VENT, COUVERT, ET AMMANN N’Y TROUVE QU’OR

 

Si mon titre fait pitre, je saute sur le premier qui passe : - Siège-auto pour ados : Les parents excédés ! -


Donnez-les à bouffer aux féroces molosses qu’autorise la Confédération !


Sinon, dites-vous qu’il est préférable qu’ils apprennent à bien serrer leur ceinture, avec les incertains temps les attendant, et les prêtres qui rôdent …


Ou : « dopaminez-les » au Strattera, cette new Ritaline, qui ne rend plus blanche que blanche exclusivement que la noradrénaline ! Et tant pis si vos chiards demeurent bourrés de tics, qu’ils deviennent un jour furieux Chef-d’Etat, tant pis s’ils tartinent bien plus qu’à l’accoutumée vos sièges, de selles et de vomi, s’ils sont épuisés ; Il convient impérativement et sans répit de persister à les torturer ainsi, durant des semaines, temps nécessaire avant que, d’aventure, la Science ne commence bien à savoir si vraiment agit le produit.


En parallèle, certains mioches recevront encore leur Ritaline, et seront possiblement doublement « déboostés » après quelques semaines, tranquillement attachés, mais d’autres sont condamnés à ne rien recevoir, (en ce long las de temps, afin de ne point fausser l’hypothétique action du Strattera), excepté pas mal de baffes de géniteurs à bout.


C’est beau, la Science ! C’est dommage ce que les enfants ont à en pâtir !


Finalement, la prudence excessive passée dans cette obligation de siège pour enfants, restera pour une fois acquittée par mes soins. Mais qu’est-ce que ça doit être contraignant ? Bref, je me positionne comme tout bon Suisse, contre tout ce qui ne le concerne pas directement et pour tout ce qui peut emmerder les autres.


Allez en Paix. AMMANN


Ali GNIOMINY

 

Les commentaires sont fermés.