A QUAND LE PROCES DES RELIGIONS POUR CRIMES CONTRE L’HUMANITE ?

-La croyance puérile en un Dieu est le pire aveu de faiblesse de l’Humanité- cette phrase d’Albert Einstein, tout récemment rendue publique, est sans doute la raison principale pour laquelle l’Etat de Berne a maintenu son auteur, sa vie durant, au simple rang de bas rond de cuir du Service des Brevets, tout comme le sectaire Etat de Genève perpétue mon esclavage économique depuis plus de deux décennies.

 

Les méfaits de toutes les religions sont évidents : Déresponsabilisation, hiérarchisation du genre humain, élitisme lucratif, exclusion, racket perpétré au détriment des plus faibles, origine de sanglants et interminables conflits, justification du rabaissement de l’individu soumis de force à des principes fondateurs basés sur l’arbitraire de la subjectivité, etc etc, fondements irrationnels des inégalités de traitement couverts par prétendue Justice et Information.

 

Il suffit pour exemple de voir la place accordée dans la Tribune de Genève aux préceptes dangereux d’un certain islamiste, au détriment de plus sensés censurés penseurs que ne lirez jamais sur la version papier, ou de songer à l’impudique cache de richesses extorquées croupissant sous le Vatican, ou couvrant d’occidentaux ou d’orientaux temples d’or, alors que des centaines de millions de croyants meurent de faim par absence de soutien; Sans parler non plus de multimilliardaires bons pratiquants ne visant qu’au luxe le plus indécent et se foutant totalement de la misère législative, intellectuelle et spirituelle qu’ils entretiennent sciemment au détriment du crédule petit peuple.

 

Voyez dans le tiers-monde, comme votre serviteur très régulièrement, la progression des ravages sur les cerveaux que provoquent les tarés excités pasteurs du néo-protestantisme à l’américaine, et tentez d’estimer à combien se montent les bénéfices tirés par l’esprit paranoïaque, misérabiliste et procédurier d’un certain peuple se disant élu. Un indice? Jurant sur l’actuelle grisaille de crise genevoise vous ne manquerez pas de remarquer l’aspect flambant (refait à) neuf de ce temple.

 

Il n’empêche que sont admirables le renoncement, dévouement, la générosité, bonne volonté, naïveté .. de la plèbe religieuse, du simple croyant au petit curé ou à l’imam de campagne, en passant par les bigotes du social, mais les avantages tirés pour les troupeaux d’endoctrinés sont très loin de surpasser les dégâts engendrés par le concept même de Religion, et billevesées en découlant.

 

Simple question. Croyez-vous vraiment que nos ancêtres pensaient que la Terre était plate? Qu’il étaient imbéciles au point de ne pas associer ce que peut-être même des animaux sont capables de réaliser, que la lune est ronde, rond le soleil, par conséquent sûrement ronde la Terre. Non, la platitude terrestre fut certainement inventée par tyrans religieux, dans l’unique but d’emprisonner toutes ouailles à leur service exclusif. Leur faire croire qu’en tentant de s’enfuir de l’enfer imposé ils tomberaient dans les abysses du bout du monde. Personne jamais ne fut dupe, mais tous furent contraints par force et menace à faire comme si.

 

Méditez bien cette métaphore et priez les barons de la religion de dissoudre mondialement leurs trusts ou groupuscules, et de les refondre en une seule et unique religion planétaire consacrée au dieu Fric, réellement omniprésent et tout-puissant. Et que toutes richesses bloquées inutilement au nom de Dieu sur la planète soient additionnées et au moins réparties équitablement en près de huit milliards de parts, que chaque humain bénéficie concrètement de sa part des trésors de l’Humanité.

 

Ce qui ne veut surtout pas dire qu’il faut p.ex. découper en parcelles la chapelle Sixtine, les fabuleuses Œuvres artistiques sous toutes leurs formes à la Gloire de l’obsolète Inexistant doivent toujours être préservées, mais il convient de remplacer fraction par fraction les tonnes d’or et pierres précieuses que recèlent les temples de tous ordres par de parfaites imitations; Si tel ne fut en secret déjà le cas. Cela donnera du travail à bien du monde et un minimum de moyens à chaque habitant de la planète, dont les aïeux furent obligatoirement abusés sous le joug de préjudiciables principes religieux.

 

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.