« 2010-01 | Page d'accueil | 2010-03 »

26/02/2010

QUE DEALE ACTUALITÉ ?

- Il se trompe de pédale et tombe dans les ordures ! -

Ouf ! À un - dans - près c’était de l’abjecte homophobie !

De la part du gratuit « Vain mainate », pourvoyeur quotidien de sempiternels sujets liés à l’homosexualité, ce serait surprenant. Laissons-lui au moins cette semi-qualité.

- Enterré avec ses dix kilos de cheveux ! -

Dire qu’il y en a qui prétendent que la vie ne tient qu’à un fil ! Et l’histoire ne dit pas si ce monsieur avait un cheveu sur la langue et un poil dans la main.

- Interdiction du commerce de thon rouge ! -

Zut alors, diront les adversaires de l’avocat des animaux, il faudra se passer de ce délicieux petit arrière-goût de dauphin !

- L’otage français libéré du Mali ! -

… En échange, entre autre, de quatre membres d’al-Qaïda relâchés par l’ami nain des Libyens. Cette très très discrète info-là n’ayant filtré accidentellement qu’un bref instant sur les ondes, semble-t-il.

Ce rescapé, Pierre Camatte, pourrait être précieux pour la Suisse, par sa grande connaissance des fous dangereux du désert, persuadés de détenir la seule vérité !

- Selon le Tages-Anzeiger, la Freien Universität Teufen d’Appenzell vend le titre de Docteur en un an et demi d’études à distance -

Quelle distance, exactement, entre Appenzell et le fief de certains pontes du Réseau de Santé Valaisan ??

- L’ami libyen de nos adorés voisins appelle à la guerre « sainte » par tous les moyens contre la Suisse, et déclare infidèle tout musulman commerçant avec nous -

D’indignes successeurs de Pétain, Mussolini, Hitler .. continueront-ils à commercer et faire ami-ami dans l’espace Schengen avec les ressortissants d’un Etat tyrannique, tenu en otage par un incitateur à la haine et à la destruction?

Que ces collabos se décident rapidement et choisissent leur camp, ou l’Histoire se chargera de les tondre, une fois ce führer retourné à la poussière dont il n’aurait jamais dû pouvoir sortir.

- Répétition générale des excuses qui nous seront un jour présentées ?-

Un gringalet à Kigali déplore les erreurs de son pays lors du génocide de 1994 !

Heureusement que tout cela n’aura possiblement plus aucune importance ce soir, demain ou à mi-mars, puisque, dixit le responsable du LHC au Cern, il est dorénavant impossible que surviennent à nouveau, comme tel fut le cas auparavant, de PETITS incidents.

Ainsi rassurés, libres et heureux d’avoir notre mot à dire dans tout ce qui se trame concernant notre existence, allons en Paix.

Ali GNIOMINY

25/02/2010

CUCULTURE LUTTE À 34 MILLIONS

Voir d’emblée le poème intitulé -Pro elle vacilla- du 14.12.2004, (page 5 de ce blog, billet du 24.09.2009), pour meilleure tolérance de la rage m’animant dès que j’entends parler du non-sens nommé Pro Helvetia.

 

À savoir : Scandaleux club fermé de valets de l’Economie, composé d’échangeurs de tromperies tire-fric se permettant, contre toute logique, d’exiger que leur supérieur fournisseur de gras salaire: l’Artiste, doive se plier à d’innombrables méprisantes formalités, pour obtenir le millionième de ce que lui doit fondamentalement, pour si bénéfiques services, la Supercherie nommée Pro Helvetia; Roulant sur 34 millions soutirés au public, dans le but (généralement trahi) de lui faire connaître la vision hors normes d’artistes d’exception.

 

Plutôt la perpétuation d’une vie d’injustes privations, que de prostituer mon Art au service de ce sinistre maquereau! Certes, je connus l’affliction, jadis, de me faire virtuellement insulter par l’une de ses Nièmes directrices promptement virées, vu que je n’avais point pointilleux points daigné remplir, des avilissantes et draconiennes conditions d’entrée en matière …

 

Comprenez, lors, que: tant que les guignols en question ignoreront ce qu’est un Artiste, hors carcans parasites imposés, et véritable rebelle à ceux-là, tant que ces incompétents ne s’élèveront pas au niveau de l’artiste, et ne se seront excusés, n’auront déroulé tapis rouge sous sa plume, ses songes musicaux ou pinceaux, je ne révélerai à leur sujet que la plus crue réalité.

 

En attendant, et ça risque de durer, oublions un peu ces laquais du copinage institutionnalisé, et arrêtons-nous sur leur manne préférée, le canard orangé.

 

L’encart quotidien nous apprend que Max Göldi n’est plus que RETENU en Libye depuis 587 jours.

 

Attention, une nuance de taille se cache dans ce message. Énorme prudence conseillée. Le silence est d’or. L’on nous rassure encore en affirmant que - Le scénario est bien huilé! –

 

Mieux huilé, espérons-le, que lorsque notre Président se fit entuber.

 

Et comment louper la transition avec ce LHC (Liquidation Humaine Complète), prototype concocté par certains terroristes du Cern, et prêt à redysfonctionner de manière imprévisible en fin de semaine.

 

Fort étrangement, aucun média ne semble avoir daigné publier les avertissements d’inquiets savants de ce même Cern (voir dans le blog mes divers articles et références à ce sujet) quant aux risques majeurs encourus par l’Humanité, contrainte à les accepter; Ne serait-ce que par la démesure du gâchis énergétique produit par ce titanesque aspirateur d’énergie. Pour de très incertains résultats.

 

Profitez au maximum des jours à venir, et quand même, c’était joli ce printemps qui revenait chaque année …

 

Un max d’optimisme pour vous aussi.

 

Ali GNIOMINY

24/02/2010

IL ERRE ENTRE FRAUDE ET ÉVASION

Ne trouvera rémission que dans ces définitions :

La FRAUDE consiste à exiger le paiement de contributions pour excellent travail fourni, par déduction (impossible à effectuer) sur le minimum vital laissé aux saisis, afin d’éterniser les poursuites au profit du fraudeur.

L’ÉVASION, quant à elle, consiste pour le saisi à baisser les bras, vivre de l’assistance publique, afin de toucher par mois -200.- de plus que le minimum laissé au travailleur.

Que le Fraudeur et Facilitateur d’Évasion des fonds publics, en vue de prolifération d’assistés, soit enfin forcé à exempter illico, de toutes dettes constituées d’inique imposition, les esclaves de telle malversation.

Après si gentillet aparté, laissons le vert se piquer aux épines qui l’ont tant protégé, et voyons l’état de ce qu’il reste de la rose : Le P.as S.érieux veut des mesures rapides contre les rémunérations abusives !

À quand un P.arti S.crupuleux exigeant des mesures rapides contre les rémunérations abusivement ridicules figées durant 24 ans, soit diffamatoires, en regard des notoires méritoires efforts et talents déployés ?

Mais à quoi bon rêver d’amélioration des vues sur le futur, qu’imposent stupidement quelques fermés clans d’aveuglés !

Ces bigleux de l’état désastreux du social savent d’ailleurs n’avoir aucun souci à se faire pour leurs vieux jours. Migros innove pour les malvoyants. Un lecteur code-barres scanne le produit et traduit en un message vocal le nom et la quantité de l’article en question.

Ainsi le Ge ne vois se régalera bientôt d’un concert de voix synthétiques clamant : - Capotes anglaises, soyeuses et parfumées, emballage de mille pièces pour soirées ado à la mode - - PQ M Budget, ne vous allège qu’à peine le siège, avec sachet de talc en cadeau bonus et lingettes humides réutilisables – DVD « -Ohh, Ahh, Ouiii, Mets-là moi toute » pour de sonores soirées coquines en toute discrétion -. Voila qui sera plus croustillant que –Zucker - Sucre - Zucchero – Ein Kilo, Un Kilo, Uno Kilo- … Merci Migros.. Et où se trouve le rayon des boules Quiès ?

Enfin, ne nous plaignons pas trop. Il y a bien pire que chez nous. Voyez Zurich, on ne trouve pas plus campagnard, casanier et esprit de clocher. La preuve ? Les Zurichois affirment que :

C’est Mauch la maire.

Ali GNIOMINY

23/02/2010

FINN ALITÉ = NATALITÉ

L’ours Finn devient papa d’Urs et de Berna.

Considérant la forme physique retrouvée par Finn, et en hommage à la nourriture qui l’a si bien remis sur griffes, il serait plus seyant de nommer les oursons Pro et Infirmis.

Désolé, ça ne pouvait que m’échapper. C’est d’un goût ! Presque aussi fin que l’ « humour » des nouveaux fascistes italiens, appelant sur « Faces-de-boucs » à prendre pour cible les trisomiques.

Dommage que ces tarés xénophobes n’aient eu, en leur enfance, l’expérience de certaines conséquences du racisme, même non réfléchi, qui fut la mienne. Certainement qu’ils auraient, comme moi, appris la tolérance et l’empathie à l’égard de l’ensemble du genre humain sans distinction. Ou presque …

1963 – L’ « envahisseur » d’alors, venant voler le pain de l’Helvète, est Italien. Convié en masse par nos autorités, en le but d’achever, à prix ridicule, les plus vils travaux civils. La vague succède à celle des Hongrois des années 50, ces pré-sarkozistes forcenés, ayant presque à main nue remblayé tout le fond de la plaine du Rhône, rendu habitable la région du lac jusqu’à Monthey.

Du haut de mes sept ans, je capte ci et là les paroles nouvelles, et surtout les insultes, comme chaque gamin. Précoce en jeux forestiers, l’environnement s’y prêtant, je côtoie des enfants de tous âges, m’imprègne de leur langage. Un terme surtout est tabou, j’en suis dûment prévenu. À n’employer qu’à mes risques et périls.

Par une torride après-midi d’été, sur les hauts de Bosco Val Travaglia, village on ne peut plus pittoresque du nord de l’Italie, vêtus de nos plus beaux nœuds papillon et étriqués ensembles à culotte courte, mes deux cousins italiens et moi-même, d’un âge quasi équivalent, nous amusons autour de la fontaine du village, sous les yeux de mon oncle.

Le ton monte entre chamailleurs, nous commençons à nous mouiller. Horreur, les mères de retour vont arracher les cheveux du tonton. Qui crie d’arrêter et s’apprête à mon grand soulagement à chopper ses deux mioches par les oreilles.

C’est alors que, rageant sous la douleur d’un coup de poing du cousin, je lâche le fatal : - Espèce de sale Tchink ! –

Une tornade s’abat sur moi, je ramasse une rafale de baffes qui n’en finit plus. Et le grand vide, ne me souviens de plus rien. Sinon qu’il y a des sentiments, plutôt que de simples mots, à ne jamais laisser passer en soi. Conscience d’une juste exagérée correction. Qui, malheureusement jettera un froid passager entre les parents. Un gosse de sept ans doit avoir entendu ça à la maison. Faux. Et d’autre part : Un oncle n’a pas le droit de fracasser ainsi son neveu. Vrai? En tous cas ça soigne efficacement du racisme naissant.

Mais revenons finalement, lentement, à nos lourdauds Bernois: Même si partie du gag m’a été chipée sous le nez par un plus rapide dessinateur de gratuits : ça arrive, généralement c’est le contraire, c’est de bonne guerre .. :

Afin de fêter l’heureux évènement de ces naissances, espérons que les gardiens de la fosse auront au moins l’idée de projeter à la petite famille le film – Miel- ayant obtenu l’Ours d’Or de Berlin.

Ali GNIOMINY

22/02/2010

QUI DÉFENDRA LA VEUVE NOIRE ET, LORS, FRELONS

Un avocat pour les animaux ? D’accord, mais donnant-donnant !

 

Car, essayez donc de trouver un avoué n’avouant son incompétence à défendre vos légitimes intérêts, quand l’Etat de Genève, par exemple, vous exploite depuis 24 ans au même ridicule statut et salaire, très au-dessous de vos titres, compétences, et sans rapport avec l’excellente appréciation dont vous disposez pour impeccables services !

 

Tentez de vous trouver un expert en trompeur charabia ésotérique juridique, quand les Contributions publiques exigent annuellement une somme impossible à honorer, sur le minable minimum létal qui vous est laissé après saisies, depuis des décennies, principalement au bénéfice perpétuel et à sens unique de ce même Etat prévaricateur, vous excluant, spoliant et détruisant !

 

Et saisies aussi en partie au profit de scandaleuse banque, vous ayant coupé les vivres du jour au lendemain pour motif très discutable de retard de mensualité, banque dont les arnaques, portant sur des milliards, non jugées traînent de simili-procès en simili-procès.

 

Ou encore saisies pour assurance obligatoire parmi les plus chères et opaques, imposée et impossible à quitter. Dont les primes sont déduites mensuellement directement sur salaire au profit de l’intouchable indélicat créancier, et continuant à faire l’objet de nouvelles poursuites injustifiées. Sans parler d’un Service genevois de l’Assurance-maladie censé solder ces dettes après un certain temps. Si bien que l’assureur encaisse vraisemblablement trois fois ce que je lui dois ; Mais comment le démontrer sans appui sérieux ? Pas un seul avocat pour prendre en mains ces cas, cas puant l’association de malfaiteurs et le détournement de biens publics.

 

Trouvez encore celui ou celle du Barreau qui s’étonnera qu’en tant d’années de saisies sur salaire, les actes de défaut de biens et poursuites relancés comportent encore de pareils montants, régulièrement additionnés de frais exponentiels, nécessitant que je travaille jusqu’à plus de cent ans pour les rembourser ! Avant de commencer à être saisi sur ce que ces saisies malhonnêtes m’empêchent actuellement de payer dans les temps. Et pas le moindre défenseur pour dénoncer le scandale de l’impossibilité d’obtenir un décompte correct des OP sur la totalité de ce qui est prétendument dû. Ni le plus petit arrangement offert à qui ose révéler tout haut ce que chacun sait en secret, que le « royaume » des grandes marques est pourri.

 

Abus évidents et crimes graves pour lesquels même le plaidoyer d’un animal devrait vous faire obtenir gain de cause.

 

Raison pour laquelle il est bien précisé que les Assurances juridiques & Cie excluent toute défense liée à une plainte contre ces systèmes d’escroquerie généralisée qui, le cas échéant, ne pourraient plus fonctionner si incorrectement.

 

En résumé, d’accord pour une meilleure protection des animaux maltraités, surtout pour le plus évolué d’entre eux, l’humain dépossédé et tenu en esclavage économique et social. Que toutes bêtes, ou considérées ainsi, n’ayant pas les moyens de se défendre, puissent enfin disposer d’une humaine et gratuite assistance juridique dans tous les cas. Principalement quand les responsables de cette maltraitance font semblant d’ignorer qui dénonce pareille réalité.

 

Sauvons les innocents animaux victimes de mauvais traitements et condamnons fermement, comme ils le méritent, les requins et rapaces de la place qui les chassent et tuent lentement.

 

Ali GNIOMINY

21/02/2010

VENT, COUVERT, ET AMMANN N’Y TROUVE QU’OR

 

Si mon titre fait pitre, je saute sur le premier qui passe : - Siège-auto pour ados : Les parents excédés ! -


Donnez-les à bouffer aux féroces molosses qu’autorise la Confédération !


Sinon, dites-vous qu’il est préférable qu’ils apprennent à bien serrer leur ceinture, avec les incertains temps les attendant, et les prêtres qui rôdent …


Ou : « dopaminez-les » au Strattera, cette new Ritaline, qui ne rend plus blanche que blanche exclusivement que la noradrénaline ! Et tant pis si vos chiards demeurent bourrés de tics, qu’ils deviennent un jour furieux Chef-d’Etat, tant pis s’ils tartinent bien plus qu’à l’accoutumée vos sièges, de selles et de vomi, s’ils sont épuisés ; Il convient impérativement et sans répit de persister à les torturer ainsi, durant des semaines, temps nécessaire avant que, d’aventure, la Science ne commence bien à savoir si vraiment agit le produit.


En parallèle, certains mioches recevront encore leur Ritaline, et seront possiblement doublement « déboostés » après quelques semaines, tranquillement attachés, mais d’autres sont condamnés à ne rien recevoir, (en ce long las de temps, afin de ne point fausser l’hypothétique action du Strattera), excepté pas mal de baffes de géniteurs à bout.


C’est beau, la Science ! C’est dommage ce que les enfants ont à en pâtir !


Finalement, la prudence excessive passée dans cette obligation de siège pour enfants, restera pour une fois acquittée par mes soins. Mais qu’est-ce que ça doit être contraignant ? Bref, je me positionne comme tout bon Suisse, contre tout ce qui ne le concerne pas directement et pour tout ce qui peut emmerder les autres.


Allez en Paix. AMMANN


Ali GNIOMINY

 

VRAIS COMPATRIOTES

Nos chers voisins, spécialistes en aplatissement sur carpettes libyennes, ont décidé que leurs résidants, affublés d’un aspect ou d’un patronyme peu franc, doivent justifier qu’ils sont bien Français.

La journaliste Anne Sinclair, pour exemple, fut contrainte à présenter d’anciens documents familiaux pour attestation de la validité de leur officialité.

Plutôt que de ricaner sur les ondes, et pour éviter toute confusion, le Letton –Kungs- (traduction lettone de -Herr-) Dr Kouchner pourrait tatouer un - F- sur le front de chaque authentique Gaulois. (Le -G- étant réservé pour - Genève – prochainement; Race cantonale conchiant depuis des décennies citoyen-s- dit-s- Bernois, et tous autres).

Et, au fait? En ce qui concerne la lignée hongroise de Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, ce monsieur a-t-il fourni la preuve de l’authenticité de son appartenance à la France?

Ali GNIOMINY

20/02/2010

CHRIST PASSION ?

Sir Elton John affirme que Jésus était gay.

 

Bien plus triste que cela, à mon avis, de la part de quelqu’un ayant coutume de dire : - Laissez venir à moi les petits enfants - et dont l’exemple fut suivi à la lettre par une centaine de générations de ses prêtres.

 

Mais foin d’épuisante cruauté. Un peu de calme m’irait.

 

Mes soins à l’Actualité : Collision à la Une :

Calmycock.jpg

L’on comprend mieux son air halluciné !

 

A moins que … Super-G raté par la Suisse, certes, mais le point G aurait-il été touché ?

 

Calme irait itou à vous, pour cette splendide fin de semaine. J’en termine avec ce génial exemple de citoyenneté instructive.

 

Monsieur Guy Mettan, Président du Grand Conseil genevois, ouvre chaque session avec une citation choisie. Magnifique.

 

Tout va bien, tant que Jéhovah ne lui souffle pas de commencer par « - Vos plantes vertes sont magnifiques - »

 

Ali GNIOMINY

 

19/02/2010

DÉPITÉS CAMPS TROP IGNORANTS

Suppression par l’Etat de Geneve (oh rien) des Unités d’Accueil Temporaire de Répit pour entrée en EMS. Une structure centralisée est prévue pour septembre ….. 20191.. environ.

Dans cette attente, ne reste qu’à imiter l’ancestrale loi des esquimaux. Que les vieux soient abandonnés sans vivres ni habits adéquats dans la neige du côté de la Brévine.

S’ils survivent à pareille épreuve, qu’ils soient graciés, et puissent enfin porter plainte contre le Conseil d’Etat séquestrant illégalement depuis des années des dizaines de millions pour les EMS, dépenses acceptés par vote populaire.

Je ne sais où en est l’avancement de ce scandale de plus, pour lequel jadis je manifestai avec les syndicats, à titre extraordinaire, devant l’Hôtel de Ville. Aux assez récentes nouvelles, si mes informations sont toujours exactes, ce détournement de fonds publics par rétention injustifiable se monterait encore à 55 millions, retenus sans motif honorable par les malfrats de la gestion, sur 60 votés, indispensables et formellement dus.

Fort heureusement, nombre de consciencieux médecins font le nécessaire pour éviter la surpopulation en EMS. Selon SantéSuisse, les erreurs de pharmaciens liées aux gribouillages des praticiens sur ordonnances, coûtent, il est vrai, 100 millions par année, et bien des souffrances aux concernés avalant des remèdes inadéquats, mais ces gribouillis ont l’avantage de provoquer de nombreux décès.

Qu’importe. Pourvu que persiste le signe distinctif de la profession. Un médecin ne sera jamais vraiment respecté si son écriture est lisible. D’ailleurs, une faute de relecture antique ne nous fit-elle longtemps croire que le patron des Praticiens s’appelait Hippocrate, le « y » du début lu et réécrit comme « ip » et le « i » final ayant été confondu avec un « a ». Pas étonnant donc que bien des adeptes dudit refusent fermement de rédiger leurs ordonnances sur PC … Un gain de 100 millions pour réparer des erreurs d’interprétations forçant le patient, s’il est encore vivant, à retourner chez son médecin, pour l’obtention d’ésotérique nouvelle ordonnance, et bien plus de places disponibles dans les spoliés EMS, grâce à ces indéchiffrables hiéroglyphes, ça ne se refuse pas.

Au fait, vous prendrez combien de soufre dans votre thé? Désolé, la raffinerie de sucre et la fabrique d’allumettes en gros ont engagé des médecins récemment interdits de pratique pour rédiger le contenu des emballages. Mais qu’y faire? Sinon vouer une confiance aveugle à ces spécialistes. Surtout aveugle après avoir bu le thé au soufre.

Foin de railleries. Rendons également hommage aux innocents et sains essais des charlatans du CERN sur des énergies totalement inconnues, presque garanties sans danger, au profit d’ITER, projet international de fusion nucléaire. LHC nous entubant en sous-sol, qui ne pourra être poussé à l’énergie maximale de 14 TeV sans en changer les injecteurs. Particulièrement le plus obsolète de tous, usé par plus de cinquante ans, appelé PS.

Et là on nage vraiment dans l’irrationnel le plus complet, en matière d’énergies encore incompréhensibles: Supposer qu’il soit possible de changer le PS. L’espoir de progrès fut déjà longuet, mais apprenant que l’on se dirige vers le système Avé Lascaux n’est pas prêt de rajeunir ce mouvement.

Groooonnnkk à vous aussi.

Et pour en finir avec les pithécanthropes : Concernant le fast-food de Roubaix ne servant que de la viande hallal, sûr qu’un minuscule maniéré teigneux ne manquera le goûteux jeu de mots : -A défaut de grives on mange racaille-.

Ali GNIOMINY

CONFUS SUISSES ET PRIX NOBEL

La Chine voit d’un mauvais œil (de tigre en papier) les rencontres entre Prix Nobel, c’est un fait.

Cette immense nation serait-elle jalouse ou honteuse de n’en avoir qu’un seul sur 829 en 109 ans ? Alors que la minuscule Suisse bénéficie de 26 lauréats Nobel.

Mais n’a, bien évidemment, jamais reçu le Nobel d’économie; Il n’est d’ailleurs pas bien chinois de comprendre pour quelles raisons. Un Nobel en la matière aurait fait cesser depuis longtemps l’actuelle misérable gestion élitiste et esclavagiste des biens publics, le terrorisme étatique et bancaire en force et vigueur.

Le tout savamment étouffé par les médias, dans le style des informations

provenant d’Austin aux USA. En effet, l’Administration américaine des impôts est très certainement aussi inhumaine que celle d’ici, prétendant que je reste lui devoir plus de 150'000.- pour prix des discriminations, absences de tout minimum décent, qu’elle entretient à mon encontre depuis 33 ans.

Un esclave contribuable à bout finit par écraser un avion sur le bâtiment du fisc. A deux pas du Siège du FBI .. Mais : Soyez rassurés, nous ânonne-t-on sérieusement : La piste terroriste a été écartée.

Un avion dans une tour n’a rien d’un acte terroriste, c’est à partir de deux que ça démarre?

Donc, prenons exemple. Votre banque vous arnaque ? (ce n’est pas une question) : Faites simplement péter avec un boeing le siège central avec tout ce qui grouille et rampe dedans. Rien de terroriste dans ce geste. Bref séjour de repos en clinique et vous pourrez passer au Repère mafieux des Assurances sociales. Puis des Partis bourgeois vous terrorisant à coups de coupes continuelles dans votre budget, qui font voler en éclats vos espoirs de minimum décent, avant et pour votre retraite?

Et tant qu’à faire, arrangez-vous exceptionnellement pour crasher l’A380 sur leurs scandaleuses résidences.

Rien à voir non plus avec du terrorisme, quand Aldi massacre les prix et, en Suisse allemande jette à la benne laden …

Le terrorisme est une notion bien trop rendue subtile pour tomber entre les mains de n’importe quel terrorisé. Ce défoulement vengeur doit rester mondialement très secret et exclusivement manié par des avertis terroristes du Pouvoir, des Médias et leurs jusqu’au-boutistes vis-à-vis.

Bon, je vous laisse, quelques centrales nucléaires des bords du Rhône m’horripilent, il faut que je retourne en toute innocence à mes jeux consistant à terminer mes énormes bombardiers drones.

Et lorsque j’obtiendrai ensuite le Prix Nobel de la Paix je prendrai la nationalité chinoise. Il faut penser à aider les indigents en la matière.

Ali GNIOMINY

All the posts