10/12/2008

MME CALMY-REY S.V.P. DEMISSIONNEZ DU C.F OU DES DROITS HUMAINS

Désolé, mais votre actuelle collaboration aux protocoles des Sages de Berne est à nouveau fort incompatible avec votre fonction au Conseil des Droits humains. Il vous faut choisir, pour disposer de la crédibilité que vous méritez, entre participer au crash annoncé du N°111, dont le vol s’effectue d’emblée dans des conditions extrêmes, sur un désert de petits princes pourfendeurs de moutons, ou prôner de nobles causes et Droits que la Suisse actuelle bafoue allègrement sous la contrainte de l’intolérance néoblochérienne, déjà par trop répandue, ayant contaminé une prétendue majorité; En fait, poignée d’ultralibéraux intégristes, en ceci qu’ils se passent activement et observent scrupuleusement et aveuglément une consigne de vote, si inhumaine soit-elle, pourvu qu’elle émane du conservateur suprême, conducteur du business de la peur et de l’exclusion.

 

Certes, si chaque habitant sans exception du pays votait en son âme et conscience, sans subir d’influence intensive de ceux que j’ai trop bien connus, gens de la terre s’étant approprié de force par le passé la part de sol du pays revenant individuellement en Droit à la plupart des lésés natifs, influence des cossus agrariens ne participant jamais à la vie publique autre qu’en secte politique ou religieuse, fantômes électeurs canalisés retranchés en leurs propriétés, ne laissant jamais le moindre centime aux bistrots ou commerçants locaux, certes, la Suisse aurait peut-être encore une chance d’éviter de passer dans les livres d’Histoire comme un ex-îlot politique bananier sous la coupe de gorilles sans scrupules.

 

Quoi qu’il en soit, Madame la Conseillère, écoutez le conseil de qui de jadis honoré par plus d’un Chef-d’Etat: Cessez de jongler avec deux pratiques incompatibles, choisissez celle que vous saurez défendre avec le talent dont vous ne manquez point, et focalisez votre énergie exclusivement sur cette tâche jusqu’au bout d’un parcours sans taches. La crédibilité des respectables Droits Humains y gagnera, aucun reproche ne pourra être formulé dans quelques décennies sur les activités contraires et incompatibles entre le devoir de protéger le peuple contre les extrémismes de tous bords et participer à l’oppression progressive de ce peuple, activités antagonistes d’une Conseillère fédérale qui aurait œuvré décidément à la tête d’un gouvernement ouvertement liberticide tout en siégeant aux Droits Humains.

 

Finalement, vous savez que malgré de petits griefs passés entre nous vous conservez mon soutien pour la plupart de vos actions, j’ai voulu ce titre choc surtout pour que ce soit lu, souhaite que vous continuiez à équilibrer un brin ce septemvirat, mais je pense que la claque méritée par l’arrogante « majorité » tient, en de telles conditions, à votre annonce de démission. Qui ne vous empêcherait pas de revenir au Conseil fédéral une fois ses membres redevenus plus modérés, une fois passées les conséquences du désastre découlant du prescrit non à la libre-circulation qui sera majoritaire en février 2009. Madame la Conseillère, avec le respect et la sympathie que je vous dois, ne cumulez plus deux mandats dont les effets s’annulent réciproquement, sous peine de devoir un jour en répondre devant l’Humanité.

18:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

Commentaires

Le cumul des mandats ... est-ce que le PSS est pour ou contre ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/12/2008

Je ne sais pas pour les mandats. Mais pour celui des bourdes, là c'est sûr: il est pour! ^^

Écrit par : Quentin ADLER | 10/12/2008

Incompatible? Pas vraiment si l'on considère cette décision judicieuse partie d'une stratégie du mouvement féministe, déjà bien plus fort que celui des hommes, en tout cas pour Genève. Rappelez-vous la manifestation à Berne organisé par les associations de pères. Les émissions sur la TSR et comparez également le montant des subventions accordées aux associations de femmes avec celui accordé aux hommes. Les droits humains sont devenus les droits de la femme.


Les mandats en question ne s'annulent pas mais sont complémentaires.
Et finalement à qui et quoi répondre, à celles qui portent l'humanité?

Écrit par : Nuno Luciano | 10/12/2008

Le droits humains n'ont plus de raison d'être si on écoute la gauche aujourd'hui: c'est le monde multipolaire qui est promu par la gauche, qutrement un monde dans lequel des dictatures viennet donner aux Démocratie des leçons de Droits Humains!

Le Conseil des Droits humains n'a servi qu'à condamner Israël, à négliger le Darfour (entre autre), et à permettre aux islamistes et aux Etats qui le soutienne:

1) D'imposer l'idée que la Charia et son application ne peuvent être critiqués au nom du respect des religions (Les ONG ont été muselées, on ne parle plus de Charia et de lapidation au conseild es droits humains);
2) A recommander aux Etats européenes de réintroduire dans leurs législations de closes visant le blasphème! (Et Les islamistes gagnent la partie..)

En gros c'est surtout l'outil des pays arabes (et certaine états africains) friands de revanche contre Israël et l'Occident. Et l'universalité des Droits de l'Homme est remise en cause par la Gauche qui soutient l'idée qu'un monde multipolaire est l'unique solution, ce qui implique que bientôt, sous les ordres de l'Algérie, nous constituerons une bureaucratie dédiée à la lutte contre la torture... je vous laisse imaginer quelle est la situation dans les prisons algrériennes!

Bref, tout celà est une vaste comédie qui a largement échoué, mais notre coneillère applique la tactique du "Tout va très bien Mme la Marquise"....

Pour le reste la visite à Téhéran montre à quel point Mme Calmy-Rey n'a pas compris du tout où se situaient aujourd'hui les enjeux de civilisation...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 16/12/2008

"qutrement un monde" = "Autrement dit un monde..."

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 16/12/2008

Les commentaires sont fermés.