LE CERN SE FAIT ENTUBER PAR THE GREEK SECURITY TEAM

Bravo encore, côté sécurité générale, tout pour nous rassurer, des hackers se moquent des « écoliers » concepteurs de l’informatique liée au LHC … sans aucun danger pour l’humanité.

 

Mais, j’oubliais, en démocratie l’on tait poliment ce genre de choses, ne nous concernant aucunement, on la boucle et se fait joyeusement pomper sa vie durant de quoi financer toutes les absurdités, excluant le crétin payeur de base, va de soi, au risque même faible d’y laisser la galaxie entière pour récompense. De plus, l’on détourne de plus en plus nos biens vers le charia-compatible, paraît-il, l’on investit massivement nos avoirs bloqués ou spoliés dans les finances islamistes les plus opaques, préparant déjà sur le plan économique la réalisation prochaine de la prophétie de Nostradamus, affirmant que Genève sera prise sous le joug d’un tyran musulman sanguinaire et totalement détruite. Espérons au moins que le LHC soit bien charia-compatible, et merci encore aux muets dits efficaces protecteurs du bon peuple.

Commentaires

  • N'importe quoi votre article ... donc, à vous suivre, si parmis les millier d'ordinateur que possède le CERN, s'il s'en trouve quelques un mal configurés, cela impliquerait que notre sécurité dans l'expérience du LHC ne serait pas assurée ?

    Bref ... n'importe quoi ...

  • décidément l'humour passe mal
    c est hackers sont des gentils et se son borné a laisser une trace de leurs passage ...
    c est donc ludique est utile
    franchement je trouve cela sympa et pointe les failles ou est le mal ?
    on peu presque dire merci !

  • Sûr, Jeangeneve willunga, on peut presque dire merci aux hackers du Cern, heureusement pas méchants, eux, mais pour répondre au n'importe quoi du commentaire de DJi je lui dirai que s'il achète un bombardier atomique et que d'entrée des farceurs déjouent la sécurité des portes et vont s'amuser dedans ça fait souci quelque part, qu'il ferait bien de désactiver le moteur atomique et le placer sous bonne garde jusqu'à ce qu'il ait installé des serrures adéquates.

  • Que faire contre cette dégénérescent, les gens semble anesthésiés.

  • Que faire? Me demandez-vous, cher(e) Azerti, affaiblis contre le potentat établi des apprentis-sorciers au Service de nantis joueurs suicidaires et taiseux, risquant toutes vies pour le profit? Demeurer conscients et témoins de cet exemple d'exclusion des principaux intéressés par des cercles élitistes décidant en interne de risquer, même de manière peu probable en ce qui concerne le LHC, de mettre en péril la survivance de l'Humanité. Au nom de potentielles réponses à des questions existentielles, réponses qui, de toute manières, seront filtrées pour le spolié tout public. Rentable éthique actuelle oblige. Désolé donc de ne pouvoir logiquement offrir de meilleurs conseils. Bien cordialement.

  • Si je comprends bien vous parler de la securite nationale? Vous savez j'avais beaucoup de difficulte avec la comprehension de votre article. J'ai beaucoup de questions masi je nesais pas de quoi faut-il commencer.

  • Point de méprise, Mr Baldness, The Greek Security System est le nom d'un ou d'un groupe hacker ayant réussi à entrer dans le système informatique du Cern, d'après ce que j'ai lu dans la presse, mais n'a rien à voir avec les Services de sécurité grecs semble-t'il, juste des petits malins ayant prouvé que c'était faisable. Bien cordialement.

  • Oui, je partage vos idees et je crois qu'il est tres difficile de trouver une bonne solution. En meme temps je ne voudrais pas etre sur la place des hacker. Ne savent pas ils trop?

  • Merci pour votre article. Je vois que vous avez pris cette information de la presse. C'est-a-dire vous avez seulement des suppositions.

  • Sincèrement oui, cher Bowtrol Site, je n'en sais pas plus au sujet du Greek Security System ayant, tourné à ma sauce: Entubé le Cern, que ce que j'en ai lu dans mon survol quotidien des infos générales. A savoir que des hackers se faisant appeler ainsi avaient réussi à "craquer" une sécurité informatique du Cern, sans grands risques semble-t-il pour la protection des données les plus sensibles. En ma qualité d'humoriste je ne pouvais manquer le jeu de mots, désolé. ... Quoi que, non, il n'y a pas à être désolé face à ceux qui jouent possiblement avec le destin de la planète des jeux obscurs, simples mais rendus sciemment incompréhensibles, et ne sont capables d'empêcher des ados (certainement) d'entrer s'amuser dans le centre vital de leurs opérations nous concernant tous. Bien cordialement

  • Et moi, je suis avec tout mon coeur avec les hackers de tout le monde! je ne sais pas pour qoui, mais il mes rappelent des Robin Hoods! c'est pourqoui je les souhaite de ne pas tomber entre les mains des policiers!

Les commentaires sont fermés.