EDIPRESS TROUVE LE MOYEN DE LICENCIER LA MOITIE DE SES JOURNALISTES

Voyez les affiches des caissettes à journaux du jour : à gauche, LA TRIBUNE DE GENEVE POSE LES QUESTIONS : - « Pourquoi Hediger a été condamné? » et à droite LE MATIN Y REPOND : «  André Hediger condamné pour abus d’autorité! »

Il suffisait d’y penser. Halte aux doublons.

Une chose est sûre, M’sieur Dédé, ça se passe comme ça chez GE Fast-Just, si vous êtes un sale type et ne faites pas sauter les bûches de vos proches, vous ne les aurez même plus à vos côtés quand votre poste aura fini de vous détruire; Si vous êtes un bon type et, au vu du principe d’opportunité et d’appréciation à bien plaire du Magistrat, dont vous bénéficiez en d’autres circonstances, vous annulez vos amendes et celles de proches, ainsi que cela se fait et se fera toujours en tous Services traitant des contraventions : Vous serez condamné, et préfigurerez médiatiquement l’ex-puissant corrompu discriminant la majorité des amendés.

Que n’avez-vous plutôt, ainsi que la plupart de vos locaux homologues décideurs, engagé à tour de bras des incompétents de vos amis, au triple du salaire d’efficaces fonctionnaires depuis des décennies, proches à vous chargés de pousser ces derniers vers la sortie ou accessoirement le suicide? Vous n’auriez pris aucun risque d’être condamné.

Très Cordialement.

Ali GNIOMINY

Commentaires

  • Mes excuses pour la sale farce aux adorables croqueurs d'actualité. Pas facile pour eux de faire encore rire jaune après les piques d'un pareil cinglant.

Les commentaires sont fermés.