Heureux, donc, les simples déviants, et nos hommages aux impartiaux rédacteurs du « vain mainate » et leur encadré nommé « Elucubrations » en lequel est épinglé ce jour le sain chanteur Antoine; Pour avoir affirmé, à mon auguste instar, -Le cannabis doit être légalisé sous contrôle, il n’est pas plus dangereux que le vin-.

Que cesse ses discriminations la déviance législative! Exigeons par vote massif l’impossible prohibition de l’alcool, au même titre que les drogues, ou la dépénalisation de ces dernières et la vente médicalement contrôlée de l’alcool et des stupéfiants! Un minimum d’équilibre: kif-kif enfin sur la balance de la logique juridique et sociale, scandaleusement déviée de sa véritable fonction.

Stop au débit de flots de déviances, ou nous serons très bientôt submergés par ces problèmes … déviés!

Ali GNIOMINY 

Commentaires

  • Ali-Gniominy et Ala-Bonheur un couple gay?

Les commentaires sont fermés.