12/01/2010

TRÈS FORT, MIKA ! MAIS SI J’ÉTAIS VACHE JE DIRAIS QUE TU MANQUES D’AILE ..

Alerte(s) jeux de mots à tous les étages! Mais: Très fort, cher Mika, très fort, je te remercie pour ta combine de l’escalope comme semelle dans les souliers, pour danser sans douleurs.

Le procédé n’est pourtant pas nouveau, semble-t-il me souvenir, les cosaques attendrissaient la bidoche et réciproque sous leur auguste postérieur.

Mais dans les souliers, là, c’est le coup de génie. Tu ne m’en voudras pas si je lance illico, pour mes futures chaînes de restos, la spécialité du Cordon-vert, en fait le Cordon-bleu à l’envers: viande dessous fromage dessus.

Bienvenue et bon appétit, régalez-vous; Et merci Ali-Vert, (en plus, c’est à la mode) le cordon qui vous fera prendre votre pied.

Sinon, … parlant de choses plus gays, que tu le sois ou non, que ton cerveau ait été constitué d’emblée d’un peu plus ou d’un peu moins de glutamate nous chaut peu, nous savons à présent formellement et scientifiquement ce qu’est l’homosexualité, mais vois où va notre monde, entre barbus assassins et lamentable pantin des ex-jeunesses hitlériennes, ressassant la haine sacerdotale contre les homos, enseignée dans toutes les paroisses par une majorité de gays plus ou moins refoulés, niant tellement leur attirance pour le même sexe, et ne trouvant pas au bordel de prostitués masculins (voir la discrimination en ce sens pratiquée au Nevada par exemple, mais c’est pareil ici semble-t-il) … qu’ils en arrivent à dériver dans leurs frustrations jusqu’à se rabattre sur leurs plus jeunes ouailles..

Puis, afin de ne surtout jamais introduire plusieurs sujets graves dans le même billet, alors que le cerveau commun de lecteur, à glutamate +/- équilibré, n’en retient que trois au maximum, ce qui, certes peu productif, permet néanmoins furtif conséquent défoulement: Une proposition:

Les infâmes, ayant souvent démontré comment obtenir une majorité lors de scrutins soumis à peuple de polichinelles, ceux qui souhaitent continuer leur abus de confiance, en détournant plus de fric encore à partir du 7 mars 2010 sur notre IIème Pilier doivent être condamnés, lors du refus « évident » par le peuple las de duperies, condamnés pour le moins à tous les frais de campagne de leurs adversaires et dommages et intérêts pour torts moraux (stress, etc) infligés, dans cette absurde perspective, par les responsables politiques de cette proposition de diminution de la rente du IIème Pilier, à verser aux victimes de telle tentative supplémentaire de supercherie à grande échelle.

Et que cette condamnation serve de jurisprudence pour d’autre propositions, fondamentalement anti-sociales et malhonnêtes, soumises à votation. Suffisamment d’électeurs ont Internet et doivent pouvoir se prononcer, à la racine, par une consultation publique informatisée, sur des propositions de lois très importantes. Un clic: un pré-vote. Et que cessent de nous coûter une fortune ceux qui vivent de l’entretien d’inhumaines et discriminantes campagnes,

ça leur fera les escalopes.

Ali GNIOMINY

Commentaires

Le pré-vote? Ne serait-ce que pour obtenir des sondages plus fiables. Avec sa signature électronique l'électeur qui le veut bien, ou plutôt celui qui reçoit un franc symbolique des contributions pour sa participation au mieux-être civique de la nation, à chaque préparation de vote, peut valider les questions fondamentales posées de manière claire et simple en vue de soumission ou non au vote populaire. Ainsi, nombre de scrutins inutiles et plus coûteux que les quelques francs non détournés par l'Etat pour plus stupide raison et remis a une très grande proportion des ayant droit au vote, nombre de scrutins envisagés seront abandonnés. A mon avis de profane, les électrices et électeurs ne doivent pas dépasser de beaucoup les 4 millions en Suisse. Mais 500'000 intentions de vote devraient suffire à donner une indication, bien plus fiable qu'actuellement, du résultat prévisible.

Et, n'en déplaise aux détracteurs, (avec qui je partage pourtant la préoccupation liée à la sécurité du vote électronique, bien qu'il soit évident que la tricherie actuelle a lieu en amont, dans la manière d'emballer le scrutin et ceux et celles appelés à commettre l'irréparable, n'en déplaise aux sceptiques, notre climat ne permettra plus longtemps la déforestation scandaleuse que représentent tous les scrutins du monde. Les brochures explicatives, bulletins, enveloppes ne feront plus éternellement le poids face à quelques minutes de surf sur le net et un clic définitif; sûrement tout autant rageur de n'avoir eu d'autre choix .. que ne l'est actuellement le geste apposant une croix dans une case, mais tellement moins polluant et coûteux pour la communauté.

Mais, foin de perles aux cochons. Pourquoi tenter de rendre service à un système pareillement corrompu, sachant pertinemment que mes idées seront comme de coutume piquées et adaptées maladroitement (Ne suis-je très officiellement reconnu en tant qu' -Emulateur- et étudié dans certaines écoles? Eh oui) .. ou alors que tout sera mis en oeuvre politiquement et médiatiquement pour passer sous silence l'exceptionnelle pertinence de la majeure partie de mes apports et valeurs? Fin du gargarisme.

Avant de recracher que l'absence de reconnaissance de qui aide vraiment son prochain, même en le bousculant un peu, par qui prétend officiellement l'aider, mais le flatte, vole, déresponsabilise et trahit généralement, ce manque de lucidité face aux mérites évidents d'exclu, mépris témoigné par très peu méritoires bien placés, ne persistera pas longtemps. Ce scandale finira lui aussi par (passer la rampe d'une étude de) vote contre la violence de l'indifférence des élus et diffuseurs, et la pratique actuelle de l'officiel esclavage économique et culturel suisse, abondamment décrites sur ce blog, je vous le prédis. Espérant encore que la révolution pour y parvenir ne sera qu'intellectuelle et technologique.

Écrit par : Denis VAUSSUR | 13/01/2010

Les commentaires sont fermés.