NAÎTRE OU NE PAS METTRE

Naître à une vie, où toutes informations ne se mettent à la disposition de tous, où ne mettre en veilleuse sa légitime curiosité est de bon ton, et accepter bêtement, « pour le bien d’une majorité » qu’une minorité de questions fourmillant ne soit tout de même posée ?

 

Evident ? Mais terrible dilemme ! Propre à l’Essence journalistique, policière et politique, principalement. Ainsi, serai-je cependant, ce jour, à titre éducatif, exceptionnellement stupide, et demanderai-je, pour exemples :

 

- Cet incendie, dont on nous rebat les oreilles et pique les yeux, qui n’en finit pas de ravager les locaux d’une grande ville sise au bord du lac de Genève, ces flemmes de l’enfer accidentel .. qui dévorent les locaux d’Archiv-Secur’ … l’on nous en dit tout et plus, sauf l’importance réelle des dégâts ? Le quidam que suis en la matière s’étonne, a eu beau survoler moult médias, mais … des prospectus … seul filon déniché. Des tonnes de prospectus, semble-t-il. Ouf, j’ai crains un instant qui ne s’agisse de brûlants fichiers annexes du Tribunal fédéral, ou plus secret encore, de dossiers d’assurés ou clients de banques, ou données policières, militaires … ? Trop encombrants papiers motivant nuage de fumée supplémentaire ? Trop de silence hurle-t-il entre les lignes ? -

 

Naître à une réalité déliée où l’on ne met pas les pieds dans le plat ? Voyez, par ailleurs, sans plus de transition qu’il n’en existe entre le coq et l’âne, si ce ne sont leurs francs attributs :

 

- Comme il serait malséant de remercier Alain Delon pour sa plainte contre la police genevoise, pour fuites médiatisées enfin le concernant. Ainsi notre pipelette Justice se cloisonnera encore bien plus outrageusement ! Non ? –

 

- Et Roman .. Roman .. d’amours interdites, exclusivement à certains endroits et certaines époques, interdites par Logique et Morale (pour une fois non remises en question par l’auteur, appréciant l’évolution des Mœurs depuis l’époque d’Hérode, dont les fresques hard-festins-orgies.. retrouvées assurent que tout le monde faisait tout aux yeux de tous, et où l’on voit quantité d’enfants abusés, évolution vers plus de respect des mineurs loin d’être généralisée sur la planète, de blanc sapés pédophiles officiels séjournant toujours par trop utilement lors des Fêtes sur les beaux bords lémaniques !) … Roman .. Polar à la Polanski et histoires de kiki .. où le « criminel ? » héros est encensé pour ses talents, sauf celui de baiser trop jeune, ne faisant ainsi marcher que le marché des blanches marches … Roman .. ou le génial coupable de lointaine connerie de jeunesse, sans doute unique ou rare, sous influence de saloperies désinhibitrices, tombé dans le traquenard tendu par alliance DFJP-OFC, au service d’une certaine Amérique ? Pleurant fort sa si lucrative idole ; Jamais aussi fort qu’un blondinet fâché avec les avions, ayant perdu sa sucette ? … Roman .. bien marron, de l’excès de lourdeur d’une machinerie mal dirigée ! Il eût été si simple, pour le moins concernant cette immorale et sûrement illégale arrestation, d’attendre que le présumé .. ait reçu son Prix à Zurich pour l’emmener discrètement, Non ?

- Et cette inhumaine reine Victoria, qui prétend continuer à économiser 300 millions par ans en exacerbant la xénophobie, par engagements de foison d’étrangers à bon prix pour hauts postes, et maintien de talentueux suisses durant des décennies au plus bas niveau possible, sous menace et tenace répression, sans la moindre amélioration de statut ? Rien à dire ni changer ? Normalité de mutation de principes Ex-helvétiques ?-

 

- Et puis, ah oui, merci encore nouvel I-Phone guide touristique très évolué. Super, ça permettra, dans les pays en voie de développement, de visiter la pauvreté en s’isolant enfin totalement. Et que crève le milliard, sans doute, d’humains vivant dès gamin de petits conseils et comme guides pour touristes. Que périsse le contact avec ces inutiles sous-développés - - Comment ? Ah, ce sont eux qui fabriquent l’I-Phone-guide ? Aïe ! Il doit s’agir d’une question de complication entre le Syndrome de Stockholm et celui ayant vidé l’île de Pâques. –

 

- Enfin, ai-je la Berlue ce con nie ? … Profère et réitère insanités ! Et personne pour le faire taire ? –

 

Naître maître et se faire mettre

en classe, ou être traître, se soumettre, de glace, au lourd silence d’Instances de sourds, aveugles qui, au contour conquis, beuglent à tort, trop fort, mais taisent malaises d’indigne ligne de conduite vers la fuite, le caché, l’harnaché, le très discret secret ?

 

Naître et pester, rester sous Lettres, ou ne paraître ? Et lors, dans le doute, ne dévoiler qu’avec respect les secs aspects de Réalité hors toute Moralité ?

 

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.