14/10/2008

De la censure sur sites de concours à la con

Concours en vue de trouver les excuses que présentera notre Président à Kadhafi, sur site du canard boiteux Le Matin, ayant censuré ma participation, un résumé en 6 lignes de ce qui suit:

Malencontreuse erreur d’interprétation lors d’une surprise offerte à la gloire de votre famille

Faramineuse Eminence,

Vous priant d’excuser le retard de mon peuple, duquel est issu le crétinisme et que je représente, à dissiper ce malentendu, je me permets d’en appeler à la clémence de votre Immensité, au sujet du quiproquo provoqué par les agissements de policiers genevois, aussi doux que des éléphants en magasins de porcelaine, face à la naturelle résistance de sa douce moitié et de votre fils Hannibal.

La méprise est due au déraillement imprévu d’un train de mesures, constituant une secrète mise en scène de notre police, chargée d’offrir une magnifique surprise à votre fils et à la gloire éternelle de votre divine famille: La démonstration par les actes du savoir acquis à titre expérimental par cette première volée de policiers, formés dans la toute nouvelle aile d’une école internationale, aile Khadafi où sont dispensés des cours et diplômes de -Lynchage de personnel de maison-, - Maltraitance appliquée-, -Ecrasement psychologique-, -Extermination de dignité-, etc; Nos policiers n’ont fait que démontrer à vos proches l’efficacité du savoir acquis dans votre Faculté en Suisse, afin de les mieux charmer ensuite par l’offrande de telles classes.

En l’occurrence, Sérénissime Muhammad, parfaitement conscientes de la difficulté à recruter du personnel potable, dans le cheptel de la sous-race à domestiquer, nos Autorités unanimes vous invitent cordialement à l’inauguration de votre bien, et une suite digne de vous est prête, au chœur pittoresque d’un établissement de réputation internationale, sis au 22, Chemin de Champ-Dollon, à Thônex.

Vous y attendant très nombreux, je vous prie de croire, Incommensurable Sérénité, à l’assurance de l’humilité de nos sentiments distingués.

Pascal Couchepin

P.S. Nous tenons encore à vous remercier pour la quantité de stations Tamoil en Suisse que vous avez bien voulu abandonner, et que nous nous empressons de transformer en lieux non-fumeurs de culture alternative

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

WWF – Résultat du concours de la plus mauvaise excuse en matière de protection de la nature.

Les phrases des gagnants figureront sur de grandes affiches dans les gares suisses.

Trois gagnants de langue française seulement, pour leur hilarantissime excuse que voici :

J’installerais bien des ampoules économiques. Mais depuis la mort de Claude François, j’ai peur des ampoules.

J’agirais bien en faveur du climat. Mais pas ce soir, j’ai la migraine.

Je baisserais bien le chauffage. Mais la fondue risque de refroidir.

---------------------------------------------------------

Ah ah ah ah ah à s’en étouffer, n’est-ce pas ? L’on s’en décrochera la mâchoire durant des mois à chaque passage à la gare.

Et voici mes phrases, dont la première, celle que je préfère, a mystérieusement disparu cinq fois du site peu de temps après que je l’aie envoyée et renvoyée à chaque fois légèrement modifiée.

Désolé si vous êtes très nombreux a avoir déjà bien ri à ces trouvailles, sans valeur aux yeux du wwf

EVITER DE RENDRE L’AIR IRRESPIRABLE ? ALORS QUE LE RESTE DE L’UNIVERS SE PASSE D’AIR SI FACILEMENT ?

JE NE TRIE JAMAIS MES DECHETS POUR NE PAS VOLER LE TRAVAIL DES SANS EMPLOI

POLLUER EST NATUREL ET SAIN, A PEINE NES L’ON TROUE DEJA L’OZONE A COUPS DE METHANE

J’ECONOMISERAIS BIEN L’ENERGIE, MAIS J’EN MANQUE TELLEMENT POUR PROTEGER LA NATURE

Et encore :

J’Éviterais bien de laisser tourner le moteur de l’auto 24h/24 … mais ma belle-mère loge au fond du garage

J’éviterais bien de participer au réchauffement de la planète … mais vu ce retour de guerre froide …

J’achèterais bien un frigo économique … mais à condition que sa glace soit pure, renouvelée chaque semaine par importation directe de l’Arctique

J’agirais bien en faveur du climat … mais le climat n’agit pas en ma faveur

J’installerais bien des ampoules économiques … mais encore faudrait-il être éclairé pour cela

Je lutterais bien contre la pollution radioactive … mais il n’y a qu’elle qui calme l’inflammation des branchies de mon tentacule droit

 

NO COMMENT

18:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | |

Commentaires

Excellent. Preuve en est que depuis 30 ans vous êtes exclu. Peur de vos expressions ? Peur de vous, un inoffensif ? Mais qui, depuis 30 ans est là, à vous mettre des bâtons dans les roues ?

Une chose est certaine, vous ne manquez pas d'esprit.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/10/2008

Excellent, j'ai adoré..surtout la lettre à son Eminence ! Je suis déjà morte de rire en entendant les vannes et vociférations du Dr. House, du nom de la même série, pourtant caustiques à souhait..j'avoue, j'ai un certain sens de l'humour et là vous m'avez bien fait rire :-) Merci !

Écrit par : Valérie | 14/10/2008

Merci Victor et Valérie, je suis touché par votre sensibilité humoristique. Pour répondre à votre question, Victor, quant à savoir qui me boycotte depuis trente ans: Un certain obscurantisme politique et religieux en force et vigueur à mon encontre, depuis que s'ébruita l'admirable considération que me portait et témoignait M. François Mitterrand à la fin des années 1980. Reconnaissance d'importance d'un Chef d'Etat étranger que ne supportèrent quelques locaux suppôts de socialisme de façade, se sentant rabaissés par la grâce offerte à un artiste apolitique, et autres hargneux puissants roitelets radicaux, principalement, m'ayant clairement signifié que je m'étais définitivement suicidé politiquement à Genève. Egalement pour quelques justes polémiques médiatiques soulevées par mes soins à l'époque de La Suisse. En résulte plus d'une génération de consignes données en hauts lieux à mon sujet. Bref, cher Victor, nombre de mes articles ou poèmes sur barondecuir.blog.tdg.ch décrivent les divers aspects de l'esclavage économique et culturel me frappant, à lire plus en détails, et croyez bien que, contre toute apparence, je ne suis aucunement parano. Avec les preuves de malversations que j'ai accumulées j'aurais de quoi, depuis longtemps, déclencher l'un des plus importants scandales financiers de Genève, portant sur des centaines de millions de francs escroqués par astuce et devant alors juridiquement être restitués aux victimes. Ce qui signifie la ruine assurée, faillite de l'Etat de Genève à brève échéance. Cependant, je dispose d'une patience exemplaire, d'optimisme, de volonté de conciliation, mais croyez-moi, certains responsables rient très jaune en me lisant. J’ai d’ailleurs pris toutes dispositions pour plainte « externe » envoyée et médiatisation assurée si quoi que ce soit de désagréable devait m’arriver. Je pourrais aussi récuser toutes autorités me maintenant en l’enfer des saisies, en raison des mises en accusation que celles-ci ont subi à juste titre, dont certaines sont depuis des années en prétendu cours de jugement, et remettre en cause la validité de créances exigées par des créanciers et alliés de moralité si douteuse, d’aucuns Services de l’Etat et de la Ville de Genève et une certaine banque du canton. Ne serait-ce que pour obtenir la mainlevée provisoire de ma saisie jusqu’à décision finale de Justice, en fonction des jugements prononcés contre ces indélicats. ET POURTANT JE SUPPORTE DEPUIS DES DECENNIES ET NE RECLAME AUCUNEMENT VENGEANCE, BIEN AU CONTRAIRE, A PEINE JUSTICE VERITABLE ET FIN DE MON ESCLAVAGE FINANCIER SANS TROP DE REMOUS, PREJUDICIABLES A L’ENSEMBLE. J’AIME UNE CERTAINE GENEVE ET SOUHAITE LA DEFENDRE ET PROTEGER CONTRE CETTE AUTRE GENEVE MALFAISANTE ET TAISEUSE, MAGOUILLEUSE ET DISCRIMINATOIRE, MEPRISANTE SURTOUT DANS LE DOMAINE DE LA CULTURE ET DES FINANCES, QUE LA FULGURANCE DE MA NOTORIETE INTERNATIONALE REVELE AU MONDE ENTIER, MEME CONTRE MON GRE.. Désolé si ce passage est moins drôle que d’habitude mais je suis nerveux et malade actuellement, du fait qu’une fois de plus l’Office des Poursuites a augmenté de 400.- sans aucun avertissement ma saisie sur minable salaire sans rapport avec mes compétences reconnues, et ne m’a toujours pas remboursé les -600.- qui doivent juridiquement m’être restitués depuis deux semaines, violant ainsi allègrement la législation sur le minimum vital en vigueur. Evidemment, pourquoi se gêneraient-ils, sachant qu’aucune protection juridique n’intervient pour défendre les victimes de poursuites abusives ou litiges avec les impôts, perpétuant de concert l’esclavage infernal des saisies, sous la houlette d’une justice à deux vitesses dont le fonctionnement sectaire n’a pas fini de scandaliser les générations futures? Sans doute devrai-je lancer bientôt une initiative populaire visant à restreindre la toute-puissance du principe d’opportunité, de l’ordonnance de ne pas donner suite et du « à bien plaire selon avis du fonctionnaire » dont abusent trop d’assermentés. Sûr qu’elle fera son chemin en quatre ans, jusqu’à l’achèvement de la nouvelle Constitution. Espérons qu’alors sera légiférée l’obligation pour les décideurs de répondre aux recommandés qui leurs sont adressés, et cesser de mépriser les assujettis par indifférence institutionnalisée. Voilà, cher Victor, qui sont ceux qui me mettent les bâtons dans les roues depuis trente ans et que je peux faire dérailler du jour au lendemain. Bien cordialement.

Écrit par : Denis VAUSSUR | 14/10/2008

Merci pour votre courageux témoignage et votre confiance, Barondecuir.

Écrit par : Micheline | 14/10/2008

Comme je vous comprends.
Christian Brunier, René Longet et Alain Charbonnier, n'ont pas ri jaune, mais sont devenus blancs, à l'écoute de ma présentation :
"Bonjour monsieur, mon nom est Dumitrescu".
Et pourtant, à vos côtés ... je suis ... "petit".

;o)

Tout s'arrange dans la vie.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/10/2008

Très sympathique, Victor, merci encore pour le soutien, mais point de "hiérarchie" entre gens de bonne volonté et talents démontrés, si je ne me trompe votre carrière est aussi particulièrement exemplaire. Et nous sommes tous quelque part très grands sous certains aspects et petits sous d'autres. J'ai failli me désintéresser de mes blogs locaux pour intervenir plus sur les internationaux, écoeuré par la futilité de la plupart des sujets traités ici, mais des personnages comme vous, M. Mabut et quelques autres me fidélisent heureusement au moins au blog de la TG. Bien cordialement

Écrit par : Denis VAUSSUR | 18/10/2008

Je viens de rougir et c'est extrêmement rare.
Vos compliments ont fait mouche, en plein dans la cible.

Meilleures salutations.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 19/10/2008

Connaissez vous mon "protégé" ?

http://jeanstephankuczynski.blogspot.com/

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 19/10/2008

La vie est faite que l'on fait de sa vie rien parfois et ou tout est a faire ;Alors au lieu de dire du mal de son voisin visitez www.alainlonget.com invitez le a vos expos ou autre , OUF enfin un grand rêve a faire .Biz a tous

Écrit par : longet Alain | 09/12/2008

LONGET Alain un espace au sein de vos engueulade gentille .Prenez le temps de vivre et de découvrir le temps d'un clic des artistes qui vous veulent du bien par leurs imges .Allez !!! partez en voyage avec www.alainlonget.com le PICASSO de la sculpture un vrai plaisir ! bon voyage a tous et joyeux NOEL de www.alainlonget.com et si vous le désirez faite connaître ce site sur votre beau pays verdoyant et plein d'amour .

Écrit par : longet alain sculpteur | 09/12/2008

Je trierai bien les papiers mais je préfère les donner aux sans-papiers !

Écrit par : Bertrand | 25/02/2009

Les commentaires sont fermés.