NE BUVANT DE VIN JE NE PUIS METTRE DE L’EAU DEDANS, VEUILLEZ M’EN EXCUSER

Merci, Antoine, qui, suite à mon article sur les packs M-Budget, me dites combien il est honteux de boire encore de l’eau en bouteille, combien loués sont les filtres et combien l’eau du robinet, fréquemment contrôlée, dispose de toutes les garanties sanitaires. Merci de me permettre de tracer un bilan de mes soins personnels au service de l’écologie. Mon principal apport au WWF fut incontestablement cette question, désormais célèbre: -A quoi bon se préoccuper de l’air, alors que la majorité de l’univers s’en passe très bien?-

Suis allergique aux facilités que s’octroie le créneau écologique, au sectarisme qu’il peut entraîner, mais conscient de l’importance de prendre soin, chacun à sa manière de l’environnement, et m’y applique au mieux. Je viens d’aider un proche à rédiger un dossier de presse sur la déforestation. Ne gâche plus qu’un minimum de papier dans ce but. Je fus membre de la l’ATE, jadis, en cette regrettée époque en laquelle cette association résistait, avait encore du pouvoir et vendait des cartes journalières CFF bien moins chères … et, ainsi que je le disais tout à l’heure, sur les commentaires de l’article suivant, concernant les TPG: Je griffe ou ronronne de tous côtés pareillement, demeurant au possible impartial, fus trahi aussi bien à droite qu’à gauche sous l’indifférence crasse du centre, et un certain vert argentier premier cultive l’art du mépris et de la dévalorisation, du refus d’arrangement correct de ma situation et de mon maintien en esclavage économique depuis bien trop longtemps. Mais une ortie ne doit pas empêcher l’amateur de nature de voir les jolies fleurs qu’elle cache, la prairie entière de bonnes intentions à féliciter.

Donc, connaissant la légendaire susceptibilité en matière d’image de certaines entreprises, je m’aventurai dernièrement à les visiter épistolairement à ma manière, jouant à l’avocat détestable. Cherchant la faille à tout pour mieux cacher la sienne. Jeu périlleux mais ô combien goûteux. Que les Verts n’en veuillent à mes salades!

Donc, ouais, ok pour l’eau du robinet meilleure que la pisse minérale empestant et emPETisée qui me désaltère tellement au milieu de la nuit, quand n’ai qu’à tendre le bras et saisir le M-Jéroboam d’eau, m’occasionner une semaine d’arrêt de travail pour tendinite. J’installe un tuyau demain entre le robinet et mon lit. Et ensuite, d’autres conseils écolos à me donner, cher Antoine?

Bien cordialement

Duc ALEMBOURG

Commentaires

  • On m'avait dit que la cigarette donnait contenance, faisait viril ..elle tue. On m'avait dit que chez moi j'étais à l'abri, c'est plein de radon, d'amiante, d'ondes douteuses et colles entêtantes, On m'avait dit que de respirer était bon, nous sommes envahis par les pollens du japon, l'ambroisie et autres allergènes, on m'avait dit que l'automobile à eau existait mais sa diffusion était empêchée par des lobbies pétroliers, et des gamins continuent de mourir injustement carbonisés par faute de combustibles existants et non distribués. On m'avait dit que l'eau du robinet était bonne, elle contient parfois des matières fécales, des fuites surviennent deci-delà, peut-être pas toujours ébruitées. Mais en bouteille ou non, pas de raison qu'on force des personnes à s'habituer à boire une eau du robinet qui provoque de l'acidité, en leur faisant soulever de surcroît le poids de telle exclusion programmée. Désolé, sincèrement, après un litre je ressens un goût de terre et un reflux désagréables.

Les commentaires sont fermés.