MONSIEUR STAUFFER, FONDONS LE P.E.P.S. – PARTI DES ESCLAVES DE POURSUITES SCANDALEUSES -

Monsieur, je suis en général plutôt à l’opposé de vos idées, mais partage avec vous l’enfer des poursuites à perpétuité, gonflées totalement arbitrairement et sur lesquelles aucun véritable contrôle n’est possible. Aberrations contre lesquelles aucune défense sérieuse n'est accordée.


Lisez attentivement l’article qui précède sur ce blog, et rassemblons les victimes de cette machination infernale. J’apprends que l’assurance-maladie a poussé la plaisanterie jusqu’à 50'000.- vous concernant, alors qu’un Service cantonal de l’Assurance-Maladie se targue de solder les primes impayées passées aux poursuites, et par conséquent que vous êtes comme moi prisonnier d’une assurance que ne pouvez quitter, qui vous ruine sciemment, réputation et santé comprise, tout en possédant des réserves largement suffisantes et augmentant ses primes par simple cupidité. Sans qu’une prétendue justice ne se presse à trancher en la matière.


La TG a cru bon de vous mettre au pilori médiatique pour des dettes sûrement aussi préfabriquées pour vous que pour moi par un certain pouvoir genevois. Prouvant ainsi à quel point l’esclave de poursuites, même en grande partie totalement illégitimes, ne dispose plus de la moindre protection de sa vie privée. On n’affiche pas le portrait de pédophiles mais le notre sera impunément sali à grands tirages.


Lisez donc mon « traité de l’actuelle corruption suisse » ci-dessus et réagissons. Et merci à la TG de vous avoir soudain rendu sympathique à mes yeux.


Toujours au côté des minorités persécutées. A C 2 C S S - Action Communautaire De Contestation Sociale Suisse


Ali GNIOMINY

 

Les commentaires sont fermés.