26/10/2008

UBS, CS ET DISCRIMINATION POLITIQUE

Horreur! Qui donc aurait pu s’en douter? L’on apprend que l’ UBS et le CS auraient versé d’obscures sommes (lapsus) très conséquentes aux Partis de droite. Afin, entre autre, que ceux-ci perpétuent la mise en danger de la vie d’autrui en combattant la légalisation du cannabis, de manière à ce qu’aucun contrôle de la qualité ou provenance de ce produit de consommation ne soit possible, que perdure ce trafic mafieux « justifiant » toutes formes de durcissement de la répression et quantité de scandaleux salaires de cerbères de droite prétendant lutter contre la drogue, etc

Et voilà que des bien-pensants préconisent que ces Partis bourgeois rendent cet argent à leurs claniques donateurs. Et quoi encore? Mais non, voyons, que la justice suisse, si elle existe vraiment, oblige ces lobbyistes financiers, une fois déterminée la somme de leurs dessous de table versés pour influencer une politique unilatérale tapageuse trompant tous citoyens, que ces deux banques réparent leur discrimination contre la gauche en versant l’équivalent de ces pots-de-vin au parti Socialiste et idem pour toutes formations de gauche. Ainsi tout le monde sera content. La droite n’ayant pas à rembourser le fruit du racisme politique l’ayant avantagée jusqu’à placer quelque temps un extrémiste au Conseil fédéral, la gauche encaissant ce qui l’a empêchée de concurrencer la favorisée machine adverse, et les banques incriminées n’ayant qu’à présenter la facture du dédommagement pour la gauche à ses peu scrupuleux incompétents (ex-)collectionneurs de bonus.

15:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

L'attitude de la BCG est également à relever.....
Préférable de soutenir les politiques plutôt que les PME qui créent des emplois.

Écrit par : CHAUSSIVERT | 26/10/2008

Les commentaires sont fermés.