VOL TAIRE ET DÉLICES POLICIÈRES

Musclée razzia, lundi matin, au Parc des Délices, et fermeture de celui-ci. Mesure d’exception et tout le tralala, visant de manière subliminale à faire coup double, privant toutous de leurs toilettes préférées (ce qui justifie bûches, nettoyage des trottoirs et supplémentaires salaires de misère). Parc, étrangement, particulièrement peu prodigue, ce lundi matin, en redoutables truands.


Genre de chou gras dont doivent, à leur précieuse manière, se régaler, là-…., Sieurs concernés Voltaire et Rousseau, pétant la forme .. et le fond .. du ridicule tripatouillant .. eu égard à semblable alliance Maudet-Rochat et résultats à chier.


Bien triste d’établir pareil parallèle, mais :


Est enfin dénoncée la complaisance des autorités Irlandaises, dans le but de préserver la réputation de l’Eglise, alors abusant, ne serait-ce que sexuellement, de générations d’enfants.


À quand et à qui une plainte, en nos contrées, pour suspecte complaisance des autorités, visant à préserver la réputation de commanditaires MCG-UDC-PDC-R.. dans l’intention de monter de coûteuses mais spectaculaires opérations factices ; Dépourvues du moindre risque ni de la plus minime opportunité de toucher alliés véritables trafiquants. Par trop indispensables à l’artificiel maintien de prohibition, et son cortège de répression, au détriment des petits fournisseurs d’amendes et jours de rentable surveillance en cages surpeuplées. Honte à tels présumés complaisants.


Sautant totalement du coq à l’âne : Les animaux associés remercient Alain Delon, Suisse depuis des lustres et qui votera pour la première fois.


J’eus pourtant préféré qu’il persiste à s’en abstenir ! … (Eh bien oui, songez aux milliards d’êtres qu’il écrase chaque jour ! Qu’ils deviennent plutôt, avec son ex-blonde amante de St.Trop, adeptes du jaïnisme, s’ils désirent vraiment lutter contre la maltraitance animale) ...


J’en termine avec les têtes et feuilles de choux. Gras caractère. et Sensation du GHI : Vivre sur les lieux d’un crime : la mort en colocation !


Fauchés par nos loyers, nous vivons déjà tous sur les lieux d’un crime !


Ali GNIOMINY

Commentaires

  • Un peu facile votre diatribe contre la fermeture du Parc Voltaire. Je^n'y habite pas mais avez-vous songé au riverains qui depuis des années essaient d'obtenir un peu de tranquillité pour pouvoir passer simplement des nuits calmes.

Les commentaires sont fermés.