28/01/2009

LE PARTI RAILLEUR D’EXTREME-CENTRE RECOMMANDE DE VOTER -p’têtr’bein qu’oui p’têtr’bein qu’non mais pas sûr-

Ali GNIOMINY, commandant incontestable du P.R.E.C. vous invite à opter sans hésitation pour la meilleure manière de voter, qui est la sienne:

 

Depuis des semaines et jusqu’au 5 février, il convient de s’abreuver à plein temps, sur tous supports politicomédiatiques  existants, des vains messages mensongers diffusés, tant de ceux vantant le béni-OUI-OUI que de qui, ayant les foies mais tout compris, prônent le Non à la bile latérale.

 

Vous aurez préalablement pris grand soin de fourrer votre bulletin de vote postal au fin fond de votre cave, à l’endroit le plus péniblement accessible. Ce qui vous empêchera, à chaque fois que vous terminez de lire une propagande pour le OUI ou une autre pour le NON, de vous précipiter rageusement sur le bulletin et d’inscrire vite OUI, ou de briser votre stylo en poignardant NON avant de changer d’avis.

 

Le problème est qu’il faut ensuite poster ce risque d’avoir plutôt opté pour Charybde que pour le choléra, et gniarkgniark, vous pouvez scratcher l’enveloppe en milliers de frustrations d’être grugé, berné de tous côtés, et voter le 8.2  au Bureau du quartier … à la hâte de la dernière seconde, tempes dégoulinantes, vous mettrez alors …

 

Minuscule Suisse esseulée s’abaissant pour chaque vitale requête incontournable à supplier le vote de 27 Etats, dont Roumanie et Bulgarie ricanant qui s’amuseront à refuser d’emblée?

 

Ou repliée résistante fière Suisse, ayant en mains repris contrôle du bon vrai sang irrigant chœur des entreprises, ayant mis enfin le holà à l’exagération en matière d’invasion frontalière, réussi à recentrer le pays vers plus de privatisation, liberté d’entreprise et concurrence locale, plus de ferveur à retrouver une Morale basée sur la sélection naturelle plutôt que la ruine par faute d’aides démesurées à tout va?

 

Votez      . . .    mais, de grâce, à la dernière seconde, n’ayez pas un blanc!

 

Ali GNIOMINY – Commandant Maximal Poète baroudeur à grand cœur, dit « plus culotté, à cul ne botter, qu’un Voltaire qu’on ne fait taire » -

16:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.