GENEVE, TERRE D'ECUEILS, ET D'OUTRAGE A MAGISTRALE ESCROQUERIE

Raser un stade flambant neuf? Alors qu'il suffit d'y adjoindre 4 minarets-miradors, de l'entourer de barbelés, d'y rapatrier en vrac: Prisonniers de Guantanamo, mendiants roms, surplus de Champ-Dollon, requérants à débouter, esclaves récalcitrants du minimum vital genevois sur-imposé au profit d'abjects "détourneurs" de biens publics? Artistes dénonçant la censure et l'exclusion en force et vigueur à Genève?

De plus, par souci écologique, le gaz sera offert durant des années, recyclé par mise sous cloche des embouteillages occasionnés par les travaux de la Jonction et  récupéré lors de la libération des saloperies contaminant secrètement son sous-sol durant des décennies.

Genève, de manière légendaire ne  misant  que sur la rentabilité et elle seule, ne peut manquer l'opportunité de surfer sur la si lucrative vague ultra-fasciste se profilant à l'horizon planétaire, et se débarrasser ainsi de ses empêcheurs d'escroquer en choeur.

 

Ali GNIOMINY

Commentaires

  • ;O)

  • Ce ne devait être qu'un simple bug sur .blog.tdg.ch, ce blocage de titre durant deux jours. Nul ne connaîtra jamais les Secrets de l'Olympe rédactionnel local, ni les Mystères "intrusionnels" de bien cruelles excécutives divinités, dévoreuses de talents leur manquant.

Les commentaires sont fermés.