19/11/2008

ANNULONS AUSSI LA VOTATION FAUSSEE QUE S’ACHETE DROGSTOP & Cie

DROGSTOP et sbires, ça suffit ! Assez de tromperie criminelle et diffamation. Depuis quand le cannabis est-il une drogue dure? Comme l’affirment les dangereuses annonces publicitaires de ces extrémistes en vogue, dépensant sans compter pour le double NON aux drogues et au cannabis, NON qui paraît étrangement servir leurs intérêts dans la perpétuation du trafic incontrôlé des stupéfiants. Au détriment de la Santé et de la Tranquillité publique, mais au nom d’une prétendue protection-bidon de la jeunesse ainsi laissée, par prohibition, entre les mains de dealers de rue plutôt que de médecins; Ce, pour le plus grand bonheur d’un nombre accru de salariés liés à la répression, aux finances (gestion des saisies d’imposition  et amendes) au social, aux médias et aux soins, (voir prétendue Prévention dirigée par certain Conseiller méprisant depuis plus deux ans l’offre de véritable expert). Bien payés ayant tout intérêt à ce qu’énormément de consommateurs restent exclus et discriminés, empêchés de ne nuire, hypothétiquement, qu’à eux-mêmes au moyen de substances contrôlées médicalement, prises de manière propre, raisonnable et dont l’achat par le patient paie honoraires, impôts, etc, liés à la distribution sous conditions à ces malades de drogues dures, alors que séparément s’effectue la vente mesurée pour divertissement de produits naturels, cannabis, psilocybes de qualité certifiée, à des adultes aussi relativement sains de corps et d’esprit que la majorité de l’humanité, capables de discernement, mais préférant cela plutôt qu’une drogue aussi dure et impitoyable que ne le sont l’alcool et les médicaments dont se bourrent tant de bien-pensant Neinsager. Diffamation, donc, lors qu’il est dit à quelqu’un de stable, travailleur et intégré, qui fume ses joints chaque jour depuis 38 ans, que le cannabis a gravement nui à sa santé physique ou psychique, comme indiqué sur le torchon de M. Narbel et sbires. Inutile de retirer ces mensonges des pages collabo les ayant accueilli, le mal est fait, très grave. Et je n’insiste même plus sur la manière on ne peut plus confuse de présenter ensemble au scrutin deux votes très distincts, aux conséquences très différentes, à un moment de l’Histoire où le fascisme larvé est en effervescence, où les médias appellent à nouveau à la délation, où les libertés sont plus restreintes que jamais: Moment propice à toute prohibition où il est choisi de demander au quidam, maintenu peu averti, écrasé sous les préjugés:Voulez-vous légaliser le cannabis? Bravo, la farce est grossière mais efficace. A l’évidence le double NON majoritaire fera, une fois de plus, honneur à la réputation du pays d’où est issu le crétinisme.

 

16:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.