31/08/2009

AVOIR TOUT FAUX ET SAVOIR LE RECONNAITRE – RAPPEL HISTORIQUE

En 1904, un certain britannique colonel, nommé Francis Younghusband, et son armée, après avoir massacré près de 700 tibétains ne possédant que sept fusils, entre dans Lhassa.

 

Le peuple l’applaudit, chaque individu frappe une suite de deux coups dans sa main. Le colonel s’étonne de pareil accueil, qu’il considère personnellement déjà comme peu triomphal, avant d’apprendre que ce type d’applaudissement sert en fait à chasser les esprits néfastes.

 

Puis, sur les hauteurs de l’Himalaya, par un bel après-midi, le colonel est frappé d’intense crise mystique, d’un sentiment d’Amour indescriptible entre tous les peuples, et parlera ensuite sa vie entière d’extraterrestres, d’énergies lumineuses et de paix entre les hommes.

 

En moins de trois ans le gouvernement britannique aura annulé l’accord forcé de 1904 sur les avantages, pour la Couronne britannique, à tirer du Tibet.

 

Le notoire raffinement de ces barbares envahisseurs a, dans ce cas, vite pris le dessus et trahi leur esprit colonialiste. Bravo, mais un peu tard.

 

Dommage que certains actuels dirigeants de l’autre pan des montagnes, après leurs massacres ne vont pas à cheval, par un bel après-midi, là où frappent de mystiques crises.

 

Ali GNIOMINY

Les commentaires sont fermés.