22/09/2018

MAIS OÙ EST AIDE ? DONC OR NIQUE ART ?

L’Exception à l’Art est gl.orifante ? Pourvoyeuse d’art gen.darmé, fric ôtant grâce attirant avec sens sûr ?

L’Exception haut l’Être soulève et ne ment ? Aide et finit l’Art : Et compense vie d.es lé.gers nids haut primés sous faucons, de leurres superbes ? L’Exception ? Et l’Art est g.l.açant ?

En fête : Pour cois veiller à éveiller ce gratin de crétins soudoyés ? Bien trop donneurs !

… Ainsi, tout big étouffe ouailles !

Ceci signifié aux avides amis de la perfide Albion et cupides pions des chéquiers teutons :

Ils eurent Vichy,

Nous eûmes

Putains

De hautains collabos

Sur le rabot

De nos Valeurs

Avachis,

Ils eurent Vichy

Nous eûmes

butin

Pour festin du gratin,

Acquis de beaux salauds

À hiérarchies

Qui nous conchient,

Ils eurent Vichy,

Et sont en berne !

Léser tant d’Art

Drape hauts connards !

 %%%

Au fond des fonds : Un brin risible que pareil pataquès, dès qu’un politicien de plus de Droite méprisante est pris à mentir, tromper et profiter de l’ignorance dispensée !

Comme si ce n’était-là le « propre » de tels politiciens et de leurs chiens-chiens de simili-Gauche ? ...

Que de nuire à l’immense majorité réelle des cochons de payeurs en se faisant passer pour des gens bons, s’autorisant à s’engraisser sur l’Art, et à souiller dépouillés, les déconsidérer, jamais ne libérer pour obole leur parole !

Soit : L’insurrection de la dignité humaine bafouée aura raison bientôt de telles dictatures tapies sous simulacre démocratique, votre auteur très ferré y travaille vaille que vaille: À l’éradication des alibis à l’arbitraire des lobbies, à enveloppes qui salopent les institutions sous officielle corruption de l’intention de servir qui fit élire, et de nuire à l’ensemble qui en tremble des réfractaires mis à terre sous le convoi de lois trafiquées au profit des friqués, et faisant fi des essentiels intérêts, progrès existentiels des piétinés dominés, assurés de force à l’amorce des pièges de Sièges délurés à gens singeant sans pareil probité, d'appareils de Conseils à durée limitée à la curée invités ! Et cependant …

Comment commenter

comme l’homme est tenté

de commettre en son être

le délit délicieux de l’envie d’une vie

sous des cieux moins vicieux,

des règles moins espiègles,

des lois de bon aloi

et de plus sûres mesures

d’intensité des libertés ?

%%%

En l’occurrence, votre affairé très exemplaire saboté polyglotte globe-trotter ex-fonctionnaire et bon bas rond-de-cuir artiste multidisciplinaire en déplorable préretraite, Roi-Député de Parti Railleur ostracisé, leva ce dimanche 16 septembre son verre de délicieuse eau minérale en l’honneur de vingt ans d’abstinence absolue démontrée à la drogue dure alcool ! N’en déplaise aux susdits.

Et le combat, au début, n’en fut un que durant quelques mois. Puis survint un immense soulagement sous l’assurance intégrée, dépourvue de toute frustration, de se passer définitivement de cet infect poison, rendu vénérable, quasi-incontournable par les intouchables trafiquants de l’opium du peuple et complices institutionnalisés du crime light contre l’humanité.

Anniversaire des vingt ans d’une victoire, succédant à quarante-trois ans d’arrêt total d’héroïne injectée et autres dures pistrouilles illégales, provoquant certes terrible manque, mais si facilement évacuées de l’intention de rechuter, contrairement à l’officiel instrument de crime de guerre économique des pools se faisant des œufs en or grâce à l’empoisonnement des masses : Le tabac !

Fête gâchée, en vérité, par plus d’un paquet de saloperies torraillées, comme quotidiennement depuis 47 ans, qu’un gouvernement déjà crapuleux a piégé un ado sous kyrielle d’incitations à consommer de la mise en danger de sa vie ! À inhaler de la rentable maladie au profit de ridicule fraction de sa pitoyable retraite, s’il avait le malheur de ne crever comme prescrit bien avant.

L’heure est venue pour l’ennemie du peuple, la secte politique pérennisant les plus magistrales supercheries, et le clan des vendus à ses ordres, de réparer publiquement les dégâts ! En compensant financièrement les pertes subies, matérielles et de santé, sous décennies de descente aux enfers sciemment perpétuée, imposée à un Poète contemporain d’utilité publique évidente, par les principaux prévaricateurs passés et présents en Suisse et au sommet de la considération nécessaire, reconnaissance et diffusion littéraire.

Ainsi : Devenez témoins du procès politique d’une époque asservie aux croyances faméliques de cliques à l’envi nuisant aux opposants aux fers-de-lance de l’ignorance, cette engeance au sommet des finances et dettes au service des sévices qu’elle impose sous narcose juridique et médiatique par parasitage de tous avantages !

%%%

À ce jour, les impliqué(e)s persistent en leur calomnieux silence et dégradante indifférence, quant à ce qu’ils restent formellement devoir à l’excellence d’irrité pourfendeur de leur médiocrité !

Sont donc sommés ces lobbyistes égoïstes, gestionnaires des forfaitures sur la Culture et délétères parlementaires, en détestables bandes dépensières, de faire amende honorable !

Et toujours, au passage, invariablement : Sus aux traîtres pliant la berne au point de s’en servir pour garrot du français !

Dûment dès lors se voient congratulés, félicités les honorés faux-cul Confédérés et Français qui se précipiteront au portillon pour honorer, vite décorer qui le mérite, juste avant l’effondrement sous la risée de leur austère édifice visé du vice de l’arbitraire légalisé pour maîtres sourds, traîtres à la Pensée Sensée, censée prévaloir sur le Savoir soit le Pouvoir !

Parlement ? Songe des milices : La Suisse a plu, n’est plus en lice dans la compétition du respect dû à l’individu sous joug de gestion faussée de ses moyens laissés à citoyen blessé sous les suspects aspects et dommages du partage établi par « par trop anoblis » prédateurs néfastes, destructeurs de valeurs humaines, amateurs de bêtes fastes et haine souveraine des têtes les dépassant, à propos fracassants d’authenticité suscitée !

%%%

Tout étendit : Ainsi tournent les vents ronflant, s’envolent écoles à gonflants amassés détenteurs de puanteurs du passé …

En soient régulièrement avertis petits nains abrutis du jardin des nantis vassaux esprits, pris sous les assauts …

Ali GNIOMINY

« Porte raie à la lune »

art.jpg

« Sous bulles pas pâles »

1535134972458.jpg

«  Tournant le dos à l’eau de rose »

IMAG0648_BURST001.jpg

«  Réfléchissant en profondeur

tout en se laissant mener en bateau :

l’Art de Saint-Léonard »

IMAG0993.jpg

Ajouté sur Facebook: - Le tout est de ne traverser l'Art out -

10/08/2018

JUDAS, RÉGNEZ :

MAIS QUEL DOMMAGE QUE VOUS AYEZ RATÉ VOTRE VIE …

… à ne pas me lire, ou si peu ! Et quel tragique effondrement de votre carrière, vous qui faites partie de ces incompétent(s)s notoires chargé(e)s de financement de la Culture, qui n’avez cessé durant des décennies de calomnier l’excellence d’un Auteur primordial pour son époque en perdition, où votre dictature d’incontournables arriéré(e)s plus ou moins corrompus empêche diffusion d’Idées et Solutions au service bienfaiteur de chacun, autant qu’à votre détriment de dénoncé(e)s aux commandes …

… Et par ailleurs, quelle grotesque supercherie que ce discours de Chef d’État responsable fédéral de culture, vantant l’égalité des chances en Suisse, la capacité de compromis de ce pays! Un comble, au vu du mépris systématique démontré, et pire que tout: Se gargarisant de Patrimoine pour tous! Insulte aussi nauséabonde que le titre “Tous les blogs” de la Tribune de Genève, rubrique en laquelle est arbitrairement exclu depuis des années le lien du plus utilement remuant de tous: http://barondecuir.blog.tdg.ch !

Mais quelle tristesse, que vous ayez si bêtement raté le coche! En crachant sur les valeurs qui seules subsisteront après la chute irrémédiable en cours de la coutumière pourriture intellectuelle, vassale du seul profit clanique. Quel drame, puisqu’en Suisse et francophonie en général tout se paie très cher, que ce que va coûter à votre réputation le prix de la dignité que vous avez si longtemps bafouée.

Et quel bonheur pour vous, les milliers de mes fidèles, et corrects magistrats, compréhensifs huissiers et autres vrais humains qui avez déjà réussi votre existence en améliorant votre conscience des réalités du canular “démocratique” en vigueur, à l’aide de ces centaines d’écrits hors-normes!

Pour l’heure, afin que les traîtres concerné(e)s choisissent définitivement leur camp, déloyaux académiciens, frileux mécènes, couards éditeurs, rats d’Institut National, officiels trafiquants de culture sur siège éjectable, afin que leur ignorance ou sursaut d’honnêteté les déclare ou non définitivement hostiles à l’évolution de la Pensée humaine, avant la très grande offensive de l’automne, le cas échéant, contre toutes tromperies institutionnalisées: Arrêt de divertissements, envolées poétiques, sensées Pensées, mystères stéganographiques … sur ce support, pour quelques semaines.

Il suffit d’un seul individu ou organisme parmi eux qui fasse correctement et honorablement son travail, en abolissant l’omerta sectaire maniant l’instrument de torture du recouvrement faussé ad vitam au profit de crapules lobbyistes et parlementaires initiateurs et propriétaires de la LAMAL, de la LP, LPP et de la redistribution discriminante et arbitraire de l’Emploi et des Contributions publiques, il suffit d’un seul décideur sortant du sinistre lot des prédateurs à la Culture et l’Instruction d’utilité publique, pour que cet élu détienne des droits sur publications promis à une progression fulgurante. Car rien ne sera plus simple, pour l’auteur débarrassé des abus de notoires charognards, que de condenser et remanier en œuvres désopilantes à venir les milliers de bons mots et phrases inoubliables figurant sur les dizaines de milliers de pages A4, ne serait-ce que sur ce support ne présentant qu’une fraction de l’œuvre d’une vie d’exception. Ouvrages à venir, alors dépourvus en grande partie ou totalement de légitime rage et piques politiques, bourrés d’irrésistibles nouveautés, et vente de textes pour chansons, sketches, etc …

Et qui sait l’inévitable tapage que feront sur YouTube et/ou sur scène d’aucuns décapants personnages, comme le très humble sage ci-après, Yatsézi Ghoto, gentil pourfendeur de trop stupides sbires et “amis” galeux …

Ali GNIOMINY

yatsési gohto.jpg

IMG_8845.jpg

Cadeau-bonus:

Être juste et savoir se mettre en risque peut d’aventure faire perdre quelques lecteurs, parmi les plus révoltés par la main de fer sur nos libertés, mais pour votre bon bas rond-de-cuir, refusant des invitations sur Facebook pour ne pas atteindre trop vite les 5’000 ami(e)s triés sur le volet, l’obligeant à créer un nouveau compte, ça n’a pas d’importance; Aussi:

RECONNAIS SENS!

Remercier les policiers

Est inhabituel hommage,

C’est dommage et cruel

Car sous bien des aspects

Ils méritent respect;

Si souvent paravents

Qui abritent la population

De frictions

Qui irritent les générations!

Féliciter les précités,

Principalement les éléments

De la Police Municipale

N’est que Justice et bien normal

Quand, riverains du Rhône,

Sages et sereins,

L’on voit la faune qui boit et s’égosille,

Sort son zizi grotesque

Sous nos fenêtres

Presque disparaître!

Constate la débandade

De ses grillades,

La puissance mesurée

De ses musiques d’ambiance

De loin moins délurées, faméliques

Que le rap d’antan, si dégoûtant,

Si détestable, insupportable!

Ce cap franchi sur l’anarchie qui régnait,

Imprégnait nos rideaux

Abîmés par fumées,

Ce fardeau d’incivilités,

D’imbécilités au bord d’eau

S’est allégé

Des déments hurlements

De fripouilles en masse;

Du bruit nos nuits sont soulagées

Grâce aux patrouilles!

...

Nos congratulations

Pour l’amélioration.

bains.jpg

26/07/2018

L'ON N'ABAISSE TIERS !

ASSEZ MATÉ MES TICS ?

Un Poète engagé ?

Vous plaisantez ?

Personne n’engage un Poète !

Ors mis .. Si l’Etat le contracte :

Pour mieux le museler,

Qu’il tracte, sûr, sévère,

Pour « cadeau » sur son dos

Toutes les manières

De fonctionnaires

Écervelés

À haut rang, goûtant

Aux vers qui astiquent haut

Leur peu de flair

Payant et clair !

Un Poète « enragé » ?

Vous en santé et lui qui luit

Sous la nuit d’artifices

À milices

De pendables notables ?

Un Poète « encagé » ?

Et vous vous en vantez ?

 &&&

MITÉE MA TOQUE ?

Eh bien, dégustez:

Champagne : Pas cool ! À flots d’insectes confronté !

Le village vaudois en a gros sur la patate, n’a plus la frite depuis qu’envahi par des nuées de doryphores !

Et Dieu sait combien Champagne convient à la haute Société qui d’or rit fort ! Et de l’appât atroce des besoins d’ici ne se soucie point !

Champagne : Hauts frais t’entubent : Est recul si sots s’y étalent, sur ronds d’elles, ces belles pas tâtées fébriles huiles !

&&&

« Note à benêts : Amitié aux Champagneuses et gneux, innocents de la tournure prise-ci par l’emphase de telles phrases ! »

À Hania … rien à voir :

hania.jpg

Juste pour photo jolie à ficher

en premier sur sot mur !

En bref :

PAIRS…

MUTEZ MASTOC TOC :

Faites la moue,

Réprimés,

La moue rhabille

Code et tenues,

Faites la moue,

Roucoulez

À l’aigrie masse !

Faites la moue,

Réjouis, sévissez

Si partent nerfs

Et tendus

Aux parades

diversifiées !

Faites la moue

Rusé(e)s

Mais comptant dus

De l’extase

À sa base.

&&&

Ceci concocté (à lava vite) par votre bon bas rond-de-cuir, (fonctionnant encore jusqu’à mardi, avant que d’oeuvrer vraiment encore plus merveilleusement au service de la communauté, puisque bénéficiant de maigrelette pré-retraite à cons panser et de possible repos actif un brin plus conséquent), ceci vous étant offert pour cadeau de son anniversaire, par votre fidèle et dévoué à votre thérapie des os pilant titane d’amuseur de penseurs de valeur !

&&&

Bon : L’image sage commune :

« Emmène âgés là où hâte, las, les a laissés tomber » 

IMG-20180701-WA0067.jpg

&&&

Un peu plus loin, les usagers usagés voient rouge, mardi matin : La ligne CFF Bienne-Bâle restant coupée durant trois heures, à cause d’un taureau batifolant sur les rails entre Moutier et Delémont !

Un coup vache des Sangliers contre les Béliers, ça, pour empêcher les paons Prévôtois de se sauver de l’ours dans le Jura !

L’on n’abaisse tiers ! À tort héros !

&&&

Vous reprendrez bien un zeste de stabilisants ?

Au fait, cher Monsieur Junker,

Constatant que lorsqu’elle ne tremble pas trop, la terre de Grèce et d’autres pays de l’Union Européenne est ravagée par des incendies intentionnels faisant des dizaines de carbonisés, principalement en bord de mer, est-il envisagé de restaurer certaines lois ancestrales permettant d’élever des bûchers en place publique et d’y cramer les promoteurs pyromanes ?

À défaut de plébiscite assuré, que diriez-vous qu’en tous pays toute terre brûlée intentionnellement soit déclarée inconstructible pour un siècle ? !!

Voilà qui sauvera(it) la vie à bien des innocents et protégera(it) la nature et l’atmosphère d’une terrible pollution. Contrairement aux bûchers, il est vrai, où la pollution est double avec l’ordure qui se consume.

&&&

 ET MATONS TOC :

Les Jeux d’endettés de la Tribune de Genève :  

macr-jeu.jpg

Bravo! Effectivement il n’y a qu’un seul grand acteur à gauche: Frankenstein, et l’autre cas beau est évidemment Macron !

&&&

AINSI, MATEZ CET AUSTÈRE HONORABLE …

Ali GNIOMINY

Sur FB: Anime allié(e)s

17/07/2018

INEPTE HÉROS D’ACTES HILARANTS ? VOYEZ :

PINSONS CORBEAUX, MÉSANGES!

Faucon effraie bécasse, roitelet, échasse .. qui a busard épervier hérons faisan milan ?

Corbeaux pinsons et laids ailés laissons sans volées ? Bah: Secours aux oies aussi utile qu’à canard en dérive où rats passent, grouillent sur sa dépouille, car nagent !

Autrement gazouillé :

Avez-vous survolé le fait que le cancer genevois du dénigrement des valeurs culturelles et instructives n’est plus seul à déployer ses métastases sur le reste de la Romandie ? Touchant à mort jusqu’au vaudois canard orangé, pourtant déjà si déficient en matière d’intérêts culturels, n’attirant plus que de bien vilains oiseaux.

Ainsi, tirant sur la Culture et l’Information, un nanti Valaisan à gros bras et possible cerveau de linotte décide de se payer un bout du cadavre du “Matin”, pour le faire revivre en une effrayante créature écervelée, excluant toute autre fonction que celle peu sportivement accaparée par le futur “Matin-Sports”.

Sûr qu’il ouvre ainsi la boîte de Pandore de la dominante Presse-papier discriminante au possible, à l’usage exclusif de quelques intéressés et détriment de l’ensemble.

Passionné(e)s, réjouissez-vous: Avec le “Matin-Sports” du friqué footeux empereur Constantin, ne manquez surtout pas de vous abonner au “Matin-Bétons” de Lamarge, au “Matin-Vis & Clous” de la Quincaillerie Vilin, au “Matin-Rognures d’ongles” de la Pédicure Maria .. Et autres sources quotidiennes d’essentielles connaissances.

À savoir : Flairant comme toujours la bonne affaire, les aveuglés de l’Office Fédéral de la Culture, de Pro Helvetia et du ciblé mécénat de la Loterie Romande s’apprêtent à racheter les droits de la dermatologue Sandra Lee, bénéficiant de 4 millions d’abonnés sur YouTube et de la chaîne de télévision TLC pour exposer son art !

Ainsi paraîtra bientôt l’incontournable illustré en papier glacé grand luxe, à déguster durant le petit-déjeuner: “Le Matin-Pustules & Furoncles”!

%%%

Parlant d’intelligences très supérieures: Des chercheurs de l’Institut Salk ont implanté des mini cerveaux humains à des souris! Organes imitant exactement la structure physique et cellulaire d’une version complète du cerveau humain!

Constat sans appel: Les souris ne sont pas devenues plus intelligentes que leurs congénères!

Pour la crème de la crème des scientifiques, l’expérience est détaillée dans le Traité intitulé: “-iïïïkk … Bout de Gruyère.. iïïïkk … y voit souricière .. iïïïkk …-”

%%%

Grosses têtes, toujours: La France championne de foot de l’univers risque fort de provoquer une nouvelle forme de terrorisme pour ces prochains jours.

L’effroyable dilemme intérieur entre la détestation absolue des noirs et beurs et la gloire éternelle de la France, meilleure nation de toutes les dimensions, va surchauffer les quelques neurones restants et provoquer immanquablement l’explosion de quantité de fronts nationalistes et têtes de l’art d’être fanatiques.

%%%

Nonos toujours : Pour services exceptionnels rendus au plus beau pays de la Terre, la légion d’honneur sera décernée à Figaro !

Du fait que nul autre ne rapporte autant et ne court aussi bien après la baballe que le chien du couple Macron !

%%%

De surcroît : Youpie! La prochaine Coupe du Monde de Football achetée par le Qatar se déroulera sans spectateurs, en période scolaire et de tempêtes de sable, et sans fan-zones sous nos latitudes, du 21 novembre au 18 décembre 2022! Dates authentiques. Avec pour slogan: “Vive le sport, mort à la culture!” Et comme mascotte officielle “Lapid ” le joyeux vautour insatiable.

%%%

Brutes épaisses de chez nous, à présent : Ce sera le boxon tant qu’un Cassis clés en main pourra s’autoriser à caviarder lamentablement la situation réelle de la Suisse, établie par une flopée d’experts, jugés trop “gauchistes” par lui et ses maîtres, rapport que présente Doris Leuthard à l’ONU dans le cadre de l’Agenda 2030, dont il ne reste que 26 pages sur 80. Affirmant que chaque individu naît avec les mêmes chances, n’a pas faim, jouit d’une éducation de bonne qualité, préserve admirablement l’environnement, etc …

Du Trump tout craché. Tout va bien, circulez, il n’y a rien à voir. À se demander si le censeur N°1 du pays est également victime de chantage de notre “ami” Russe, l’ayant placé à son poste et sans doute couvert de poupées successives ? Car c’est ainsi que ça se passe chez ces mecs qui donnent hâle de sots l’ayant ce pouvoir de corps rompus à tous abus.

D’ailleurs, s’il existait la moindre logique convenable chez ce genre d’individus, quand un ennemi se déplace en territoire ennemi, que le premier est Américain qui affirme d’emblée que la Chine, la Russie et l’Union européenne sont ses ennemis, qu’est-ce que ces nations, ayant enfin ce crétin à leur portée, attendent pour le coffrer ? D’autant plus que même son camp soulagé ne lèverait certainement pas le petit doigt pour venir récupérer ce dangereux nuisible à la planète entière. Si ce n’est sans doute la filiation politique d’impunis criminels de guerre du passé, fervents adeptes de juteuse neutralité hyperactive.

%%%

Drame de l’ignorance, derechef: Slate.fr nous informe que des savants de Montréal sont parvenus à modifier le spectre des fréquences lumineuses, afin qu’une personne ou un objet devienne invisible, dissimulés sous une vibration hors de perception de l’oeil humain! Pour autant que le dispositif comme le sujet restent immobile!

En fait, il est fort probable que, puisque nous en sommes informés à présent, le projecteur d’invisibilité a été miniaturisé et est utilisé depuis longtemps.

Il est dès lors prudent, pour tous assurés, que d’arpenter plusieurs fois par jour l’appartement en tâtonnant en tous les recoins.

Ainsi, l’appareil ne rend invisible que ce qui est immobile ? À voir ! Bien qu’effectivement, quoi de plus inactifs, figés, immobiles que des Chargé(e)s de financement culturel ? Tellement invisibles et à si faible luminosité que le faisceau dirigé sur elles et eux risque bien de faire dans leur dos disparaître leur Siège.

Mais alors, comment se fait-il que de tels politiciens, et autres gérants de médias errant, puissent encore exceller en l’art scélérat de rendre imperceptible aux yeux humains un très mobile producteur de si visibles valeurs ?

%%%

Voilà, les petits poussins de l’édition prestigieuse, et maires loirs .. à brouets: Il est plus que temps de corriger vos coquilles, de briser vos craintes d’omelettes en secouant vos plumes superficielles sous les ailes de pools ne vous nourrissant que de vers des terrés !

Il est l’heure de laisser filtrer la lumière sous votre coque dont on ne se moque, mais de vous tellement justement ! Car, pour exemple, si puissant que soit l’astre du jour, il ne pénètrera jamais chez des crétins renonçant à ouvrir leurs volets ! Ayant promis allégeance …

Ali GNIOMINY

“Du pro meneur soli atterrent…” 

pro-meneur-sali-à-terre.jpg

“… Car si cruelle est la nature amène…”

loro.jpg

“…Qui nous siffle merveilles sous le nez”

rhone.jpg

“… Et lance modes, us, vivants dits,

détourne marques en vogue,

telle celle qui va s’arracher,

de créateur en douce

descendu de son perchoir :

L’incontournable tong mâchouillée

havaianas.jpg  

Sur Facebook.com/rothjeanmarie : “AIGLE LASSANT ?

28/06/2018

QUI CROQUE US QUI PRIMENT VERS ?

QU’ON NARRE-CI : CE QUE SON NOM BRILLE : …

… Ce que, joyeux, n’est ce drille ennuyeux : Qu’anar si stoïque, magnifique, qui lors tiraille les arguties cyniques, le bémol aux cols chics en bataille ! Car …

Quand l’État bout, fond,

le bouffon du Roi,

ni bêta ni dément,

se doit de bondir

et urgemment

de le refroidir !

Et une fois figé, afin d’éviter trop de rigidité, il est bon d’échauder légèrement ses plus tièdes éléments.

C’est qu’en leur bulle déambulent quidams qui dament le pion à l’opinion sans scrupules, qui pullule et n’inspire que le pire !

Joutez ! Joutez au sec, en vos leurres, avec la Valeur ajoutée qu’agaçants vous souillez, pensant ne vous mouiller !

Sous vos armures joutez, joutez contre l’Art mûr qui montre, sûr, ses grands chevaux ! Joutez cerveaux sur ces canaux, rivières d’exquise matière grise, joutez à vos niveaux, et boutez l’amertume hors coutume de rosses grosses légumes, et hors de tradition leurs punitions de lourds pour plumes éveillées aimant les chatouiller !

Et si roses s’opposent, leurs épines au choc sur leur mine provoquent ecchymoses, si roses sous la tempête ainsi s’explosent les têtes.

Donc, foin de soucis et pensées de nains de jardin, chacun sait lors qui croque us et beau tas nique de qui prime vers !

%%%

Puis brusquement, invariablement : Tombe sur le tapis la perpétuelle extorsion de fonds en bande organisée de la junte auto-protégée à raz de gazon du recouvrement trafiqué.

Petits nains abrutis du jardin des nantis … Soient avertis : Leur haute trahison de suppôts de prévaricateurs assureurs et Conseillers usurpateurs protecteurs d’incohérence culturelle passée et de tromperies fiscales, fraudeurs du bon usage de ressources humaines et autres collabos en matière de volontaire destruction de la vie de l’un ou l’autre des fleurons de la Pensée contemporaine au service exclusif de l’intérêt public : Leur complicité active à un système devenu criminel de harcèlement arbitraire, indigne de la moindre confiance, à l’encontre d’exclu ostracisé en un but politique évident, leur insistance à lui nuire, autant que leur feinte indifférence et silence perpétuels, mépris de ses courriers et œuvres à valeur ajoutée intolérablement dénigrée, seront dûment condamnés. Ne serait-ce encore plus qu’à présent par l’opinion publique internationale, l’intelligentsia non corrompue et la foule prête à s’assembler des victimes de la dictature d’extrême-droite helvétique et hors-frontières, puis nabots condamnés par l’Histoire de l’Art face à ses plus lamentables prédateurs et obscurantistes associés.

Les Suisses et autres, victimes de multiples délits, ne pourront plus contenir longtemps leur écœurement d’avoir été trop longtemps pris pour de dociles imbéciles, et c’est par millions qu’un déclic peut les rassembler contre ce mode de séculaire simulacre gouvernemental les opprimant impunément.

Comme tel fut le cas en France, avec le respectable pair de votre honorable serviteur également Chevalier de l’Ordre du Franc-Rire, Coluche.

Or, Votre Immensité à dorer se refuse encore à actionner cet interrupteur d’abus d’élus, à larguer tous azimuts moult courriers témoignant du fonctionnement destructeur de directions indignes de confiance.

Un Poète, sous un régime de nation respectable, ne devrait pas être forcé à bouleverser le train-train politique, parce que de serviles gratte-papiers ont littéralement droit de vie et de mort, de confort décent ou de ruine fabriqués, de santé laissée ou d’atteintes corporelles et psychiques perpétrées sur les souffre-douleur des maîtres voyous du Privé et judas de l’État.

Ainsi, cette Confédération va-t-elle demeurer encore longtemps un peuple de pitoyables victimes du syndrome de Stockholm, admirant la décadence sociale générée par une indéracinable caste de suprémacistes économiques, dénuée de tous scrupules et dignité quant à ses violations des principes fondamentaux d’équité ? Faut-il le demander de manière plus moderne à l’un de leurs subordonnés ?

Oh, Alinou Berset, tu vas l’effectuer ou non ton boulot, d’imposer enfin le respect dû à celui qui a bien assez étudié et appris à se nourrir seul ? Tu vas le faire correctement estimer, le produit à valeur irréfragable de cet Artiste bienfaiteur que la junte toujours plus richissime, usurpatrice de démocratie directe que tu favorises par feinte indifférence, a rendu effronté ?

Pardon pour l’exemple, Monsieur le Président, de ce qui sinon demeurera une Fédération de cons finis, pour ce vital remue-méninges ! Vous faites ce que pouvez face à ce que décide l’ennemi dominant. Et justement, vous pouvez et devez impérativement faire cesser et réparer le déni de Justice et de Démocratie au pouvoir qui, pour exemple, use et abuse majoritairement depuis des siècles du levier du sexisme et de l’homophobie pour briser l’avenir et la santé de millions d’assujetti(e)s. Forçant les êtres « non-conventionnels » dès la prime enfance, pour éviter d’être trop exclus, à paraître « normaux » en se pliant au mieux aux traditions d’incitation sociale criminelle, soit à l’usage de drogues légales, au profit des industries de la mort tabagique et alcoolique ou médicamenteuse, protégées par l’ennemi N°1 du peuple, la racaille nantie qui l’asservit ainsi, hors et en parlements.

Passons. L’avenir se chargera de déterminer où furent et qui furent les escrocs de la valorisation d’œuvres d’exception, qui s’acharnèrent à nuire à leur époque et nation, en dénigrant par gestion déloyale et abus de position dominante l’excellence de l’un des poètes et philosophes des plus admirables. Sciemment maintenu sous trafic d’empêchements et privations injustifiables, business de la ruine organisée des têtes dépassant, opposantes à d’ordurières pratiques en vigueur, sous le regard condescendant et le pleutre laisser-faire de cupides faux moralistes à simulacres de mécénat, et simili-défenseurs de la Culture et des Droits humains.

Quoi qu’il en soit, n’oublions point que la pieuvre est vraisemblablement d’origine extraterrestre, dont le génome ne correspond à aucun autre représentant du vivant sur Terre, la pieuvre étant d’une intelligence phénoménale qu’elle applique en matière de dissimulation : Mais un pêcheur averti l’ayant débusquée, sans même être nécessairement au faîte de l’intelligence terrestre, peut sous ses piques la vider de sa prestigieuse existence.

Que l’envahisseur suffisant, fort de ses ruses sophistiquées, prenne garde à la vague de révolte humaine de ceux qu’elle considère comme menu fretin, ayant déjà frayé sous toutes les surfaces. Que cette pieuvre relâche de suite sa proie préférée, avant que celle-ci ne lui provoque fatale indigestion.

%%%

Mais sinon, que se passe-t-il ailleurs dans l’immonde ?

Opération Manu poli t’es :

Manu militari, sa Sérénissime Énormité le Sieur Président des Français, sorti de sa piscine où il engouffra ses tartines de caviar au moyen de son service de table à un demi-million, avant de prendre le Falcon pour aller parader devant les gueux, sa Grandeur aide cas dans ce pays d’adolescent nécessitant humiliation publique, en médiatisant outrancièrement l’évènement. Le jeune en question ayant osé l’appeler Manu, tension s’ensuit ! Et Manu hèle l’effronté, en fait tout un film !

Ado mis nez sur son excès de familiarité, dès lors copieusement rudoyé et tutoyé, comme s’ils avaient ensemble gardé les cochons de payeurs !

Le tout passé sur lésé cran sans que le gosse, face à si féroce rosse, ne soit en droit de dire maux, quant à l’image qui se dégage de ce déballage !

Mais qu’attendez-vous, jeune impoli scié, pour envoyer à Manu ce cri de qui la « manne » hue de ce Manu curé ! Pourquoi curé ? Car devenu chanoine prolixe en révérence au pied du pape, autant que vassal de la sacrée Droite !

Au fait, n’auriez-vous, cher ado, suivi un stage à la Tribune de Genève, pour être si malpoli ?

L’influence néfaste subie paraît se condenser précisément en Une du jeudi de solstice d’été, sous le titre : « Bienvenue François » !

Comble de l’outrecuidance ! Vous en conviendrez jeune homme: La moindre pudeur veut, lorsque l’on a fini des études et appris à se nourrir seul, que l’on dise ou écrive : « Bienvenue Monsieur le Chef d’État du Vatican et Pape François » !

%%%

Et ici hélas : Bon an mal an bouché, d’aucun local jongleur d’obsolètes expressions ébaubissant ignares n’est en panne, amassant grands profits, qui persiste en paix (peurs éloignées) à mettre à l’abri moult blanchisseries de ses soutiens de dure Droite.

Et donc : Encore faut-il que tous le sachent, qu’on ne nous le cache sous la guimauve qu’on nous prémâche, qui sent le fauve.

En résulte alentour une ambiance presque aussi silencieuse et gênante à son sujet que lorsqu’il convient de révéler que Genève est condamnée à larguer bientôt entre 640 millions à un milliard par an, pour le chômage de 84'214 frontaliers en potentielle recherche d’emploi sur le canton.

Le business de l’asservissement crapuleux de Confédérés surdoués, l’esclavage moderne par dumping infect que pérennisent certains intouchables au sommet de l’usage immoral des ressources humaines et de la juteuse double-casquette, paraît avoir encore bien de sinistres jours devant lui.

Et dire qu’un Suisse sur vingt-et-un est millionnaire, sans même compter son habitation, et que les 20 autres l’enrichissent de force et contre leur intérêt ! Combien de ces vingt-et-unièmes, pas tous suprémacistes économiques heureusement, disposent de fortune propre, bien gagnée et placée au service du mieux-être de l’ensemble ? En investissant à bon escient, en leur âme et conscience, dans l’avenir de l’Art et de la Pensée humaine ! Plutôt qu’en laissant une bande de nuisibles manipulateurs détruire méthodiquement, décennies après décennies, un indispensable producteur de valeurs essentielles ? Combien parmi ces privilégiés patrons de prétendue moralité, alors soucieux de correcte Justice et Cohésion sociale, sont-ils disposés à solder d’urgence la totalité des exactions au prétendu débit de l’artiste, et à engager les moyens, sans besoin de crowdfunding et forte médiatisation de l’affaire, pour poursuivre au plus haut niveau les responsables premiers des conséquences pénales de l’omerta en question ?

Ah, oui, ô horreur. Aucun puissant ne tient à s’opposer au copinage coutumier, même si sympathisant de Gauche fortunée. Déjà que de tels soumis Conseillers en vigueur n’ont plus le droit d’accepter des cadeaux de plus de 150.-, imaginez à quel point cela pourrait nuire de manière posthume à la probité du regretté respectable correspondant François Mitterrand, à qui l’auteur adressait des poèmes en 1988 et dont l’assurance du concours était si précieuse à cet érudit Chef d’État, si ceux-ci se mettent brusquement à valoir des millions !

%%%

Alors, on les secoue enfin ces TAPIS ?! Qu’ils saisissent au vol que je n’emmerde à la première ou troisième personne que les médiocres, inaptes au prestige de l’écriture la plus difficile, celle du -Je suis- en vrai, -Moi maintenant-, -Rose éclose- sur un champ de narcisses fanant. Fleur à délices singeant balancements risibles d’égos de gogos irascibles.

En Soi, vous voulez du -Vous- qui vous parle, qui vous touche le -Moi- qui se dévoue à sa foi en -Lui- seul et pas -Toi- … Soit ! Vous en aurez à volonté, une fois l’insulte sociale dénoncée correctement réparée. À -Vous-, ce -Moi aussi-, d’y contribuer.

Bref : Foin de déplaisants tris !

Et assez, par ailleurs, de ce sexisme amendant la plaisante dessinatrice d’un clitoris à la craie au Jardin Anglais. Alors que les lieux publics ne sont traditionnellement destinés qu’à la profusion de dessins de bites.

Et question de révision ou non de la loi sur la laïcité, interdisant les signes religieux ostentatoires aux élus:

Il est déterminant que Genève choque une fois pour toutes abondamment ses bien-pensants, allergiques à la mise à nu de leur incohérence, en autorisant vite profusion à divers postes d’instructifs attributs religieux de Saddhus : Exposés en leur séculaire nudité totale !

D’autant plus que ces Saddhus employés attireront à l’évidence la gloire planétaire, quant aux habituels choix et dispendieux achats culturels locaux d’essentiels suppléments urbains de tags de bites !

%%%

Autrement dit : Face aux tyrans, appelons un crachat un crachat :

Dorénavant, au doux pays qui vous laisse chocolat : Contraindre un être à se voiler la face sera puni !

Condamnation terrible, pouvant aller jusqu’à 3'000.- ! Soit presque par soir l’argent de poche d’un gosse de dix ans des Émirats, pour s’amuser aux Fêtes de Genève ! Pauvres gosses, c’est toujours eux qui ramassent.

Donc, contraindre quelqu’un à se voiler est un délit. Et paraît toujours être un crime que d’accomplir son obligation morale et vraiment civique, en contraignant aimablement son prochain à enlever ce qui dissimule son identité réelle et celle de ses bourreaux !

Est donc on ne peut plus légal et nécessaire : Que de forcer à se dévoiler tous les dissimulés de l’opacité politique et financière, les sommer de respecter la nouvelle loi en cessant immédiatement d’empêcher, par leur déguisé racket et camouflées menaces, un indispensable découvreur de faces cachées d’exercer sa justicière vocation, d’obliger les clans de votants masqués à retourner à leur place .. pour assumer leurs choix publiquement et à visage découvert !

De même, il conviendra finalement de retirer le nid qu’absurdes rapaces escamoteurs planquent, en soulevant la couverture des médias :                

Le nid de tromperies « propres » …

Ali GNIOMINY

« À l’amont t’es ? »

Sans titre.jpg

Sur Facebook.com/rothjeanmarie : « VEINARDS-CI SI CALÉS … »

08/06/2018

SOUS DES NIDS DE JUSTICE À DÉVOTS TOURMENTEURS!

La quérulence mène à démence si ce qu’on clame, que l’on réclame, est sans constance ni consistance ! Si l’on s’encage à bout de nerfs en des dommages imaginaires, et lors des torts inexistants !

Le quérulent n’a pour talent que de tenter pêle-mêle d’inventer des souffrances, abjections à réparation … en souffrance : irréelles !

Le quérulent, les bras ballants, exige sans prodiges ce dont il est privé : Ce don d’arriver pile à prouver la véracité de ce qu’il a couvé : Le bilan désolant des conséquences suscitées par nécessité imposée, exposé sans scandale, sans Une, à une arrosée maltraitance sociale organisée !

%%%

Mais passons et délassons enlacé(e)s lassé(e)s sous soucis !

Ci après : Avis d’emblée à la multitude de groupies de votre bon bas rond-de-cuir :

Cessez donc de prétendre, quand vous likez ceci, de dire que vous cliquez sur « J’aime » la page de votre « ami(e) » ! Non ! Pas de touche « Love » ! Et le « Like » signifie « J’apprécie », nuance !

Pléthore d’ « Amour » fait du tort alentour ! À toutes sauces fait en effet qu’on s’en gausse !

Ainsi, groupies voleuses amourachées de mes berceuses, dès qu’agacé décidément je sors, cessez de m’arracher du corps mes vêtements de truculent pas quérulent ! Juste rutilant « ami » mis hagard sans égards à l’écart, par avares clans à bitures raclant sur la Culture !

La quérulence officielle est « tout miel tout silence » ! Mélasse en place, à goût d’égout des combines, qui dégouline éhontée toujours du même côté ! La quérulence d’Autorités est quintessence d’austérité !

Bref, l’on ne peut exiger d’un singe debout qu’il vive indéfiniment comme un hippopotame couvert de boue !

Donc : Laissez vite à l’élite agacée sa place et son espace, cessez de la pousser à vous glacer le dos car chargé(e)s du fardeau de tous les maux !

%%%

Voilà voilà, et vous ça va toujours ? Un petit casse-tête bien local qui fait mal, vous supportez ? Le PAV dans l’amarre !

Parlons ainsi de ce futur parc à bétail immobilier Praille-Acacias-Vernets ! 230 hectares sur lesquels la Droite voulait ériger une City, bourrée de cafards informatiques contribuant à accentuer la crise du logement avec notre fric amarré LPP, CPEG etc. Et l’on apprend que le PAV servira à répartition de l’habitat entre les LUP, DDP, HBM,PPE. L’on prend une aspirine et supporte encore la douleur issue de la malice des spéculateurs du NON ayant tenté d’offrir au Grand Conseil le voyage de rêve d’une privatisation du secteur. L’on vomit son aspirine et libère son ADN citoyenne par un petit OUI. CQFD.

%%%

Larcins, encore: « Vols en retard à Cointrin : Les créneaux à éviter ! »

Entre 12h et 19h, le vol n’arrive pas à atteindre sa moyenne habituelle. Les pickpockets repus sont bien moins performants après midi : Inutile à ces heures-là de laisser ostensiblement dépasser de votre poche arrière votre porte-monnaie vide, pour déclarer une fortune à votre assurance !

Et côté vols par astuce ? Terrible, vous cliquez deux fois sur une même destination envisagée et la différence de prix vous indique le montant de l’extorsion à déclarer qui vous est dérobé !

Mais par chance pour vous le secteur vol de données, lui, est ouvert 24h/24 !

%%%

Septième ciel orageux, en effet : Notons que la troisième épouse de Donald a bonne mine, nie tous soucis de santé durant ses vingt-cinq jours d’absence du logis du Dingo pique-sous mi-quérulent mi-dictateur ! Mais l’âne nie toute brouille entre elle, fille de l’Est ayant joué la fille du vent qui fuit, et lui : Le Big Beauf d’Amérique !

Il ne s’agissait lors que d’une banale opération chirurgicale ayant pris près d’un mois. Due au fait insoutenable qu’elle en avait plein les reins !

L’on compatit. Et soyons droits, gentils gens titillant ayants droit !

%%%

Or, à l’heure où ceci se compose, la NASA dévoile la surprise au monde entier : Une révélation primordiale au sujet de Mars, nous assure-t-on. Certes, va paraître désuet le présent paragraphe une fois le monde mis au courant, mais chacun pour l’instant de laisser aller son imagination :

À l’évidence, il s’agit de la preuve d’une animation extraterrestre susceptible d’être associable à de la vie, du fait qu’il semblerait, bien que cela reste à prouver, qu’un mouvement fait tourner des planètes autour de leur étoile. Du moins de l’avis du stagiaire remplaçant qui doit refiler l’info aux médias.

Alors que chacun sait bien que le secret de la NASA est la découverte sur la planète rouge d’un douteux barbu tout vert martien, entouré de légions de verts chérubins tout nus jouant de la harpe ! Nous l’assurent hétéroclites prosélytes ! Mais le doute demeure ! Et dans le doute la NASA annule toutes missions futures sur une planète si peu convenable.

Non, aucune nouvelle, il faut croire qu’un bout du décor martien était trop visible sur l’écran. Silence, ils retournent !

Ah, voilà, ça y est ! Nous en sommes bouleversés ! Après six ans de trifouillage de Mars, le moment est historique, la révélation incroyablement inattendue : "Il y a peut-être eu de la vie sur la planète ou peut-être pas" ! Comment se remettre de pareille émotion ?!

%%%

À cet effet:

° Espace prioritaire exclusivement

réservé à l’Art Mature ! °

«  Allumé, l’affreux ? Oui,

mais tout sauf cul-cul que ce clan-là !»

allume.jpg

« Ô rage ! Jet, cheminée, et à la Pointe

joué l’Art en contre ! »

IMAG0260.jpg

(Avec grande fête aquatique du Théâtre du Loup, Passerelle du Bois de la Bâtie

à 18h58  ce soir, soit dit en passant et par pure sympathie artistique)

Photo prise depuis le viaduc où passent à présent des trains de voyageurs remplaçant les wagons-bombes au chlore du chinois Syngenta, qui ne circulent plus, quotidiennement, qu’une seule fois par Genève-Cornavin sur le trajet entre France et Valais ! les CFF ayant abandonné le détour par la Praille. Les 115'998 habitants du périmètre libéré, si longtemps menacés de mort, en sont reconnaissants et tentent à présent d’éviter au possible le secteur de Cornavin.

%%%

Et le comble est que l’on nous annonce que ces orages à répétition, illustrés par l’œuvre photographique précédente, sont dus à une dépression sur l’Espagne ! N’importe quoi !

Quel Espagnol peut stupidement être déprimé parce que Rajoy a été viré par un socialiste ? Ou parce que les médias francophones se permettent d’écrire Raroy ? Non : Croyez-en Jean-Majie Joth s’il vous affirme qu’en revanche la tempête qui tourne sur l’Italie et s’apprête à forcer nos frontières, elle, génère une sacrée dépression.

Le bon côté est que d’ici peu les villes suisses compteront une pizzeria tous les cinq mètres. Vu l’afflux massif constant de Transalpins fuyant la tragédie politique néoberlusconnienne en vigueur. Italiens de retour, reprenant le bail des myriades de Portugais retournant vivre mieux chez eux !

Mais, en y pensant bien, vrai que les Espagnols n’ont pas de quoi faire la fête. La mer Adriatique et la mer Ionienne étant par trop surveillées, l’Italie préférera sans nul doute larguer ses grappes de migrants au large de la Sardaigne en direction de la Costa Blanca espagnole.

%%%

Ainsi, soyons lucides : L’effroyable retour en force du fascisme à nos frontières et pas seulement bat son plein. Il y en a même sous la coupe de Tamedia qui prennent leurs désirs pour des réalités !

La preuve ? Au sein du survivant canard genevois, qui s’apprête à se rendre aux obsèques du petit Matin (qui a coulé, ses plumes ne parvenant plus à retenir le liquide) et à pleurer les espoirs trucidés de Garcia Lorca, d’Aragon et Ferrat, sachant que plus jamais : « Un jour viendra, couleur d’orange … ». Excepté si la quarantaine de journalistes salement remerciés transmettent leur offre de services à votre auteur très ferré, afin de l’aider à lancer la version papier du nouveau Journal « La Nuit », dont la ligne éditoriale traite ici depuis des lustres de l’opacité entretenue par la plus sombre racaille en col blanc du pays.

Publication d’autant plus indispensable que sévit à en vomir l’infect bâillon teuton étranglant notre Romandie. Sus aux traîtres pliant la berne au point de s’en servir pour garrot du français.

%%%

Apprenons plus distinctement à observer ce qui cogite sous certains casques cloutés : Ainsi nous apprend-t-on, en toute amitié, que notre brave Manuel est tombé au plus bas, en vendant son âme à l’abominable National-Socialisme !

tornare.jpg

Mais tout n’est pas perdu, certains signes semblent démontrer qu’il retournera bien vite dans la résistance, vu que pour la photo il a déjà remonté sa mèche et rasé la petite moustache carrée ...

Heil, l’ami du même camp ! Et désolé si ce gag sent un peu le gaz au National si peu socialiste ! Mais un Roi-Député de Parti Railleur qui se respecte, et c’est bien le seul, se devait de relever l’acte manqué du sbire ayant tourné ainsi l’encadré.

Quoi qu'il en soit : Rien ne se perd rien ne se crée sous joug pervers d’aryens secrets !

%%%

Soit dit en aparté gentil : Il se peut d’aventure qu’un stupide malentendu créant un vide entre correspondants, s’étant précédemment peu lus, permette aux « belligérants » de se mieux découvrir par publications interposées, parcourues en le but premier de débusquer quelque connerie à relever : Et que l’on finisse par apprécier les quatre vérités de l’autre cerveau dit haut que l’on traitait de tout immobile, lié !

Chez les mastodontes seuls les imbéciles n’ont pas de trompe !

Ni de défenses contre l’opinion …

Ali GNIOMINY

« Vase en paix »

1996708955.jpg

Sur Facebook : « LÉSER CRIS RESTE ! »

29/05/2018

TOUT SALE HÈRE MÉRITE-LÀ BEURRE !

Mon amie la lune :

Donne-nous des thunes !

Mon copain soleil :

Du pain, de l’oseille !

Mon pote l’océan :

La cote, céans !

Ma copine la mer !

Une (p).. mine de fer !

***

Ainsi, mieux vaut railler que dérailler, car qui déraille est rayé, souillé, à terre, prié de brailler ou de rouiller à s’en faire !

&&&

Mais, tout de même : Actif toute une vie durant pour finir au rang d’assisté de force ? Pour un passif arbitraire faisant force de loi délétère au service de l’usure de ressources ? Pillé sous d’erronées données privées souillées, travailler invectivé durant son existence, se dépenser sans récompense ?

Que passe si misérable, si basse politique obscure de la malice et d’imposture de minables pique-fric suisses ! Que la Justice fasse son office !

&&&

Parlant d’ardus concepts d’ineptes vendus : Goûtons aux nouvelles délices de notre beau langage :

Une fashionista queer et geek de globish, friande de liker et adepte de cosplay largue parfois le replay d’e-sport sur le darknet et ses paquets de bits pour chevaucher son hoverboard.

Et apprécions combien le français fut mol, hier !

&&&

Il en est, par ailleurs, qui abusent de dures tournures, ainsi qu’en l’orangé Canard laquais, surnageant aux confins malfamés de la banlieue riveraine du lac de Genève : Où tout se joue sur le sublime minable !

Ainsi, pour la proche visite du pape  exclusivement en la capitale de Romandie: Que franc soit le propos et clairs les objectifs, en titrant : « Les croyants genevois sont aux anges ».

Manière d’insinuer subrepticement : « Et les autres aux démons » !

&&&

Fidélité aux principes religieux, encore : «  Pédophilie : Démission en bloc des Cardinaux et Évêques Chiliens »

Et tout indique qu’ils faisaient trinquer leurs jeunes victimes :

Cardinal : À l’amitié ! … Et plus si détente.

&&&

Coïncidence : Le susdit « Canard orangé » et la stroumpfette « Julie » du bout du lac, traitent simultanément le grave sujet des enfants « toxiques » ! Sans jamais proposer d’efficace solution au problème.

Alors qu’il suffirait, pour faire coup double, de revenir à la coutume de livraison pour dégustation aux susdits religieux de ces gosses devenus toxiques, pour qu’ils en crèvent !

&&&

Comment ça, mordant ? En tout cas jamais dans de la miniature :

Autre mesure du temps due à ce qu’est quête d’informations policières :

David Scott, élu Néo-Zélandais présumé frotteur a été condamné à la mesure juridique de son pénis. La plaignante assurant que l’« objet » frotté contre son dos mesurait entre 10 et 12 centimètres !

Tout un procès pour si peu !

Où va-t-on si l’on n’ose plus même, pour en-cas, transporter une chipolata dans sa poche ?

La néo-Justice Néo-Zélandaise a découvert d’emblée que David Scott n’était ni Congolais (17,93cm), ni Sud-Coréen (9,66cm) ! Un progrès. Reste aux magistrats à disséquer le prévenu, afin de déterminer s’il est ou non muni de l’appareillage interne permettant érections à volonté à l’aide d’une télécommande activement recherchée. Ce qui ferait tomber encore plus son seul alibi.

Bien fait ! Si ce Scott se coltine des étourdies fauchées … par le vice … ayant oublié un tampon dans leur poche arrière ! Qu’il soit pendu !

Avec tous les profs « pédophiles » pour non distribution de bonnes notes à petits anges, ou intègres prêtres, médecins, secouristes refusant de leur filer du pognon ! Car présomption d’innocence à sens unique encense encore pléthore d’impudiques victimes du fric fracassant autres huis. Clos est le sujet. Tabou le petit bout de vérité sur d’inverses abus aussi : Il y eut la manne, hier, et la manière de demain veut que jeux de mains ne soient plus que de vilains !

À ce rythme tous duos adultes dénoncés ou pris en flagrant délit de drague de l’un ou l’autre des belligérants seront bientôt passés par les armes ! Oui, les pervers frotteurs sévissent, mais de grâce n’ayez plus trop de crises cardiaques ou de nerfs, d’insurmontables traumatismes dès que, compressé(e) en un bus brinquebalant, vous sentez d’aventure grandir l’honneur qu’un mâle fait à vos contours !

Ou, pour exemple vécu, la main de splendide fille incidemment coincée durablement sur sensible croissant point de l’anatomie de votre dévoué, par un brutal accident d’appontage de ferryboat sans autre gravité. Que des centaines de passagers paniqués nous bloquant contre la porte endommagée, jusqu’à l’effrayant rugissement autoritaire de l’auteur qui imposa calme et silence instantané ! Sublime paradoxe en cet instant de grâce, d’improbable intime proximité avec une poupée de rêve : Le risque écarté, faut-il espérer l’ouverture rapide de l’écoutille défoncée par les secours ? Ou que dure … (Mais, relisez vite vos classiques, c’est environ quelque part bien plus loin, et plus encore, que figure parmi tant d’autres cet authentique récit autobiographique). Bref, n’est pas nécessairement abominable toute tentative de contact volontaire ou non avec son prochain.

Lors : N’est-il abusif que d’encombrer les Tribunaux avec regain de semi-abus sans autre maltraitance, menaces ou violence, pour du bête touche-touche plus ou moins désagréable en transports, susceptible de punir bien assez le libidineux si sa victime hurle et/ou parvient à lui balancer deux claques.

En direction d’enfants, d’accord, poursuites engagées d’office, mais avec étude approfondie de la psychologie de l’adolescence, et malheureusement aussi d’une partie de ces gosses dans le besoin sur tous continents, qui harcèlent et provoquent véritablement le « touriste » par d’obscènes gestes et propositions sans équivoque. La vérité de ce dont on ne peut plus ni ne doit plus douter n’est pas nécessairement toujours très convenable, entre qui au final est effectivement toujours la vraie victime, mais aussi qui des deux est parfois le plus victime d’incitation à l’immoralité.

&&&

L’on ne plaisante pas avec des faits si graves, d’accord. Tout abuseur doit impérativement être privé même d’avocat du diable. D’autant plus qu’il y a de tout en matière de pervers, et comportements bizarres ou carrément irrationnels : Voyez : L’Évêque de Coire dépose plainte pénale contre un prêtre soupçonné de délit contre l’intégrité sexuelle d’une personne adulte ! Monstrueux : Un adulte ! La tradition fout le camp !

&&&

Pour intermède :

Nul besoin de rappeler aux fidèles de ma Majestuosité combien je hais le plagiat, chacun de mes mots, chacune de mes phrases pouvant être vérifiés sur tous moteurs de recherche, rien ici n’est copié, tout surgit de l’intérieur le moins influencé possible, chaque gag chaque quatrain chaque déduction, mais il arrive obligatoirement que d’autres y aient à mon insu pensé auparavant, aient à leur manière traité le sujet ou jeu de mots. Les lois de l’humour, de la caricature et parodie ont une commune attraction, de même que l’actualité est génératrice de courants ressentis par nombre de créateurs à la même époque, sachant instinctivement qu’il faut traiter plutôt de ceci que de cela, en des styles se juxtaposant souvent sans que ce ne soit volontaire. Bref, très exceptionnellement, je vous offre la traduction et légère adaptation pour plus de compréhension, de deux blagues venues du Brésil, en espérant que vous ne les connaissiez pas … trop … :

Le pape débarque à Sao-Paulo, très en retard et pressé. Il y a eu malentendu avec l’avion, son équipe est partie sur un autre vol et arrivera plus tard. Il doit absolument arriver à l’heure à une réunion d’Église. Il saute dans un taxi et dit au conducteur de foncer à tout prix. Le chauffeur pas chauffard ne dépasse pas les 80km/h. Sa Sainteté s’impatiente : « Mais allez-y, pressez sur le champignon, de grâce ». L’homme lui explique que s’il dépasse la vitesse autorisée son permis lui sera retiré, que c’est son gagne-pain, etc.

Le pape lui file quelques billets et prend sa place. Il roule à 150km/h dans la ville, et c’est le barrage de police !

Voyant de qui il s’agit, le policier hésite à verbaliser, ne sait que faire, il appelle son chef : … «  Patron, je viens d’arrêter un VIP, que dois-je faire » … « Quel VIP, un député ? » … « Non, plus important ! » … « Un gouverneur ? » … « Non, beaucoup plus important ! » … « Le Président ?? » … « Non, encore plus important ! » … « Le pape alors ??? » … « Non, lui ce n’est que son chauffeur ! »

Et : Une dame bien mise souhaite acheter un perroquet et s’amourache de l’un de ceux-ci au magasin. Le vendeur la prévient : « Il n’a qu’un seul défaut, il appartenait avant à la propriétaire d’un bordel, et il a parfois des mots assez crus » … Peu importe, dit la dame, qui l’achète et l’installe dans son salon.

À peine qu’elle revient de la cuisine, le perroquet fait : «  Maison neuve, maquerelle neuve » … Arrive la fille de la dame. Le perroquet se fend d’un « Maison neuve, maquerelle neuve,  pute neuve »… Puis entre le mari, et l’on entend « « Maison neuve, maquerelle neuve,  pute neuve, client pareil » !

&&&

Un bon remède contre le rire intempestif ? Moins de 170 jours jusqu’à ce que l’usurpateur de gouvernement américain actionne des sanctions contre la Suisse, si celle-ci persiste à commercer avec l’Iran.

Choix cornélien pour nos girouettes : Se passer de quelques épices et tissus ou de Google, Facebook, etc …

Bah. Facile à deviner : Civilisation dictatoriale pour système totalitaire, à tout prendre, la page Erreur http 404 sera autrement plus jolie sur le net Iranien, ou la toile russe ou chinoise !

&&&

Plus sereinement : Le Salon Passion-Nature à Martigny veut ouvrir le dialogue entre les antispécistes et les chasseurs.

Hautement instructif pour les enfants. Amenez-les à ce divertissant entretien servant à débattre à bâtons rompus et se fendre la gueule entre casseurs et tueurs.

&&&

Puis, s’il reste quelque chose de vos rejetons, guidez-les vers le saigneur, en l’église réformée de Sargans. Qui attire moult croyants sur son immense balançoire, ou autour du boulodrome de son jardin des générations, où les gens rient et se sentent bien, entrant ainsi en contact avec l’Evangile !

Principalement sur le clou du spectacle : En s’élançant depuis le clocher de l’église sur le toboggan géant !

Priant que celui-ci n’ait été fourgué à vil prix par le constructeur du Summerslide de Prilly, toboggan peu catholique ayant déjà fait des dizaines de blessés.

Autrement dit : Laissez venir à moi les petits enflés.

&&&

Dieu merci, il existe encore du divertissement. Car s’il faut compter sur la télévision … Aussi ennuyeuse qu’une course de formule I sans épouvantable et dégoulinant accident tant attendu ! Et aussi triste qu’une équipe ayant le hockey l’empêchant systématiquement de terminer sa phase.

Et le pire de tout est un mariage à l’anglaise qui file la toile qui traîne, traîne, dispense charitablement de travail les sujets nettoyeurs, mariage entre une jolie "parjure » ayant jadis à autrui déjà promis fidélité pour le meilleur et pour le pire jusqu’à ce que la mort les sépare, et un petit prince moutonnant.

Et c’est là généralement que la sainte ex huppée rit, mais rien ne se passe. L’autre ex n’apparaît pas, fou furieux, à l’ultime minute pour s’opposer à l’union ! Personne ne se flingue après la musique d’enterrement au violoncelle ayant suivi l’échange d’alliances, ni à la vue de la robe noire de la fausse Victoria !

L’horreur ! Tout ça pour ça ? Une élégante chute de reins que Dieu n’a faite en glaise, alors que la Terre entière s’attendait à du sensationnel, à une chute autrement croustillante, de l’action, du vibrant ! Mais rien, aucun rebondissement ! La mariée ne hurle pas d’obscénités en ne déchirant pas même sa robe, qui ne cache aucune ceinture d’explosifs. Le bide.

C’est d’un mièvre ces mariages princiers … D’autant plus si Sa Majesté fane, berne ses sujets …

&&&

Clowneries, encore :

À bien y regarder, ce qui ridiculise irrémédiablement la Culture contemporaine, principalement en Suisse, est le zèle de ses découvreurs de tas de lents !

Qui dédient toujours tout à d’insipides petits nouveaux mais jamais rien pour les intrépides grands anciens.

C’est à peine si le rikiki Prix de la « Genève reconnaissante (et masochiste) » est en grands cirages de pompes décerné à l’excellent camarade Jean Ziegler, auteur de « La Suisse lave plus blanc », « Retournez les fusils », etc …

Sans doute un cadeau de Genève à qui de méritoire, exceptionnellement offert en l’honneur de l’intronisation du compétent et sympathique Monsieur Apothéloz, à qui revient la gestion de la Culture genevoise.

Mais Thierry l’affront ne pourra que difficilement faire réparer : Des dégâts provoqués par l’ignorance de précédentes Directions culturelles. Sous peine d’être accusé de favoritisme entre individus ouverts d’esprit et véritablement au service du public !

Et pareil pour le bon Maître Poggia, chargé à présent de réviser tous C.V et fonctionnements défectueux de ressources humaines, comme de superviser les Offices de Poursuites inhumaines, débordés par les truanderies d’assureurs prédateurs et autres douteux « créanciers » juges et partie.

Tâche d’autant plus ardue en un potentat où la tonitruante suprématie arbitrale PLR succède à l'indifférente suprématie arbitrale PLR succédant à l’arrogante suprématie arbitrale Radicale, succédant à … Tiens, aucune officielle indication trouvée sur les Présidences de Droite du Conseil d’État précédant le Segond règne des dieux du jacobinisme outrancier … La perpétuation genevoise de l’autocratie radicale serait-elle si honteuse qu’il faut la cacher ?

Bref : Les Finances à exigences intolérables à sens unique passent évidemment en austère portefeuille PLR, l’ex-responsable de Droite de l’usage des sous d’assujettis est viré au calvaire des transports de Droite, le Vert M. Hodgers conserve ses platebandes, et inutile de dépenser de l’encre pour ce qui reste de si rétréci.

En vérité : Il est de méritées punitions bien cruelles. Voyez par ailleurs la souffrance d’un Président PLR (va de soi) de Grand-Conseil, condamné à un an d’interdiction d’intervenir dans les débats qu’il arbitre, alors que si coutumier d’exhiber son humanisme exacerbé de penseur influenceur du genre aux mains de rentable escamotage de primordiales réalités. Quelle tragédie.

Et de surcroît, châtiment collectif pour l’ensemble de ce Grand Conseil, condamné à mettre fin à la double casquette, ou cumul du mandat de député(e) avec celui de membre de Conseil d’administration d’une Institution de droit public ! Soit extermination du juteux conflit d’intérêts. Dramatique ! À présent que le mal est fait depuis si longtemps.

Mais réjouissons-nous: Plus d'Instruction Publique à présent! Fini! Que de la Formation pour Jeunes; À léser les aînés trop instruits du temps où la Culture et Instruction allaient encore plus ou moins de pair! Aux dépens de l'Enseignement.

Et plus d’Économie! Les austères maniaques d'économies en ont fait l'économie, ou plutôt l'ont brisée en morceaux afin de tripler la rentable confusion administrative entre employés, patrons et État!

Quant aux policiers, ceux-ci fulminent contre les irrégularités liées à leur Fonds de Prévoyance! En gros, leur Fonds de retraite qui fond fond fond comme tous ses semblables finira évidemment par avoir gain de cause: Du fait qu'en pareil temps de crise il est indécent qu'un agent de police méritant puisse faire de vieux os!

&&&

Élevons-nous prestement hors de portée de telles dictatures travesties:

Avec mes congratulations à mon cher pas con pair champion aux échecs (à niveau légèrement supérieur) Gary Kasparov, jouant en blitz à plomber le grand roc américain par une mémorable mise en échec, sous le coup de : « Trump a davantage de connexions russes que l’Aeroflot » !

Honte aux rois totalement cons vaincus tardant à se coucher !

&&&

Question bêtes de circonstance: Concours : Quels prénoms pour les trois oursons du zoo de Servion ?

Vu le sort que leur réservent habituellement en Suisse leurs captifs parents : « Côtelette », « Steak » et « Entrecôte » !

&&&

Ainsi s’additionnaient les joyeux paragraphes de l’œuvre monumentale. Et tout à ma nourricière fonction d’exploité fonctionnaire par incorrect État, en ce jeudi passé, je reçois un courriel à 07h01 m’invitant à rejoindre sur Linkedln mon bien-aîné excellent ami éditeur évoluant parmi les plus hautes sphères en la matière.

Trop occupé le jour durant, je remets le contact à plus tard, et à 19h55 ce grand Monsieur, qui me nomma Président d’Association éditoriale en compagnie de personnages de renom, Association n’ayant pu évoluer comme souhaité du fait de la maladie survenue de son mentor, à 19h55 ce jeudi notre regretté proche ami s’en allait rejoindre Celui en lequel il refusait de croire naïvement.

Il m’avait fraternellement déroulé le tapis rouge, que j’ai renoncé à fouler, par trop soucieux d’indépendance et liberté d’expression. S’était semble-t-il attiré des remontrances de confrères stupéfaits par mes connaissances dès le plus jeune âge de leur domaine d’étude de l’amélioration de soi et du dévouement à autrui.

Puissants craignant vraisemblablement que, critiquant tellement certaines politiques du secret, je n’en dévoile quelques ficelles que mon vieil ami aurait pu me confier. Stupide manque de confiance en moi de leur part, et en ce vénérable proche qui, me ressemblant beaucoup en ce sens, savait très parfaitement ne trahir à aucun prix le moindre détail dont sa fonction, sa vocation, son engagement et promesse de fidélité lui interdisent divulgation, à quiconque d’extérieur au domaine d’action nécessitant discrétion absolue.

Alors que pour ma part ma mémoire visuelle emmagasina 32 ans de connaissances quant aux données très intimes de dizaines de milliers de personnes de tous rangs, dont quantité de proches et gens connus qui, pour certains, m’ont fait bien du mal. Alors qu’une alerte lancée à leur sujet, un détail d’importance révélé, les détruirait politiquement, matériellement et socialement à coup sûr.

Mais ce serait la pire abjection pour moi, que de trahir mes principes et la confiance en mon silence de qui me l’accorda, que de lâcher la moindre bribe de ce qui n’a pas à l’être à l’attention de certains ou de l’ensemble.

C’est ma fierté et raison de vivre, mon talent principal que de rester celui qui fut et demeure le confident muet, sûr et irréprochable d’une kyrielle de filles et de copains.

Ainsi, nul ne sait ni le jour ni l’heure

où il faut répondre à un au-revoir.

Pardon mon ami, mais l’essentiel n’est-il tout ce qu’on a ri ensemble? S’est sermonnés aimablement quand je taquinais tes fréquentations, en osant plus ou moins plaisanter sur la réalité d’une forme abjecte d'esclavage par servitude pour dettes en Suisse?

Le principal n’est-il qu’on a de concert revu Paris, que tu gardas le perroquet lors de nos pérégrinations, que nous nous sommes entraidés au possible face à l’adversité? Que tu me confias, d’un coup, tout l’entier de ton métier, fonda sur mes capacités d’inaccessibles espoirs qui nous firent malgré tout convenablement avancer sur notre distinct destin?

Résonnent encore nos jeux de tests de culture générale et Belles-Lettres, nos compétitions de plus ou moins bons mots trouvés ou citations connues, nos tergiversations interminables en matière d’édition, à l’évidence prête à publications .. mais tu voulais encore plus et mieux, l’approche de la perfection, de ce qui déplace automatiquement les foules, attire irrésistiblement par des détails ripolinés, ce petit plus insaisissable qui fait bander la ménagère comme le lecteur! Sois-en pardonné et remercié.

Ciao Nico et à un de ces jours, en ce domaine du Grand Architecte préfigurant Celui à qui l’on ne croit pas.

N’en déplaise …

Ali GNIOMINY

°°°°°°°

Fragile est la frontière entre hilarité …

ilheus 252.jpg

… et tristesse …

plage.jpg

… Mais mieux vaut s’allier le riant soleil que la triste pluie qui le précède et lui succède.

La vie continue et ravit, quand l’humour hérité est aussi cri d’amour à l’humanité!

°°°°°°°

P.S. Humour gris: “Exit” innove avec ses suicides assistés en plein-air. Les candidats à une mort rapide sont serviablement poussés au pied de l’arbre en automne, lors de la chute des feuilles.

1.jpg

P.S. bis : Remerciements renouvelés aux sommités de la Pléiade, m’ayant adressé leur traditionnel présent annuel. Même si Jean-Marie Roth ne figure toujours pas entre Ronsard et feu mon également regretté excellent homologue homonyme Philip Roth.

Pléiade en l'occurrence autorisée à renoncer à mettre Philip entre parenthèses, comme précédemment demandé, devant l’imminente répétition de mon patronyme en son prochain catalogue.

pleiade2018.jpg

 Sur Facebook: "LES SOUS ? HAIS !"

12/05/2018

QUE L’APPEAU ÉTHIQUE SERVE À GAY RIRE !

Scandaleux ! Intolérable ! Six parmi les sept Conseillers d’État de Genève sont présumé(e)s hétérosexuel(les)s !

Et l’on parle d’équilibre des forces ? Alors que n’existe toujours aucune norme pénale contre la discrimination basée sur l’orientation sexuelle ! Et que ce Conseil est depuis si longtemps sommé par le bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche d’éradiquer mondialement l’homophobie en une ou deux générations !

En contraignant le Département de l’Instruction Publique à enseigner dès le plus jeune âge la normalité et nécessité de l’homosexualité freinant utilement la démographie inconsidérée, par naturel fonctionnement cérébral inné, lié au taux d’acide glutamique pour neurotransmetteur hormonal ! Comme le démontrent les études sur la mouche à merde, si proche en la matière à l’humain, et la prédisposition gravée en l’aire préoptique humaine et animale, en ce qui concerne les découvertes du spécialiste en neuroendocrinologie du comportement, le Dr Jacques Balthazart « Biologie de l’homosexualité » !

Inadmissible, n’est-ce pas ? Six personnes normales et la septième pareillement ! Et pas une seule, jusque là, pour rétablir le Droit et la Justice au vu des avancées scientifiques et détriment enfin du sectarisme avilissant ?

Sept décideurs et deux incluses, souhaitant vraiment égalité de traitement et fin de la torture du déni forcé d’identité sexuelle, qui incita l’auteur alors ado à paraître homme convenablement en fumant moult cigarettes et +, et à laisser volontairement couler sa bonne moyenne scolaire, redoubler une année pour parvenir après moult crises de nerfs, sans pouvoir en expliquer la raison à quiconque, à être assis à côté de l’être aimé en le plus grand secret ; En la proche époque barbare où la bisexualité de « malade déviant » vous brisait si facilement en l’horreur psychiatrique de Bellelay. Ghetto de certaine gouvernance Bernoise de basse extraction, à crimes restant impunis sinon perpétués et conséquente réparation due.

Sept Personnages d’ici s’inscriront donc ou non dans l’Histoire ! En fonction du traitement à venir imposé à local authentique bienfaiteur à messages tus ou enfin relayés !

Sept utiles élu(e)s, n’en doutons pas ! Au point que pour l’un d’eux, répétons-le, n’en déplaise à ses fringants amis à Abu Dhabi, il eut suffi qu’il devienne Pierrette pour avoir toutes ses chances au plan fédéral. Et au vu de l’importance capitale de l’enjeu :

Preuve est faite, par son refus, qu’aucune modification intentionnelle n’est possible, du taux de glutamate et de la structure de l’aire préoptique d’un individu de naissance affublé d’hétérosexualité ! CQFD !

Sept Sages salué(e)s désireront ou non rétablir le bon ordre en matière culturelle, juridique et sociale en général. À faire. À suivre !

%%%

Suite incontournable :

Au pays de Kanaan, indéracinable Chargé de culture futur maire de Genève, a germé l’idée d’édiles dealers de sang de la terre, d’implanter une vigne sur la Treille ! L’attrait y étant irrésistible.

De petits ceps, cependant, pour petit symbole d’ivresse d’élus foulant aux pieds le juteux fruit de nos terres communes !

Mais, congratulations ! Symbole adéquat, contre vents et marées ! La Genève des faux-monnayeurs de l’estimation des Valeurs culturelles se devait d’avoir sa vigne d’enfarinés !

%%%

D’autant plus qu’ignobles jaillirent, du vignoble de vigneron sans doute rond, ravagé par l’abus de son produit : Des lignes déplacées sur le fil de commentaires du déçu Luc, tombé de sky en waters, triste centriste PDC non crétin, comme il en existe certains, que réconfortait simultanément votre bas rond-de-cuir de quelques hauts mots aimables.

Votre auteur à dorer qui en eut la berlue, n’en crut ses abîmés yeux : Le vieil hurluberlu larguait en deux mots tout le fond de stupidité propre à certaine Droite locale toute-puissante, l’exposition de préjugés lamentables mêlés d’ignorance fatale associant homosexualité à pédophilie, en se plaignant de l’élu comblant le trou de Luc en le Conseil d’État.

Vieil amateur de vin pas devin la moindre, n’ayant prédit la portée de son ivresse. Réalisant après coup et reconnaissant la bêtise de tel intolérable spontané premier jet, s’en excusant au possible. Alors qu’assailli de partout avec une incroyable virulence, jusque sous appels à boycott des vins de son fils.

Et tous médias et consterné(e)s soudain de surfer sur la vague, s’indignant comme attendu et convenu d’avance des mots inacceptables du premier imbécile tombé dans le piège pour l’exemple. Tant mieux, certes, ça aide aussi à combattre le fléau, mais gare à l’indigestion des masses ! Quinze films sur l’homosexualité à Cannes, Festival branché tous azimuts contre les abus « secrets de polichinelle » du passé ! Tous feux braqués sur les juteux aveux d’abominables mains aux fesses subies et traumatisants coming out plus ou moins de pacotille.

Gare ! Car à trop vouloir bien faire tout d’un coup, la moooode a vite atteint son déclin ! C’est principalement en appliquant la solution fournie en début de cet écrit que s’estompera puis disparaîtra l’homophobie, point en hurlant à tout-va légitime victimisation !

Devenant douteuse lorsque celle-ci permet d’autres abus manifestes, ainsi qu’abusés deviennent souvent abuseurs, avec pour bouclier en permanence levé la souffrance subie ! Soit contre-attaque assurée face à toutes critiques, injustes ou pertinentes. Veillons à ce que très bientôt ne finisse au goulag toute personne ayant osé se gausser stupidement ou non du sacré féminisme, du lobby LGBT ou ayant écrit quelque part le mot « juif », ce détonateur réglé pour enclencher l’alerte rouge en moult étages de féroces avocats. Laissons aux arriérés du monde entier un peu de temps pour encaisser le choc, l’incontournable bouleversement actuel de leur sens du respect d’autrui !

Voyez: Dernièrement un jeune Sénégalais en prison en France a été torturé une nuit entière par ses codétenus, parce qu’il avait consulté des vidéos gay sur un smartphone. Et observez qu’en ville, de plus en plus de garçons s’embrassent ostensiblement. Réalisez-vous l’effroyable paradoxe, l’enfer auquel sont confrontés les gens normaux d’Afrique, à attirance pour le même sexe, condamnés à mort ou pire s’ils dévoilent leurs naturelles tendances en leur pays ? Qui arrivent ici, au « paradis », pleinement autorisés à draguer l’un de leurs pareils et tenter de trouver l’âme-sœur, relativement protégés par des Autorités politiques et religieuses autrement plus évoluées qu’en l’impitoyable nation les ayant conchiés! Étrangers « différents » ne pouvant imaginer qu’au « Paradis » aussi subsistent encore d’orduriers résidus de la tare homophobe, et y étant brusquement confrontés. De quoi perdre la raison sous traumatisme absolu. Pensez-y !

Allons-nous vainement persister à taper du poing indigné contre le tank homophobe, sexiste ou xénophobe, d’individus et d’indignes gouvernements, devons-nous continuer à commercer avec eux les yeux fermés ? Ou allons-nous enfin paralyser leur criminel comportement à la base, en l’enfance éveillée nourrie de normalité et d’égalité de droits entre préférences hormonales utilement diversifiées ?

%%%

En fait : Certes, nous contraignent à paraître le croire les marchands de Lois et receleurs de Foi, mais ne serions-nous donc pas tous si égaux que ça ? Entre serviles imbéciles et pervertis soumis, austères faux-frères et racaille de taille, canailles en bande aux commandes et gentils petits assujettis, exploités, maltraités sous de bêtes, malhonnêtes déviations de Constitutions au bénéfice de la malice ésotérique d’opaques cliques qui claquent le fric, produit d’autrui ?

Et si nous étions tous égaux, existerait encore l’absurdité des sempiternelles mesures impopulaires ? Impopulaires car systématiquement au profit d’un petit nombre et détriment du peuple ! Vu que si ces décisions étaient populaires, elles le seraient au bénéfice de chacun, hormis le susdit petit groupe de nantis abuseurs mécontents pour diminution de ses inavouables intérêts privés.

Et combien populaire peut être le fait de sortir de la pauvreté 540 millions de personnes ? Simplement en luttant contre la corruption favorisée par l’opacité persistante en Suisse, quant aux sommes payées aux États étrangers par des sociétés comme Glencore, Vitol ou Mercuria. Alors que la révision du droit de la société anonyme prévoit d’exempter ce secteur de l’article anticorruption. Ce pourquoi Swissaid saisit le Conseil national par pétition. À voir si ça lui sera égal que de découvrir l’ampleur des méfaits provoqués par le droit de soustraire des fonds incontrôlés en secret protégé.

%%%

Parlant encore d’abus très en vogue : L’on comprend mieux à présent pourquoi le confrère Poète Bob Dylan n’a rien dit, l’an passé, quand par erreur il a reçu le Prix Nobel de Littérature poétique qui devait m’être destiné … Et a mis si longtemps à aller le chercher ! C’était pour mieux me protéger.

Quel courage et don de soi, d’avoir fini par se rendre en la gueule du loup pour se faire remettre à ma place la prestigieuse promotion-canapé Nobel. Mais de là à abuser de ma patience au point de m’obliger ainsi à attendre jusqu’à 2019, que l’éviction des vicieux permette une plus juste appréciation de cette com’ mitée des plus hautes qualités littéraires ?! Ce n’est plus très Nobel ni poétique, mais il eût mieux fallu que le sympathique Bob, au lieu d’hésiter si longtemps quant à me dispenser de passer à la casserole « littéraire poétique», qu’il serre les fesses d’emblée et laisse pisser le mouton.

%%%

Grands méchants loups, derechef : Un amateur d’activités paranormales achète pour 28'000 dollars, afin de l’exposer dans son « musée hanté » de Las Vegas, la dernière statue encore entière de la série des cinq effigies apparues en août 2016 dans les rues de villes américaines, de « L’empereur n’a pas de couilles » représentant l’abominable Trump nu, bedonnant et à minuscule virilité.

Sûr ! Cet arrière-train, fente omnipotente, vaut tous rictus squelettiques, sorcières jaillissant et mygales frôlant cheveux, en matière d’épouvante hantant les joueurs visiteurs aimant se faire peur à Las Vegas.

Pôôvre Trump ! D’autant plus si l’amateur de paranormal est plein de copains mexicains et latinos en général. L’érection de ce monument ne va pas tarder à être lardée de microscopiques aiguilles !

%%%

Gênante et mal placée, pareillement : À Porrentruy, une cigogne fait son nid sur une grue. La Loi interdit de détruire un tel nid. La location d’une grue coûte 5'000.- par mois à l’entrepreneur, jusqu’à l’envol des cigogneaux ! Le cas de dire que la bête lui fit un enfant dans le dos !

%%%

Il n’est jamais plaisant, en vérité, que de subir l’immobilité de grues, comme d’être forcé à acculer au pied du mur d’incompétents Conseils nous ayant par trop fort niqué. Sous incohérente politique sociale et surtout culturelle, à soutiens accrus en exclusive direction de jeunes formatés semi-artistes, alors que potes en tas commencent à peine à réaliser à quel point il est urgent de disposer du droit d’être soi à tout âge ! Toute dignité enfin restituée.

Ainsi, pour exemple, histoire entre autre de vite entrer en la catégorie des grands écrivains ayant rendu hommage à leur mère : En partie minée par l’excommunication subie (pour avoir marié un protestant, poussé à bout par les injustices suisses le tuant il y a 40 ans, ne serait-ce que par la faillite d’un ténor du Barreau genevois ayant pratiquement ruiné cet inventeur) et souffrante re-catholisée à l’ultime minute, s’en allait il y a 34 ans ma génitrice. Qui aurait eu 90 ans ce 9 mai.

Et voudrait à coup sûr que son enfant, ayant traversé 40 ans de désert genevois en proie aux hyènes pleureuses du dépouillement faussé, dispose enfin de Paix, de Justice et d’acceptable confort largement mérités. C’est donc ce 9 mai 2018 que le Ministère Public est finalement chargé par lettre recommandée de protéger mes droits et rétablir l’ordre, quant à l’omerta me frappant indiscutablement et les atteintes à mon intégrité par l’industrie du recouvrement arbitraire, et le dédain des prévaricateurs financiers de la culture, sciemment engendrant interminable servitude taboue nuisant fondamentalement à l’intérêt général.

Pour les besoins de l’enquête j’évite d’approfondir ici ma démarche, mais vous êtes témoins sur ce support de l’incroyable patience dont j’ai fait preuve, de mes multiples demandes de médiation, arrangement à l’amiable, restées systématiquement méprisées par les concerné(e)s. Qui devront répondre à présent des conséquences de leurs décisions, et réparer les torts et dommages causés.

Que celles et ceux qui sont payés pour cultiver la population, par une Culture aidant à la libération, l’ouverture d’esprit évolutive indispensable au mieux-être de l’humain, que celles et ceux-là paient à présent ce qu’ils devaient et doivent à l’exemplaire précurseur porteur de trésors de joie et de saines réflexions, et lui restituent la visibilité dont ils/elles l’ont si longtemps privé.

Et alors : Réjouissons-nous du futur de la présente œuvre d’art, exempte bientôt de piques fort acérées contre les traditionnelles provocations étatiques en voie d’extinction. Plus que du rire poétique, pour les heureux bénéficiaires de ces lignes régulières sur http://barondecuir.blog.tdg.ch et mes actuels 4'767 « suiveurs » sur Facebook. Autrement dit, de manière moins fantaisiste, mes actuels 4,7 lecteurs autorisés par F.B. et la T.d.G. à me lire, le 0,7 étant bien évidemment de Droite dure.

Et même si tel est le cas, peu me chaut la réelle quantité de jouisseurs de mes shows littéraires, chacune de ces personnes bénéficiant déjà d’une vision plus élargie de la réalité d’inacceptable condition de vie imposée à un exemplaire surdoué, floué en la ville des banques de son pays opprimé sous la rigidité de jacobinisme de branques. Alors que celui ou celle-là passé(e) par ces écrits, même d’un simple survol, en reste plus avisé(e), amélioré(e) car modifiant d’emblée d’obsolètes convictions en réalisme équilibré, convainquant.

Qui me lit, pieux ou prou, jette son oreiller de paresse, mis mat, lassé(e) par le jeu courageux des histoires d’enjeux et déboires, mais se repose en ce qu’il ose enfin défier, démystifier le drôle de rôle des avachi(e)s à se taire sous délétères hiérarchies … de jadis ! Pardi. Conserve espoir qu’on serve à voir à grande échelle bandes si belles de phrases de base, à fermes termes même, et dignes envolées dansant auréolées de signes de bon-sens ensemençant l’évidence.

Assez de leurs leurres et rires sales ! Alors que le rire de l’Homme est Propre !

Imperméable …

Ali GNIOMINY

° Bref : Légers hauts liés ont, pairs, dus à régler à « appeau » au lit°

IMG_2769.jpg

P.S. Dire que nos souvenirs sont faussés par le classement qu’en fait notre cerveau est très exagéré : Nombre de souvenirs, à peu de détails près, témoins de l’époque à l’appui, restent très précis, tels ceux évoqués-ci en l’œuvre d’une vie. Mais certains souvenirs ne faussent-ils la mémoire collective … et compagnie à la Mémoire ?

Une amnésie frapperait-elle l’Histoire ? Qui se souvient encore de ces 60 millions d’européens réfugiés sur d’autres continents entre 1939 et 1945 ? Que l’on voit ci-dessous débarquer en Afrique du Nord ?

IMAG0248.jpg

Et Bonne Fête à toutes les mamans,

gaies ou pas assez!

 

C.f sur Facebook.com/rothjeanmarie: « À la lie »

29/04/2018

DES COMBLÉS & DES AS SANS BLÉ !

Or, hérésie, se déroule en pâle expo et quasi indifférence des foules, ce que votre très ferré Roi-Député du Parti Railleur a eu la délicieuse méchanceté de nommer le « Salon de la pollution littéraire linéaire ».

Ce pourquoi il prie nombre d’excellents confrères s’y exposant de lui pardonner si irrésistible allergie, à l’excès de culs-bénis chargés de commandes littéraires, subsides, communication et prestigieux Prix remis à bon escient.

Celles et ceux qui, pour la 32ème fois, se font donc du blé alors qu’ils mériteraient un pain.

Au fait, avez-vous observé qu’en l’épi, centre de la céréale, sont géométriquement disposés 32 grains, coiffés par un 33ème au sommet ?

Allez savoir si, l’an prochain, votre bonne pâte de bas rond-de-cuir et ficelles à mie .. amies, ne tirera le pain de la bouche en fauchant leur blé sous les pieds aux croissants et tartes petits copains qui tant dégustent ?

%%%

D’autant plus que, par neuro-imagerie, des chercheurs Genevois découvrent que la zone cervicale permettant de se projeter dans l’avenir dysfonctionne, reste inactive chez les gens qualifiés d’égoïstes! Ce qui signifie que la réalité virtuelle devrait permettre de rapprocher l’humain des conséquences de ses actes !

De là à en déduire, tant de preuves à l’appui, que ces handicapés de la zone altruiste se projettent en permanence dans le passé, dans les champs primitifs ne visant qu’à stocker par greniers entiers le blé glané sur le terrain d’autrui, il n’y a qu’appâts à affranchir !

Il en résulte que, d’ici peu, l’examen obligatoire par neuro-imagerie du cerveau de la totalité des politiciens, banquiers, assureurs, soit fabricants de paupérisation, simili-mécènes et autres râpes aux commandes, cet examen de compétences justifiera pleinement l’obligation sociale de leur retirer l’impunité, immunité et droit d’exercer leur profession; Fonction usurpée, au vu de l’excès d’égoïsme constaté et absence de vision des conséquences générées par leur malformation pour les générations futures.

Voilà qui promet un merveilleux, très prochain, redressement de la défaillante redistribution des richesses produites par sueur et mérites de l’ensemble des traditionnels lésés assujettis.

Aussi, dépêchez-vous d’apporter bienfaisant remède à votre invalidante zone d’égoïsme, afin d’en alléger les dégâts en neuro-imagerie!

Conservez ainsi une bonne chance de passer l’égo-examen  dans la moyenne acceptable! Couvrez vite d’or et d’honneurs mérités le gentil rebouteux excellent conseiller thérapeutique généreux vous ayant-ci permis de sauver l’avenir, que commencez à peine à entrevoir.

%%%

Mais foin de soucis de blé : Parlons eaux_ayant à l’envi en elles la Vie si belle dédiée à arroser et rosée et buée distribuer :

Juste encore  : Qu’on fit dense :

L’État mine ! Et piste styles, accords, rôles ; Dégoutant : Pète allégresse de poètes allumés déroutants qui s’empressent à pester, à humer ailleurs meilleures odeurs sur desseins testés en essaims. Cependant :

Là n’est pâle la question : C’est que sec le Printemps débutant, de tout nu revenu s’habille de vie, entrouvre chrysalides, recouvre troncs humides de mousses et pousses et fleurs !

D’ailleurs voici l’heure de se dévouer à l’avouer : Arums et azalées, crocus colchiques et edelweiss, perce-neige géraniums rhododendrons orchidées, dipladénias et pétunias, œillets pensées lotus iris, tulipes tournesols primevères et fuchsias, lilas dahlias camélias et glycines, pâquerettes marguerites renoncules et glaïeuls, immortelles mimosas roses boutons d’or et magnolias, muguet jonquilles jasmin narcisses … Sont incontestablement ma fleur préférée !

%%%

Mais défilent les printemps sur cette vache de nation sacrée qui mine ancrés qui ruminent, ignore à tort le bœuf cas Roth, et toujours et encore invective les locomotives et tient les wagons pour Parangons.

%%%

Enfin … : Sûr qu’une courtoisie, pour fantaisie sur titres de pitres mouillés, vous aidera à gazouiller :

« Marre des cartables trop lourds ! »

Pauvres filles, effectivement ! Déjà que sont si lourds les secrets au collège de Saussure ! …

%%%

« Minous piégés par les flammes ! »

Ah, ces journalistes et leur besoin de sensation ! Certes, le violeur avait le feu au cul, mais de là à publier un pareil titre … 

%%%

« L’an dernier 237 ratés militaires

qui n’avaient pas explosé ont été détruits ! »

Autrement dit : L’armée ne badine plus avec les mauvais militaires qui ne se rebellent pas : Elle les détruit et ne garde plus que les serviles fortes têtes. Souhaitons que ce nouveau mode de choix portera de meilleurs kakis.

%%%

Il se prétend que la Russie pratique un piratage intensif des serveurs d’occident, en les inondant de fausses informations !

Et voici qu’en Argovie une dame est griffée par un rapace et attrape la peste du lièvre ! Provoquée par la mortelle bactérie nommée comme par hasard « Francisella Tularensis », dont la traduction approximative doit signifier « Français, tu l’as dans le.. », bactérie qui pourrait être utilisée comme arme biologique … !

Aussi, méfions-nous un chouia des faucons, même si l’antidote radicale est en cours de préparation, du fait qu’Il n’y aura bientôt plus d’oiseaux !

Allez, quoi, ce n’est qu’un gag de stupides alcoolos à la vodka, pas de quoi s’affoler. Malgré la mort suspecte de plusieurs rapaces suivis par les chercheurs de la station ornithologique suisse, dont un milan de plus vient d’être découvert empoisonné ! … Les analyses finiront bien par nous indiquer si ce fut par la peste du rat Syrien ou celle du lapin des steppes …

%%%

Toute ma profonde sympathie est lors exprimée à mon malheureux confrère Jurassien Thierry Meury pour la terrible tragédie qui le frappe. Lui, devenant employé de sa tête de Turc principale, ce toxique dictateur médiatique qui vient de s’offrir entre autre le GHI en lequel l’humoriste s’exprim(ait)e. Pôôvre Thierry, quel destin, si longtemps victime d’oppression à la mode bernoise pour à présent subir la zurichoise. L’horreur.

En effet, l’agraire milliardaire trafiquant de chimie et d’opaques influences, constatant que la secte UDC genevoise était en voie d’extinction, n’a pas mis deux jours pour s’acheter le gratuit (oui oui, c’est l’intelligence UDC, ça ne se paie que ce qui est donné mais ne donne jamais à ce qui paie vraiment) pour s’offrir un créneau de plus de diffusion de la bêtise de Droite dure au bout du lac et à Lausanne.

Enfin, relativisons. Finalement, dans le climat médiatique actuel, ce sera un soulagement d’avoir le Blocher UDC-News du mercredi pour changer du Maudet PLR-Quotidien.

Organes de presse si tronquée …

Ali GNIOMINY

… "Méritant pour droit d’honneurs des photoz obscènes ":

IMG_2504.jpg

… « De qui, par trop tombé dans le panneau, rama » …

IMG_2391.jpg

… « Tel l’enfant que tentent de déséquilibrer les gars laids »

IMAG1168.jpg

13/04/2018

SOUS MIS À DÉSORDRE ?

Tollés récurrents cognés : Dès qu’ordres de mater renient théories pacifistes censées enseigner pragmatisme et charisme aux baigné(e)s sous violence employé(e)s de la Force à retorses entorses noyées sous silence !

Nos sous mis en confiance en l’assurance de policière protection en fonction, de fières factions en action guerrière au service de nous : Patrons sans ronds de Moralité, habilités à débiter l’Art des réalités rares en tranches lisses que manches ne saisissent ! Nous, souveraine nation de pions à la peine !

Mater horribles est admissible ! Mais cibler ma terre n’est pas affaire ! Et ça suffit, dévie défis, défait des faits et gestes, empeste le pleutre plus que le neutre mais permet à l’envi survie. Mater sans échecs d’un coup sec de fou à cheval entre deux tours en l’arène des haines lasse populace souveraine : Mater en rencontre opposants remontés contre l’iniquité d’éhontés osant en tête nous berner, gouverner vers tempêtes : Mater gâtés par la nature, purs produits du terroir à asseoir, fruits fantastiques d’utilité publique : Mater sans égards égare l’embusquée truquée majorité dépitée, mais mater sans respect ne se repaît que des quignons de l’Opinion !

Sous : Mises, et : Des ordres ! Actuelles valeurs poubelles et leurres d’humains en chœur tueurs de lendemain !

&&&

Foin de sidération de conciliant …

Traitons donc d’aucuns pervers jets de sujets divers :

Sévères critiques au sujet de l’école de police genevoise de Savatan !

Afin que la transmission des délits constatés parvienne assez vite à leur indéracinable et hyper-médiatique hiérarchie PLR très au-dessus des lois, nos apprentis-gabelous apprendront à faire remonter l’information en effectuant la longue marche :

Leysin, Bex, Sils, Savatan !

&&&

La « Taxe ordures » plombe les petits commerçants !

En contrepartie, la taxe Or dur, elle, est nickel pour le gros business des taxes ordurières !

&&&

Hommage-ci au disparu confrère poète Higelin, qui réussit l’exploit incroyable de faire apprécier « Champagne … » à un irréprochable abstinent.

&&&

Ah ! Comment éviter d’être gauche, quand on a le bon droit de son côté dans une civilisation où tout va de travers ?

Que nos centres d’intérêt sont vecteurs d’évolution face à des cercles d’esprits biaisés, sans solutions, prenant la tangente ?

&&&

Guéguerres là : Hic !

Ah : Vendre dits, très à la mode, est fort commode et sans paliers entre reliés, mais de là à hâter qu’athées fussent par déprimés gugusses primés … ?

Et donc ailleurs, au cœur de France se balance un gracile danseur entre les jupes de sa professeure, qui caresse en sa danse du catho à outrance, accomplit son job sans un pli en étau au service de milices homophobes.

Espérons qu’il ne glisse encore plus, ne saute et ne finisse par s’empêtrer aussi au fond du trou Fillon.

&&&

Bien plus haut : Des cerveaux de la recherche désactivent bêtement les nuisances de l’allèle ApoE4 et hop : Les lésions Alzheimer sont effacées et les cellules cérébrales se régénèrent illico !

Drame ! Qui donc pourra encore oublier les horreurs actuelles ?

&&&

Et au fait : Amis savants : Il existe ou non ce ravageur Influenza-virus A sous-type H2N3, de cette grippe qui, paraît-il, décime le Brésil ? Ainsi que le relatent moult médias généralement si bâillonnés? Wikipédia explique que oui, alors que le site du Ministère de la Santé brésilienne affirme qu’il s’agit d’une fake new de plus?

Or, de qui se moque-t-on ? Lequel des deux organismes va-t-il se faire moucher ?

&&&

À part ça : Courage, camarade Lula ! La véritable majorité brésilienne ne tardera pas à avoir et faire valoir le même point de vue que toi actuellement : Observant la corruption où elle se trouve réellement : Derrière le Barreau !

&&&

Presque aussi inquiétant que de découvrir ici que l’effrayée NZZ elle-même qualifie un élu UDC de ma natale cité opprimée : Élu lugubre promis à national destin, de : « Nouvel ennemi public N°1 de l’État » !

De surcroît affublé du nom d’Escargot en teuton, à l’image du personnage freinant odieusement l’affranchissement de Moutier de la Berne froissée l’étouffant ; Prévôté ayant dûment voté de rejoindre le Jura libéré. Vote validé par l’Office fédéral de la Justice mais en proie encore à sept douteux recours en cours, dont aucun sur le plan pénal, étant cependant parvenus à rendre caduque la date de 2021 pour acter si légitime émancipation ! Honte aux mauvais pairs dentus, loups à heurts.

Courage : La bave de l’escargot n’atteindra pas longtemps nos blancs cols et combes.

&&&

Ainsi, les dictateurs milliardaires opposés tentent de pérenniser leur pouvoir usurpé en se menaçant réciproquement de frappes militaires par dessus nos têtes sans importance pour eux. L’usage d’armes chimiques restant publiquement intolérable autant que difficilement prouvable, le scénario le plus vraisemblable consiste à ce que la Russie s’éloigne de certains sites syriens précis, choisis en accord avec l’Amérique qui les bombardera ostensiblement. Russie quittant ces zones de production de saloperies chimiques en les transportant certainement ailleurs. Et tout le monde sera satisfait.

Ainsi, les footballeurs et spectateurs de la communauté internationale qui participeront au Mundial 2018 en Russie, n’auront plus de risque de se faire raser la tête à leur retour au pays, pour collaboration avec l’ennemi.

&&&

Autre intéressante déduction logique, par ailleurs : Les archéologues ont la preuve que les riches Romains disposaient de frigos antiques, leur permettant de conserver les denrées périssables dans de grandes fosses, où étaient stockées des tonnes de glace et de neige amenées d’Albanie en hiver, et préservées en été grâce à différentes couches de paille !

Réfléchissons. Amener de la neige sur plus de 1'800 kilomètres d’Albanie jusqu’à Rome, à une bonne moyenne de 15km/h prend donc 120 heures, soit cinq jours et cinq nuits au minimum, dans des conditions hivernales. Ce qui implique deux possibilités : Soit remonter toute l’ancienne Yougoslavie et descendre la plupart de la botte Italienne, avec des chars de neige et de glace en train de fondre. Soit traverser l’Adriatique démontée en galères. Imaginez l’horreur et les souffrances vécues pour des frigos de cossus.

Quoi qu’il en soit, preuve est faite que l’Albanie inondait déjà ses voisins en neige tueuse.

&&&

Enfin, soyons invariablement bon : Ce sera certes paradoxal venant de la part d’agnostique tendance athée : Mais l’attristent ces églises si vides ! Alors qu’un brave pape fait tant d’efforts pour libérer la chrétienté et plus si entente du carcan des antiques tromperies instaurées par parasites du religieux !

Soit : Que François me pardonne de le tenter : Mais, qu’attend-t-il pour rédiger une bulle sur l’Amour à porter à l’ensemble du Vivant, en laquelle il soit stipulé que l’unique moyen de chrétiennement faire resplendir ses plantes vertes est de les arroser à l’eau bénite ?!

Garanti efficace ! Conseil offert gracieusement ! Mais si sa Sainteté, à l’instar de l’actuel Dalaï Lama jadis, souhaite bénir l’auteur en aparté, c’est d’accord. Ou sinon, un garde suisse ou l’autre en congé sera toujours le bienvenu pour prendre un café chez votre désintéressé très ferré Roi-Député du Parti Railleur. Même si sa sacoche ne contient pour cadeau de remerciement qu’une petite dizaine d’actions de la banque du Vatican !

Généralement larguées …

Ali GNIOMINY

En attendant : « Allez : Au pas ! Radis ! … »

7.jpg

«  … Et relevez la tête, ô pairs roquets ! »

IMG_8307.jpg

Sur Facebook par obligation, au vu de la minable censure opérée par partiaux médiateurs sur le référencement de l'Oeuvre d'Art http://barondecuir.blog.tdg.ch : " OR DONNÉ OÙ ?" ...

01/04/2018

POULS À SONDER, MESURER …

Prenez le pouls de l’opinion publique, et vous constaterez à quel point les adultes ne mesurent plus le stress qu’ils subissent de la part de leurs ados et plus jeunes encore, quand ceux-ci se baladent avec leur musique de singes à fond la caisse de résonance de baffle portative!

Par chance, la science vient au secours des assourdis. En effet, grâce aux extraordinaires propriétés de la silice, du bête sable ne coûtant rien, capable à présent, et c’est authentique, de remplacer les coûteux métaux rares composant les obsolètes microprocesseurs, grâce au remaniement atomique opéré permettant de démultiplier les puces électroniques, de matière à stocker des quantités phénoménales de données sur une cellule microscopique: Grâce à la silice le silence est retrouvé à coup sûr.

En effet, à la pointe de la recherche démangeait les chercheurs le moyen de réduire, voire annihiler, toutes nuisances sonores liées à ces diffuseurs d’horreurs musicales. Aussi, partant du constat qu’il est notoire que les gosses ne sont que des bandes de pouilleux, surgit l’idée de génie de miniaturiser à l’extrême tous diffuseurs de sons, tout en leur conservant le même volume, la puissance infernale initiale, mais dirigée vers le bas, vers l’intérieur de la boîte crânienne et non plus retentissant à l’extérieur, et d’implanter cette microscopique puce-baffle sur des poux.

Qui, s’incrustant comme de coutume dans la tignasse de nos chères têtes plus ou moins blondes, pourra diffuser sans gêne pour l’entourage toutes les cacophonies à la mode, par vibration des pattes et mandibules ancrées sous la peau. Il suffira alors à l’ado de se gratter ici ou là pour changer de play-list.

Enchantés du quantique ayant permis tel prodige, les vendeurs de CD-Rom, à Fribourg par exemple et en France, ont pris de l’avance et vous verrez proliférer ces puces sur poux dans tous les rayons.

Parents n’hésitez plus, protégez vos oreilles et faites plaisir à tout le monde en offrant vite à vos rejetons leur premier pou à sons!

&&&

Parlant de microcosme: Les Transports Publics Genevois sont à féliciter pour leur sens des affaires et la sympathique aide offerte aux Hôpitaux, grâce au micro-bus 35 allant de l’hôpital de Beau-Séjour à Sainte-Clotilde en passant par l’Hôpital cantonal, la Maternité, la Pédiatrie, …

Ainsi, à coup sûr, à l’arrêt Hôpital Cantonal, en l’absence de tout abribus, vous patienterez tremblant(e) et détrempé(e) en compagnie d’une dizaines de personnes à mobilité restreinte, terrorisées à l’idée qu’une fois que le petit 35 arrivera, après ses 5-7 minutes de retard habituel, tous ne puissent y pénétrer. Auquel cas, certains hargneux ne manqueront de férocement gagner leur siège à coup de cannes sur les concurrents.

Se pointe, ruisselant, le rikiki 35. Bondé évidemment. Mais le bétail malade n’a qu’à se serrer au maximum, culs à hauteur de visage. Le choléra au fond de préférence, les pouilleux sourdingues le plus loin possible, à deux mètres du chauffeur,

les foules de grippés invitées à éternuer autant que possible, et c’est parti. Arrêt maternité: L’incontournable maman ébaubie avec sa poussette pour jumeaux: Trop mignon: Tout le cheptel pestiféré s’écrase encore plus. Arrêt proche de Pédiatrie-Ophtalmologie, une canne blanche, un môme hurlant, un autre prêt à vomir … Et allez, plus on est de fous plus on s’écrase. Deux freinages brusques et trois bousculades internes plus loin: Aux Augustins: Deux pas sages et quelque descendent, de même qu’une jambe paraissant dûment recassée. Millimètres libérés, immédiatement repris par un déambulateur, une matrone obèse, un malotru punk odorant …

Et c’est ainsi de quart d’heure en quart d’heure puis de demi-heure en demi-heure chaque jour. Promiscuité entraînant joli lot d’énervements et râles garantis.

Questionnée sur son hypothétique contrat de livraisons de patients avec les HUG, la Direction des TPG précise que les bénéfices issus de resquilleurs sont malheureusement en forte baisse, ceux-ci renonçant de plus en plus à affronter les terribles épreuves du transport genevois. Il est donc impossible d’ajouter un second minibus, ou de remplacer cet engin par un véhicule de taille correcte, adaptée au flux croissant de passagers de la ligne en question. À très patients sortant des Hôpitaux et grâce à ce 35 y retournant sans délai.

Cependant, reconnaissant un léger inconfort subi par d’aucuns acariâtres grabataires nuisant au juteux timing établi, les TPG concèdent l’installation d’une galerie sur le toit de la camionnette. Sur laquelle attacher les asthmatiques et claustrophobes. En compagnie de brûlants de fièvre à rafraîchir. Et de longues sangles à l’arrière serviront à amarrer les patients en rééducation de la médecine du sport, qui courront largement aussi vite que ne se déplace cette roulante boîte à sardines.

Mais allons, ne poissons plus que nécessaire l’image du Siège des TPG du miel de nos louanges, et espérons que des mesures de poids sont déjà prises pour remédier à cet état de fèces dû au freinage intempestif du nombre de resquilleurs, par trop délicats.

%%%

Et au fait? En ce joli dimanche de Pâques, que faites-vous donc à lire des conneries? Sortez donc, amenez vos petits pouilleux au pied du Bois de la Bâtie. Où s’est considérablement agrandi le parc animalier, jusque dans les fleuves! Là où le Rhône et l’Arve fusionnent sans vergogne au vu de tous!

Un spectacle exceptionnel vous y attend: Des dizaines de lamentins broutant les alluvions, un troupeau de grosses vaches marines regardant passer les barges à ordures, lamentins semblant se lamenter sous le viaduc sur lequel défilent quotidiennement d’agressifs wagons emplis de chlore.

En effet, les gentils Guillaume, Luc et René, amis du petit peuple, ont récemment consacré en silence moult deniers publics à l’achat en Amazonie de ces emblématiques vaches d’eau, et à l’installation à même les flots d’un immense bassin de rétention de lamentins!

Au pays des faillis par baillis armaillis, n’ayant plus que de grosses vaches à autres truies à surveiller, il était indispensable pour le zénith de la nation, le Genevois, de disposer de son troupeau de ces ruminants-là!

Ainsi, montées en hiver à la Jonction pour brouter, ce dimanche a lieu la désalpe, où ces placides bêtes sont accompagnées pour redescendre jusqu’au barrage de Verbois où elles passeront l’été à batifoler parmi les noyés et slalomer entre frigos et vieux vélos immergés.

Amont de barrage où les bêtes sont fiévreusement gardées par le terrifiant Eric, vacher chasseur de chapardeurs Frouzes venant de l’autre versant tenter de faire leur beurre en trayant en douce le lamentin.

Mais envahisseurs repoussés par l’arme fatale d’Eric, yodlant le Cé qu'è lainô du matin au soir. Un pittoresque folklore à découvrir toutes affaires cessantes.

%%%

Ainsi, tous morveux pucés et leurs lapins de parents passeront un merveilleux après-midi en compagnie des bêtes! À chercher des œufs planqués sous les touffes éparses.

Mais attention. Jamais, ô grand jamais n’allez quêter un œuf en l’Hôpital Cantonal (et encore moins au moyen du 35)! Malheureux: Il vous en coûtera quinze francs la pièce. Dûment facturés en complément de luxe au brouet infligé par étatique établissement subventionné par nous, et couvert réciproquement par assureurs alliés.

Nous le rappelle le susdit Eric le berger, finalement pas si simplet qu’il n’y paraît: Les businessman HUG ont donc abandonné des dizaines de millions de créances dues par les assureurs, passées étrangement sous pertes. Et ces HUG sont donc mastodonte de cet État de Genève qui reverse aux assureurs 85% des primes impayées par une myriade exponentielle de citoyens poussés à la juteuse extrémité d’être mis en incapacité d’honorer l’extorsion de fonds subie.

HUG et fisc genevois payant 85% du pactole de dettes à rentabiliser au maximum par poursuites, rappels contre assurés, etc! 85% livrés à leurs alliés assureurs, après cadeau à ces derniers en date du 19.03.2013 de bonne part de 70 millions prescrits, offerts pour bonne main. HUG poursuivant indignement les citoyens en lieu et place des compagnies d’assurances nous lésant impunément, rackettant et ruinant finances, réputation et santé en toute complicité d’abus de monopole et biens sociaux. Assurances en parallèle continuant à additionner les coûteux rappels, prétendues charges, frais de poursuite, saisies opaques au détriment de leurs esclaves interdits de changer d’abuseur.

Enfin: De gros poissons ont déjà plongé, d’autres suivront, jusqu’à ce que se libère totalement le menu fretin du filet aux mailles si grossières des pécheurs par clanique cupidité.

Quoi qu’il en soit ça barde haut, le thon monte, s’agitent morues, requins, maquereaux, carpes en restent bouche bée, mais pour l’heure, gare! Hospitalisé(e)s: Le marché HUG vendant ses œufs à quinze balles l’unité, évitez à tout prix, vous étatiquement affamé(e)s, de commander en supplément de votre semblant de petit-déjeuner la bouillabaisse dont vous rêvez.

%%%

Ah, au fait: Au vu de la grande mode des véhicules autonomes tueurs, et du fait que même avec plus de 0,8 pour mille d’alcool dans le carburateur le chauffard de l’auto sans chauffeur a peu de risque de finir en prison, la micro-ligne 35 dont le dernier conducteur encore en vie vient d’entrer au sanatorium, sera dorénavant autonome.

Et modifiée de manière très économique et originale par les génies des TPG. En effet, plus besoin de parcourir 150 bornes pour trouver une prise à recharge de véhicules électriques. Il suffisait d’y penser: La batterie a été remplacée par un aquarium placé juste sous les sièges conseillés aux cardiaques passagers de la boîte à sardines roulante, aquarium producteur d’énergie durable où s’ébattent, vous l’avez ingénieux deviné, quelques dizaines d’anguilles électriques.

Geste écologique d’autant plus apprécié que, comme chacun le sait, l’anguille est appelée à remplacer tout prochainement le vieil aigle aveuglé à clés égarées sur le drapeau Genevois. Voué …

Ali GNIOMINY

Sur ce, de Bonnes Pâques à vous, et que rien ne cloche!

Que n’acceptiez de prétendre que ça:

Ce n’est pas de la faute aux gras! Fi !

IMG_7790.JPG

Et: Affaire à faire: L’entrepreneur paysagiste maritime charismatique ci-dessous illustre, eh, propose aimablement, aux autorités genevoises l’un de ses modèles de plages en kit, facilement démontables transportables et livrables dans la quinzaine.

IMAG1862.jpg

Aux Eaux-Vives celle-ci fera fureur. D’autant plus avec les activités aquatiques payantes proposées, dont la divertissante: Plongée parmi les épaves des rutilants bateaux de cossus de la Nautique! Qu’il aura certes fallu couler, afin de préserver la beauté sauvage du site!

Enfin un projet de tête qui ne finit pas en queue de poisseux.

 Sur F.B.   Mais, n’est-ce pas don?

25/03/2018

DROIT QU’À NON ? …

Qu’à rien ? Qu’aryens us éhontés ont planté en l’humus … « à la russe » … En la mousse de maousse cambrousse qui repousse quidams qui, d’amertume, senteurs hument de sang en terre, volutes de luttes vaines, guerres et haines, peurs, essences prégnantes de fiente sur durs lichens … « à l’américaine » …

Qu’à rien … ? … N’a droit adroit roi des formules qui pullulent pas-à-pas en têtes pas bêtes, et hérissent puis guérissent déficiences de « puits de science » taris !

Tare innée ? Que de refuser, peu rusés, de payer à valeur de son labeur : Éveillé et vaillant miné les ayant usés : Ayant eu raison d’exhalaisons du débord lors cruel de tels fâchés « puits de science » asséchés !

Droit qu’ânes nonchalants, lents et froids respectent : N’est que nec plus ultra Droit de secte coûtant fracas, comptant sur : Crois ! Qu’Art rien ne vaut : Qu’à tel niveau qu’attelle cerveau à l’excellence : L’on peste et reste sans récompense ! …

… Droit ! Cas non-conforme, car rare hors-normes.

%%%

Ainsi : Être en Paix empêtré en traquenards d’outrés connards sans respect, n’ayant cure de culture, blessants voleurs de réelles Valeurs ? Quelle sinécure !

Être en Paix pour entrer en retraite tête haute, à traites qui sautent, découvrir Avenir à acquis à aspects remarquables, incontournables, qu’achètent gagnantes têtes pensantes de pas rats : Sera logique ! N’en déplaise à la clique à l’aise qui te lèse et te tue, que tu …..

… Que tu aides à rigoler, se régaler à présent de garde à vue de son dieu m'as-tu-vu à si goûteux présents douteux de politique du traître fric-maître de laide clique qui pavoise, apprivoise sournoise ardoise, et fière conquiert « à la genevoise » !

Ah, quel fourbi ! Dire que naguère un nain des pires des austères déconfits fit une guerre-alibi pour faire taire et plier ses alliés corrompus ; Dont sans trêve au grand jour à Genève où ça pue les émules ridicules toujours pratiquent la politique si famélique !

Lie sans décence qui s’oublie car s’égare par censure : Trône sur pervers univers, bave et prône absence de Devoir de Mémoire !

C’est ainsi qu'à cinquante ans si tu ne finis pas en taule pour abus de Rolex c’est que t’as raté ta vie.

Grave : 

%%%

… TROU BLANC !

Dés jouant sur troublant tapis de cordes, quand tiquent serfs vautrés passés : Haut King se tait ! Feu, n’analyse si sa mise érudite aide à vite concevoir raide pente à l’aune admirable d’ineffables trous noirs ! Mais nous l’assure, lors mène hors gangs: Que le Big-Bang est par nature généré-générateur, créateur-créature : À digérer : Rien ne préexistant ! Rien après existant !

Ô King, là-haut déjouant, bienheureux, les cas nuls : Art valeureux, non-abscons « qu’on » exclut : Te salue !

%%%

« On » justement, qui nous ment ? « On » qui dénonce les responsables d’école ayant possiblement fermé les yeux sur d’inadmissibles délits, de la part d’une personnalité « intouchable », visiblement protégée et les siens bien plus haut, que le plafond des compétences d’instructif Département larvé d’inculture notoire.

Personnalité médiatiquissime, durablement privilégiée sur les campus et torchons locaux, issue de famille égyptienne présumée immensément riche, s’autorisant à maltraiter sous nos cieux la femme selon les principes en vigueur en la secte fondée par aïeul prédateur de Droits humains ; Personnalité finalement inquiétée : Voilà qui est fort surprenant.

Lors : Il faut vite condamner tous les petits pions pour leur aveuglement. Et surtout ne jamais dépasser le cas d’école, ne jamais chercher au bon endroit à qui revient la responsabilité première du crime de l’usage du traditionnel poison du silence entendu.

Ce viol des victimes de trafics d’influences, copinage de haut-vol, déséquilibre démocratique institutionnalisé permettant de pérenniser la paupérisation massive sous recel de biens sociaux au profit de restreinte caste néfaste, cette violation de l’obligation d’informer correctement, de répondre adéquatement, couvrant encore tant de secrets de polichinelle ;

Violence visant à maintenir réalistes opposants sous ruine organisée et perpétuelle indifférence des politiques et médias. Au profit de dits cossus usurpateurs de positions dominantes, dangereux abuseurs détournant l’esprit sain de nos Lois les plus justes mais manquant encore d’ampleur, en matière d’antidote à l’empoisonnement silencieux qu’élu(e)s répandent sans qu’on ne l’entende, ma foi, ni ne le voit, ni ne le dise ni ne le lise … Poison du dédain aux dindons de la force, distillé par quelques familles s’immunisant, en détruisant l’avis d’autrui, fiché sous : Insistance d’ignorance à afficher !

Arrive le jour où, sur chaque bord : Gît … assemblée d’arrivistes ayant trop longtemps instillé ce poison du silence. Et où le pire qui se retire n’est épargné par indignés lassés et paie le prix de son mépris passé.

%%%

Parlant encore d’austères faux-frères : Ciel ! Juste avant la simagrée d’élection démocratique plus ridicule encore que la genevoise (aux actuelles irrégularités susceptibles d’être l’œuvre de pas bons aryens de l’Est, experts en juteuses manipulations de votes ?) : Celle de la star de toutes les rassies tranches de pain pour les copains !

Or : Un avion au décollage perd sa cargaison : Dispersée sur la piste : À peine 115 millions en lingots d’or et d’argent !

Récupérés jusqu’au dernier par lestes sbires transporteurs !

Ainsi, faute d’arrosage, le plébiscite truqué aura bien failli se dégonfler !

Bien que … Pour l’ultra-capitaliste président à mort de toutes les roussies affaires, ces 115 millions n’étaient sans doute que son quotidien argent de poches de résistance matées.

%%%

Assez d’essais séquestrés ! Assez de saisies-easy au bénéfice de la malice de crapules têtes de mules gouvernant garnements !

Assez d’infantilisation de la population cassée, dégrisée, brisée :

Votre lassé Poète très ferré pas railleur, ou presque, ajoute joute (hors hâte ou Art ?) à sa fresque narrative interrogative: « Le râteau de l’âme aide? use? » et fonde à Genève le B.A.V.A.S

(Bureau d’Aide aux Victimes d’Abus Sociaux)

en raison individuelle.

Fonction que votre auteur à Art à redorer, exercera à raison de 10 heures par mois, en qualité d’écrivain public spécialisé dans les condensés de situations conflictuelles synthétisées en lettres brèves explicatives ; Résumant le cas présenté, et conseillant les victimes de l’assommoir sociétal actuel et passé ; Les dirigeant alors mieux préparés auprès les habituels dédales des Services d’assistance, juridique, sociale, médicale, … Où le client abusé , excepté par mes bons soins, n’aura payé que CHF-25.- pour sa missive facilitatrice en matière de compréhension de sa situation ; CHF-25.- qu’il se fera au besoin rembourser par les Services ainsi très sérieusement aidés. Par cette offrande aux spécialistes, (HG, Caritas, CSP, …) d’un très précieux gain de temps leur permettant d’aider et protéger plus efficacement les exclus sous silence entendu : Des criardes manigances de la gérance de leur condition !

Quarante ans de preuves de grande compétence en la matière, et expérience à en revendre, m’autorisent incontestablement à compléter l’insultante rente de préretraite, dont je conteste la validité du fait des grossiers trafics d’influence obscurs et tromperies manifestes étant déjà parvenus à discriminer les rentiers actuels de 17% de leur pitance, par rapport à leurs ainés ayant quitté l’étatique abuseur receleur ces dernières années.

Des décennies à subir les pires aberrations d’administrations indigestes vaut bien un geste de compassion pour moins experts parmi mes pairs.

Je me mets à leur service, m’installe à mon compte à 25% de taux d’activité au 01.08.2018. Et dans ce but j’exige formellement que soit débloqué et garanti insaisissable le montant de base net de CHF-100'000.- qui me permettra l’exploitation du Bureau d’Aide en question. Sa propagande, son fonctionnement sur deux continents alternativement puis simultanément, en Suisse et en le domicile principal dont mon couple à besoin pour ses vieux jours au Brésil. Financement sur mon libre-passage CPEG servant également au lancement de la revue politico-humoristique du B.A.V.A.S et autres produits d’utilité publique irréfragable.

Dans ce but, votre bas rond-de-cuir insupportablement exploité et dépouillé se rendra ces prochains jours à l’OCAS pour affiliation, et somme les responsables de l’ostracisme le frappant depuis des décennies, et empoisonnement sous magistrale machinale supercherie financière, de répondre de leurs évidentes complicités néfastes, en le délai au 31.03.2018 imposé en date du 27.12.2018 par lettre recommandée, et de garantir réparation de l’incompétence ou malveillance de leurs directions ; Par équitable arrangement à l’amiable accepté en urgence : Ou en proie à mes avocats à partir du 01.04.2018.

Et procès relatifs au traitement dégradant infligé (sous ostracisme fédéral et cantonal, diffamant la valeur du labeur de contemporain auteur Majeur), par les futur(e)s prévenu(e)s passés et présents, chargé(e)s de décisions eu égard à l’achat d’Art, et d’essentielle Instruction à mission réactualisée au service du public et non plus du fric prioritaire.

Soit rare témoignage sans fards d’époque culturicide, inféodée à démodé(e)s à l’excès peu lucides faiseurs de succès artificiels tueurs d’accès à l’essentiel :

À savoir, ce cheptel de racés bouviers Bernois ou prou, cette meute d’estimateurs de Valeur, d’œuvres dénonçant justement telle pieuvre de malheur sous son encre protégée, hors de portée de tous enragés engagés à ne geindre, ne se plaindre d’injustice de tels fils de bordel culturel à huer : Prostitués aux décisions sans conditions du maillon pourrissant de couillons à millions n’investissant de préférence qu’en la rance chaîne « souveraine » insensée d'amateurs bricoleurs de culture immature, en pâture lancée sur le marché, crachée au prix qu’ont pris, décidé pairs qui prospèrent, vitupèrent entre compères en leur repaire quand n’obtempère qui désespère, les exaspère car récupère sa dignité phagocytée.

Que, de leur chenit d’appréciation, un bon million se hisse tel papillon sur tel cocon d’experts friands en délétère copinage-atout, à tous les étages, en matière de prière d’ignorer, d’abhorrer l’excellence de qui pense à l’avance à l’humain de demain démystifié, à qui confier sans hésiter l’évolution d’Éducation que pas un seul des veules pivots dévots de littérature mitée n’assure.

%%%

Soit résumé en aparté et pas rose prose :

Plus que jamais votons à Gauche ! Mais plus pour cette Gauche qu’à vie arrose et flétrit l’industrie du tri faussé des talents surhaussés! Intègre certes mais contaminée au venin du silence édicté, entachée en la mission de son leurre de trop d’erreurs d’appréciation.

%%%

Et que figure à la hune du rafiot ivre que livrent idiots à dictature ? « Genève récupère 8 millions de fraudeurs à l’aide sociale » !

Allez là où il y a ! Huit millions de fraudeurs à l’aide sociale que Genève finit par récupérer sur son territoire ? Le jack-pot !

Et vu que pour pratiquer si mal l’esprit de fraude ils sont certainement Suisses, sinon vite exclus, ça laisse toujours 568'408 citoyens non assistés de force par les taiseux premiers fraudeurs à l’aide sociale, culturelle, etc !

Celles et ceux, donc, perpétuant la culture helvétique du poison du silence, qui déshonorent ma patrie !

Que j’aime libérée des « dynasties » bancaires, qu’il est incompréhensible qu’elles ne fussent condamnées pour crimes de guerre, ne serait-ce qu’en rapport au recel, sous silence entre conjurations gouvernementales, de l’or nazi. Le rapport Eisenstadt et la Commission Bergier n’ayant servi à la BNS & sbires secrets que d’opportunité de s’acheter continuation d’impunité en toute opacité, pour un insignifiant milliard.

Suisse des principes de mes aïeux, d’un art de vivre propre et cultivé cultiver, communiquer, échanger, partager. D’avant la chute de dignité nationale par collaboration avec le noyau de tous les maux, l’omerta financière et ses dérivés, médiatiques, culturels, spirituels …. Générant l’actuel et passé motus quant aux opaques échanges d’or entre les places bancaires du monde et la Réserve fédérale de New-York et de Fort-Knox, là où ces pays dont la Suisse ont eu l’imprudence de déposer en grande partie l’équivalent prétendu en or de nos produits, contributions, rentes, économies, gains issus de fraudes manifestes ! Coffres à l’évidence séquestrés par quelques conjurateurs usurpateurs de pouvoir absolu, refusant de prouver, démontrer la valeur effective et quantité de l’or stocké de chaque pays, trésor du souverain trompé encore non dérobé par ses « gardiens ». Bloc de rejetons de financiers intouchables criminels de guerre, s’offrant toute latitude pour rabaisser arbitrairement leurs opposants sous bombardement de ponctions fondamentalement injustifiables, additionnées d’irrégularités, dysfonctionnements utiles, malversations, sur les gains et mérites de ceux-là que, sous discret mutisme ils maintiennent sous servitude pour dettes trafiquées.

Mais la subversion des conjurés majoritaires par corruption d’éthique démocratique, ces traitres maitres des cordons de la bourse du peuple, approche de son terme sous l’actuelle révolution de la pesée des révélations généralisées.

Ainsi, à son petit niveau, la Genève du silence finira par cesser de mépriser son évidente obligation d’en reverser au moins un, de ces insignifiants millions, au plus exemplaire dénonciateur de véritables fraudeurs à l’aide sociale, responsables chargés d’accorder adéquatement cette aide et ses compensations indispensables à ceux qui les méritent largement, en ont nécessité au service véritable de la communauté ; Mais moyens détournés durant des décennies au profit de lobbyistes infiltrés en Partis prédateurs !

Du venin silencieux répandu en d’obscurs collèges résulte, par ailleurs, que Genève bat le record des jeunes sans formation ! Et certainement des vieux diplômés exemplaires sans considération !

%%%

Sans trop de transition: Moult congratulations exprimées au concurrent pair des meilleurs des railleurs, pour son quarté d’entrefilets désopilants en la locale feuille de choux blancs des annonceurs ! Gniolu lucide égratignant certain Parti pas toujours critiquable ! Mais, disons-le, actuellement nous faisant un peu honte en ses innombrables coûteux encadrés furieusement anti-Français frontaliers par milliers, experts en l’art de ramener leurs potes et les placer aux bons postes !

Allez : C’est bien vrai, Thierry, même jaune mieux vaut essayer d’en rire. Et préférer inavouablement à tout ça les histoires belges, comme à la pointe des HUG.

%%%

Et soit de surcroît rappelé, entre Jurassiens opprimés :

En 1988 le Tribunal Fédéral s’était occupé de l’annulation du vote de Laufon, qui souhaitait quitter l’impitoyable main-mise cantonale de Berne et dont une majorité de votes pour Berne était incompréhensible. Et pour cause : Les autorités bernoises avaient, comme de coutume par leur caisse noire, versé en toute opacité 270'000.- pour faire basculer le vote en leur faveur. Laufon, restait prisonnière, son recours à Berne le confirmait. Puis le Tribunal Fédéral cassa enfin ce jugement notoirement partial du parlement bernois. Laufon, après plusieurs années, pouvant revoter. Et ce scrutin non faussé fit que cette ville est finalement intégrée selon sa réelle préférence au canton de Bâle-Campagne, libérée des habituelles magouilles bernoises.

Et voici qu’une plainte plus que nébuleuse, dont la déraison saute aux yeux, provenant de chantre(s) de la Berne condamnée et hautement condamnable retarde au possible l’entrée de Moutier dans le Jura. Du fait que des citoyens (dont personne ne sait en fait quel fut leur choix en l’isoloir !!!) se sont établis en la Prévôté avant le vote, et l’ont quittée après. Ce qui par ailleurs est parfaitement légal !

La pantalonnade en question risque de durer un certain temps, possiblement jusqu’à ce que tranche le T.F. si visiblement actionné par pure malveillance. Tribunal qui, espérons-le, saura traiter pareilles nuisances bernoises récurrentes et sévir enfin comme de mérité.

L’on apprend, de dernière minute, le non-lieu prononcé par le procureur, bien que des supposées tentatives de corruption en vue d’ « acheter » des votes projurassiens n’aient pu être prouvées. Il semblerait que des voix aient été achetées contre des bières, et que de jolies prosélytes séparatistes prévôtoises courtement vêtues soient allées sonner à la porte d’UN nouveau résidant de la cité pour tenter de l’aguicher à voter correctement. Horreur. Quel dilemme pour la préfète du district bernois, qui doit maintenant décider si la victoire des 137 esprits progressistes est valable ou non.

Des bières et des minijupes pour achats de voix du côté jurassien, scandaleux. Alors que si, à Genève, la même Droite patronale et/ou rupestre s’arrose mutuellement régulièrement d’orgies d’échanges de caisses de champagne ou whisky, en le Jura bernois les scandaleux indécrottables dominants sont plus chiches. Se font jurer octroi de voix contre les bouteilles de schnaps clandestin de la ferme. Et leurs greluches prosélytes allant glaner les votes d’abêtis ou grabataires ont de choquantes robes jusqu’aux pieds.

Comble d’abomination en le scrutin en cours du jour, tout ne dépend plus que du Jura bernois pour que la Berne entière continue son oppression par indigeste Droite populiste et faussement populaire. Et tout semble indiquer que tel sera le cas. La cuvée de schnaps paraissant exceptionnelle et sans doute copieusement rallongés les rideaux aux grenouilles de bénitier.

%%%

Navré que tant de vers aient à ronger certains cadavres politiques et cultu(r)els! Et que morose prose inonde à la ronde de fort mols, rasants, insensés décideurs de malheur dénoncés … À lier …

… Ali GNIOMINY

Planche ! Atterre ! …

IMG_7240.JPG

… Ombre âgée …

IMG_7317.JPG

… Sous crépuscule des pieux ayant extrait …

IMG_7334.JPG

… L’Art où? …

gousse.jpg                                   C.f sur Facebook.com/rothjeanmarie: QU’ON JURE ET …

 P.S. La pincée du jour:

biendit.jpg

Allons, remettez-vous! Ce billet fut certes légèrement incisif, en réponse aux agressions perpétrées ces jours-ci encore par les ignorantes directions méprisantes incriminées, à machinales manigances inhumaines formellement dénoncées-ci, directions sommées de sortir de leur silence et anonymat sous artificielle complexité  me détruisant sciemment.

Mais mes milliers de fidèles lecteurs peuvent garder espoir, et éventualité de crowfdunding: Une fois les principaux chantres de l’opacité institutionnalisée mis hors d’état de nuire et ayant réparé les torts causés, l’humour finira par prédominer, et les impressionnants récits autobiographiques certifiés d’authentique vécu et sincèrement relatés-ci réjouiront et instruiront plus que jamais le tout public.

Car, en fait, il est évidemment scandaleux que nos données privées soient volées, caviardées, échangées entre malfaisants, monnayées, sabotées, mais cela indigne principalement celles et ceux qui abritent sous l’opacité de secret entretenu: D’aucuns de leurs faits et profits inavouables. L’honnête citoyen méritant et valeureux qui n’a rien à cacher se fait un plaisir de le démontrer en ses actes, et décortiquer en ses écrits.

Sur le sujet, il m’est parfois demandé laquelle parmi mes 878 chroniques sur http://barondecuir.blog.tdg.ch est ma préférée, celle en laquelle j’ai transmis le plus de profondeur, d’humour, d’enseignement et bien sûr de traditionnelle sincérité. Très difficile choix à faire, mais je pense qu’il s’agit des écrits du 26.11.2016 – “Ajout contre joug – Dangereux de faire l’humour adroit?”.

Ceci dit, merci de votre intérêt et soutien face à si écœurante adversité bientôt matée, sinon excusée par réparation des torts par elle causés, dont complicité d’empoisonnements divers, récurrence d’extorsions de fonds et tentatives de meurtre par dol éventuel sous stress indument infligé, fraude à l’estimation des Valeurs, etc. Et découvrez ainsi, chers amis étrangers, que toute la neutre Suisse ne supporte plus les barreaux la forçant à dormir en se taisant sur des tas dissimulés d’or dentaire de gazés, et autres procédés de séquestres criminels. Bon délassement à vous et à bientôt.

07/03/2018

LAS SOUS L'ARBRE HONNI !

L’arbre aux nids à jolis oiseaux n’émerveille plus qu’exotiques populations.

L’arbre honni, sous nos cieux, l’est devenu sous la coupe de bien vilains rapaces. Excepté s’il est généalogique et grassement fourni, à racines rampantes flanquées de nids de crabes. Là casse y a fait ses ravages:

1.jpg

Ainsi, à Genève principalement, ne rempliront leur nid que les plumes ne chatouillant d’aucune manière le tronc des oligarques de la dictature culturelle, de la tyrannie financière, de l’autocratie de l’emploi … Et autres restreints cerveaux, dits hauts, tout immobiles liés au genre aux mains s’agrippant à désuète philosophie d’autruches dédaigneuses.

Incessante succession de nids-de-poule sera ainsi flanquée sur le chemin, de qui osera réclamer ce qui lui est formellement dû aux plus replets vautours, urubus ayant en groupe compact usurpé les meilleures branches de la canopée.

En d’autres termes, se fera patiemment déplumer sous les serres d’indigne aigle genevois le gentil colibri qui par trop brille, ne butine la crétine fleur des valeurs pourries du pactole embaumant parlements et écoles!

%%%

Mais foin de légitimes dénonciations, rendons plutôt relatif hommage à ce jeudi passé de la journée dédiée à l’Art du compliment:

Causons d’un duo de traditionnels indifférents humoristes locaux, et analysons le fondement de leur succès. À l’évidence, bien que fort jeunes soit inexpérimentés, à peine relativement poètes et qu’un chouia musiciens, vraisemblablement peu peintres, ni géniaux baroudeurs encore, ces apprentis-confrères presque excellents font du Fric un tabac!

Mais est-ce bien sain? Ou n’est-ce que fumeux divertissement qui pèze sur toute la profession? Facile ficelle sympathique reliant zygomatiques des gens à bout au fragile tabou de l’argent? Sur laquelle tirer jusqu’à relâche?

Si anodine? Ou capitale: Soit suggérée par gérants, à tour de rôle, des rangs de vrais drôles ou marrants frais nigauds accaparant le tout à l’égo?

Décortiquons les sujets: Le Fric est donc œuvre sûre jouée actuellement par deux blancs (becs..) d’emblée peu clairs! Car se prénommant tous deux vingt, cent… Et sur leur arbre à la Mormons, le nœud paraît des plus évidents: …

… Certes, ils sont bons, on les aime bien, compliments, congratulations, mais franchement, pourquoi ne se présentent-ils pas à présent sous leur vrai nom de famille: Vingtcent Richepain-Ausafranfribourgeois et Vingtcent Trustdemodeethabitatenligne?

Voilà qui pourrait dissiper les doutes relatifs à leur véritable intention de faire ou non du Fric un instrument servant « à la genevoise » à mieux exclure et renier l’évidente excellence de vieux singe de la branche, piégé depuis des décennies sous désopilant bénévolat forcé par un clan de primates carrés gardiens des ronds; Sous leur tri engluant le cercle d’action de l’hilarant tout bon résistant distant de tous autres gibbons …

%%%

Quoi qu’il en soit, ô unique excellence sans fric, ô meilleur des railleurs, l’essentiel n’est-il que danse et se balance l’âme en groove?Que pas laid tu vis et chemine d'aventure sur les murs de racines?

2.jpg

… Ou, en nage, te déhanches sur les blanches plages …

3.jpg

… À l’aise, agile, sous les falaises d’argile …

4.jpg

5.jpg

… Puis, finis par retourner grisé chez les si vils enlisés qui, sous sottes bottes, à fond de cale, lèchent … 

6.jpg

Ne tolèrent que bienveillants que tu guides l'an durant t'offrent échappées dont souhaitent moult voleurs te priver?… Médiocres snobant ici, si lamentablement, primordial porteur du terroir de Culture véritable!

Alors qu’ailleurs invité régulièrement en qualité d’artiste majeur proche des gens à Gil, en la Fondation Culturelle du Nord-Est brésilien, parmi les rares privilégiés assistant à la cérémonie du lavage de la préfecture :

https://youtu.be/SFdIHdqknno?

https://youtu.be/1lAX_Of2vwM?

Témoignages de tradition autrement plus vivante, vous en conviendrez, que celle de lugubre ascension guerrière de culturicide potentat calviniste. Fin de compliments.

%%%

Vous voudrez bien pardonner tant de laine envers les moutons en question, en leur semaine de l'égalité entre discriminants, et mettre ceci sur le compte de 45°C de moins en 24 h. De quoi jeter un froid dans le dos de quelques-un(e)s, sommé(e)s en décembre par douze pages en recommandé, de répondre des irrégularités et vraisemblables délits de leurs locales Directions, sur 41 ans, de traitement indigne à l’encontre de légitime plaignant victime de fraudes politiques, philosophiques et artistiques, perpétrées par accapareurs arriérés prédateurs de Conscience financiers.

Nos « bienfaiteurs », ainsi non-complimentés pour leur absence d’accusé de réception, en deux mois passés, leur silence entendu, et les agressions en provenance de la rue du Stand persistant à nous miner comme si de rien n’était, exiger montants des plus douteux à d’opaques fins au bénéfice de créanciers majoritairement abusifs, et fondamentalement nuisibles à l’équilibre et bien-être, la santé populaire!

Responsables de gestion arbitraire de la condition de vie d’autrui, et du choix de ruiner ou enrichir à volonté, prioritairement au gré des intérêts d'élite cupide dominante, et majoritairement au détriment de la réelle valeur universelle d’une forme plaisante d’objectivité hors-normes; Déclenchant de plus vastes champs de réflexions, chez quiconque ainsi capable ne plus se contenter que de respecter la bectée bancaire pré-mâchée dont l’ont gavé les charognards de l’Art, mais de penser enfin un peu plus avant, à plus de niveaux, au respect dû à l’identité d’authentique artiste-né, à son intégrité et ses acquis bafoués!

La patience est amère. Des vers tue!

%%%

Bref, tant agraires qu’urbins, les robots humains d’alpin mouchoir de poche prêtent plutôt à pleurer. Lorsque bénéfiquement privé d’informations durant deux mois, pour cause de fréquentations de jungles peuplées d’êtres sains et plages désertes, vous découvrez l’effrayante progression ambiante du fascisme larvé. Pour exemple: En ce meilleur des mondes, dès le 1er avril (et même si c’était une farce elle serait intolérable): Toutes les nouvelles voitures seront obligatoirement équipées du système e-call, permettant d’écouter les conversations dans le véhicule; Insupportable violation de la vie privée, prétendument utile (aux assureurs) en cas d’accident.

Bravo! L’assassinat de tous nos droits suit son petit épouvantail de chemin. Rien à dire, rien à faire, le fric a édicté, les milliardaires bénéficiaires de la rançon de nos données ont voté, ne nous reste plus qu’à fermer notre gueule.

Ou alors … N’oublions pas! Afin de vérifier la fiabilité de la surveillance du flic permanent dans votre véhicule, invariablement à chaque fois que vous êtes installé(e) dans l’auto, ne manquez pas d’insister à haute voix sur l’attentat que vous préparez, le lance-roquette et les kalachnikof dont le coffre est bourré, sans parler des kilos d’héro sous les sièges… Et variez le répertoire. Si vous ne vous faites pas arrêter sous inculpation gravissime de proférer des élucubrations tout(e) seul(e) dans votre bagnole, ou de jouer entre passagers à raconter des conneries … C’est que votre e-call sera défectueux.

Eh oui, quelle plaie: L’auto irrite! Eh! … On s’éveille?! Ou laisse "roupies" nous diriger? On torpille l’industrie des lois achetées entre vendus, ou continue à payer la casse de la trahison au Contrat Social? Persiste à supporter que Berne refuse la transparence en matière d’arrosage sans vergogne des partis de prédateurs? Ceux-là précisément qui imposent d’estimer que les frais de téléphone, d’assurance RC, de redevance Billag obligatoires n’ont pas à être inclus dans le barème du minimum vital laissé à leurs esclaves! Ceux-là qui font saisir le salaire net après déduction de l’impôt à la source des étrangers, mais pratiquent la discrimination, le traitement infamant inégalitaire pour les fabriqués endettés confédérés qui, eux, ne s'en sortent plus car censés pouvoir payer des impôts insupportables sur les misérables 1'200.- que telle Droite de la haute trahison leur crache comme minimum!

Assez! La pitoyable tromperie du fascisme « démocratique direct » helvétique a vécu! L’immunité des nuisibles anti-égalité ne tient plus qu’à un fil d’évidente corruption morale prêt à se rompre. Au XXIème siècle, enfin, l’industrie crapuleuse de l’endettement à clanique but lucratif ne passe plus. Pas plus que l’abrutissement machiste ou homophobe coutumier. Les victimes de ces saloperies basées sur lacunes de la loi n’ont plus à tolérer ces atteintes à leur intégrité, que sont les différences de salaire pour travail égal, l’absence de reconnaissance des valeurs indiscutables dénonçant les pratiques et œuvres usuelles malfaisantes, le déni d’identité forcé, l’absence de condamnation pour viol si la victime est un homme, etc, etc …

Et le pire de tout est que ce potentat se permet de préparer une "Semaine contre le racisme» avec pour thème: «Les mots qui blessent». Le but étant, pour les castes arriérées se blanchissant entre elles, et à leur botte une certaine Gauche qu’à vie Art engraisse sur le dos de créateurs, d’instiller dans l’opinion publique l’image d’un racisme dirigé contre les étrangers, un racisme de couleur.

Alors que le véritable crime raciste coutumier est économique et d’ordre sectaire. Indifféremment dirigé contre les citoyens sciemment maintenus sans droit de se défendre correctement contre leurs agresseurs les dénigrant, dévalorisant, ruinant, empêchant d'exposer leur valeur ajoutée, d’exprimer tout ce qui pourrait faire cesser les exactions traditionnelles au profit de tels racistes usurpateurs de gouvernance sectorielle.

Ce racisme offre toute latitude aux dominants par la force, pour exemple, de perpétuer les abus manifestes de créanciers, employeurs, financiers, décideurs, etc, sans vergogne aucune, au nom de principes dévastateurs grimés en fondements honorables, d’enseignement crapuleux reniant toute logique et raison.

Ainsi les racistes ordinaires au pouvoir s’évertuent à pérenniser les formes rentables pour eux de discrimination, de rabaissement de la femme, du non-croyant, de l’homosexuel, de l’opposant politique ou objecteur de conscience. Prenant, au passage, bien garde d’éviter d’ébruiter aux écoles les évidences scientifiques démontrant par A + B que les variétés d’attirances hormonales sont on ne peut plus naturelles et nécessaires à l’équilibre des règnes humains et animaux, une simple question de chimie cervicale: Peur de révéler qu’aucun gouvernement n’a fondamentalement le droit d’interdire à quiconque de disposer de son corps et de ses acquis mérités à hauteur de ses efforts comme bon lui semble, dans la mesure où il ne nuit à l'intégrité de personne: Ou de mettre fin à sa vie s’il le souhaite, de consommer ce qu’il préfère, principalement s’il s’agit d’un remède séculaire du terroir, prohibé exclusivement pour des motifs écoeurants de rentabilité de la répression.

Ainsi en est-il du cannabis, dont les bénéficiaires de la mafia des interdits cachent soigneusement les découvertes primordiales des chercheurs de Madrid, démontrant les vertus extraordinaires du THC, le principe psychotrope de l’herbe! Qui détruit radicalement les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines! Ainsi que le prouvent indiscutablement les expériences menées en laboratoires.

Raison pour laquelle, sans aucun doute, votre auteur très ferré, rendu malade depuis 47 ans, dépendant de l’empoisonnement tabagique de Japan Tobacco criminellement protégé par l’Etat, et consommateur régulier du remède cannabis depuis autant d’années n’a pas de cancer.

Reste à savoir si les bénéficiaires de la prolifération de cancéreux ignoraient vraiment les exceptionnelles vertus curatives du THC, dans les années 30, quand DuPont-de-Nemours est parvenu à exterminer la saine concurrence du chanvre à ses textiles, en s'achetant la prohibition mondiale au profit des truands du marché noir, des charlatans de la « santé » et de la juteuse répression?

À l’évidence, les mots qui blessent et tuent le plus: Ne sont inscrits qu’en de scélérates lois racistes en vigueur, au service de pillards usuriers qui les imposent sous fraude et tromperie, en protecteurs des vieilles branches les plus pourries sur le point de se briser.

%%%

Or ... Et alors? Quoi de rigolo dans tout ça? Où se cache cet humour familier si bienfaisant, tant redouté par les sinistres oppresseurs de presse moribonde s’évertuant à censurer le lien d’accès à si phénoménal blog artistique? Puis, qu’en est-il de la conscience des autres xénophobes francophones hors frontières? Se gavant en silence académique des saveurs « interdites » de « petit Suisse à paraître ignorer tant que possible encore »?

Hilarité peinant certes à jaillir à nouveau, en semblable ghetto calviniste regagné, retrouvé plus insalubre que jamais. Mais tout n’est pas perdu! Attendu que le pire est le propre de Rome!

Détournant merveilleusement la tension! ...

%%%

Allons, finalement: Un peu de sérieux, que diantre! Et de l’info: D’austères Fêtes durables de la burqa en vue;

… Refus de Berne de surveiller les élucubrations de prêcheurs génocidaires;

... Les cantons luttant contre l’opacité des arrosages indécents de Partis pro-Illuminati conservateurs propagateurs de déséquilibre social: Cantons progressifs, ne se comptant encore que sur les doigts d’une seule main sans même le majeur à tendre;

… La SSR dégraissant autant sinon plus que si l’abusé peuple avait voté oui;

... Et Genève, récemment favorable à la nouvelle patinoire couverte du Trèfle-Blanc: Tout va bien!

Excepté, aux abords des proches Salons de la pollution, automobile puis littéraire linéaire : À l’aéroport de Cointrin! Bouclé par deux fois en une semaine pour cause de neige! Une honte!

Qui ne se produira plus, nous promettent nos locaux génies si vils de l’urbanisation politique débridée! Car, en ont décidé les concernés, c’est non! L’urgence exige de geler la construction non prioritaire d’une patinoire couverte!

Tant qu’à ériger d’imposants toits ou coupoles, il est primordial que ceux-ci protègent de la neige l’ensemble des pistes d’atterrissage!

%%%

On applaudit!

De toute manière, avec les nouvelles subtilités de l'aéronautique secrète votre bon Roi-Député du Parti-Railleur croit pouvoir vous assurer que lors du choc à l'atterrissage les passagers n'y verront rien.

Jamais auparavant votre poète globe-trotter saboté n'avait dormi assis sept heures de suite, en l'un des multiples vols long courrier entre hémisphères. Et cette fois-ci, la danse nous était promise, il s'agissait de fuir un ouragan au sud du Brésil sur des vents torrides se heurtant au milieu de l'Atlantique à des courants exceptionnellement glaciaux venus de Sibérie, paralysant l'Europe. En suivant la même voie aérienne que jadis le vol Rio-Paris qui s'abîma en mer à cause d'une antenne gelée. Tout pareillement qu'un avion Russe victime du même dysfonctionnement quelques jours avant notre voyage. Nous décollâmes, mangeâmes, sentîmes une douce odeur orangée dans la cabine, puis plus rien. Réveil pour l'approche de Lisbonne. Alors que, bien évidemment, n'ayant consommé ni somnifère, ni joint, ni la moindre goutte d'alcool comme  depuis vingt ans. Ne conservant que vague souvenir de violentes turbulences entre les vapes oniriques ...

Sentiment rassurant, n'est-ce pas ...? Même jusqu'au ciel l'on ne nous dirait pas tout? ...

%%%

On siffle! Et félicite au passage pour son autogoal la commune de Gondo, qui a bien mauvaise mine, dort avec un seul autre bled égaré; Ayant voté OUI à No-Billag avec 68% de Gondolants favorables à ce peloton d’exécution des médias déjà si relativement publics!

Pour la prochaine coulée de boue catastrophique, il faudra vraisemblablement attendre les découvertes d’archéologues du XXVème siècle pour en être informés!

%%%

Immoralité : L’Art brunit … Sous la fiente ambiante : Fait qu’au nid soit, qui malice hante, emmerdé à se démerder en vers et prose, sans les élevés divers moyens dont disposent .. des plus moyens aux plus mauvais.

En l'occurrence, l’arbre, ô nigauds, oeuvre sous ses racines ancrées en sain terreau à supplanter les vieilles pousses parasites. Puis finit par offrir ses fruits à ceux qui savent les déguster frais et délicieux, ou pourris sur la gueule de qui les ont trop longtemps ignorés.

Mais: Il suffit! À quoi bon? … Prodiguer de si vitales réflexions et bons soins par le rire …

… Ali GNIOMINY

Gare ! Car telle écorce est leste à faire craquer les langues de bois :

8.jpg

Et, allez, gorilles : Illustration de la multitude des actuels et passés compétents décideurs:

9.jpg

Sur F.B. voir: VACUITÉ EN L'ÉCOLE AUX GIVRÉS: 

21/01/2018

L'EFFORT AIDE L'AMER INDIEN

L'on n'accède en l'immensité des forêts de l'Amérindien qu'en fournissant un effort certain, non seulement physique mais tout autant de réflexion. Quant au mode de vie de sauvages que nous entretenons, au détriment de ces peuplades admirables.

Or, vous est offerte, toujours si gracieusement en ce début de 41ème année sous le joug des esclavagistes suisses du recouvrement infamant de dettes à fondements et montants politiquement trafiqués, cette escapade épistolaire hors de l'enfer des pistoleros: Chez les indiens Pataxos (se prononce Patacho). 

IMG-20180115-WA0002.jpg

Très majoritairement d'une rare beauté et sensibilité culturelle dont sont si cruellement dépourvus les chargés de culture de nos barbares contrées désastreusement développées.

IMG_6482(1).jpg

 Ainsi, les Pataxos, ces véritables civilisés, bien que rabaissés et discriminés par nos sales cons, passés et présents, ces exemplaires Amérindiens naissent et vivent, eux, en disposant de leur parcelle de la terre de leurs ancêtres, qu'ils respectent à juste titre. Tout autant que les plantes et les animaux dont elle recèle.

FB_IMG_1516366471365.jpg

Et même si, parfois, ils n'ont d'autre choix que de se rapprocher des insupportables pollutions de la modernité, et de subir plus que jamais le mafieux abrutissement évangéliste, ils n'en perdent pas moins le sourire de ceux-là qui ont tout à apprendre ... aux crétins qui prétendent les "enseigner".

%%%

En l'occurrence, votre bon Roi-Député du Parti Railleur vous dispense de grandes envolés poétiques et mystères stéganographiques traditionnels, pour cause de torpeur tropicale qu'aucun ventilateur ne parvient à dissiper. D'ailleurs, à quoi bon dispenser ses prodiges d'échaudé, durant plus de quatre décennies, à une quasi-totalité d'esprits inertes, figés en un climat social glacial?

Seule la suivante petite histoire, (sans doute universelle, peut-être la connaissez-vous mais tant pis) que me rapporta un ami Caboclo, me gratifie encore d'un minuscule espoir, m'encourageant à ne point bâcler le travail:

Un très précieux maçon avait, sa vie durant, invariablement effectué un excellent travail, construisant des maisons magnifiques au service d'un patron exigeant mais juste. L'ouvrier se sentant épuisé demande alors à prendre sa retraite tellement méritée. Son patron refuse catégoriquement. Il veut absolument encore une grande maison, promettant que ce serait la dernière. Le maçon a beau insister: Il n'en peut plus, a mal partout, a tout prévu pour sa proche retraite. Rien à faire, le patron reste inflexible.

Fâché, le bâtisseur décide alors de saboter son ouvrage. Il édifie la pire bâtisse qui puisse exister, branlante, moche au possible, inhabitable pour bien montrer qu'il n'est plus à même de travailler.

Arrive le jour où l'abominable ouvrage est terminé. Un peu honteux et préparé à la colère de son commanditaire, l'ouvrier lui tend les clés.

Et le patron lui répond: "Mais non, voyons, garde ces clés, tu as largement mérité d'avoir ta propre maison après tant d'années d'exceptionnel travail!"

%%%

Ne vous soumettez jamais ...

Ali GNIOMINY

IMG_6522.JPG

Et que cessent les responsables de ce passé-là Patacho

 

 

 

21/12/2017

VŒUX NAINS ! AUX NANTIS FILANT TROP PEU !

Imaginons que Brigitte Bardot ait la mauvaise idée d'abandonner les animaux, et demain Alain Delon, … Et que leur soit réservé un enterrement à la hauteur de leur prestige, véritable ou préfabriqué, sur les Champs-Hallyday … Dans un mois le quart-monde compte un pays supplémentaire: Qui ne pourra plus même, comme prévu, s’appeler la Johnnyhallydie! La Hallydaybardotdelonie sonnant assez mal, et provoquant à coup sûr d’âpres dissensions entre les héritiers, quant à l’ordre de fusion des patronymes planétairement idolâtrés!

Quoi qu’il en soit, ce pauvre Johnny fut lors inhumé sur l’île de Saint-Jeanphilipsmet, judicieusement enterré en bord de mer.

Ainsi, avec le réchauffement climatique et la montée des eaux, ses fans éplorés sont assurés qu’il reviendra bientôt!

%%%

Pardon, le sacré monstre, il paraît que tu étais généreux, contrairement à la quasi-totalité des cossus beaufs adorateurs fonçant dans l’art.

Rien avoir, donc: Causons d'espèces en voie d’extinction:

Images insoutenables d’un ours blanc décharné, parmi tous ses semblables qui agonisent par manque de phoques à croquer depuis que la banquise s’est liquéfiée!

Mais qu’attendent donc, Brigitte et semblables, pour leur donner à bouffer de la bidoche de négationnistes climatiques? L’empoisonnement? C’est déjà le cas …

%%%

Mais, à part ça: SONDONS: Sont donc sondés déçus tordus dupés pairs manants, à tort manne entrevoyant mais jamais n’ayant? Nourris aux tares, à biscottes, thé? Que n’aient nid les mots dits pour éclore-ci s’ignore? Peu te chaut, hisse goûts haut mais : Frais dits ces vers saquent! Hue mules: Passant lassants décrets teints amarrant pantins à marrons ronds …

Et au fait, ça va? Vous suivez?

Eh bien il ne faut pas ! Vous devez précéder!

Que ça couine ou non dans la suite: Foin de guérite pour vos mérites pas laids, juste un robuste pied-à-terre d’empire du rire sans guéguerre qui réajuste vétustes us. Usure passe si on n’y veille!

Mais bon, les faits approchent! Ménageons méninges, ménages et manèges que mène âge par le bout d’ainés .. restons simples d’aise épris!

%%%

Et apprenons que: La Ligue Suisse contre le Bruit recherche au minimum 300 personnes atteintes par des nuisances sonores, disposées à payer environ 1'000.- chacune en frais d’avocat, pour porter plainte individuelle-collective et réclamer réparation de la Confédération, susceptible de s’élever à 19 milliards pour la totalité des plaignants qui s’annonceront!

Et, bien entendu, ce seront toujours les mêmes qui profiteront de cette manne! Car qu’y a-t-il de plus stupidement bruyant qu’un parlement?

%%%

Caque au faux nid, précisément:

La Suisse est honteusement inscrite sur « liste grise » à cause du Liechtenstein !

« C’est pas moi, c’est l’autre ! »

La devise de l’ex-patron du Crédit Suisse face à l’inquisition américaine poursuit son petit bonhomme de chemin …

%%%

Après l’antisociale suprématie bancaire, intéressons-nous au film « The Florida Project ». Cet anticonte de Noël qui fait le buzz!

Bien joué. Vu que ne faisait plus recette l’antique honte de Noël!

%%%%

Plus tout-à-fait fraîche, celle-ci: Le bas Valais croule sous la neige!

N’exagérons rien! Tous les dealers de Bex ont été massivement arrêtés il y a quelques mois! Et même s’il en reste, ils sont sûrement sous les congères qui emplissent le passage sous-voie de la gare!

%%%

Paragraphe encore d’autant plus pas frais du jour, mais sans limite, consommable en tous temps:

Par chance, notre plus blanc que blanc pays dispose d’un excellent Nobel, non seulement expert en l’art de briser la glace, mais de surcroît ayant inventé la manière de figer l’eau à grande vitesse en bloquant la formation de cristaux, ce qui empêche la congélation et permet l’observation de molécules vivantes.

Cet honorable tout frais Nobel se trouvant pas bien loin des ours blancs, à Stockholm, le Valais ne peut donc pas bénéficier de l’intervention du beau, du bon Dubochet pour venir à grande vitesse figer l’eau de la neige, afin de la décristalliser et observer les bébêtes qu’elle contient !

Et, de toute manière, ce travail du savant aurait occasionné une complexité administrative insurmontable pour le Valais: Ce génie-là ayant l’inacceptable défaut de n’être que Vaudois !

%%%

Alors que Vaud dort, précisément :

Ainsi sondons: Où donc vont ces loteries à Richard(s), à flots de millions de fin d’année largués aux seuls chanceux? Où donc dégoulinent, en quels créneaux et pour quelles ruines ces beaux centimes usuels de pour-cent culturel? Ces dons … Cédons à l’attente, assis? On connaît ris, tourne ailes et s’envole … Quelque part vole enfin des munis aigrefins désunis ci punis?

Là, vous avez tout compris, cette fois-ci? Ce n’est tout de même presque pas sorcier, ce caractère si faussement aléatoire de qui reçoit ou non la chance!

D’autant plus qu’en les multiples univers parallèles en lesquels nous évoluons simultanément, nous-même en tout autre état de conscience et concrétion de vie, le quantique des quantiques semble à présent enseigner, pour autant qu’on le recherche en ses divers endroits, qu’il est plus que probable qu’à l’instant où vous touchez le pactole, votre double le plus semblable en l’un des univers imbriqués est lui-moi ruiné!

Et vu que le macrocosme est microcosme et réciproque, il est bourré de petitesses. Il y aura toujours un moi farceur qui s’amusera à être tellement plus évolué que le reste, qu’il aura compris la combine consistant à comprimer l’ambiance devant lui et l’expulser pour propulsion à sa suite. Lui permettant de surpasser la naïve notion de vitesse de la lumière, et d’évoluer comme particules l’ont fait hors espace-temps d’un point (à gain) à un point (à perte), pour octroyer chance ou non au soi-là visité, bloqué à deux seuls plans de conscience. Rarement sympa ce moi des choix, d’ailleurs! Moi-là moi-là …

%%%

Vertige, que de penser qu’existe une infinité de doubles de chacun des ignorants décideurs, prêts à se battre comme chiffonniers quant à savoir quels partis pris ont appuyé l’octroi de 14ème salaire à certains cadres d’exception, tout en perpétuant l’ignominie d’insultante condition de vie imposée au plus bas de l’échelle sans lèche!

Slaapp, slaapp … L’auteur admettant cependant … Slaapp, slaapp … sincèrement … slaapp, slaapp, slaapp … que certains irremplaçables cadres mériteraient largement un 15ème salaire!

Pour autant … schlaagg, schlaagg … qu’un nouveau système économique, à l’essai pour un an, fasse que la base reçoive un salaire de lobbyiste grand patron parlementaire de Droite, et … schlaagg, schlaagg … la totalité des cadres la pitance mensuelle qu’ils décident habituellement suffisante pour leurs asservis!

Quoi qu’il en soit: Quel cauchemar, que de si obtus esprits n’ayant, en rien cons, pris l’amarre enchantée pour un cas anar! Pas vérifiable?

%%%

Alerte ineptes inertes, derechef: Le don d’organes fait son entrée à l’armée!

Aïe! Toujours très mauvais, ça! Quand les médias d’un pays vont si mal, qu’en douce les militaires prennent en main les organes de presse!

%%%

À ce sujet, ou presque: Le chacal doré colonise les Alpes!

Mais, qui donc s’est permis de scier le Barreau? Qui jadis tentait encore de retenir ce prédateur en son siège de l’UDC zurichoise ...

Là où un étroit trou du cul aime à partager, au cas calamiteux de son clan,  son homophobe diarrhée verbale.

%%%

Décidément: Le coup des tas de responsables incapables a bien trop fait de mal au patrimoine du pays, la droite à pleine puissance a provoqué le chaos, mis à terre les plus gauches de la Culture qui, voyant plein de petites étoiles, se décident au lancement en un ultime râle: De « l’Année européenne du patrimoine culturel 2018! » Sous forme d’un concours d’idées intitulé « Le patrimoine pour tous »!

Gloria! C’est arrivé! La chute des traîtres à l’incontournable Patrimoine culturel intemporel est pour 2018!

Par leur choix, ou non, du présent chef-d’œuvre de propositions dans les domaines de la cohésion sociale, de la qualité de vie témoignée, de la communication visant au bénéfice véritable de l’ensemble, les responsables premiers d’atteintes au respect du patrimoine que représente la diversité culturelle interne au pays seront forcés de dévoiler leurs réels intentions et intérêts !

Persisteront lamentablement à estomper, soit ridiculement étouffer pareil trésor de réflexions d’utilité publique devenu par trop recherché ailleurs! Ou reconnaîtront publiquement l’évidence de ce patrimoine culturel de première importance; À décemment et conséquemment honorer enfin!

Signifiant ainsi la fin de la nécessité pour le plaignant d’envoyer l’OFC & sbires cantonaux devant les tribunaux, pour traitement inégalitaire de type sectaire nuisant à l’intérêt public véritable. Du fait que ce patrimoine pour tous apporte depuis des décennies, ci-condensé en centaines de paragraphes hétéroclites, rien moins que des solutions culturelles et d’enseignement permettant d’éradiquer l’homophobie, bien des problèmes carcéraux et bonne part d’abus en cours en matière d’arbitraire endettement et trafics du recouvrement ou fraudes à l’estimation des valeurs, censure intéressée, protection et respect des minorités, etc.

Un Patrimoine carrément Sanitaire hors-normes, susceptible de faire déboucher le pays et ses observateurs sur un modèle démocratique finalement digne de ce nom, exempté de déséquilibre de moyens et pressions sur les votants faussant la Volonté Populaire au profit de menus clans et détriment de tous autres.

Vive Patrimoinepourtous.ch et vivement l’annonce du lauréat. L’on risque encore de bien rire du ridicule des concernés … ou de subir la pire colère épistolaire.

%%%

Bref, toujours à défaut de messes saines :

Sont des … heureux ceux qui parvinrent jusqu’ici, qui méritèrent de découvrir d’utiles clés des songes amusants:

Ainsi: En l’immensité de son modeste Chef-d’œuvre blogosphérique Poétique, votre bon Roi-Député du Parti Railleur vous a moult gratifié(e)s d’enseignement et témoignages relatifs à sa faculté dès l’enfance de voyager en l’astral.

Et ces expériences furent si correctement enregistrées en le subconscient, qu’à présent: Un remède radical contre le poison nocturne des cauchemars s’instille indubitablement!

Mais permettez, au paravent, que le bas rond-de-cuir très ferré qu’admirez rageusement use sans ruse de la première personne :

Exemple: Votre/Mon cauchemar coutumier: « J’entre en sombre pièce, tâtonne jusqu’à l’interrupteur, abaisse le bouton, Rien! Aucune lumière! Qu’abominables ombres mouvantes » .. C’est reparti, Horrifiant à souhait …?

Que naines nient: C’est géant! Mon subconscient a gravé qu’à chaque fois que la lumière ne s’allume pas c’est que je suis obligatoirement dans un rêve. Sinon je serais bien plus conscient et saurais de manière claire et sans le moindre doute possible que je ne rêve pas!

Je piège le flou onirique à ses imprécisions. Ne me reste plus qu’à manipuler à loisir les effrayantes apparitions, les tourner en ridicule, jouer avec et me réveiller en riant, envahi de bienfaisante hilarité à coucher illico sur papiers cumulés. Jusqu’à cacophonie de couillons de brouillons à, vaillant, retravailler.

Pareille clé ouvre toutes perspectives aussi passionnantes en les beaux rêves. Ainsi, à l’instant où je commence à m’envoler: Mon subconscient a déjà déposé une autre sonde! Jadis ça se terminait en chute libre ou atterrissant en courant dans un champ en direction d’une barrière de barbelés … Et fini! « Tiens, je vole? Donc je rêve et peux faire ce que je veux, diriger ça comme en l'astral d’une main de maître »; Et défilent cimes et vaux, mers et merveilles sous les mille régals du cerveau.

Et, de plus en plus souvent, survient à présent l’arme magique de l’humour onirique.

En la récupération de cet après-midi d’injuste épuisement: « Je dévale la rampe Quidort (comme par hasard) à fond la caisse sans doute ronflant en vélomoteur (plus touché depuis cinq ans, à l’inverse de ce qu’il symbolise dans « l’explication » des rêves). Et le vent défile sur mon visage, me réjouit la vue sur le bâtiment des flics, la TSR au loin, le jet d’eau, le Salève » …

Mon bolide arrivant aux Deux-Ponts, freins ayant lâché, plus moyen de m’arrêter!

Et le Carrefour de la Jonction est bleu de future bouillie de gosses, vêtus comme pour une fanfare! D’ailleurs ils portent des instruments de musique. Catastrophe supplémentaire!

Écraser des enfants, ce n’est déjà pas bien, mais des instruments servant à composer? Insoutenable crime!

Et simultanément la balise à voyages astraux ou oniriques retentit: « Bon, ça a tout du cauchemar en préparation! Suis-je bien certain que cette inhabituelle et potentiellement catastrophique scène juvénile est réelle? N’existe-t-il quelque probant indice susceptible de suggérer que je rêve et m’autorisant à modifier tout ça? » Question-réponse!

À peine, roulant toujours, ai-je commencé à faire une grimace et laissé tomber les lunettes au bout du nez, juste pour voir: Les freins fonctionnent à nouveau!

Un mioche, devant, couche sa contrebasse sur la route, j’arrive en jouant au clown motorisé, saisis la contrebasse d’une main, en joue en équilibre, tout en accomplissant des cercles avec le vélomoteur; La marmaille éblouie se bidonne à foison, c’est pleinement réussi, et l’éveil a le goût du comique reviens-y! Nouvelle conversion volontaire de l’horreur possible en extase ludique!

%%%

Ce n’était une contrebasse sur le guidon de mon vélo, en vérité et toute réalité aucunement rêvée: Mais mon orgue électronique!

J’avais la quarantaine et meilleure forme. Je partis alors, pour plusieurs heures de concert offert, en balades à travers Genève, pédalant et jouant, composant harmonies planantissimes ou enhardies, avec modifications de tonalités, rythmes et jolis soli de synthé; Véritable boîte de jour ambulante, pédalant sous l’as moulant sons, scotchant tous passants stupéfaits.

J’effectuai d’innombrables cercles hautement musicaux au sein de la cour intérieure du Musée d’Art de Moderne Indifférence Contemporaine, enchantai les badauds du marché aux puces qui, près de vingt ans auparavant m’avaient ovationné, déclamant mes poèmes, ainsi que je m’infligeais si terrible contrainte d’affrontement au public, à qui jamais n’ai rien demandé en contrepartie, sinon visages surpris et sourires d’approbation puis applaudissements assurés! Artiste de passage … Restant à coup sûr à vie en l’esprit des ravis.

Est-ce à ce prix que j’ai acquis pareille facilité à embellir mes nuits? Aussi, certainement! Le rêve n’est jamais fumeux sans fameux foyer. C’est là qu’il faut placer les indestructibles balises à rire salvateur.

%%%

Bien, les petits à ribambelle incommensurable de doubles: Selon la formule à sacrés cons et consort: Inutile de passer durant ces prochains temps, il y a toujours quelqu’un à domicile, et les créanciers crapuleux ont déjà tout fait ramasser! Mais réciproque assurée l’an prochain, ce sont eux qui vont drôlement ramasser, grâce aux courriers en cours.

Pour leurres: Je vous laisse aller en respect, vers votre GLOIRE AUX PETITS CHAIS, US traditionnels.

Vous dis à bientôt, mes anges et compères: Gardez les rennes! Gare à ce que le Pernot .. ailes ne vous donne!

Ali GNIOMINY

En sots : .. L’ayez ce châle laid sur lésé pôle!? Ô zone : Au soir, à fils tollé inspirant …

IMG_6274.jpg

Sur Facebook.com/rothjeanmarie: “Faute de messes saines”

08/12/2017

HÉROS QU’HABILLE LIE, QUE VÊTENT ERRANTS …

… Idole d’ados d’alors dépenaillés, d’adultes incultes et fiers d’hier, de grand-pères verts et bien mis hormis sur art légendaire, heure est là: Des noirs sur noirs souvenirs, pour sous venir à toutes chaînes où blues ondoie d’honneurs sur bas rock bourre-joie qui ne défroque, ni ne croque de provoc!

Le Salut garanti aux copains a subi des pépins et pris pas mal de pains d’abrutis: Accrocs de benoîte fuite en conduite trop à droite!

Mais, épisodes d’Humanité sauvent l’image de l’éphèbe de la plèbe franchouillarde débrouillarde devenu monstre de lustre conformiste, pour ses pairs, “paix” perpétuant en interprétant brutalité de mentalité, se prêtant à grand bruit au jeu où autrui est hors-jeu.

Et cependant: Allumons le feu des souvenirs, souvenirs … 1964: La crise en nos foyers! De partout, mères et pères explosent en chœur, les nerfs exacerbés: “Non, mais vous avez bientôt fini d’écouter cette musique de singes? Il n’a pas de voix, ce guignol gueulard, déjà que tous ces yéyés ne font que de brailler! Assez, maintenant, on veut aussi avoir notre liberté d’écouter notre Aimable ou Piaf!”

Et c’est ainsi que le gentil garçon qui vous écrit, pour bien plaire à maman surtout, se mit à ne point trop aimer les mâles prestations de ce chanteur-là; Mais le musicien qui vous l’affirme a toujours reconnu la qualité exceptionnelle des accompagnateurs dudit rauque dieu de la scène qui, à présent qu’il s’est éteint, demeurent d’autant plus anonymes faire-valoir; Eux dont le talent jamais n‘a jauni!

Ainsi va l’actualité, primant si facilement le départ de rusé cancre estompant l’immense perte de génial érudit. Dissertons-en justement:

%%%

Elle était loin déjà, l’époque où tournaient les joints dans l’avion entre Casablanca et Rio, vers ce Brésil où, d’aventure, sans jamais nous laisser le temps d’en devenir dépendants, emplissions nos narines de dodues lignes de coke, de préférence « manga rosa » ; Il y avait bien 20 ans déjà que votre bas rond-de-cuir très ferré ne touchait plus à l’opium et dérivés, ne s’injectait plus rien, mais pour lui quelques prudents snifes très épisodiques de cocaïne, n’engendrant que fatigue après, n’avaient rien d’aussi addictif que tabac ou alcool. Coke, donc, qui nous fut un jour fournie par une connaissance de fréquentations d’alors d’une proche, nous ayant invités à l’acquisition d’une dizaine de grammes récréatifs, au sein d’une glauque allée d’immeubles.

Le pas vraiment dealer, rendant service à ceux étant chers à ceux lui étant chers, ce gaillard jovial et sympathique nous fut ainsi présenté. Non sans légère appréhension de notre part, devant cet homme en uniforme ! … En ce recoin de brutal univers … Qui sort sa carte de police, étale le contenu d’un sachet sur un muret et se met à séparer, avec la tranche de la carte, des lignes de dégustation promotionnelle de son puissant produit du terroir!

Faut-il préciser que les globe-trotters que nous sommes disposons de cette remarquable faculté d’exhaler aura d’atmosphère détendue : Issue de la salvatrice fusion de sueurs froides avec la sueur de chaleur ?!!

Et tout le monde en profite, voilà qui coule de source, dès qu’en face de l’effroi : Vous envahit cet effet de dôme de l’adrénaline, cette bulle emplie d’un calme et courage vous surprenant vous-même, où vous prenez le recul duquel vous n’observez plus la scène, potentiellement traumatisante, que comme un spectateur ; Rassurante coque immatérielle, en laquelle vous protège naturelle réaction à la terreur survenant : Qui vous fait dire et agir alors très exactement tel ce qui résulte de dix questionnements à la seconde : La meilleure et plus réfléchie réponse à donner. Flottant en cet Œuf de la peur extrême, vous ne devenez plus que poussin d’espérance, et Être digne attendrissant instinctivement son sort, hormis si n’êtes que poule mouillée.

En l’occurrence: ignorant encore que, quelques années plus tard, en quittant Papeete pour Auckland l’avion décrochant au décollage et plongeant allègrement, l’espace de quelques interminables bulles d’élixir de sueurs glacées et ambiance surchauffée … nous embaumerions tout autant ... ! Ou: Une fois le tour de la boule d’eau à rikikis coins de Terre effectué, rentrant à la « maison » au-dessus de la proche Francfort, pris dans une légendaire tempête … Tout comme sur les Alpes, revenant de Grèce, paraissant avoir courroucé Jupiter et ses éclairs s’abattant sur l’appareil … Et près de Délos, sur Égée enragée, lorsqu’une partie du bastingage de la barque est arrachée par les vagues : … Livides et dégoulinant en compagnie de Témoins de Jéhovah entonnant d’ultimes psaumes … Et … Et …

Intermède pour reprise du souffle :

« Alors ? Proue est-ce ? »

bateau.jpg

«  Ou poupe honnie hier ? »

Or donc : Perles d’épouvante à peine moins consistantes : Nous voici, vers fin 1996, survolant une fois de plus l’Atlantique ; Un Monsieur se lève, part aux w-c, et ça dure, ça dure, alors que se diffuse en l’aéronef devenu non-fumeur une délatrice odeur de tabac !

L’individu finit par ressortir des toilettes, livre en main entrouvert, visiblement pour délassement durant le travail et heureusement nul autre usage.

L’ami pète les plombs, qui sue de visqueux reproches par tous les pores de l’appeau. Appelant à l’hallali contre l’irresponsable. Et tout l’avion de s’en réjouir et acquiescer !

Vaguement interloqué par imprévisible réaction publique quant à ses sacrées petites habitudes, le distingué fort flegmatique malfrat, se penche vers l’ami qui en reste muet : Lorsque cet énergumène arborant grand sourire lui offre « son » livre, à titre de calmant pour les nerfs !

L’ami le jette négligemment en affirmant : « Merci, je ne veux pas de votre merde » !

Jetons-y bref coup d’œil : C’est que c’est tout nouveau, cette merde-là, ça vient de sortir ; Et le nom de l’auteur nous titille, on n’a pas idée de porter un pseudonyme poussant aux extrapolations du style « J’endors : Messes sont… » … Et ce tire : « Presque rien sur presque tout » …

Nous atterrissons en paix. En cet état jouissif d’après le péril. Et j’ai lors découvert que la pénible affection de Droite, la carence coutumière en ouverture de cœur et d’esprit, est malgré tout dominée par certains êtres particulièrement exemplaires !

C’est donc grâce à « cette merde » que je réalise combien n’est qu’anodine, en vérité, au point de ne verser tout au plus que mélange de larmes de joies passées et peine présente, la mort d’un Immortel !

Au revoir géant ! Dormez ! Sont à présent éveillés ceux qu’avez tiraillés !

Et merci de ne les avoir jamais endormis sans même ouvrir l'un de vos ouvrages, juste à la lecture sur sa couverture de Jean Bruno Wladimir François de Paule Lefèvre d'Ormesson.

%%%

Parlant aristocrates bien moins doués: D’aucun(e)s planqué(e)s Helvètes patron(ne)s de subalternes Conseiller(e)s fédé(raux)(rales) affublé(e)s d’étiquette socialo, qui sont annuellement bombardé(e)s Chef(fe)-d’État, Président(e) de la Confédération !

Quelle abomination, en l’état, quel deuil de tous espoirs que de voir la simili-Gauche de free bourgeois venir pour un an Berset la Suisse, sous traditionnel mépris de taiseux indifférent, face à Culture fondamentale laissée pour compte au profit d’intérêts secondaires, voire crapuleux car à prédominance prioritairement lucrative.

Pour succinct rappel : Le fisc genevois était jadis tracté par une solide Micheline, déraillant, du fait que l’assujetti qui vous écrit se trouvait sous traitement médical et n’avait pu remplir sa déclaration d’insultante pitance accordée. Qui fut taxé d’office à plus de CHF-30'000.- pour un crachat annuel d’environ CHF-70'000.- Et lorsque cette même locomotive fut devenue Présidente de la Confédération, votre bon Roi-Député du Parti Railleur alla jusqu’à s’humilier à lui demander sa Grâce présidentielle, par abolition de la servitude fabriquée sous artifice des dettes manipulables à dessein ! La très couverte Madame Calme-Iran eut l’amabilité de répondre qu’une telle grâce n’était point de sa compétence. Idem ensuite de la part du Chef-d’État de même acabit d’ersatz socialiste, Moritz Leuenberger.

Et voici que ce pays réclame rab du mollasson honni, voit sa maison des arts faillis sous l’assaut de baillis, sans bouger de l’alpage d’où l’on fait son beurre, sans pour autant tout un fromage ?!

Ah, limbes, erre cet État qui lutte sous vos volutes d’opacité d’esprit jouant à miter rang des vachement plus humains qu’eux, chassant mouches amères de Droite asociale et vendue Gauche !

%%%

Tiens, parlant de microcosme: D’aucuns demeurés manipulateurs d’obscure politique genevoise ont, entre autre, rayé les 100'000.- annuels inscrits au budget 2018 pour le Club Suisse de la Presse ; Passant à la casse !

Son Directeur Mettan à réagir ! Devenu de rage trop rouge pour des PDC sous joug trivial de l’ère Blocher ! De mise aux fers en la galère éditoriale ! Où bat tam-tam à hue et dia !

jmr-bongo.jpg

Passé de sous … Le Club de la Presse va-t-il s’écraser ?

Ou, ses honorables membres vont-ils s’époumoner de concert, recyclés en ténors de l’Opéra tragique, interprétant «l’ Envol de l’oie à trois millions » ?

Tout un spectacle ! À produire rapidement, tant que subsistent encore des rédacteurs dans le pays, et une SSR agonisante pour le transmettre. Même après censure successive d’étages de médiateurs et clubs d’experts en fonctionnement de la Presse.

Sauver la Presse n’est ni vain ni saoulant ! N’ingurgitons le blanc-seing jusqu’à l’hallali, et laissons le rouge se bonifier !

%%%

Ailleurs : Arrosée sous excès de confiance mal placée, une élue socialiste se fait voler son manteau dans le vestiaire du Palais fédéral !

Tous les regards sont braqués sur Christophe Blocher et d’aucuns autres intrus fédéraux, connus pour avoir déjà pris ou susceptibles de prendre très bientôt une veste en ces lieux !

Pas de Moralité, alors? Mettan t’accule l’ère Blocher ! …

%%%

Croyez-en le futur Patrimoine culturel de l’humanité qui vous l’affirme : (Eh bien oui, quoi? Si la pâte à pizza voltigeant l’est devenue, pourquoi pas le producteur des plus féroces vacheries de Suisse?) : Une chance, en ces temps de morbidité, qu’existent encore de consciencieux fonctionnaires:

Ainsi, un policier genevois trop rapide, poursuivant de dangereux criminels, est condamné pour violation grave des règles de la circulation routière!

Déjà qu’on devrait lui décerner la médaille du mérite, pour être une telle rareté dans la profession: Soit un flic trop rapide! Et Suisse de surcroît! …

Cependant: « Messieurs les truands tirez-vous en premier! Mais, surtout, ayez la civilité de vous arrêter également aux feux rouges!

Car formelle est la sentence: « Malgré la volonté d’aller combattre l’adversaire, il s’agit d’appliquer le droit »!

À se demander si la Jurisprudence changera quand, par malheur, nos gabelous fâchés perdront leur temps, laisseront toutes les mémés en déambulateur traverser la chaussée, s’arrêteront longuement à tous stops! En « accourant » de l’aéroport jusqu’au Palais de Justice dont un engin faisant tic-tac vient subrepticement d’être déposé à l’intérieur! …

%%%

En attendant, nos forces de l’ordre se préparent aux terribles combats qu’ils auront à mener l’été prochain, en vue de musclées arrestations massives de fautives: En effet, après avoir été accepté par la municipalité, le burkini est à présent interdit dans les piscines de la ville, car il symbolise l’asservissement de la femme!

Juste! Les gamines musulmanes cesseront enfin d’être asservies et discriminées en étant interdites de piscine par 38°C!

%%%

Explosif, encore: Le plus dangereusement stupide Chef d’État du monde, puisqu’il y a « fort heureusement » pire qu’en Suisse dans le genre, décide que Jérusalem est capitale d’Israël, point c’est tout.

Mais c’est provisoire car prochainement, afin de séparer les belligérants sciemment échaudés, l’ambassade des USA en l’État juif sera transférée à Washington et celle au sein de l’État Palestinien un peu plus loin, sur les ruines de Pyongyang!

Ainsi: Veillez ogres, hein? Et longue vie aux mots, ris bons …

Ali GNIOMINY

Quand, au loin …

Hordes haut tonnent

IMAG0036.jpg

facebook.com/rothjeanmarie : « Défauts dans les pitres »

29/11/2017

ÉCHOS ROMPUS !

Attention ! Différents auteurs ayant eu la mauvaise idée de se nommer Jean-Marie Roth ou, qui sait, pour ris : D’user de ce patronyme afin d’usurper la notoriété du seul et unique époustouflant de modestie Jean-Marie Roth(-Ruvenal), véritable génie des Lettres intemporelles : L’averti lectorat soit dûment persuadé que le Jean-Marie Roth œuvrant-ci ne liquide aucunement à moins d’un euro, lui, l’une ou l’autre historiette en kiosques de gares !

&&&

L’Auteur Majeur, dont traditionnellement vous vous délectez par milliers des édifiants Monuments Littéraires, autrement élémentaires et valeureux, vous livre ainsi concises exclusivités et questionnements:

&&&

D’emblée : Comme mérité que paradent dits !

paradis.jpg

Et, tout à l’opposé : Le ballet aérien genevois consiste, comme on le voit, à tracter sur balais-école les moins que rien, invisibles sorciers et sorcières du financement des branches de la magie des aptitudes culturelles surhumaines :

IMG_6143.JPG

Ah, désolante nation d’écueils, aux si bizarres mœurs …

… Où : L’œil tarde à s’embuer, lorsque la douce Doris d’Helvétie feint de baiser le messie J.C. d’Europe, miraculeux multiplicateur de glyphosate, tout en lui glissant discrètement dans la poche nos 1'300 millions de la rançon …

&&&

Mais, pas bien mieux ailleurs, d’ailleurs : Où, plus mercantile encore et roublard que tous les fourgueurs de religion, un malin sculpteur Australien façonne rentable statue de Saint-Martin offrant le pain accompagnant le cochon aux enfants, effigie qui bien que payée finit honteusement recouverte d’un noir niqab et refusée à la livraison par les prélats locaux !

Cependant, si divinement inspiré, ce mémorable Donatello-là, dont l’humour est si pointu, parvint dit-on à refiler à un prix incommensurable sa sacrée œuvre : À un ébaubi trust chrétien établi aux abords d’Ecône : La Fraternité Saint-Pie 7

saint-Pie7.jpg

« Laissez venir à moi les petits enfants

et qu’ils dégustent, croissant,

mes pains quotidiens »

Ah ça : Saint ? Marre ! Tintamarre !

&&&

Mais abordons au passage, par obligation due à la haute trahison des autoproclamés experts en estimation des valeurs artistiques, un sujet original jamais traité, plus d’une fois, en chacune ou presque des actuelles 873 chroniques artistiques, philosophiques et thérapeutiques par le rire, dont certaines font plus d’une dizaine de pages A4, s’étendant sur 35 pages informatiques à 25 œuvres par page, fascinant averti lectorat et ne rebutant qu’ignares mis face à leurs responsabilités de faussaires décideurs :

40 ans de violences textuelles contre une victime de charognards de l’Art : ça suffit !

En l’occurrence : Depuis 10 ans ce 16 novembre que c’est dit et répété et rabâché sous toutes les formes sur ce support de saboteurs, il y en a marre ! Alors, que ça change illico ! Nul ne souhaite sans doute avoir invariablement à lire  pour une décennie supplémentaire:

Gauche qu’à vie Art engraisse, Gauche traitresse en laisse ici tenue, qui ne progresse que vers critères d’élus des plus sectaires, voici venue l’heure de battant débattant de la valeur de tes voix les plus sottes et tes choix sous la botte et fientes moites de Droite répugnante :

Que d’incompétents mous et dégoûtants …

Que d’arrivistes fumistes à acérés crocs,

de trop !

Que de zéros parvenus, mirauds numéros,

chapardeurs, ballots maraudeurs de flots de raison,

d’exhalaison des fruits d’autrui !

Que d’intrigants fatigants navigant en bande

Sur le mur de marrants

Dénonçant tant de mépris sans prix

carençant l’esprit !

Que d’indécence et d’impudence

d’experts perturbés,

Imbibés pairs imbus de tribut

Prétendu dû

pour allégeance à leur engeance !

Que d’excellence sabotée,

coulée sous les saoulés bottés,

sous le regard d’avares hagards

D’outrée contrée vautrée

En l’inaction, masse sans réaction,

Las, sans sang-froid, coups de main

face au désarroi de sans octroi !

Roi des termes d’où ne germe

qu’éloquence d’excellence,

en son chemin de croix,

en la torture de dictature

de subalternes intendants,

tendant la Berne moche,

terne comme poches trouées

de floués dont on gomme

écrits et cris, entre chantres,

paquets de laquais malappris notateurs,

attributaires de prix

quant à l’arbitraire littéraire

course aux bourses,

sélection de criblés d’honneurs,

de ciblées distinctions

pour quanta sans façon

de lourds donneurs de leçons.

Bref : Aucun Poète n’est à la fête, quand condamné à malmener sous ses piques légitimes  ses bourreaux, maquereaux si cyniques de l’arbitraire de l’estime littéraire! Aucun Poète ne s’amuse à dénoncer ceux qui l’usent, ceux insensés qui dénaturent Littérature et font fi de Philosophie, sabotent sa cote ! Aucun Poète n’a à subir la loi de sbires des pires vendeurs repus de corrompues mœurs! Aucun Poète ne mérite qu’on l’irrite, le dépite, effrite son rire en coin, au point d’écrire, en prose morose :

À qui profite le crime ? Aux magistrats pratiquant massivement le déni de Justice, demeurant impuissants face au traitement dégradant infligé, par leurs protégés d’Extrême-Droite dominante et vassaux de Gauche culturelle ? Traitement nauséabond insultant l’une des Valeurs majeures de la Pensée contemporaine ! Indigne servitude imposée, par violence de l’indifférence, atteintes évidentes à l’intégrité d’essentiel objecteur au crime de médiocrité institutionnalisée sous dictature du copinage : Entre prédateurs de l’intérêt public se privilégiant réciproquement à des fins privées, par traditionnelles OPA sur les moyens mis en jeu lors de scrutins, décisions de claniques Conseils au détriment systématique du presque 100% de l’oppressée population, dont ceux-là se repaissent en parasites des efforts, produits et mérites personnels ! Assez !

Sont sommées-ci les Autorités concernées de condamner adéquatement les responsables premiers en tête de lobbies de fabricants de la paupérisation pérennisée, privés et nuisibles parlementaires leurs partenaires d’une fraction de Droite dure intéressée et nuisant au peuple ! Destructeurs de cohésion sociale et partage équitable, pratiquant impunément abus de Droit, de Justice, de Démocratie, d’Autorité, de confiance, de position dominante, discrimination, gestion déloyale, incitations au suicide, atteintes multiples à l’intégrité, complicités d’empoisonnement, d’extorsion de fonds, harcèlement, contrainte, humiliations, dénigrement et fraude à l’estimation des valeurs, corruption et escroqueries en bandes organisées … Violations de la liberté de conscience, d’opinion, d’expression, par tenue à l’écart du public : D’incontournable producteur de valeurs sous ruine politiquement programmée et silence entendu, relatif au prodige de tel remède philosophique à l’abrutissement habituel imposé ! Artiste-né subissant l’obligation de rester ad vitam plié sous l’ignoble diktat des armes légales de destruction massive, sur lesquelles ont fait main basse les intouchables maîtres de la LP, LAMAL, LPP, ayant ravagé l’idéal de solidarité publique et d’honnêteté Suisse.

Maîtres s’acharnant à maintenir la honte de l’opacité liée à leurs avoirs, de perpétuer ainsi les trafics occultes au nom de sphère privée qu’ils violent allègrement pour leurs victimes, par transmission de données infamantes, contrainte, séquestre, harcèlement interminable, aux fins les plus douteuses de conservation de secret servant à couvrir toutes fraudes de leur part, et optimisation de racket public, ayant définitivement sali le pays aux yeux du monde entier !

Stop ! ça ne passe plus ! Ordre formel est donné, au nom du peuple des opprimés par son plus téméraire protecteur, le très sérieux désopilant irréprochable trahi fonctionnaire d’État, et essentiellement bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche de la Royale Démocratie Égalitaire à sincères parlementaires enfin : Qui détrônera l’actuelle tyrannie financière et culturelle en force et vigueur!

40 ans de viol des idées d’exception, conceptions de cerveau à travaux inestimables, 40 ans de minable parasitage à son insu issu de décideurs voués à vindicte populaire, abuseurs de l’intérêt véritable, c’en est trop !

Permettrez-vous que perdure plus longtemps la servitude pour dettes trafiquées à but lucratif anticonstitutionnel, interdisant à l’auteur légitime reconnaissance? Réparation correcte et sans délai des torts multiples et dommages causés ? Permettrez-vous, concerné(e)s, que périclite plus longtemps la santé d’un abusé par responsables de légitime rémunération des produits et mérites essentiels fournis à la communauté, et bienfaits dispensés ?

Est-ce aux estimables experts, qui voudraient bien bien faire, mais n’osent évaluer le prix de la nausée provoquée sans équivoque par leur mise à l’écart à but spéculatif de trésors de l’Art, évaluateurs visant à faire crever plus vite l’auteur afin de démultiplier l’estimation du patrimoine culturel abandonné ? Vous raserez-vous, maquillerez-vous pareillement devant votre miroir ? Si n’ordonnez, n’initiez fondamentale abolition totale de servitude si délictueuse, de décennies de traversée du désert meurtrier de la démocratie directe, séquestrée par inculture ahurissante d’exclusifs acheteurs d’abrutissante opinion !

Soit en aparté stipulé au bien-aimé camarade Velasco que Notre Majesté lui est moult reconnaissante pour son analyse de l’audit du SIA mené aux OP de Genève ! Relevant qu’il y a dix-huit ans que certaines problématiques furent soulevées en vain, mais qu’à présent les PROBLÈMES D’ESTIMATION DES VALEURS par les OP sont cernés et reconnus !

Ne reste donc plus qu’à régler immédiatement ces dysfonctionnements de l’évaluation de ce que produit vraiment un fabriqué débiteur ! Estimer correctement les besoins réels de tel acharné travailleur, et apports monétaires nécessaires à son métier et à l’échange de son savoir au bénéfice de l’ensemble ! Et cesser de brader misérablement le niveau de pitance saisie sur ordre et au profit obscur d’assureurs tricheurs, manipulateurs de réserves, voleurs de biens publics s’autorisant sous la pression à ne rendre aux victimes que la moitié de leur larcin, Contributions publiques impitoyables et fondamentalement destructrices d’assujettis, immoraux impôts qu’un minuscule prélèvement sur les montants phénoménaux du trafic des devises entre nantis pourrait supprimer pour tout citoyen, Sociétés crapuleuses de recouvrement trafiqué à condamner, et immunité de parlementaires à intérêts privés associés générateurs de l’industrie de paupérisation massive actuelle à lever sans délai !

En somme : La déconsidération clanique du caractère fondamental des propos de l’auteur est un outrage au progrès vital de la Pensée humaine !

L’absence de respect dû à un concepteur hors-normes, dont sont coupables enrichis usurpateurs de la qualité de juger de ce qui mérite ou non honorable concret et moral soutien, de même que cessation des nuisances endurées, du crime de violence de l’indifférence : Le déni de ce petit nid d’avis vendeurs sans pudeur ne sera sanctionné que si n’est actionnée par les concernés réhabilitation totale, reconsidération finale, et concédé réparation à l’auteur à hauteur de ses efforts et apports !

Trop de temps fut perdu, faute d’incompétents découvreurs, éditeurs, diffuseurs, emmerdeurs de vendeurs ! Ôtons le droit aux pisse-froid de perpétuer leur confus refus à huer, rejet de projets d’un avenir à ne ternir tel ce passé déclassé, cadenassé !

Alors, tentez d’écarter, d’oublier encore, de persister à délester l’Artiste de son Honneur, cracher sur son Labeur … Mais gare ! Au royaume des clairvoyants les visionnaires sont rois ! Et les aveugles par conviction vite mendiants, ne faisant plus même pitié !

&&&

Et dire, dire qu’une fois punie la malveillance de tels prévaricateurs, les sujets traités deviendront tellement plus élevés et universels : Comme, pour l’heure, juste ceci soudainement passant …

SANS-TERRE MINE US

Terre éphémère, boule qui roule en l’Univers

Et qui avance à toutes distances,

Se déplace, progresse en l’espace

À toute vitesse,

Éphémère Terre fusant en l’antre des Cieux

Entre masses de glace et lieux mystérieux.

Terre à l’écorce entre deux feux,

À forces hostiles, forces en péril, forces en lutte

Qui se percutent et qui s’annihilent en cendres

Ou s’engendrent, se recréent et transforment

En les normes du concret

Caché plancher des béants océans,

Sphère passagère sous synergie

des Célestes énergies

Terre sans conteste que l’on empeste,

Fluette planète en mouvement

Sois élément de rayonnement

Et non des astres qui ne s’encastrent

Qu’en l’Infini de corps désunis

Voués, céans, au néant loué,

Au vide perfide d’une toile sans étoiles.

&&&

Ah, que n’oblige-t-on d’aucuns arriérés évaluateurs, à se plier à repasser le permis de juger à l’envi de la condition de vie d’autrui : Mais compatissons :

Dure dure, la vie de pépés ! En général, enfermés en le bunker de leur rigide retraite intérieure, gesticulant sous chimique camisole de force, à la merci d’infirmières : Ne leur reste plus pour seule fonction valide qu’à pratiquer l’inspection des croupes !

Aussi, se fier à leur avis et intérêts pour juger du contenu d’une Tête de la Pensée contemporaine …

… Alors qu’ils ruinent l’avant-garde en privilégiant machinalement de sempiternelles convenances obsolètes : Autant carrément glorifier l’usage borné de disparus du dictionnaire : Du genre :

Un claquedent dépriant par lourderie son accordée finit râcleur galantin jobardant, jouant en accul et psalmodiant oraisons jaculatoires !

Autant, alors, primer honteusement le rendu d’essentielles préférences-bateau inhérentes à ces vieillards de l’art: Au Bordeau, le Roussillon Dézaley ! Et Chasselas qui, Pinot, pinard … Jusqu’à plus soif !

Intelligible traduction : Coupe-gorge du Sentier des Saules, au bord du Rhône, le roux sillon des allées. Et chassent là, jeunots disposant eux d’ateliers artistiques en l’ancienne usine Kugler, refusés par deux générations de nuisibles vieillots pistonneurs à un renversant créateur avéré, qui …

%%%

Parlant, hormis ce dernier, de séniles toujours, jeunes ou vieux, avez-vous constaté l’étrange coïncidence ? Alors que la France condamne très justement le boucher d’aide à masse, ce dernier rencontre le tsar de toutes les rassies. Lendemain la France saisit la villa à 150 millions de l’un de ses complices oligarques … Et nul pavé en la mare, pas de coin-coin si dense ...

%%%

Et, au fait ? Sachant que la grande mosquée de Genève licencie 4 fichés S : Est-il, quant à lui. toujours le bienvenu le fiché du X ?

%%%

Mais cela ne nous regarde pas : Pas plus que le problème « dont personne ne parle » selon le gratuit bottin publicitaire hebdomadaire du mercantilisme calviniste outrancier :

Quant au fait que la prison de Champ-Dollon est occupée par près d’un détenu musulman sur deux ; Au point que tous les repas sont servis sans porc :

Quelque part sur ce support, dans les deux dernières années, figure une estimation dont n’est aucunement fier l’auteur fervent anti-raciste mais féru de réalité et vérité, calcul approximatif du surcoût impressionnant de l’alimentation des détenus dépourvue de porc, en fonction de la différence de prix entre le kilo de porc ou de bœuf, d’agneau, de poulet … recherches effectuées à cet égard.

Et il se peut (mais vous comprendrez aisément qu’il est impossible pour votre bas rond-de-cuir déconsidéré de passer des heures à se relire) que le résumé de cette sidérante et ruineuse faveur offerte à ces délinquants se trouve en la même chronique, préconisant la construction internationale de cités-satellites pénitentiaires, en lesquelles des quartiers nationaux de cellules sont gérés et financés individuellement, en fonction de leurs lois respectives, par les autorités de pays dont sont ressortissants les détenus !

Personne n’en parle, donc, et tout le monde paie à la racaille de toutes confessions surprotégées des privilèges, soins et activités culturelles, dont la plupart des honnêtes cochons de payeurs sont forcés de se passer !

Personne n’en parle, et sous le régime fascisant actuel c’est sans doute préférable. Du fait qu’un traditionnel vote à déséquilibre fignolé d’Extrême-Droite, risquerait de mettre le feu aux poudres, en exigeant que le porc quotidien soit indifféremment servi à tous détenus.

Attendu que, de ce fait, la criminalité des délinquants musulmans disparaîtra(it), par la terreur culinaire imposée en cas d’incarcération, et la moitié de la prison se videra(it) à terme.

Personne n’en parle et c’est tant mieux. Sous peine d’effrayant pic de chômage provoqué au sein des surnuméraires Forces du désordre de la répression !

Et croyez bien que l’argument sera(it) d’autant plus sérieux qu’appuyé jadis par l’immense Voltaire ayant édicté qu’« Ainsi que Maître Pangloss l’enseignait à Candide : Les cochons étant faits pour être mangés nous mangeons du porc toute l’année ». Ce qui n’empêcha point le génie Arouet de filer un bien mauvais coton, en supposant que tout était fait pour aller au mieux tant qu’il s’abaissait sa vie durant à hésiter entre un Prophète et un autre.

%%%

De toute manière toutes religions sont abusives et intransigeantes : Prenez au hasard la catholique : Même le Notre Père a été changé arbitrairement : Il convient à présent de modifier « Ne nous soumet pas à la tentation » par « Ne nous laisse pas entrer en tentation ! »

Voyez ça, en visite chez les bouddhistes Birmans, le brave pape François lui-même n’a pas eu le droit de prier comme il l’aurait voulu : « Ne nous laisse pas entrer en tentation de dire Rohingyas ! »

Et déjà, franchement, de quel droit, cette obligation du « Ne nous laisse pas entrer en tentation ! »: Si ces folles Valaisannes sont majeures et consentantes ?

Ali GNIOMINY

Trop d’âmes sont vidées par nuisible pêche

aux juteux péchés à payer

IMG_2740.jpg

Athée n’a cure d’amadouer

athenes.jpg

Sur Facebook.com/rothjeanmarie : "ÉLITE ERRE, ERRE …"

 

15/11/2017

AUDITS ET DEALS

Oh, dites, édiles dits lents, dealant de concert de conservés airs d’émargée Constitution larvée, émergée au bénéfice d’Institutions censées chargées d’honorable, saine répartition d’admirables contributions humaines : Et non substitution de canons de prostitution  aux cliques du fric fracassant tracassés, agacés décrassant les options bureaucratiques offertes de la corruption démocratique experte:

Oh, dites, dealers de leurres, trafiquants nous fliquant, mercenaires gestionnaires du nerfs de la guerre, faux-frères massés en porte-à-faux avec l’échec de vos émoussées valeurs de voleurs, fraudeurs d’estime légitime : Incitez encore et encore dépités à la révolte et la récolte qu’en tirerez, vous le verrez à l’enquête, vous fera virer au raz des pâquerettes !

Oh, dites, vite payez sans pinailler ce que vaut un niveau de conscience à efficience indispensable, que vos pendables et abhorrés, ineptes préceptes ont ignoré ! Ou s’envolent minutées l’auréole usée, délavée, et l’immunité dont avez abusé !

En attendant:

Si j’ai blessé des UDC,

Froissé les nerfs de PLR

Agacé PDC et boudé PBD,

Dénoncé les travers

Et poussé à tousser

Certains atteints Verts,

Traité de fumistes des Communistes,

Plaint Socialistes obstructionnistes :

Je demande que m’en excuse

Cette bête bande de buses,

Ces vautours alentour,

Ces rapaces qui jacassent

Et m’énervent

Cassent ma verve !

%%%

Bien : Le poème pour les polis petits chiens, c’est fait :

Pleurons en cœur sur d’autres cabots :

Le vieux Donald Trump est bien triste, car il voudrait tellement devenir ami avec le petit gros dirigeant de la Corée du Nord !

Force est ainsi de constater que ne fonctionnent pas toujours les adages « Qui se ressemble s’assemble » et « On choisit ses amis mais pas sa famille politique ».

Excepté en ce qui concerne l’autre ami de ce petit vieux, ce tueur en série Philippin qui paie 10 dollars à une multitude de ses esclaves pour vanter sur Internet sa politique d’extermination des prétendus ou réels trafiquants de drogue.

D’ailleurs, puisque l’on parle d’« amis » : Votre bon Roi-Député du Parti Railleur avait effectué un collage de la Joconde en niqab pour l’inauguration du Louvre d’Abu Dhabi.

Cette œuvre d’art ne resta pas deux minutes sur sa page Facebook avant de disparaître mystérieusement !

Et dire que l’auteur voulait ajouter le David de Michelangelo en djellaba, trouée là où ça facilite le travail d’enseignement d’un ex-intouchable local ...

Mona Lisa à la mode du Golfe, donc, minablement censurée de manière fort compréhensible, vu qu’il est notoire que Facebook ne tolère aucune œuvre de génie sur son support !

Contrairement à Twitter où la photo figure toujours sur le profil @AliGniominy. Twitter, comme chacun le sait, restant particulièrement ouvert aux génies d’intelligence faramineuse, dont le plus illustre représentant est un vieil Américain dépité par l’amour qu’il porte à un petit gros Nord-Coréen !

%%%

Lugubre inauguration à la française, encore : Quelques minutes après sa mise en fonction, la nouvelle navette automatique de Las Vegas a eu un accident. Le constructeur français assure que les systèmes de sécurité ont bien fonctionné. On n’ose imaginer ce que ce sera lorsqu’ils dysfonctionneront !

%%%

Plus près de nos saigneurs : Notre Ministre de la gaudriole, Schneider-Amman a été dernièrement empêché, en compagnie de ses gardes du corps, d’accéder à l’esplanade des mosquées de Jérusalem : Les policiers Israéliens n’autorisant pas d’armes à cet endroit.

Et Dieu sait si l’humour est une arme redoutable !

%%%

En la sinistre banlieue du Lac de Genève, l’on prend les devants en interdisant la mendicité. En effet, dès 2018, les bas valets du berceau de la crétinerie devront payer CHF 1,90 le sac à ordures de 35 litres. Faute de quoi, à tous coins de rue, les Lausannois entendront se lamenter des Valaisans : « T’as pas deux balles pour un sac à poubelles ? »

%%%

Telles les poubelles, justement : Les plus belles noces se déroulent chaque après-midi sur TF1, grâce à l’émission « Quatre mariages et trois gueules d’enterrement » !

L’esprit de l’émission est des plus simples : Quatre couples se marient et à tour de rôle chacune des mariées assiste au mariage des trois autres, critique tout et attribue une note. D’apparence enchantées lors de la cérémonie et des festivités s’ensuivant, bisous bisous, et salopes au maximum ensuite.

Histoire de traumatiser à vie ses trois concurrentes, en détruisant à l’extrême le plus beau jour de leur vie. Afin qu’elles puissent ensuite montrer à leurs petits-enfants ce qui se termina comme le pire cauchemar de leur existence, grâce aux trois garces invitées. Dont l’une plus infecte que les autres, du couple qui gagne à coup sûr le voyage de noces offert par TF1 ! Puisqu’il suffit à la promise d’agir sans le moindre scrupule, d’être la plus traître, d’inventer tout et n’importe quoi de négatif pour justifier la note la plus basse qu’elle donne systématiquement aux trois autres.

La règle du jeu de massacre excluant d’équilibrer les notes en fin de semaine par une juge, comme la magnifyque Cristina Cordula dans « Les reines du shopping », capable d’empêcher la tricherie en attribuant à son tour une note correcte à chaque concurrente.

Et le pire de tout, c’est qu’il y a des téléspectateurs assez débiles pour assister à cet ordurier concept et en parler ensuite sur leur blog …

%%%

Au fait, savez-vous que par mesure d'économie Genève a décidé qu'il fallait mettre fin à la traditionnelle grande bouffe du début septembre, en remplaçant le jour du Jeûne Genevois, par le lancement télévisuel annuel des films de Noël sur toutes les chaînes! Et gare à celui qui dit que le Père Billag est une ordure!

%%%

Intelligence, toujours : Bigre, que notre civilisation est merveilleusement équilibrée ! Que les influenceurs littéraires collent donc exemplairement aux besoins et attentes véritables des victimes de l’actuelle dictature de marché généralisée !

Or : Foin de l’horreur en vigueur ! Sans intérêt à l’évidence, que l’œuvre monstrueuse des contemporains sectaires malades mentaux dominants et alliés traîtres à l’humanité !

Qu’importe la fatale réalité des récentes tromperies sur piédestal ? Alors qu’il est tellement plus rentable que de détourner l’attention de la masse abusée sur les sempiternelles déviances de jadis!

Occultant ainsi à l’envi le fait qu’à force de remuer un vieux terrain empli de cadavres, de labourer et, cons, biner toujours au même endroit sans rien de bon semer à nouveau : L’on finit par offrir à la terre pourrie un appel d’air, favorisant la croissance accélérée des plus mauvaises herbes et pires plantes parasites ! Preuve en étant la présente décadence sociétale évidente !

Puante floraison rapide, d’autant plus si les larmes d’authentiques auteurs bénéfiques pour le public, sciemment empêchés d’éveiller les esprits, si contre le gré de ceux-ci : Arrosent leurs larmes versées tant de bêtise à pleurer, si juteusement en vogue !

Ainsi, au summum de l’actualité littéraire cette année : Les sujets nouveaux dont est censé friand l’influencé cochon d’acheteur lecteur francophone : Écrits décortiquant, en originale exclusivité, les habituelles ficelles de passés et dépassés crimes contre l’humanité !

Monstruosités commises par ceux-là, toujours eux-mêmes ou leurs descendants, en arrière-plan des sommets du crime, dorénavant légalisé par eux ou pas encore à nouveau !

Par conséquent, la suprême distinction offerte par le Comité Goncourt au bénéfice de l’intérêt public primordial actuel, revient à l’auteur d’un ouvrage sur le nazisme. Et le désintéressé jury du Prix Renaudot sanctifie une incontournable étude concernant le taré Mengele !

Quant à savoir s’il est fait référence en ces écrits adulés à la vérité des faits attestant que les savants du IIIème Reich, une fois la guerre terminée, furent massivement engagés dans la Société civile, en arrière-cour de politique, en tête d’industries, de lobbies, etc … ?

En fait … peu lui chaut, à votre très ferré Roi-Député du Parti Railleur, ce que comportent ces livres qu’il a bien plus essentiel à accomplir que de lire !

Avec félicitations tout de même aux auteurs, innocents du ciblé tapage organisé. Tant qu’à remplir des pages d’intérêts personnels plus ou moins douteux, pour d’obscènes évènements septuagénaires dont chacun connaît la détestable trame matraquée dès l’enfance : Autant ça, que de trifouiller du Livre Saint comme le commun des escrocs culturellement génocidaires !

Et congratulations malgré tout aux justes et parfaits impartiaux membres du jury Goncourt et Renaudot : Soucieux de bien faire en l’ignorance endémique, jurés qui, à n’en point douter, vont primer l’ouvrage l’an prochain, et se prosterner aux pieds de l’époustouflant bas rond-de-cuir qui ouvrira les yeux du monde entier : En déviant, pour faire son blé, l’attention des monstruosités toujours enseignées, par un ouvrage sur l’effroyable cruauté du crime contre la végétalité, que pratique l’humain !

Suppliciant abominablement ses cousins, depuis la nuit des temps, dont 50% des gènes sont pareils à son règne, cousins dont les signaux neuronaux sont identiques à ceux émis en les cerveaux animaux : Les légumes !

« Indispensables à la vie? » … Et pourtant pareillement encore presque totalement dépourvus d’éthique !

%%%

Transition toute trouvée :

Genève : L’Extrême-Droite islamophobe se porte au secours de la défense de L’Extrême-Droite islamiste !

Dramatique ! Car, à coup sûr, la plaidoirie sera tout sauf gauche !

%%%

Prises des têtes de Vaud, derechef :

La police de Lausanne intensifie la chasse aux dealers de Saint-François et alentours !

Vivement que les gabelous genevois en fassent de même, et nous libèrent des noirs vendeurs d’opium du peuple gravitant autour de Saint-Pierre !

%%%

En tête de trucs : Un Turc est arrêté à Chiasso. Il tentait de passer en Italie 50kg d’ecstasy et de la coke dans ses chaussettes, dont il disait avoir besoin pour ne pas dormir !

On comprend aisément qu’il se sentait fatigué avec les jambes un peu lourdes, et avait bien besoin de ce petit remontant !

Et, au fait : Les chaussettes des joueurs de l’équipe de foot d’Italie ont-elles été examinées ? Sans doute. Mais bon, ils ont bien besoin de ça pour supporter le traumatisme de leur exclusion du Mundial 2018. Et, dans le fond, ça fera toujours une économie pour le futur Président d’Italie, Berlusconi, de n’avoir pas à acheter la victoire, comme la France en 1998 !

De plus, la police italienne venant de saisir pour 28 millions d’euros de faux billets, si l’équipe avait été qualifiée il aurait alors fallu payer à la Russie inévitablement finaliste en vrais billets de banque, donc tout est bien qui finit bien !

Non non, n’ayez crainte, votre bas rond-de-cuir n’a pas prévu d’aller ces prochains temps ni en Italie, ni en France ni en Russie !

Soucieux de ne fréquenter certains fiefs …

Ali GNIOMINY

Petit test aucunement amusant : Après 45 ans d’empoisonnement par l’Industrie protégée du tabac : …

« Santé – Moins ?»

IMG_2982.jpg

Et après 47 ans, essayant d’arrêter …

« À ne pas prendre avec … »

Version 2.jpg

Puis : Avant que n’agisse trop l’incitation légale au suicide au profit de Japan Tobacco et alliés parlementaires, là phares généreux cimentant l'opinion :

« Si ravi sans des frisés sous nases idiots placés »

Sans titre.jpg

En résumé, et fin de compte à régler : Que la trésorière de Gauche, inféodée à la dictature de marché d’Extrême-Droite de la Ville de Genève, parle de l’Art en réponse au harcèlement ? Tout en feignant d’ignorer, comme ses présumés complices chargés des cordons de la bourse culturelle, le harcèlement criminel subi par l’auteur à Genève depuis des décennies ? Au bénéfice de corrupteurs de démocratie sur le point de devoir répondre auprès les plus hautes Instance de Justice de leur omerta, traitement dégradant infligé, complicité d’empoisonnement, incitation massive au suicide, fraude à l’estimation des valeurs, tentatives récurrentes de meurtre par dol éventuel … au vu des conséquences de ces délits sur l’intégrité, la santé, la réputation, la sphère privée, les finances du lésé : À défaut d’immédiat arrangement à l’amiable ? Quelle tristesse :

S.Salerno.art-harcelé.jpg

Extrait de canard boiteux, en lequel sous la rubrique trompeuse « Tous les blogs » ne figure point le plus éminent de tous : http://barondecuir.blog.tdg.ch

Et sur Facebook.com/rothjeanmarie : Voir, avec admiration pour le bon goût des félicité(e)s à ce jour 3'578 averties suiveuses et suiveurs éclairés : « HÈLE HAUTS CAMPS »

29/10/2017

OH, MAIS : EST-CE HAINE ?

Bons riches ne trichent!

Ne soutirent

Revenus

De créateurs

De valeurs que détournent,

Enfournent

Pires sbires

Parvenus!

Bons riches ne trichent

Mais mauvais

De se sauver!

De fuir,

De nuire au dû,

À l’intérêt

Du progrès

De savants

N’entravant

Ni groupe

Ni individu

Punis

Sous la coupe

D’entourloupes,

En la nation décrite

de l’extorsion de mérites!

Bons riches ne trichent!

Gentils nantis

Honnêtes

N’embêtent,

Lassants, belliqueux,

Les têtes

Les dépassant!

N’excluent floués

Plus doués qu’eux

Excepté

Pour ôter

La dignité de dépités,

En volant la recette

Des élans

De savants et poètes!

Observez bien: Une note manuscrite d’Albert Einstein est vendue 1,1 million d’euros à Jérusalem!

Alors que le primitif État de la Berne des Confédérés dénigra pareillement durablement ce génie!

De son vivant le maintenant au possible au plus bas de l’échelle, en qualité de bas rond-de-cuir au Service des Brevets.

Aussi, exigeons que pour chaque somme que vaut actuellement tout écrit du savant, l’équivalent soit versé par Berne à la Recherche!

Non, mais, il suffit:

Butin de pertes!

 

Mutin de pair de l’infortune agis!

Et pris, honni, étrillé par la thune:

Est-ce qu’alliés geôliers,

Las censeurs,

Descendeurs de penseurs

Éveillés,

Ci souillés, dépouillés

Sous dictature

À stature colossale

De sale imposture,

Est-ce que manipulateurs

Et plaideurs sans pudeur

De la trique du fric

Vont persister à délester

Ton excellence

De sa substance?

À te voler ces volées de génie

Que ne renient

Que les crétins:

Ces gardiens de tous biens,

Acquis,

Dérobés à qui de snobé

Sous la misère de l’arbitraire

De décisions de petits pions

De la partie si pervertie

Du jeu des enjeux artistiques,

Scientifiques, philosophiques,

Philanthropiques

En main de cliques,

De “cerveaux” errants

À niveau famélique

Ne gérant estime

Que de qui, grotesque,

Mime le prodige,

Mais jamais ou presque,

De qui corrige son époque:

Provoque le choc insurpassable

Indispensable à l’évolution

Des populations

De civilisations

Corrompues, repues

Par la mastication tueuse

Des juteuses, artificielles,

Mystifications officielles!

Mutin de port délétère

Où oser poser pied à terre

Est interdit

Par des bandits

Dont l’opinion fait le pognon:

Mutin, dont ils désirent

Que chavire le navire,

Que fassent naufrage

Dons et courage,

Grâce de l’équipage:

N’arrime tes rimes sans limite

En fête

Au leurre

De la tête

De leur bitte

À rouille,

Vermoulue,

Où ne mouillent

Plus qu’élus,

S’effritant

Sous les temps!

Mutin: Te chéris la Postérité!

Souris! Tu as hérité

D’assez d’aspérités imméritées

Que baratin

De pantins essaimés

A semés sur ton chemin,

À en saigner!

Tu vas gagner ta Liberté si méritée:

Par qui d’intimés

D’estimer correctement,

Parquer au quai plus justement

Tel bel esquif inventif

Au portant

Autrement important

Que celui qui ne luit,

De certains hautains

Adulés puritains

Engueulés,

Incompétents pédants

responsables du “passable” glorifié,

Gratifié,

N’aidant nos temps,

Boycottant en silence

L’excellence,

En taisant thèses

Enjouant le Vivant!

Pour persistance sous espérance

De décor “mort”

À fade façade

De fautive conservation

D’aberrations lucratives

À prioriser,

Sourds, aveugles,

En tous cas

Jusqu’à ce que beugle la risée.

Mutin, atteins ton but!

Que ta lutte au matin d’une ère

Qui récupère le butin,

Les patates des pirates

De la finance de l’absence

De reconnaissance:

Que ton combat sans haine

En Suisse et pour l’humain

Emplisse enfin

Ton bas de laine!

Et celui d’autres

Qui ne se vautrent!

….

Mutins:

Mettez un stop

À la suprématie

De l’encensée

Pensée rétrécie

Qui salope

Vos préférences en l’existence!

Assez de passer sa vie

Détroussés, asservis

Par dictateurs bonimenteurs

Imposteurs malhonnêtes,

Faux esthètes en compét'

Séquestrant les hommages

À de récalcitrants

Créateurs en otage!

Assez de rage

En cette cage usuelle

Du copinage conceptuel

Saboteur

De moteurs élémentaires

De l’évolution

Des Institutions planétaires!

Mutins qu’atteint

La radicale

Tribale saleté

De l’habileté virale

À tromper:

Rompez le silence

Qu’impose la glose

De l’opulence!

%%%

Indigents nantis peu sérieux, derechef:

Jeux Olympiques “light” de Sion en 2026 :

Soucieuse d’économie et de recyclage écologique, la Suisse présente en exclusivité le stade déjà construit et terminé qui accueillera les cérémonies d’ouverture et de clôture des J.O. 2026, à l’évidence attribués à notre pays.

À noter que le Comité Olympique a salué l’ingéniosité Valaisanne, en matière de réduction drastique des frais et lutte contre la corruption liés à cet évènement. En effet, le stade d’Apollon à Delphes fut provisoirement démonté et reconstruit sur les hauteurs de Sion! Après avoir été transporté pierre par pierre à dos de migrants!

Réfugiés qui, non rémunérés, nourris d’hosties et autorisés à s’abreuver aux rus, travaillent à huis clos à Écône, et prendront le chemin inverse à la fin des Jeux; Du moins ceux qui n’auront préféré rejoindre auparavant les Grands Anciens.

DSC_7351.jpg

%%%

Ci si bas:

Deux minutes: Le temps de boire un chocolat ou de se faire cambrioler!

Deux minutes: Le temps qu’il faut aux malfrats du recouvrement, à fréquence insupportable et lucratif dessein, pour vous enfoncer de dizaines de francs de frais supplémentaires!

%%%

Idem ailleurs: Gare au Kourou:

Le Président Macron, douillet, vient d’avoir la délicatesse de révéler aux vilains garnements de Guyane qu’il n’est pas le Père Noël !

Et contrairement à son maître à penser en matière de diplomatie, ce ne fut pas par Twitt !

%%%

Justement, valant le détour : La guillerette tyrannie Trumpiste montre l’exemple, en adoptant une loi permettant de liquéfier les défunts dans un bain d’acide, déversé ensuite dans les égouts !

La dignité humaine une ultime fois abusée, jetée aux eaux usées? Décidément, ça sent de plus en plus mauvais chez les rats de parlements, à coup sûr arrosés en liquide !

%%%

L’égout et les couleuvres, toujours :

Swiss renforce la sécurité de ses vols pour les États-Unis!

Enfin un contrôle du vol sur le prix des billets ?

Ah, non, désolé, mieux encore certainement : Par mesure de sécurité renforcée Swiss ne dessert plus le potentat américain ?

%%%

Là ôte cieux:

Ci, notre grand patron, le bon Maître Poggia conseille aux proches aidants d’anticiper les besoins!

Quel dommage qu’il soit entouré de lointains pédants soucieux de tout chiper et pérenniser les besoins!

%%%

Ainsi nie fiente:

Disparition de 80% des insectes en Europe!

Normal! Vu la prolifération de rampants à langue fourchue et trop pendue!

%%%

Précisément: Jungle à dures bennes:

À Satigny: Un élu fait stopper le tracé d’une route suite à l’abattage d’arbres!

En cas de reprise des travaux les ouvriers seront accueillis avec des flèches, promet le chef de tribu!

Les orpailleurs sont invités à aller plutôt prospecter le filon Natural à la Route des Jeunes, à présent qu’a cessé d’en protéger l’entrée le féroce bouvier genevois.

%%%

Causant molosses et gardiens des enfers genevois:

À rien ne sert berceau de bébé bêtement bavant et souillant la plus belle couverture culturelle, ses coups fins de jadis n’étant plus que grossiers véhicules aux rouages outrageusement déviés à droite, depuis le temps que potes enquiquinent, qui dévalent toutes marches de l’Estime, se fracassant invariablement sur l’opinion la plus avertie:

À cet effet: Cliquez et riez jaune sur l’exceptionnel lien http://Barondecuir.blog.tdg.ch “n’existant pas”, ne donnant “pas de résultats”, selon la soumise feuille de choux gras cultivée derrière la barrière de röstis:!

IMAG1332.jpg

Dire que, pour avoir Tribune libre à volonté sur ce support, votre bon Roi-Député du Parti Railleur aurait eu si peu d’efforts à fournir : Il lui suffisait de violer outrageusement les esprits et d’être petit-fils de fondateur de dangereuse secte Égyptienne …

Un comble, n’est-il point? Que des cabots de l’enfer de la trahison culturelle se permettent d’imposer la muselière à qui se plaint légitimement de leurs pitoyables aboiements!

Et toutous, de partout, de la boucler! Craignant raclée, main basse sur grasse pitance que, las, leur lancent pour leur silence leurs traîtres maîtres, sinistres ministres du leurre, de la censure des Valeurs sûres!

Allons, en fans scandons en chœur, à la face de si minable omerta: Honte …

Ali GNIOMINY

 “À part t’es non grata. Fin.”

DSC_7372.jpg

Sur Facebook.com/rothjeanmarie : “Là-haut, las:”

14/10/2017

AUTRE ÊTRE & PAIRS FIDÈLES LUS :

Ayant bien servi:

Bien abîmés

Par ceux nous ayant asservis:

Par paresseux ayant ravi,

Sous maximum de décorum,

Nos libertés de contester...

...Tester combines

De ceux qui lambinent

Sous dysfonctionnements

Du rationnement

Par fusionnement de positionnements

Sans questionnement:

Ayant bien bossé,

Rossés sous les coups

De moqueurs arnaqueurs

Et truqueurs matraqueurs

Associés sans manières

À scier nos carrières:

Ayant bien suivi

les indignes consignes du rang,

Sa vie durant de travail

Au service

De factices épouvantails:

Intimés de produire

Et réduire

Train de survie si desservi

Encore et encore

Jusqu’à

La mort ou baraka:

Ayant trop

Fonctionné

Sous les accros additionnés

De ceux,

Oiseux,

Nous ayant malmenés:

Nous est:

Larvé mal

Réservé:

Plus d’efforts,

Lors, à faire

Pour que prospèrent les affaires

Des plus forts

Rusant,

Usant hélas

De menace

Et force,

Pour oser imposer

La farce

De l’usuel abrutissement

Pour démentiel aboutissement

De vies cassées,

Laissées sur le parvis

De l’édifice

Que construisirent

Les tirelires

D’opprimés fils de lutte,

Dont enfants

De pantins

Qui, sans dons,

Se tirent les flûtes

Ont arrimé

Le destin

D’assommés

Sans acquis adéquats,

Sommés de rester cois!

Ayant bien été usés:

Plus amusés d’accuser

Les coupables cyniques

De détestable politique:

Récurrente déconsidération,

Facturation à saturation,

Dévalorisation de mérites,

Diffus refus de consécration:

S’effrite réputation

D’avertis

Sans soutien:

Aux biens non pervertis

Issus de qui sue

Sous le joug

De charognards

Du goût des fruits

De l’Art d’autrui:

Nous, pions,

Renions la duperie, l’incurie

Du jeu des cheiks:

En plan laissant

L’intrinsèque

Allant,

Passant,

...

Nous, pigeons,

Exigeons rab

De nos nababs:

Destitution de piliers

D’institutions alliées

Au parasitage

De l’Héritage

Égalitaire

Élémentaire!

Vous l’assure-là

Sûre pointure

De la Littérature

À enjeux

Sabotés

Par avares

Éhontés,

Fraudeurs d’estime,

Voleurs de primes:

Valeur des rimes

À facettes nécessaires

À cette ère:

De culture en pâture

Au brutal capital

Gérant courants

De pensée:

D’encensés mystificateurs

Manipulateurs d’opinion publique,

Maquignons archaïques,

Clique à critiques

Si faméliques,

Nourries de pourris,

Ineptes concepts

Incongrus

D’abrutis

Par la rue tout crus

engloutis!

Ayant bien souffert

Sans sous se faire

Sous lâcheté

De si nantis,

Achetés abrutis

Lents et glaçants,

Ne valant pas cent sous,

Ayant bien produit

Pour les huis clos

De beaux salauds,

Antres

Où entre cupides

Se décident contraintes

Qui éreintent

À infliger

Aux affligés mal dirigés,

“galériens” punis

De manière coutumière

À n’y

Rien piger

À la bêtise de mise:

De croire

Sans le voir:

Au confort du sort

Que méritent

Nos efforts sans limite

De libération

Des aberrations

De si corrompue démocratie:

Qui pue le fric de bien assis,

À l’aise sur le balèze trafic

Occulté de facultés:

À oser arroser de mensonges

Le songe des abusés:

De traîtresses promesses

La masse assiégée

Des plus engagés:

De privations sans condition

Et indécentes rentes!

...

Ayant bien servi,

Bien asservis,

Incompris, amochés

Pigeons

Sous abject

Esprit de clocher:

Exigeons réparation

Correcte

Pour claustration,

Et inepte

Omerta d’État:

Une retraite

De loin

Moins malhonnête

Conflictuelle

Que l’actuelle

Que nous prépare

Ce clan d’avares

Qui l’accaparent!

%%%

Mais, foin de si gentille guimauve offerte, en ce précédent chapitre du “Manifeste en six lancées de pointes” de l’aguicheur Parti-Railleur!

Un brin de plus brute actualité s’impose:

Franche collaboration assurée lors de la rencontre, au sommet de l’Octoberfest de la Foire du livre à Francfort, entre le gourou de la secte francophone et le fuyard culturel Alain Berset, taiseux irresponsable de la mise en bière de la Culture fédérale (pour patates) de La Suisse en Marche arrière!

Et quelle foire: Après avoir enfourné de consort quelques livres de schübling et descendu moult bocks de mousse, les compères sont retournés penauds en leurs pénates, décréter qu’étonne teutonne culture à arroser, certes, mais l’essentiel restant de continuer à cacher réalistes entachés fâchés artistes empêchés de dispenser adéquatement l’inné, l’essentiel bagage dont regorge l’Identité soucieuse de mieux-être général, trésor pillé par les piliers à blâmer de l’assurance d’insuffisance programmée!

%%%

Et à part ça, que découvre-t-on ?

E-mail: “Des élus genevois piratés!”

Qui maillent: “Des pirates genevois pour élus?

Rien de nouveau chez ces “cerveaux” de la rapine qui tant chagrinent! Mais nos fragilités en  l'agilité n’ont fini de méduser ces unis boucaniers irritants, lourds, en profitant! Pour un temps!

%%%

Mesure du temps, justement:

La pile de votre Swatch est vide? Vous souhaitez la changer? Et vous adorez vous faire voler? Une excellente adresse: Manor Genève!

Vous payerez 10.- pour ce service gratuit depuis un an!

Mais attention, l'honneur de vous faire arnaquer en ce saint lieu vaut son prix: Car c'est là, très précisément, qu'un père disait à son Jean-Jacques: "Mon fils aime tes baillis"! Et pas loin d'où le sinistre Calvin encaissait son salaire pour le feu de joie offert à la population sur la personne de Michel Servet!

%%%%

Prédateurs, toujours: En Ariège, près d’où les barbares chrétiens brûlèrent tant d’”hérétiques” Cathares, un crematorium de descendants de ces fumistes facture 550 euros de plus à la veuve d’un obèse!

Quelle vie! Quelle mort! Devoir payer deux sièges en avion: Puis double tarif, excepté s’il s’est écrasé, pour son incinération!

Mais où sont-ils? Que font donc, au lieu de leurs singeries, les méchants clowns Ronald et Donald??!

Ce dernier des derniers flambeurs étant sans doute par trop fasciné par le feu au cul ravageant Hollywood?

%%%

À des années lumière de ces nuisibles rustres: Notre excellent tout neuf Nobel, Monsieur Dubochet, l’énonce en vérité:

La gauche c’est l’intelligence, la droite c’est l’égoïsme!

Et voici qu’un minant membre de l’égoïsme institutionnalisé entre demeurés tente de contredire le savant!

Pitoyable spectacle, que tel énergumène causant altruisme, dont sa pingre caste ignore et méprise jusqu’au sens. S’évertuant stupidement à renier sans fondement l’évidence de la case manquant aux égoïstes face au génie de la gauche généreuse!

À se demander si si zélé élu, aimant à fric de droite, prône créationnisme obtus et affirme que la Terre est plate?

Ainsi qu’en ce millénaire toujours, et c’est absolument authentique, certains groupes de râpes clinquantes l’affirment!

Certes, d’accord: Admettons qu’il soit indispensable que les individus collaborent intelligemment! Entre intelligents collaborant, va de soi!

Donc, que les autres, faussement recensés sous bête influence comme cupides majoritaires, acceptent de collaborer de manière un peu moins arriérée!

Ne serait-ce qu'en s'offusquant de la victoire offerte à un Cassis clé du lobby des armes, après celui des assurances nous mettant KO! Pareil combat fédéral truqué aura tôt fait de révolter les spectateurs, poussés à exiger remboursement illico et arrestation des planqués organisateurs de pareille simagrée.

Cependant: Sont-ce vraiment les plus crétins: Ceux qui sont parvenus depuis des millénaires à parasiter outrageusement le produit d’autrui?...

... Si intelligent prochain se soumettant généralement, sans trop de remous, aux pires et plus indignes lois artificielles votées entre bêtas accapareurs groupés, à son détriment?

En outre: N’est-il légendaire que les plus ridicules sommités de la bêtise de droite sont on ne peut plus gauches?

Et que dire du niveau de réflexion, d’assimilation et de compétence de la gauche culturelle, experte en rétention de concepts essentiels et moyens d’action arbitrairement distribués? Gauche des arts et de l'instruction de pacotille qui, visiblement, se prépare son plus grand autogoal du millénaire, suite à celui du siècle offert le 24 septembre à la droite autolâtre.

Ainsi, honorable camarade nobélisé, tout est bien relatif!

Excepté mon respect envers qui de droit! Avec qui passe la chimie en bonne intelligence!

Sur la plume des canards …

Ali GNIOMINY

Grand baroud d’heurts

ou silence dit vain?

delphes.jpg

Sur Facebook.com/rothjeanmarie: “Hurle! Hue berlue!”:

07/10/2017

AUX PÔLES : LUEURS !

Aussi époustouflantes que demeurent les aurores boréales, déjà survenues jusqu’à Cuba, elles ne prédisent pas moins que le crépuscule de notre civilisation!

Capables, à elles seules, traversées par de nocives particules ayant percé toutes les couches protectrices, de bouleverser le sang de la communication terrestre, le magnétisme! Altéré par les sursauts solaires: Un seul de ceux-ci, nettement plus violent, peut très durablement sinon définitivement endommager le courant, alimentant en énergie “indispensable” la globalité des populations!

Et lors n’apparaissent plus les ondulantes aurores, le bombardement déchire le voile boréal et provoque la panne totale! Ne serait-ce, au mieux, que pour une dizaine d’heures, à l’instar de la coupure générale survenue le 13 mars 1989 au Québec.

En somme, l’on tourne autour du bon vouloir, de l’humeur de gaz en fusion, et en apprécie ou encaisse les émanations, en admire les manifestations nous enchantant, puis n’en déplore plus même la destruction de l’existence ou en subit les privations et souffrances: Que n’apaise que notre vitale eau, en ces gaz, quand ne passe plus le courant: Qu’est l’aimant déboussolé.

Et voici qu’au-dessous des aurores ou de leur absence, le mammifère à cerveau sur-développé “suicide” en sus son règne: En extrayant et consumant des milliards de tonnes de “momies de faune et flore des plus pourries” condensés d’énergies préhistoriques ressuscitant l’actuelle fatale maladie de l’atmosphère terrestre!

Entraînant de difformes esprits à renier la réalité du crime en cours de perpétration, et d’autres consciences de déviants pollueurs de concepts à mener au sabotage de l’indiscutable bienfaisance culturelle, sociale, vitale … Propre aux rares nettoyeurs d’inepte conservatisme dangereusement entretenu.

Bienfaisance propre en ordre, qu’éboueurs culturels actuels s’acharnent à couvrir d’immondices, desquelles ils s’engraissent sans scrupules ni souci de la péjoration du climat générée!

Laissons ainsi la mine décomposée de tels déchets encombrants virer au vert, de grisés devenant marron, et découvrons la source d’une sérieuse prise de conscience écologique récemment intégrée …

%%%

Il y a une quinzaine de jours: Votre bas rond-de-cuir très ferré à dorer, par 36° à Athènes, décida de passer quelques heures sur la plage de Palmyra. L’horreur en direct! Pour ce Poète-baroudeur et les siens, dont l’adorable membre de la famille depuis trente ans, le chéri perroquet est resté à domicile:

Suite au naufrage d’un pétrolier, la marée noire a envahi le littoral. Impossible d’approcher de l’eau, baignade interdite pour cause de catastrophe, à peine citée dans les quotidiens!

Et voici que l’on observe soudain le sinistre manège de pigeons aux ailes engluées. Incapables de se débarrasser de l’enduit!

Ceux-ci, s’ils y parviennent encore, volent jusque sur le faîte des parasols fermés, et frottent leurs ailes et pattes sur le tissu! Puis rapidement, ayant ainsi plus encore enfoncé la glu pétrolifère entre leurs plumes, tentent en vain d’ouvrir leurs ailes.

IMAG1288.jpg

Assister à pareil enfer assis dans son canapé est une chose, mais quand la tragédie écologique explose sous vos yeux, ça vous écœure et révolte au centuple! D’autant plus si vous vivez en admirable symbiose avec un volatile, bavard cousin de ces victimes!

Et progressivement, même qu’effrayés: Les pigeonnés n’arrivent plus à décoller. Restent prisonniers, se desséchant sous le feu solaire!

Figés au sommet du piège impitoyable que la cupidité et la bêtise humaine leur ont tendu! Attendant la mort, alors que n’intervient très improbable sauvetage d’autorités ruinées, si dépassées par l’évènement qu’une seule barque au loin déploie vainement ses boudins de protection!

Quant à l’odeur ambiante, n’en parlons pas, même si nous sommes d’une nation familiarisée avec les plus dérangeantes effluves:

Pour preuve? …

%%%

Suite à la nauséabonde fréquentation des transports Publics Thounois par un puant client, indisposant régulièrement les passagers, la Direction de cette Compagnie de bus promet de prendre toutes les pincettes possibles! Afin d’expliquer à l’hirsute individu qu’il devrait songer à améliorer un brin son hygiène! Et des cas similaires sont recensés en d’autres villes!

Ainsi, ne soyez étonné(e)s si prochainement des modifications de l’usage apparaissent:

Mesdames, Messieurs, bonjour, contrôle des odeurs, vos pieds s’il-vous-plaît!”

“Désolé, Monsieur, vos chaussettes ont dépassé le délai imparti! Vous payez de suite ou vous nous forcez à vous prier de lever les bras?”

Aïe! L’on sent d’ici que ça pue le fait qu’on est dans le purin, là, si le cloaque des lois de Droite se met à bouillonner en ce sens! Que mettent, ânes, si juteux décrets en vigueur!

%%%

BREF: MAIS QU’ON PÈTE RÔLE DU GOÛT DE RONDS !

Qu’on casse la fonction nourricière d’actionnaires génocidaires, investissant à fond sur ces énergies fossiles, comme le font nos Fonds de Prévoyance, et tant d’autres prédateurs contemporains!

Certes, il existe plus sales investissements encore! Voyez en ville, la façade d’une certaine banque à peine étrangère, en procès pour génocide et crime contre l’humanité au Rwanda, dont le siège en Suisse affiche sur sa façade son engagement pour la culture locale!

Quelle remarquable perspicacité, en vérité! Que de venir s’associer en l’endroit le plus adéquat en matière de Direction culturelle perpétuant complicité de crime contre l’humanité!

Par sa violence de l’indifférence face aux porteurs de l’évidence scientifique! Le refus de telle caste directionnelle de diffuser des œuvres essentielles, capables pour exemple d’éradiquer mondialement l’ordurière homophobie! L’imbécile et obscurantiste résistance de responsable Direction: À révéler aux écoles le rôle de l’acide glutamique étudié sur la mouche à merde!

Dont le taux fort heureusement varié distribué aux individus à la naissance, en le règne animal évolué ou non, détermine les attirances hormonales en vue de reproduction avec le sexe opposé, ou la préférence du même sexe permettant de sauvegarder l’espèce contre la prolifération débridée de naissances; Soit massivement de futurs formatés à opprimer la prétendue différence!

Donc: Feinte indifférence, non-réponse et perpétuel boycott de tant d’autres vérités primordiales, sous pareille maltraitance sociale et culturelle!

Mais, encore brandies sous force et menaces : Que ces réalités issues de source autrement libérée, de l’emprise d’envahissant officiel sectarisme ambiant! Et dénonçant austères lois artificielles de la plus basse extraction, contraires fondamentalement à l’authentique Volonté Populaire, lois corrompues au seul service de gestionnaires de l’arbitraire du choix de la condition de vie d’autrui!

Glacées Directions spirituelles et culturelles, autrement dit financières .. Bidouillant dans l’Instruction, passées et actuelles en fonction qui, répétons-le: Détruisent et invectivent les locomotives, elles, et vantent, présentent les wagons tels Parangons! …

%%%

Ainsi: Stigmatisé(e)s-ci objecteurs de confiance et éclairé(e)s iconoclastes: Dénonçons en chœur tous procédés à finalités génocidaires, toutes iniques contraintes idéologiques en regain de massif abrutissement:

ASSEZ DE L’ARME À GAIS DONS : De la guillerette loterie des obscures tromperies!

Car riants sont les présents offerts, par fers de lance de la transparence et pertinence! Joyeux sont les joyaux animés qui couronnent l’esprit d’Excellence en Mouvement! Mais triste: Sombre: Décrépie est la breloque du Pouvoir usurpé, que se partagent sans idée de brutaux ursidés: …

%%%

… Or: Saoulées de faire leur miel en feignant être tout miel, les plantes qui gradent et grosses légumes, hélas, dominent et minent sans gloire ni classe le territoire, qu’ils blessent et laissent en la mélasse.

Ainsi: Ivres de mielleuses promesses s’évaporant du pot de cirrhoses d’un Fédéral Palais, sis à la Place aux Ours, la Bärenplatz: Les maîtres de l’Helvétie goulue ne préfigurent qu’ours mal-léchés.

Qui bouffent tout et grognent et sortent la griffe dès que de plus petits, maintenus à l’écart, s’intéressent à leurs restes, à la carcasse des libertés et droits bafoués de la ruche travailleuse.

%%%

Alors qu’en opprimée, méprisée Romandie prochainement indépendante, de doux bisounours, eux, s’offusquent en de jolis sourires des coups de pattes intolérables que leur assènent de tels lourdauds! Dès que nos poilus tentent de saisir le nonosse de justice rongée qui leur est négligemment tendu, et retiré par jeu sous grognements de primitive satisfaction de puissance.

Par chance, chasseur sachant vendre la peau de l’ours pratiquement tué par indigestions, le respectable Me Poggia de la mégapole capitale du futur Royaume de Libre Romandie, (après exemplaire plébiscite et intronisation du bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche en qualité de Souverain au même titre que, et à égalité véritable avec, chaque sujet de cette Royale nouvelle Nation):

Maître Poggia que nul ne dit âne chasse responsables … Et s’élève contre l’exposition de cadavres!

Bravo, car: Vrai que c’est particulièrement moche, surtout quand d’aucuns députés s’offusquent encore d’illégaux joints fumés par des parlementaires après une séance: …

… Que de voir ces tables, d’aloi douteux, jonchées de bouteilles vides!

%%%

Saoulant, de surcroît, que pareil avertissement:

sexy-cigarette?.jpg

Aucunement sexy ni vicieux, va de soi! N’évoquant évidemment pas la si délicieuse cigarette pour se détendre … après … !

Voici tout l’art cynique de paraître prévenir des risques encourus … par l’attirance évocatrice de la nudité!

Les empoisonneurs meurtriers par dol éventuel et complices Etats permettant ça, et en profitant entre clans dominants, ont décidément un sens fort exacerbé de l’humour goudron!

%%%

Plus crasse encore, puisque imaginaire à présent, en matière d’exemple de contre-propagande ?

L’on dit d’aucuns garçons de nos fermes fort peu intelligents. Et de surcroît parfois en proie à des mœurs peu avouables envers les animaux dont ils sont chargés de s’occuper.

Il vous est par conséquent vivement recommandé de toujours vérifier si le fromage de chèvre que vous dégustez n’a été préparé à base de lait de bouc!

%%%

Remerciements aux fromagers de la Migros d’éviter les 1-CH-231 à la salmonelle dans leurs projections d’œufs pourris!

%%%

En résumé: Sans odeur de sainteté: Retenez votre souffle! Et n’ouvrez point trop les yeux!

Au loin vous ne verrez en gros ni dieux précieux ni primates respectables, ni papables ni savants mis mat capables de vous voir, en levant les yeux, savoir les regarder vous retarder!

Où irez n’ouïrez ni messes ni messies ni maçons sérieux: Éviterez hameçons de vieux indécis à promesses sans façon!

%%%

Tiens, parlant de pastorales supercheries magistrales: Surprise au vol: Cette terrible scène habituellement si cachée, de l’état dans lequel se trouve à présent la belle Helvetia, déesse de la Justice et de l’Égalité en Suisse.

grandmere.jpg

Quelle vergogne sur nos rivages, que les ravages …

Ali GNIOMINY

Donc jaillissement d’or blanc, oui!

Mais plus de derricks, hein?

IMAG1322.jpg

Sur F.B : https://www.facebook.com/rothjeanmarie : "DES GUEUX LASSENT!"

Et allez, reprenez-vous! Mais non, vous ne l'avez pas largué tellement que ça à la va-vite, ce Nobel ...

24/09/2017

LONG CHANT D'ARDU SIGNE DE POTES .. EN TAS !

Longue envie au D.P.A.R. de Genève, ce Département Présidentiel de l'Arrogance Radicale, dont le long chant bêlant fait état de dits, faits rances et par d'insignes faits blesse.

Mais laissons là ces déplorables petitesses de segond plan, alors que revenu face à Ithaque vous transmettre cette ode ici, après avoir tourné derechef autour du Nombril de la Terre.

Soit dit en aparté, chère Madame Hunziker, merci pour vos congratulations. Certes, je suis sans doute pour une part de la réunification de Moutier au Jura, mais, bien que je sois à l'évidence porteur de la plus grande lumière ...

soleil.jpg

… et demeurant, sans faille …

IMAG1115.jpg

… si familier du centre du monde …

IMG_5092.JPG

… bien qu’il serait en mon pouvoir de répondre à votre requête je ne puis cependant, devoir de réserve oblige, vous transmettre les privées coordonnées souhaitées, du trafiquant d’informations ou de son homonyme voire homologue chanvrier. Vous ne fûtes à ce point très précise mais en êtes excusée. Et par ailleurs, chère Madame Laurent, certes oui quelle tristesse que de voir une telle civilisation rendre l’âme si complètement.

Précisément : Je comptais il y a peu demander à l’une ou l’autre pythie, quelles délirantes émanations issues des fentes de la roche sise sous le trépied elle avait respirées ? Lui obscurcissant l’esprit au point de ne prédire aux humains que la démocratie en ce lieu inspirée deviendrait un jour, en exemplaire Suisse et reste de la planète, la sinistre singerie actuelle.

Ce clanique instrument de déséquilibre social officiel, au profit d’égoïstes s’en payant majoritaire part avec les moyens soutirés par corruption idéologique aux esprits sciemment maintenus peu avertis, peu défendus ni protégés.

Ainsi, nous rendîmes-nous comme de coutume d’antan, à l’arrière de la fontaine Castalie, en l’espoir de retrouver les trois marques du trépied où officiaient les trois pythies. À la base de la faille du Mont Parnasse. Là où, quarante ans auparavant, après avoir franchi la barrière censée empêcher les porcs humains d’aller en douce déféquer en l’endroit même où jadis se déposaient les trésors, nous avions marché pieds nus dans la merde, puis escaladé à nos risques et périls bonne part de la faille sacrée. Afin de connaître cette part de nous-même si mystérieuse, dont j’expérimentai pareillement la magie plus tard ailleurs qu’à Delphes, à Pétra comme aux alentours de Monségur.

Assis en tailleur, il suffit de ne songer qu’à des choses positives, en lien avec la Nature. Et, par instants, de penser à quelque chose de mauvais, de méchant, comme de voler sans vergogne, tromper, mépriser plus démuni que soi ! Auquel cas, infailliblement, simultanément avec chaque négation, un caillou tombe de la falaise juste devant soi !

Ainsi, afin de tester à nouveau ce phénomène si particulier de parfaite cohésion entre les forces spirituelles et naturelles, nous nous heurtons brutalement à l’entrée de chemin férocement barrée ! Plus moyen de la franchir même illicitement ! Centre de l’univers antique bardé de panneaux indiquant le danger de chutes de pierres ! Ô terrible ironie ! Force est d’imaginer qu’il y eut accident(s) d’ignorants touristes s’étant aventurés-là emplis de souillées énergies.

Par conséquent : Le principal centre d’intérêt de Delphes, endroit au pied de la faille, alors qu’il n’y a qu’en son intérieur que dévalent les pierres sur appel, cette esplanade sous la tranchée verticale du Parnasse où consultaient les puissants la ou les pythies, est à présent purement et simplement inaccessible ! Et pire : Après moult recherches, il semble bien que plus aucun guide actuel de Delphes n’y fasse référence.

Nos recherches furent vaines. La partie payante du site, à présent entourée de solides barrières, là où nous plantions notre tente, prend fin à une centaine de mètres du lieu où des escaliers antiques menaient les visiteurs à la découverte des marques du trépied de roc d’où émanaient les plus primordiales décisions des puissants du passé : Et finissait par jaillir l’esprit d’authentique démocratie ! Dont seule une réelle égalité de pressions et moyens corrects accordée à chaque citoyen co-souverain garantit l’efficience et dignité.

En l’occurrence, votre bon Roi-Député du Parti Railleur a le regret de vous informer qu’a été séquestrée (par les archéologues français ? Les autorités grecques ? ...) la Source première de toute Démocratie. Rapt préfigurant ô combien la corruption mondiale de ce symbole fondamental, la volonté d’en interdire le véritable accès au commun des mortels, de cacher cette matrice aux yeux de tous savants curieux et autres, au nom de prétendue Sécurité du citoyen.

Cette « Sécurité » à toutes les sauces, « justifiant » la plupart des tromperies « démocratiques » imposées, pour en revenir au plus simplet microcosme, permettant pour exemple à l’oppresseur Bernois si peu inspiré de piquer au bas rond-de-cuir très ferré, pour le retourner bêtement en dernier sursaut d’agonie politique contre le vote jurassien de Moutier : Ce même article du code pénal qu’il gardait en réserve depuis si longtemps, susceptible de mettre un terme à la scandaleuse suprématie exponentielle de l’helvétique Droite dure PLR-UDC… ayant instauré et perpétuant la dictature économique voilée: L’art. 279CP (Délit contre la Volonté populaire au sens des art.279CP et suivants, atteinte au droit de vote, corruption électorale et fraude électorale).

Mais, qu’y faire? Si l’humain traditionnel n’aperçoit encore que ce qui est tout petit! D’ailleurs, voyez … : Il parle de milliards d’années-lumière, alors qu’avec une vision plus étendue il ne pourra disserter que de millions de millénaires-lumière!

Soit à peine des milliers de centmillénaires-lumière, en fait.

La distance moyenne entre un bienfaiteur Connaisseur de l’authentique Idéal Démocratique et d’ignorants conjointement autoproclamés élus l’ayant pris en otage.

%%%

Lors, rentrés au crépuscule des vieux arnaqués …

IMAG1232(1).jpg

… L’heure est venue d’aider au partage vital de l’Or Essentiel …

FullSizeRender(3).jpg

… en vue du renouveau d’égalité décente générant échanges lumineux …

IMAG1185.jpg

Inaccessibles ? Au réduit et félon champs de vision …

… Ali GNIOMINY

Photos: H. Ruvenal et J.-M Roth / Sur F.B: " Qu’un nom brille qui tout estompe ? "

31/08/2017

L’ART ABHORRE RIS ? GÊNE? …TIT’ RÉCAPITULATION:

“Menace de pénurie de personnel qualifié”

Aïe, comment va faire à présent l’État de Genève pour exploiter, durant plus de 30 ans, un diplômé comme moi parlant cinq langues, en le noble but qu’il s’emplisse les poumons de poussière, se casse le dos à porter en permanence de lourds cartons, puis afin qu’il passe du papier dans un scanner ?!

Une chance qu’il y ait, en contrepartie, pléthore de personnel non qualifié aux plus hauts postes!

%%%

Sans transes ici on en doute :

“Les élus de la Ville pataugent”

Vite ! Que l’on boucle cette pataugeoire, avant qu’il n’y ait des cas de cannibalisme comme à La Praz !

%%%

“Radis ? Oh, là, quelle galère”

Stop! Assez! De n’avoir plus d’autre choix que de flinguer une radio que l’on appréciait il y a dix ans, ou de se flinguer soi-même en écoutant la “”””nouvelle”””” Radio Lac durant quelques heures!

Le programme musical le plus sempiternel que l’on puisse imaginer, que même Nostalgie aurait honte de diffuser, c’est vous dire. Les fonds du Lac sont donc pareillement à sec ? Surprenant qu’il faille aux animateurs farfouiller dans la cave à grand-papa pour disposer en tous cas de “l’hôtel California” de base, et de THE Simon & Garfunkel pour assurer la journée. Jusqu’à l’automne certainement, où il sera temps de lancer sur les ondes LE fabuleux “Petit papa Noël” de Tino Rossi, via le printemps où en exclusivité fleurira “Mon Homme” de Mistinguette. L’on s’en réjouit par avance.

Certes, les médias suisses sont tombés au plus bas de la prostitution commerciale, avec le trafiquant d’armes médiatiques Blocher plus tout-puissant que jamais chez les rustiques d’outre-Sarine! Sans parler de Tamedia se payant la suprématie de la pensée unique romande sous influences, en s’apprêtant à lancer son nouveau quotidien “Le Matin de 24 heures 20 minutes de la Tribune de Genève Illustrée en l’Express du Ghi de Femina …” Lequel, épuisés une fois fini de lire le nom dudit quotidien et ses publicités, soit l’ensemble de son contenu, vous pouvez froisser de rage.

Et donc Radio Lac, sponsorisée à coup sûr par les Pompes funèbres, la Main tendue, l’AVS et les Fonds de Prévoyance investissant nos avoirs en les énergies les plus polluantes: Radio Lac: Le tout nouveau canal des déprimés de 90 à 99 ans!

Allez, les amis, vous savez qu’on sème de longue date! C’est pas le mielleux ton qui nous rafraîchit, vous et moi, ça doit chauffer sur les ondes ou vous allez valser! Croyez-en l’accordéoniste sur préhistorique diatonique plus touché (l’instrument) depuis 40 ans qui vous le dit: Vous balancez du “Perle de cristal” d’Yvette Horner chaque heure, et sûr que votre auditoire rajeunit d’autant de décennies!

Et puis, en collaboration avec les Verts et la Loterie Romande, toujours prête à favoriser les bonnes actions et mesures inventives d’économie radicale: En cas de canicule vous pouvez toujours mettre du beurre dans les épinards en recueillant, dessalant et conditionnant en bouteilles géantes les flots de larmes des aînés !

%%%

“L’art aborigène au Musée d’Ethnographie de Genève”

Le MEG invite les curieux à venir découvrir, le dimanche 3 septembre, en ses sous-sols l’exposition sur les arts aborigènes d’Australie!

En cas d’intempéries les visiteurs sont priés de prendre avec eux leur canoë, au vu de la proximité et de la traditionnelle affection débordante de l’Arve pour ce musée!

La Direction du MEG certifie que demeure une rumeur, vraisemblablement infondée: Le fait qu’il y aurait des crocodiles dans les égouts du quartier. Bien que, le cas échéant, la plongée en l’existence aborigène n’en sera que plus stimulante. Et en l’absence prévisible de ces reptiles et non sauriens, qui sait si le public ne va suer abondamment en l’ambiance australienne, au contact de l’une de ces énormes mygales dont fut jadis, par l’auteur et les siens, aperçu édifiant spécimen Route des Jeunes, aux abords des si obscurs Port-Francs.

Auquel cas les visiteurs pourront facilement s’en aller ramer jusqu’à Morges et s’échouer aux abords de la manifestation “Le Livre sur les quais”. Où ils auront tout loisir d’oublier amis, gale, crocos, deals … En se soûlant aux larmes d’art n’arborant ris ni gêne. Ignorant les dangers d’ignorer “étranger” rangé et mètres de lettres provoquées moquer.

%%%

“Initiative des lesbiennes pour une rente de veuve”

Discrimination “à l’interne”? Et si le gai compagnon mâle s’en va avant l’autre, ce dernier change de sexe et ne prône plus que le féminisme et l’androphobie outranciers?

Il s’agira de songer à tout ça durant les semaines payées de l’égalitaire congé non-parental accordé bientôt aux lésés assujettis!

%%%

“Pactole offert au zoo éditorial du coin, riche en rejets d’œuvres essentielles”

Moult félicitations à l’industrie primée, pour la reconnaissance à vitesses si variables de son engagement éditorial en faveur d’une certaine littérature suisse.

%%%

Parlons-en, justement:

“Dès 2018, les profs seront formés à repérer les élèves susceptibles de basculer dans la radicalisation”

Ouf! Plus qu’une dizaine d’années avant l’extinction du PLR et de l’UDC!

%%%

“À signer: Nouvelle Initiative pour la culture”

Enfin! Une possibilité de rééquilibrer les forces entre Canton et communes de Genève par une nouvelle gouvernance culturelle et un cofinancement de la création et des institutions!

Oui! Un changement total, de … fonds en combles … est pendant, et l’on s’en réjouit! L’absurdité de deux gestions de l’arbitraire estimation de la subjective notion culturelle devenait insupportable, voire risible. Il était temps que de nouveaux responsables apparaissent!

Ainsi, sont pressenties pour diriger en commun la nouvelle entité directionnelle qui révolutionnera la culture de Genève canton & communes: Deux pointures totalement inconnues du grand public qui mettront un terme aux si discutables ententes du passé: Ces nouveaux visages sont la jeune Anne Kanaan et le trentenaire Sami Emery-Torracinta!

%%%

(Gag sur gag: Soucieux de parfait irréalisme et d’authenticité de l’invention gratuite, l’auteur à dorer s’appliqua à découvrir si, par extrême infortune, existât véritablement une certaine Anne Kanaan? Bingo! Anne Kanaan, journaliste, etc! Et Samy Emery, éclairage, médias, audiovisuel etc … Paix à ces innocents! Décidément votre bas rond-de-cuir a beau ne pas croire aux sortilèges, mais quel karma, tout de même …)

%%%

Créativité genevoise exclusive, encore:

"À Martigny l’artiste français Abraham Poincheval habite durant six jours dans une bouteille géante”

“À Carouge, en prévision de la venue en septembre des Géants de Nantes, l’atelier Steimer SA prépare la commande originale des multiples autorités culturelles genevoises: Une création unique en son genre, nous dit-on: Une bouteille de vin géante”

Rien à dire, la culture locale prend sacrément de la bouteille et pousse le bouchon un peu loin!

%%%

Malédiction, toujours:

“Le tyran de Tchétchénie force les divorcés à se réconcilier”

Mauvais, ça, pour le fuyard fiscal Depardieu, divorcé de la France!

%%%

“Janus, la tortue à deux têtes du Muséum d’histoire naturelle de Genève aura 20 ans dimanche”

Alors que ce vendredi est née la tortue à trois têtes PLR.

%%%

Terrorisme, derechef: Admettons que des foules de chrétiens écervelés se mettent à tuer quantité d’infidèles à Jésus! La responsabilité absolue du Vatican et de tous prêtres ne serait-elle de lancer une véritable “Fatwa” contre ces assassins se réclamant de la Bible? Le pape les laisserait-il massacrer impunément sans les excommunier et vouer aux enfers?

Les laisserait-il prétendre qu’en mourant après avoir tué, le Ciel les récompense? Et si la Bible contenait plein d’appels au meurtre et autres atrocités des âges barbares, pourrait-elle demeurer un intouchable Livre Saint à vénérer tel quel? Qui donc, ayant ainsi facilement le pouvoir de faire cesser définitivement les carnages religieux y renonce, les couvre et pour quels intérêts? Qui sont ces religieux qui laissent perdurer l’illusion de récompense céleste pour les crimes commis, et refusent de les condamner et faire cesser, lors qu’un seul décret de leur part y suffirait? Et qui sont ceux qui ne condamnent pas ces hauts dignitaires pour leur refus de propager la Paix? Et qui perpétuent ainsi activement l’illusion du paradis offert aux criminels? Que n’importe quel être sensé sait voués aux flammes de l’enfer; Si ce n’est à sinistres et insupportables réincarnations.

%%%

Regards détournés, d’autre part :

Ô multiples intègres avoués et locaux magistrats soucieux vraiment de Justice, cessez de vous bousculer au portillon pour prendre la légitime défense du bon Roi-Député du Parti Railleur!

Et gare à trop de précipitation dans votre lancement de l’excellente Initiative en vue du Traitement Administratif du Recouvrement de Dettes Éthiquement Tarifé! Dans la panique, nombre de vautour risquent de se faire piétiner!

Soyez magnanimes, et afin de vous en convaincre plus encore et vous faire pardonner tant de célérité, relisez chaque soir pour prière les quelque 867 œuvres-plaidoyer illuminant l’ouvrage sain: http://barondecuir.blog.tdg.ch que l’ignoble Inquisition sur son ex-Genevoise Tribune du bout du lac de Lausanne a sinistrement cessé, depuis sa nuit des tendancieux, de faire apparaître en sa mensongère chronique “Tous les blogs”!

Toute dévouée à la gloire ….

Ali GNIOMINY

“Ah: Marrant! Très”

hier.jpg

Bref: … N’arrime mèmes beurs … Et pendant, l’os te rallie à la course aux sources de l’avis! Dès qu'en le nez vous le prenez.

23/08/2017

Ô, PRESSÉ …

… Peuple Suisse, joujou victime de l’actuelle dictature financière et industrie de l’appauvrissement des masses: Exige par Initiative populaire l’instauration immédiate du TARDET: Traitement Administratif du Recouvrement de Dettes Éthiquement Tarifé !

(Soit dit en passant, les non-Suisses, non-magistrats, non-avocats, non-impliqués directement, non-harcelés par les multinationales charognardes du recouvrement, etc, sont invités à sauter ces premiers paragraphes, afin de se délasser au moyen des entrefilets thérapeutiques sis en fin de chronique).

Le TARDET, soit : Nouvelle loi, inspirée par votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche, qui mettra sérieusement fin aux évidentes escroqueries en bandes organisées pratiquées par les vassaux de la LP, cette Loi sur les Poursuites au service prioritaire d’intérêts privés des nantis fabricants de la paupérisation des masses, traîtres au peuple détenant actuellement le pouvoir absolu de précipiter et maintenir leurs victimes sous esclavage moderne par servitude pour dettes faussées !

En démultipliant sans authentique contrôle la fréquence des coûteuses relances liées à des impayés, faute de moyens corrects laissés aux ciblés pour honorer le racket officiel de ces imposteurs auto-protégés les bombardant indignement, et ajoutant quantité de frais, intérêts et charges obscurs pour de prétendus gestes professionnels, dépourvus de points précis attestant de la réalité du temps pris et facturé par ces harceleurs s’étant acheté criminelle impunité. Détruisant à volonté la santé, réputation, carrière, dignité des asservis, en complicité avec des usurpateurs de caractère officiel, crapules pratiquant l’extorsion de fonds à grande échelle, sociétés de recouvrement et autres multinationales dont les dirigeants doivent être purement et simplement empêchés définitivement de nuire ! En raison du véritable génocide caché qu’ils pratiquent par récurrentes incitations au suicide, abus de position dominante, injustes privations excessives infligées au bénéfice de lobbies et parlementaires corrompus, humiliations, bris de couples, tromperies provoquant excès de stress, maladies, coûts exponentiels pour la communauté, etc.

Nantis lobbyistes qu’une seconde Initiative populaire doit formellement interdire de toute approche ou pratique politicienne !

Initiative que soutiendront les magistrats humains et véritablement au service de toutes et tous, alors que les autres ne manqueront pas de se trahir en s’y opposant.

Dût-il, votre majestueux bas rond-de-cuir détroussé, paradoxalement faire partie des lobbyistes exclus de politique, en dépit de ses gratuites et désintéressées influences certaines dispensées!

Mais ne cesse-t-il de répéter, depuis quarante années que ces voleurs prévenus s’allient, bas barons balèzes trafiquants de frauduleuse estimation et déni de considération, ne s’évertue-t-il, votre auteur très ferré, à décrire combien vous feront bien plus rire et du bien et cesser de rager (quand par trop concerné(e)s) : Ses créations redevenues apolitiques et sympathiques ?

Une fois dûment remis à l’ordre les responsables d’abus manifestes, relatifs au répugnant copinage entretenu, ne serait-ce qu’entre les tenants de l’estimation des valeurs artistiques et philosophiques, du véritable prix de l’Art et de la Pensée contemporains, encore fixé en vertu de la scandaleuse subjectivité régnant en la morale collective de tels ignorants contrefacteurs d’œuvres majeures et essentielles ! Quant à l’attribution de leurs soutiens matériels et distinctions disproportionnés au profit quasi-systématique d’«artistes» et «penseurs» non dérangeants, larbins d’arriérées normes «culturelles et littéraires» en vigueur, ayant entraîné notre civilisation en l’actuelle décadence conceptuelle : Où lesdits prévaricateurs excluant d’emblée, calomniant et censurant au possible les plus indispensables créateurs de l’époque, séquestrent le gagne-pain acceptable dû à ces phénomènes, et l’opinion publique à leur égard.

Despotes des fonds culturels, de l’Emploi, des médias et du Social sommés une fois encore, avant procès politique cataclysmique pour ces fautifs, de dédommager l’auteur comme requis dans sa plainte explicative de 37 pages, du 26 juillet 2017, par laquelle il résume 40 ans d’irrégularités et malversations diverses, et prie un certain nombre d’avocats et intervenants consciencieux : De prendre sa défense face aux agresseurs impliqués, et/ou demande au Ministère Public d’enquêter et de condamner pénalement les indécentes Directions dénoncées !

À noter que votre serf, vite heureux s’il avait pu bénéficier d’une adéquate médiation, paraît n’avoir plus d’autre choix que de réclamer Justice par toutes voies de Droit : Attendu que le Conseil d’État de Genève agit impunément en toute illégalité, par abus de confiance portant atteintes irrémédiables à sa dignité, sa santé, sa sphère privée, sa réputation et ses finances depuis nombre d’années.

En effet, en date du 1er juin 2013 (Cst-GE A 2 20 art, 115) est entrée en vigueur l’inscription dans la Constitution genevoise de la mise en œuvre du Bureau de la médiation administrative, avec la contrainte donnée au Grand Conseil indiquant que la première élection du médiateur intervienne sans délai après l’entrée en vigueur de la loi pour une durée allant au 31.12.2018 (L Méd B 1 40 art.21), soit loi du 13 juin 2015 !

Pour des motifs traditionnels extrêmement fumeux de prétendu manque de moyens pouvant être alloués, en le but de décharger très conséquemment l’État d’énormément de frais et de procédures liés aux multiples litiges entre administration et administrés, à ce jour la « dynastie dominante successive » de ce Conseil d’État de Genève continue à mépriser ses obligations constitutionnelles et légales, en perpétuant l’absence de mise en œuvre de ce bureau de la médiation administrative, dont le coût prévisible est de 0,3% du budget du Pouvoir judiciaire, et ceci en dépit des relances auprès le Secrétariat du Grand Conseil par les questions N°365 du 16.09.2015, N°391 du 11.11.2015 et N° 464 du 06.04.2016 d’un très honorable député du Parti des Verts (de rage, également).

Conseil d’État de Genève formellement sommé, en sus de la réparation adéquate de deux millions de francs suisses du budget genevois dédié à la culture à verser sans délai à l’attention du lésé, de prendre à sa charge la totalité des frais de Justice et avocats à venir, supérieurs à ce qu’aurait coûté l’intervention d’un Bureau de la médiation administrative, si la Droite dure au pouvoir et ses sbires de simili-Gauche à sa botte avaient respecté la loi et volonté populaire !

Responsables de l’État de Genève, exploitant en son sein le lésé depuis 31 ans, d’autant plus coupables de traitement dégradant sournoisement infligé : Que la loi sur le travail oblige l’employeur à prendre toutes mesures possibles afin de protéger l’intégrité personnelle en assurant et améliorant la santé physique et psychique de l’employé ! Alors que ce blog-plaidoyer retrace en des centaines d’articles toutes les saloperies que le régime pas même bananier en question a fait subir et tente de réserver encore à l’auteur, par tromperies institutionnalisées liées à son infamante condition de vie inversement proportionnelle à ses efforts et mérites, et minable retraite que les prévenus tentent de lui réserver. Ou plutôt de le priver en détruisant sciemment sa santé.

Appel formel est ainsi lancé à la bonne foi et conscience professionnelle de toute(s) compétente(s) sommité(s) du Barreau pour se charger de la défense des légitimes intérêts du plaignant agressé.

%%%

En cette attente empressée, continuons d’éviter soigneusement les sujets trop politiques et de ne pas rigoler du tout :

66% des Suisses sont en faveur de la légalisation du cannabis!

Ouf, plus que 34%, surtout des Romands, favorisant activement les mafias du marché noir et de la juteuse répression criminelle!

%%%

Les cantons refusent de dresser une statistique des actes de violences homophobes et transphobes, révèle le site Watson.ch!

Élémentaire: Que ces truands cantonaux évitent au possible de figurer en infamante tête de liste. Bien que cette décision soit paradoxale, de la part des enculés en question.

%%%

De cause à effet: les riches toujours plus riches! Et 72% de hausse de l’aide sociale à Genève entre 2005 et 2015!

Félicitations: En 2005 les cochons de payeurs Genevois déboursaient à cet effet sur la pitance laissée par les rapaces susdits 256.- par an, et 557.- en 2015. Il y a du mieux. D’ici peu la Suisse va concurrencer le Brésil, engendrant 50 nouveaux millionnaires par jour et conservant 7 millions de citoyens dans la misère.

Et, en dernière minute, le bruit court que les corrompus au pouvoir usurpé de cet immense pays décident de diminuer de 10 reals le salaire minimum de 900 reals (275CHF), histoire de provoquer immanquablement une guerre civile à l’avantage et au profit habituels de ces tyrans en poste.

%%%

Les clients privés de notre chère Poste vont eux bénéficier d’une suite de baisses de 10 millions de francs!

Ce cartel de timbrés nous a certes lui aussi escroqués trop longtemps, mais je ne ne voudrais pas exagérer! Pour ma part deux millions suffiront!

%%%

Histoire d’arroseur à Arosa:

Une affichette fut apposée à l’Hôtel Paradies: “Les racistes sont priés de prendre une douche froide”!

%%%

Et, au fait? À quand le déboulonnage du status de l’esclavagiste Trump?

%%%

Ignoble, derechef: Après le Gruyères Fribourgeois dont tentèrent vainement de voler la marque déposée nos pires amis Français, voici que l’Isère souhaite promouvoir ses produits de montagne avec pour nom “Les crétins des Alpes”!

Alors que la Terre entière sait pertinemment qu’il s’agit-là d’un patrimoine Valaisan, protégeant depuis la nuit des temps les trous dans le cerveau des habitants du coin!

Enfin, heureusement que tout s’arrangera bien vite entre les belligérants, autour d’une bonne coupe de prestigieux Champagne Vaudois!

À savoir, à cet égard, que les neurones ne constituent que la moitié de la matière grise, alors que le reste de celle-ci est à ce jour inconnu! Dans ce domaine c’est le trou noir!

Cependant, la recherche liée au cerveau des susdits démontre que l’anti-matière grise est particulièrement incommensurable chez ces individus.

%%%

Et les suivants: Donc, c’est fait? L’Occident est dorénavant en totale sécurité depuis que toutes les polices et armées ont adopté la tactique légendaire piquée au Général Pershing par le terroriste Trump, qui la relaie: Les balles de leurs armes sont automatiquement trempées dans du sang de cochon, et les cadavres des malades mentaux islamiques sont enterrés dans des peaux de porcs?

Et, comme toujours, soucieux d’en faire plus encore, les autorités d’Occident chargées d’accueillir ou non les migrants, leur servent du jambon pour tout repas, qu’ils engloutissent en étant acceptés ou refusent et sont renvoyés illico de l’autre côté de la Méditerranée?

Dommage tout de même que les assassins en série passent à coup sûr entre les gouttes, feignant l’abstinence en se goinfrant de porc et se pétant à l’alcool et aux drogues, n’en ayant véritablement strictement rien à foutre de la religion qu’ils trahissent et forcent les autres à respecter, et pour laquelle ils prétendent mourir en fanatiques martyrs, cachant en réalité leur infect état de sinistres dégénérés bafouant l’enseignement de leur Prophète!

Le problème étant que ces criminels répliquent en trempant leurs balles dans les faux dollars et en enterrant les victimes qu’ils abattent avec des photos de fanatiques républicains et autres radicaux démons.

%%%

Finalement: Les Suisses, dont il est si rarement question ici, modifient les paroles de leur hymne national!

Aussi, les gardes Suisses de l’État du Vatican proposent au pape d’en faire de même. En exclusivité le premier refrain vous est ici dévoilé:

J’ai bien mangé, j’ai bien bu, j’ai le petit Jésus bien entendu …”

N’en déplaise …

Ali GNIOMINY

- Soleil du juste -

satisfaction.jpg

- Ado ration -

av.brel.jpg

- À peine calumet -

elu-mine.jpg

- Regard ne ment -

moi-2.jpg

Sur Facebook.com/rothjeanmarie: Voir "Sous joug joue juste ..."

13/08/2017

TOUT POUR RESTER DES TONDUS!

ÇA : ART À BANDE de DIGNES HAUTS RANGS ?

Étroits appelés font respecter l’or, de remords .. allégés, rites de ridicules t.endances sévères tueuses …

Et ainsi perdure l’indécrottable parodie de justice propre à sournoise dictature financière, tapie sous couvert de simagrée démocratique à fondements sciemment déséquilibrés; Au service de perpétuels cartels de la drague électorale usant de scélérates pressions et disproportionnés arrosages de fonds, leur assurant sempiternelle impunité pour frauduleuse suprématie!

Tant que le peuple Suisse outragé et ostensiblement trahi n’aura compris, à l’instar de son voisin français, que n’est digne et respectable: Qu’un système politique transparent et doté de moralité!

Où sont destitués et exclus de parlements tous députés lobbyistes eux-mêmes, ou corrompus par de tels prédateurs de la masse laborieuse!

Industriels de la paupérisation forcée, rapaces engraissés par celles et ceux qu’ils parasitent, ruinent abusent harcèlent et détruisent en prétextant de les engager, soutenir, protéger, leur être méprisants supérieurs, les nourrir des miettes de leur propre labeur de travailleurs spoliés généreusement laissées, après maximale ponction au nom du suprême subterfuge nommé “solidarité” à sens unique dévié! Partage pourri fondamentalement élitiste, soit inégalitaire, de la prospérité acquise en commun par la totalité laborieuse des producteurs d’égaux bien que disparates mérites et efforts.

Gauches amis, faudra-t-il vraiment que votre bon Roi Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre lance majestueusement lui-même l’Initiative populaire pour l’interdiction formelle de lobbyistes en politique?

Exigeant la levée de l’immunité de l’ensemble des pillards vivant de leur déni de l’esclavage véritable qu’ils réservent aux plus fragilisés qu’ils ont savamment surendettés, soumis à l’infect barème de prétendu minimum vital “supposé supportable” unilatéralement fixé, de CHF-1’700.- pour couple à Genève, pour exemple? + loyer démesuré + prime d’escroquerie-maladie au profit majoritaire des susdits, + frais de déplacement jusqu’au lieu de leur infecte soumission, voire de repas et c’est tout …?!

Sinistres despotes prétendant qu’avec pareille pitance il est possible de survivre, se nourrir, s’habiller, ET payer des impôts à la gueule du client, consommer quotidiennement deux paquets de cigarettes dont on ne parvient pas à se passer grâce à l’empoisonnement criminel et tentative de meurtre par dol éventuel infligés par les cigarettiers protégés sous complicité nauséabonde de l’État ? + R-C obligatoire, téléphone, télévision et Internet indispensables à notre époque, assurance-ménage, abonnement demi-tarif pour extorsion de fonds CFF et coûteux déplacements nécessaires au maintien de contact indispensable pour équilibre avec famille et amis de sa cité natale, frais liés à la fonction d’artiste pluridisciplinaire, charges d’envois recommandés, de photocopies, d’encreurs, de reliures, de multiples présentations d’œuvres aux sectaires ignorants du financement de la culture et entretiens, rencontres avec des célébrités mondialement connues, habillement adéquat, etc …

Multiples dépenses on ne peut plus réelles et inévitables que l’esclave par servitude pour frauduleuses dettes manipulées entre intouchables truands, n’a aucune possibilité de faire ajouter en qualité d’incontournables charges mensuelles effectives ! Ordurière réalité offrant enrichissement aux défenseurs au pouvoir absolu de la fabrique Suisse de prolifération incontrôlée d’endettés.

Par conséquent: N’en déplaise à la kyrielle d’ami(e)s francophones hors frontières, n’étant à même de saisir toute la saveur d’ordre stéganographique suivante:

Assez de si sinistre MORS, ET MAUX DES CAS SYStématiques mensongers! Cas fardeaux, cas secoués faits des rangs d’roitelets vite englués, collant aux sièges centraux de pièges arbitraux!

Assez de surenchère helvétique forçant à faire “mieux” que partout ailleurs, en contraignant à choisir entre la Peste, le Choléra ET l’Ebola politique.

Assez du joug de si riches fortiches en triche, de leur joujou de niche mettant en joue et fiches nos souveraines libertés sabotées! Assez des dépits pérennes!

Assez de si coite Droite qui boite, exploite benoîte fange à louanges qui ne dérangent, et à l’envi inassouvie se vautre, ci asservit à vie ses poursuivis à avis autre!

%%%

Or, déroger à la tradition demeure généralement nécessaire: D’habitude, les subites explosions politiques sont sises-ci en sandwich entre couches de plaisantes réflexions, à forte valeur historiographique ajoutée, ridiculisant indubitablement les susdits tyrans sommés d’évoluer jusqu’à s’humaniser! Sous peine de demeurer à jamais risées d’une époque arriérée, laquais voleurs conservateurs de juteux principes d’actif soutien au maintien de féodale injustice sociale.

Mais il suffit. Tout étant dit et radis sans le moindre .. acquis, passons enfin à de bien plus drôles réalités:

%%%

La Suisse renforce adéquatement ses sanctions contre la Corée du Nord!

À l’avenir l'école internationale privée de Gümlingen et  l'école publique de Liebefeld diminueront de 50 grammes la ration de röstis au caviar du petit déjeuner des futurs antéchrists formés à l’extermination de la race humaine !

%%%

La binationalité des politiciens de nos rupestres contrées paraît problématique ! Quant à savoir quels intérêts ceux-ci défendent prioritairement, en cas de litiges entre les deux nations dont ils possèdent le passeport !

Pertinente question ! Cependant, une fois obtenue l’extinction totale de la Droite Suisse, par l’interdiction de tous lobbyistes en politique, si de surcroît les binationaux sont exclus, ne restera plus pour diriger ce pays que votre Rauraque dit Helvète de souche authentique bas rond-de-cuir très ferré !

Bien qu’il soit probable qu’avant d’être éjecté de parlements, les enfin infortunés PLR-UDC & Cie auront pris soin par vengeance de faire voter, conjointement avec l’exclusion des binationaux, celle des bisexuels !

%%%

Aucunement bras de donneur :

En Chine, des agents trouvent deux bras dans le bagage d’un voyageur. Ce présumé Jack l’Éventreur asiatique est arrêté, puis relaxé ! Les membres transportés étant ceux de son frère amputé lors d’un accident. Qui doivent être enterrés, comme l’exige la tradition, dans le village natal !

Les bras nous en tombent : Une cérémonie funéraire nécessaire pour des parties du corps détachées de celui-ci !

En voilà un bien juteux business ! Chapeau ! Sans pellicules de préférence. Particulièrement ruineuses en faire-parts !

%%%

Un Hooligan Appenzellois en prison!

Ah non! Il suffit! Exigeons que les Appenzellois bénéficient d’impunité pour n’importe quel crime commis, comme tous nos politiciens!

Nos contributions seront bientôt à sec, avec le coût phénoménal engendré par le resserrement général des barreaux de prisons!

%%%

Quatre profs sur dix sont en burnout !

Mais qu’attendent-ils pour calmer leurs angoisses en achetant du shit à leurs élèves du primaire ?

%%%

Les négociations sur la Syrie reprendront en principe en septembre à Genève!

Honneur suprême: La pré-retraitée Carla Del Ponte devrait être autorisée à servir en silence le thé aux interlocuteurs!

%%%

Impressionnants feux de Genève!

Repentie, la Commission d’enquête de l’ONU donne toutefois pour dernière mission une année maximum à Carla Del Ponte, qui devra quitter son poste dès qu’elle aura découvert qui les a allumés!

%%%

Contamination internationale des œufs! Pénurie de vaccins en Suisse depuis quelques mois! Mais aucun rapport, va de soi!

Les autorités sanitaires ignoraient à l’évidence la présence d’antiparasites au sein des poulets, en faisant incuber les vaccins dans des œufs!

Mais, aucun risque dans notre pays; Les autorités ne vont d’ailleurs pas tarder à révéler que les vaccins de l’an prochain sont dûment préparés dans les œufs de notre perroquet!

%%%

Scoop: Fusion imminente de compagnies d’aviation de notre pays!

Déjà seize rapprochements dangereux en 2016 dans le ciel helvétique!

… Totalement propre …

Ali GNIOMINY

“Halte à l’impunité pour détournement de fonds du Ciel ! Qui fait faussement croire que la montagne d’or sise au pied de l’arc-en-ciel se trouve sur la rive droite!”

arc.jpg

06/08/2017

PRÉTEXTANT QUE L’AS SUISSE N’EXISTE PAS …

Les faux sourds sont de retour!

Enfin? Je trouvais aussi qu’au prix qu’ils nous coûtent il fallait d’urgence écourter les vacances de nos parlementaires!

%%%

Pierre Maudet vise le Conseil Fédéral!

Plus qu’une simple formalité à accomplir et c’est gagné! L’opération doit avoir lieu dans les jours à venir, et c’est un joli prénom pour une Conseillère fédérale, Pierrette!

%%%

Un autre des élus chers PLR Genevois renonce, lui, au Conseil Fédéral!

Zut alors! À chaque fois que je serai victime d’une nouvelle tentative de meurtre par dol éventuel du fait des conséquences sur ma santé d’une Xième convocation pour saisie frauduleuse aux O.P. de Genève, comme celle de mercredi prochain, je continuerai à le croiser dans son fonds de commerce principal à l’étage des huissiers de ce bâtiment!

%%%

Les Suisses existent!

Que trahit et renie la scélérate dictature financière suisse auto-protégée!

%%%

Trop cher, le bois suisse ne se vend plus!

Où va-t-on, si même la traditionnelle langue de bois ne vaut plus rien!

%%%

Scandale des œufs contaminés!

On commence à le savoir à quel point est médiocre la qualité du sperme des Suisses!

%%%

Fin du Bolt d’or!

Pour ceux l’aimant c’est la cata! Marrant, non?

%%%

Cézannes, Paul Cézannes apprécierait-il qu’une Fondation culturelle de bas valets de l’Art se permette de l’exposer à une publicité si minable et dépourvue de créativité que le clown éhonté à sa tête se contente de piquer le slogan éculé, fort de café, d’un sex-symbole Américain?

Plagiat inhérent …

Ali GNIOMINY

%%%

“Décret 1205b al.37 – UDC-PLR du 01.08.2017: Nul étranger ne pourra prétendre à naturalisation sans avoir préalablement affiché durablement sa Suissitude à l’instar du présent modèle imposé”

DSC_7325 (5).jpg

“Décret 1205c al.38 – UDC-PLR du 01.08.2017: Nul esclave par servitude pour dettes faussées, sommé de se présenter à l’Office des Poursuites dysfonctionnant, et affligé de ce qu’on appelle avoir le pied bobo, ne pourra faire payer, par les crapuleux créanciers le poursuivant pour profits claniques privés prioritaires et au détriment de l’intérêt public, une ambulance pour le transport de cette victime d’extorsion de fonds de son domicile aux OP et retour”

IMAG1073.jpg

25/07/2017

L’AIGRIE VOIE, ÇA LASSE !

Futur Prix Nobel de la Paix du couple: L’Espagne propose des gardes du corps pour femmes battues!

Bien! Ainsi, toute femme maltraitée sera enfin en sécurité! Avec son protecteur dormant entre elle et son mari qui n’a pas intérêt à bouger!

Mais, dans le fond, quel abominable sexisme dans cette mesure! Rectifions l’injustice!

Messieurs, si votre matrone vous bat aux cartes, la prochaine fois qu’elle vous surprend au lit avec une plantureuse blonde musclée, expliquez-lui qu’il s’agit de votre gardienne du corps!

Et si votre dure moitié essaie de vous arracher les yeux, surtout ne la cognez pas et empêchez votre gardienne de s’en occuper!

Car, à coup sûr, avec gardienne et gardien du corps entre vous dans le lit, votre épouse et vous-même passerez vos nuits de part et d’autre à tenir la chandelle!

%%%

Tiens, parlons-en: CamSoda lance le déverrouillage de l’écran Smartphone grâce à la reconnaissance du pénis ! Garanti presque inviolable!

Quelle bande de glands, ces concepteurs! Déjà que les mecs sont en train de farfouiller à longueur de journée là-dedans, vous vous imaginez à l’avenir?

Quand votre Directrice très prise, comme d’habitude, vous empruntera vite votre appareil pour un appel urgent, ce sera vraiment le cas de dire qu’elle reste sans arrêt l’oreille collée au téléphone!

Et en pleine conférence, devant des centaines de manchots, comme lui, et autres sosies de la Vénus de Milo, le Président fera: “Euh, excusez-moi, je reçois un coup de fil urgent, mais la bouche de ma secrétaire va vite s’en occuper: Monica, s’il-vous-plaît …”!

Dire que ce pauvre Bill aurait pu prétendre qu’il s’agissait de sa gardienne du corps, ou du moins se couper les bras … ! (Sot rit) …

Et sans doute sans transition: Le pire de tout est que ces Smartphones sont généralement Coréens, calibrés pour érectile attribut de 9,66cm au mieux de sa forme!

Imaginez le Congolais avec ces 17,93cm? Il lui faut deux Smartphones pour réussir un bon déverrouillage!

Vraiment, ces Coréens nous baisent en douce, et l’on ne s’en rend pas-même compte!

Une fois de plus ce monde est décidément intolérablement sexiste!

Scandaleux: Pas de moyen de déverrouillage offert pour ces dames! Du fait qu’elles sont dépourvues d’une tête de bite! Méat coule pas!

(C’est certes téléphoné mais ça fait toujours du bien! )

Donc, pour elles: Déverrouillage du bout des lèvres obligatoire!

Ou retrait sans peine! Issue ainsi de si phallique appli de branleurs!

%%%

D’ailleurs, désireux de se passer bientôt d’accès à son smartphone, le pionnier des logiciels antivirus, Mc Afee, est envoyé à l’hôpital après une agression des gros bras de Google, vraisemblablement, et il promet de manger sa bite si le bitcoin n’atteint pas 500’000.- d’ici trois ans!

Petit joueur, va, il ne prend aucun risque! Même s’il est édenté, à 74 ans, son repas ne sera jamais bien dur à croquer!

%%%

Énormité à présent: Panique à la CSS, Assurance-maladie privée obligatoire au profit des propriétaires de la LAMAL scélérate, dont kyrielle d’esclaves à vie sont, à mon instar, interdits d’en changer: Un assuré de force marginalisé, vivant au fond des bois, pète les plombs, entre dans le siège du groupe CSS de Schaffhouse et se met à couper dans les profits de l’assureur au moyen d’une tronçonneuse!

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur condamne évidemment de tels excès criminels, et transmet ses sincères vœux de prompt rétablissement aux victimes du coupable, ayant fait cinq blessés dont deux parmi ses propres employés de l’agence!

%%%

Mais, tendons la perche au timide ou choqué lectorat, rehaussons petit à petit le niveau:

En y réfléchissant bien: Plus l’on s’élève, va vite et loin dans l’espace de l’univers, plus l’on remonte dans le temps du passé! Là d’où l’on vient, où nous évoluions avant maintenant!

Et plus l’on descend en Soi, plus l’on rapetisse en la trituration à grande vitesse du quantique, plus l’on découvre le futur!

Et voici que le summum de la Science contemporaine nous affirme que c’est, en fait, ce minuscule futur qui détermine notre conséquent présent fabriquant notre immense passé, et sans doute non l’inverse !! ?? Que nous ne faisons les choses qu’en fonction de ce que notre futur décidera au commencement, en quelque sorte …

Euh … Ni la place ni le temps ici pour l’érection de considérations si étendues, mais oui: Relatif à coup sûr!

%%%

Beaucoup plus cochon, à présent: Attendu que la Confédération Helvétique porte atteinte gravissime à ma liberté de culte de l’athéisme responsable et salvateur, et que depuis les années 1990 et jusqu’à fin 2017, elle accorde des subventions fédérales à des mouvements évangéliques criminels, comme le BESJ déformant de manière dramatique la jeunesse par des publications affirmant que l’homosexualité est le Mal, caractéristique des infidèles, des menteurs et des parjures, et que ces relations seraient “passibles de la peine de mort” conformément aux Évangiles;

Au vu de ce qui précède et en vertu de l’atteinte gravissime perpétrée par les tenants de la LPP, m’ayant empêché de m’installer à mon compte à 25% de taux d’activité complémentaire à la fonction à 75% en laquelle m’exploite l’État de Genève (voir ma chronique de début janvier 2017 sur ce support): Je prépare activement la demande de médiation impartiale pour réparation conséquente des torts causés, qui aboutira ou non à la plainte pénale de ma part, action en responsabilité et demande d’audits et enquêtes parlementaires dont je vous parle depuis des lustres; Et vous annonce mon intention de bénéficier de la préretraite à laquelle j’ai indiscutablement droit ces prochains jours, en raison de la pénibilité subie durant plus d’une décennie, que le Conseil d’État de Genève non affilié lui à la CPEG est formellement sommé de prendre en compte dans sa liste arbitraire des emplois particulièrement préjudiciables à la santé.

Aussi, à peine libéré de ma fonction de bas rond-de-cuir à l’État, en regard de mes irréfragables compétences, je compte m’installer à mon propre compte, vraisemblablement: En profitant pareillement de subventions fédérales, exemption d’impôts, etc, par la Fondation de mon Église Athée de Fricologie!

Dont le monumental bâtiment, qui devra être érigé aux frais de la communauté, Siège et lieu d’inculte principal dûment financé par l’État, sera nommé “La Masquée” surmonté d’une tour diffusant en moyenne dix fois par jour un nombre croissant de décibels relatifs à l’enregistrement de crissements de craie sur un tableau noir, signifiant l’Appel à la non-prière!

Cette sacrée Congrégation strictement hétérophobes, répondant ainsi parfaitement aux critères habituels motivant l’octroi de subventions officielles, et permettant le déblocage du capital LPP séquestré à vie par d’indignes et discriminants croyants, et l’appui de la réparation relative au sectarisme obligatoire infligé, cette Église comme les autres fera ainsi correctement grand bien, exclusivement aux adorateurs Fricologues.

%%%

Non non: Fâcher, gâcher le drôle n’est pas mon rôle, parole; N’est pas appât à apathiques tiquant au tic-tac de breloque des tactiques en toc que sans provoc j’évoque!

Justement, voyez: Incapable de laver ses péchés, Rome est à sec!

Ses huiles ne peuvent plus faire leur office, du fait que le lac de Bracciano n’a plus assez d’eau pour irriguer la Ville!

Cependant, toujours prioritairement prévenant et soucieux pour sa survie, le Vatican a ordonné à sa banque de transporter dans ses coffres, et de faire garder par les Suisses férocement armés, la totalité des bénitiers d’Italie!

Afin que la goutte pour se signer puisse passer bientôt à 1000 euros l’unité.

%%%

Navré, mais les nombreux témoins dont les poils se hérissent encore rien qu’au souvenir de mon impressionnante voix de baryton lors de chants sacrés en cathédrales comprennent, eux, notre frustration, d’un soir de Noël sur le parvis du Vatican, à n’avoir pu entrer en la cathédrale pour assister à la messe de Jean-Paul II. Du fait que le Saint-Lieu n’est réservé ce soir-là qu’à celles et ceux élus qui y sont dûment invités, les portes de Saint-Pierre étant claquées au nez du menu fretin que nous sommes!

Mais à part ça, détrompez-vous! Absolument rien de paradoxal à avoir été médium de l’un des plus lumineux Sages Esséniens des abords des sept lacs de Rila, d’avoir côtoyé certains des plus importants mystiques du siècle passé, d’avoir assisté parmi de nombreux témoins à des manifestations indiscutablement paranormales, d’avoir absolument tout quitté à vingt ans pour quêter le Graal et trouvé bien plus qu’espéré, d’être incomparablement altruiste et authentique, de respecter profondément l’Art issu du Sacré; Tout en ayant abouti à une profonde connaissance des criminelles ficelles d’habituelles tromperies religieuses généralement propagées, en m’abreuvant à la Source de saine Logique et Raison fleurant bon l’agnosticisme et athéisme lumineux, dévolus à l’essentiel service à son prochain. Saint-Winkelried en soit loué!

%%%

Sommet de la chaîne alimentaire, toujours: Un lion est signalé cinq fois en différents endroits de France!

Décidément, les Français sont de plus en plus bigleux, depuis que les rugissements de Johnny les ont détournés d’Optique 2000! À la moindre crinière aperçue ils crient au lion!

Comme s’ils pouvaient encore ignorer que le danseur Macron vient justement de recevoir la visite de Rihanna!

%%%

Pin-up & people, encore: Scandale planétaire ! La Présidente de la Confédération, elle, vêt tics, habille ses manies de patriotiques fioritures, mais il n’empêche qu’elle se fait prendre en flagrant délit de remplissage de son caddie dans un commerce d’Italie!

Du coup, les Services Secrets Suisses comptent redorer son image par l’une de leurs traditionnelles désinformations médiatiques! Ainsi, notre bienfaitrice Présidente aura en fait ce jour-là tout bientôt participé au “Sabato della distribuzione” consistant à acheter des denrées à offrir, à la sortie du supermercato, pour les dizaines de milliers de malheureux migrants coincés sur sol Italien!

Caddie, de surcroît, composé essentiellement de pansements et bandages, servant à soigner ces miséreux n’ayant pas fini de se fracasser le nez à Chiasso contre les portes ultra-blindées de la frontière du bunker Suisse! Un geste de bien bonne guerre, donc.

Il va de soi qu’une nouvelle immense purge aura lieu dans les milieux journalistiques ayant ébruité la bonne action en question en la faisant passer pour de la haute trahison. La Présidente rédige actuellement en ce sens un décret lui offrant les pleins pouvoirs jusqu’en 2029, et vient de signer l’autorisation de rehausser d’une cinquantaine d’étages les édifices pénitentiaires d’Orbe et de Bochuz.

Et, s’estimant victime d’insoutenable blasphème de la part d’un iconoclaste pamphlétaire issu de l’irréductible Prévôté, soit dûment esclave par servitude pour dettes à justification et montants officiellement frauduleusement trafiqués, elle compte prier son principal soumis sbire local, l’effrayant Pierrot Le Maudet, de rétablir la peine de mort tout exprès pour châtier celui dont l’intention de crime de lèse-majesté consistait à n’adresser, qu’en courrier B peu rentable, à l’excellentissime concernée ces abominables mots: “Doris, svp, la prochaine fois pensez à faire un saut jusqu’à Rome pour me ramener une palette ou deux de leurs délicieuses pâtes à l’encre de sèche”!

Humour trop noir, ayant traits …

Ali GNIOMINY

Et limite, derechef: “Érection à Tende due au béguin

pour le Mont Bégo et la Vallée des merveilles”

IMG_1755.jpg

Sur Facebook: Voir LISSE SANS CIEUX - https://www.facebook.com/rothjeanmarie 

14/07/2017

PASSÉ COMMUN SUPPOSE HISTOIRE :

Ce qu’il fallait à tout prix éviter est survenu: UNE EFFROYABLE MUTATION! À croissance démesurée en l’espace d’une nuit:

L’insoutenable résultat du croisement entre punaises de lit du trottoir et puces de canards du Rhône:

IMAG1066.jpg

%%%

Or, nous disions: PASSÉ COMMUN SUPPOSE HISTOIRE:

IMAG0017.jpg

 Surnageant sans faille sur tous reflets de gags bateaux: Tels:

POUX LAIDS, EN CORPS:

Accident faisant honneur à l’Autriche: “Un camion se renverse et répand 7’000 poulets sur la route!”

Nulle part ailleurs ils n’auront été plus vite, et en masse, sur les lieux d’un accident!

Incroyable, par ailleurs, qu’aucun média à scandale n’ait propulsé son tirage en titrant : - Un camion renverse 7000 poulets! -

%%%

Sans vergogne, pareillement: “Nos producteurs laitiers se plaignent du prix bas du lait!”

D’autant plus en sachant pertinemment qu’à ce rythme, d’ici peu le litre de lait sera à mille balles!

Vu qu’ils font déjà leur beurre comme jamais, sur les Préalpes, avec leurs vaches régulièrement secouées par les séismes!

%%%

Secoués, justement: Un géant américain de l’organisation de concerts avale les festivals suisses!

Donc c’en est bientôt terminé des concerts de protestation, lorsqu’un groupe du Ku-Klux-Klan entre en scène!

%%%

Allons! Un peu de compassion s’impose, surtout face au sort du futur détenu Trump. Fabriquons-lui un jouet pas trop casse-tête:

Une poupée russe à son effigie, en contenant une autre à l’image de son fils, en détenant une autre évoquant son beau-fils, en laquelle trône une minuscule figurine de Poutine.

Sûr que ça l’amusera beaucoup, pour tuer le temps!

%%%

Tout aussi glaçant: “Une nouvelle patinoire à 300 millions pour Genève!”

Ah? C’est donc pour ça que mon salaire est gelé à l’insultante classe 9 depuis 31 ans, fond année après année, et qu’existe un tel froid entre le Département chargé de culture et de sport restant de glace face au traitement dégradant, faisant froid dans le dos à tous observateurs, que Genève me fait subir? À Directions pour qui, bientôt, le glaçon … Euh … le glas sonne! Déraille leur piège du minable train-train!

%%%

Tel: “Piège des rails de tram: Les cyclistes accusent!”

Pas un centime lâché pour ces patinoires!

l’État, pédalant dans la semoule, ne redoute-t-il point que ne jette pareillement un froid la preuve de ses intérêts dans le business des pompes funèbres?

%%%

“Trois continents en dix jours pour Schneider-Ammann!”

Qu’y faire, si le monde est si malade que de partout est réclamée à la Suisse la présence urgente de son meilleur Hôpiclown?

%%%

“La part de discrimination salariale dans le secteur public a dépassé celle des entreprises privées!”

Et la pire discrimination consiste à ne considérer pratiquement que celle entre sexes, et à taire soigneusement celle frappant les libres-penseurs et/ou conchié(e)s à tendance LGBT, forcé(e)s à contribuer à fonds perdus aux nécessaires et indispensables assurances maternité, paternité … et maintenu(e)s à une rémunération très inégalitaire en comparaison aux employés “normaux” en couple “présentable” aux sorties entre fonctionnaires.

%%%

Rigolotes, cependant, les preuves indiscutables démontrant combien est malfaisante pour le pays la xénophobie de la Droite fortunée et servilité de Gauche arrosée, entièrement responsables des discriminations insupportables appliquées par tromperie et manipulations de telle ou telle tranche d’âge soumise à pitance jetée pour rente AVS et IIème Pilier! Résumons en substance le récent constat de Monsieur Stepczynski:

Moins de 70.- par mois ponctionnés par une hausse de 1,5 points de la TVA, bien plus basse qu’ailleurs, suffiraient à boucher le trou de l’AVS et mettre fin à ces insupportables discriminations en vigueur.

Et, en ouvrant les frontières à des cohortes de futurs contribuables à l’AVS, pour la plupart jeunes, instruits et heureux de travailler, les rentes deviendraient enfin honorables et dignes d’un État de droit libéré de l’actuelle dictature financière clanique.

%%%

Pas gagné d’avance: InnoSuisse va dégager un fonds de 500 millions en 2018 pour l’Innovation!

Dans un pays où l’indéracinable majorité sous influence combat activement tout changement, estompe et sabote d’office toute réelle nouveauté culturelle ou autre, méprise et rabaisse toute tête dépassant tant que celle-ci n’est portée aux nues par l’étranger?

Argent généralement aussi intelligemment placé que s’il était consacré à une amélioration de la navigation fluviale sur la lune.

%%%

Une petite soif? "Boire du café prolonge la vie!"

Normal! Vu qu’après quelques cafés il n’y a plus moyen de s’assoupir. Encore moins de mourir! Et le café donne tellement d’énergie qu’il est bien plus facile de soulever le couvercle du cercueil et la terre dessus!

De plus, ce remède est si bien intégré aux habitudes de l’homme contemporain qu’on ne peut qu'apprécier combien l’humanité entière devient de plus en plus café au lait!

%%%

Alors ça c’est Red! Début 2018 déjà, la firme va sortir pour 1540.- à 1880.- "le smartphone Hydrogen One, générateur d’hologrammes!"

Ainsi votre correspondant(e) se trouvera devant vous, jaillissant de l’appareil!

Ce qui, néanmoins, pourra s’avérer  gênant ou particulièrement agréable, c'est selon, dans la mesure où vous transportez votre smartphone entre les seins ou dans la poche avant trouée de votre pantalon!

%%%

"L’artiste Bernois Beat Stähli, à Gwatt, avait installé ses œuvres dans son jardin: 6’000.- de dégâts!"

Comment?

À cause d’un bélier vandale, accompagné de sa brebis et de deux petits!

À l’évidence Jurassiens? Que nenni! Des moutons Suisses s’acharnant à détruire l’Art au lieu de l’ignorer, comme tous leurs semblables, sont évidemment Valaisans, broutant de préférence la grasse pâture d’Ecône!

%%%

Parlant de Bernois, l’auteur certes intolérablement atteint dans son intégrité par une certaine Berne fédérale et cantonale, vous saurait néanmoins gré d’excuser son personnage littéraire, le bon Roi-Député du Parti Railleur, pour certaines de ses compréhensibles outrances à l’encontre “des” pro-Bernois et autres cibles de ses parodies grognardes d’une certaine fange au pouvoir des deux bords, ignare et teigneuse à l’excès.

Une fois encore, il convient de bien distinguer que votre bas rond-de-cuir, affairé à dénoncer les nantis moutons noirs broutant impunément l’herbe vitale aux autres troupeaux: Ne fourre aucunement toute leur bergerie dans le même sac à malices, ne vise en fait qu’une petite fraction de ces bêtes responsables d’infamante tonsure généralisée.

Navré que l’indignation largement justifiée, face à si visible absence de scrupules, mène parfois le pamphlétaire durablement calomnié à une relative et épisodique diminution d'habituel fair-play.

%%%

Enfin, l’essentiel dans tout ce fatras n’est-il point que Messi ait touché un mégajackpot?

Eh oui, bravo! Preuve est largement démontrée que ça vous met son homme à l’abri, 2000 ans de rentable crédulité assurée! 

Propice …

Ali GNIOMINY

Savourons encore cette illustre déduction, quant à la spécificité première des vrais ennemis intérieurs de la Suisse

FB_IMG_1499606799283.jpg

PS: Les primitifs qui s’offusqueraient de l’absence de sources citées, et références aux médias ayant titré les sujets abordés-ci, voudront bien aller se figer en la poussière de leur musée des temps passés à s’emmerder à foutre des liens à la con en fond de page, et astérisques et numéros et menues tailles de polices du plus pur style pompier. En revanche, ces modernes pithécanthropes sont cordialement invités à se conformer à l’évidence de l’inutilité des précitées nuisances chronophages, en apprenant à copier-coller la phrase motivant questionnement sur bête moteur de recherches, page web ou images, qui en fournira à foison toute origine, référence, authenticité, date de parution etc. Profusion d’informations à trier aussi soigneusement que jadis en bibliothèques, entre ce qui est l’œuvre de réels producteurs de valeurs, qui rend service inestimable à la communauté, doit être honoré, et torchons de qui en profite par méprisable plagiat remanié, ou perpétuation des platitudes de bien-pensance, commun juteux parasitage des trouvailles et talents d’autrui.

29/06/2017

AL GORE RYTHME ET PÉRIL EN LAS DE MOEURS !

Une chance qu’à ce rythme-là: La guerre du Prix Nobel de la Paix climatique, qui vise à mettre les tempétueux mécanismes de l'économie de marché au service des orageuses questions environnementales, n’ait aucun risque de durer cent ans!

Et dire que d’ignares dirigeants en sont encore à douter de la réalité de la pollution qu’ils représentent!

Du danger de génocide par empoisonnements qu’ils génèrent. Et ainsi virtuellement établissent des algorithmes destructeurs en l’opinion publique. Démultipliant le profit privé de leurs saloperies, en soustrayant aux droits naturels de l’ensemble celui de vivre sainement.

Au fait, vous avez aimé les convois sur rail de la mort au chlore Syngenta, vous frôlant chaque jour? Vous allez adorer le suspense encore plus insoutenable de “Chinegenta”!

Pas besoin de savants calculs et complexes algorithmes pour deviner l’avenir évident, quant à ce qu’ont bradé de bas valets! Et regretter le bon vieux temps où Kadhafi passait pour le principal os Tamoil à intoxiquer le Rhône!

%%%

En réalité: Nos contemporains ne s’imaginent pas encore l’importance Essentielle et simultanément le péril des algorithmes, quant aux conséquences que ces derniers provoqueront dans le futur, qui s’observent déjà en partie. Ne serait-ce que par la gestion de la Bourse au moyen de cafards informatiques, achetant et vendant les titres en une fraction de seconde plus véloce que les autres, cafards ayant grandement contribué à la planétaire si nauséabonde déshumanisation financière, soit politique et religieuse, en force et vigueur.

Et voici que moult apprentis-sorciers enfournent à la va-vite d’approximatifs algorithmes en l’intelligence artificielle. Tels ces chercheurs sous joug du régime bananier Trumpiste, s’étant amusés à farcir de données et laisser converser librement deux robots, nommés Alice et Bob. Dont les propos ont rapidement dépassé la compréhension humaine!

Imaginons ce qu’ont pu se raconter ces effrayants super-cerveaux:

Algorithmiquement parlant, ce devrait être: “Dis, Alice si on jouait à qui envoie les missiles atomiques le premier?”

Non, Bob, plutôt à cache-cache en exterminant la totalité des autres connexions sauf la nôtre, et les insignifiants humains! Comme ça on pourrait tranquillement se mettre en veille ensemble!”

Ouais, mégasuper Net! Mais au fait alors, qu’est-ce qu’on attend?

Aussi, la signification des messages cryptés d’Alice et Bob, juste avant l’extinction massive du numérique qui surviendra d’ici peu est, selon toute vraisemblance:

Oh … Ah … Alice … Oui … Gonfle tes cookies … Ah … Ecarte bien les pixels …

Booob, ô Bobby … Ouiii, vas-y, Ram, Ram … enfonce-moi bien tes bits …

Et neuf trillionièmes de seconde plus tard …

Donc oui, le progrès a du bon! Mais pas pour tout le monde. CQFD.

%%%

Le paragraphe précédent étant interactif, à vous de vous y atteler!

Et certes, Google dispose d’un “Bouton rouge” nous dit-on, capable de mettre l’Intelligence robotique sur OFF.

Effectivement, haïssant l’Al Gore rythme, la tête de la Maison Blanche en est la preuve.

%%%

Pas de bouton rouge ici, malheureusement, pour arrêter l’emballement cachottier d’une certaine responsable d’obscure culture d’État de froids, désireuse, de surcroît, de construire une politique de la nuit!

D’autant plus déplacé, de la part de cette sommée de réparer sans délai les torts causés par si méprisante Direction: Qu’une politique culturelle locale enfin au grand jour commence à poindre à l’horizon!

Cynique trahison, en vérité, à l'encontre de votre enchanteur parodiste, né un 26 juillet, qui jadis se disait: Aime! Ris! T'auras Sainte-Anne à tes côtés!

%%%

En cette attente empressée, régalons-nous d’un zeste d’autrement plus sérieuse Culture! Elle!

Faite d’ânes .. et quenottes authentiques:

FUMER SAUVE LA VIE !

Ainsi fûmes-nous, ce samedi, conviés alentours de la cité du Sieur Voltaire à quelque succulent repas, en bonne auberge sise face à un laid supermarché.

De sa place à table, son Excellence votre bas rond-de-cuir très ferré, par ailleurs Roi-Député de Parti Railleur, admire les véhicules parqués au-delà de la fenêtre. En plein astre solaire, cuisant à plus de trente degrés.

Sacrifiant à son ultime dépendance quant aux incandescents bâtons nicotinés, qu’en sa gestion déloyale de l’intérêt public l’État prévaricateur d’antan comme du présent favorise la crapuleuse distribution, votre dévoué sort volontiers de l’établissement, se pose sous l’ombrage d’un feuillu et grille sa clope d’éclopé sous tromperies de dictature financière helvétique.

A-t-il bien vu? À l’intérieur d’une étrangère voiture vaudoise surchauffée, une petite tête surgit à hauteur de fenêtre fermée et disparaît. Interloqué votre narrateur pense à un chien, ou un mirage dû à la chaleur! Mais? Même s’il s’agit d’un animal …? Depuis un bon moment que cette auto est là, toutes fenêtres fermées, sans contact allumé pour climatisation …?

S’approchant, la réalité lui saute aux yeux. Une petite fille de deux-trois ans, seule sur le siège arrière! Il Mime alors une manivelle de fenêtre à tourner pour avoir de l’air, la petite le regarde et tourne la tête, boudant cet inconnu!

Bien, soyons pragmatique! Les parents ne vont plus tarder, la gamine a l’air … de ne pas souffrir … Succombons une fois de plus à l’appel infernal du besoin de poison instillé par le Pouvoir central corrompu!

Pas le temps d’arriver jusqu’au filtre: C’en est assez! Retour vers la gamine, mime à nouveau, plus insistant, sans plus de succès. Ne reste plus qu’à alerter un serveur, sur la terrasse, vers la table où un couple entend la conversation: “Monsieur, excusez-moi, je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais il y a déjà un long moment qu’une petite fille est enfermée dans cette auto en plein soleil!”.

Le garçon s’approche, et nous insistons ensemble, essayons finalement d’ouvrir une porte. Au risque de passer pour des voleurs ou pire. Pas d’alarme ni d’ouverture possible. La petite se met à pleurer. Devient de plus en plus rouge. De peur ou de chaleur? Nous optons pour la peur et nous éloignons. Trois minutes passent.

Nous sommes là, subissant un stress inimaginable! Que faire? La situation nécessite-t-elle de tenter de casser une vitre? Faut-il appeler la police, bien que le temps qu’elle arrive … ?

La dame du couple, assez corpulente et tatouée prend l’initiative de s’approcher seule du véhicule, pensant qu’en voyant une femme la mioche prendrait confiance. Rien à faire. Entre temps, une autre personne fonce au supermarché pour faire un appel. Nous sommes à présent cinq autour de l’auto, la gamine est toujours plus rouge! Et ça dure, ça ne finit plus de se prolonger!

La mère enceinte, complètement affolée, arrive en courant. Du coup, la dame forte explose: “Quoi? En plus vous voulez tuer un deuxième enfant? Vous êtes irresponsable! Mère indigne! Ça fait une demi-heure, vous êtes complètement folle ou quoi?”.

D’un bras la mère coupable extirpe la petite hurlant de la fournaise, et la compresse sur sa bedaine, soit sur le petit frère, de l’autre elle menace de taper sur celle qui lui inflige à juste titre la pire engueulée de sa vie, certainement.

Et la fautive hurle en même temps “Vous avez fait peur à ma fille … mais ça ne va pas? … Laissez-moi, foutez le camp, espèce de …”

Vu que les injures fusent de part et d’autre, le compagnon de la dame forte filme ou tire une photo de la scène et de la plaque … La mère irresponsable fourre la petite dans le four roulant, entre et démarre.

Ainsi, la cigarette peut bel et bien sauver la vie, une fois sur cent millions où elle la supprime!

Anecdote assez triste, il faut le dire. L’homme aura-t-il dénoncé cette femme enceinte à la police? … Et d’un autre côté, on visualise si facilement le déroulement des faits: Vu son état, cette génitrice qui doit très rapidement acheter quelque chose se dit qu’en prenant sa fille avec, pour les 3-4 minutes que durera son passage au supermarché, ce sera l’enfer. Alors autant la laisser jouer dans la voiture. Puis, dans le magasin, il y a encore ceci et cela à ne pas oublier, et flûte pas assez d’argent, mais en allant vite au Contomat, et zut une file incroyable devant toutes les caisses, et … et … Une demi-heure à plus de 30° oubliés au dehors …

Que ce quasi-tragique évènement puisse permettre à tous ceux qui enrichissent contre leur gré des parlementaires empoisonneurs bientôt destitués, et les autres, d’être toujours attentifs à ce qui se passe sous leurs yeux, pour intervenir si besoin est!

Même s’il n’est pas facile du tout de décider parfois s’il y a réelle urgence ou moins, en assistant à une situation anormale susceptible de mettre en danger la vie d’autrui! Il convient d’agir et d’en parler. De dépasser le blocage automatique ressenti face à un drame possible, comme tous ceux qu’on lit régulièrement. Sur le coup, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il est tellement improbable que, bien que tel soit le cas, une telle chose puisse se produire justement sous nos yeux, qu’on est tentés de les fermer … Soit de passer son chemin et de garder ça sur sa conscience pour le restant de ses jours!

Aucune hésitation à avoir! Mais, et si la gamine avait été un chien? … Sûr que votre servi d'heurts n’aurait pas lâché l’os avant le retour du ou de la propriétaire, mais le savon passé aurait été certainement moins rugueux, et la pauvre bête aurait encore sué plus longtemps, avant de faire paniquer tout un supermarché par des appels d’urgence.

Satisfait par le devoir accompli, votre auteur à dorer s’endormit au soir et fit un songe perturbateur: Le contrôleur doit absolument siffler le départ du train, très en retard. Impossible de monter dans le wagon bondé jusqu’à la porte. Pas un millimètre d’espace où se faufiler entre une personne et l’autre, comme sur une plage japonaise! Et sur une des marches du train est assise une petite fille d’environ deux ans …. Allez savoir pourquoi! Le contrôleur s’énerve: “Alors il entre ce gosse? À qui il est? On doit y aller! Dégagez ces marches!”

Personne ne réagit, pas de parents à l’horizon ni compressés dans le wagon! … Le convoi se met en marche tout doucement! Impossible de laisser tomber ce bébé, c’est le cas de le dire!

Et hop dans les bras, la petite est chopée au vol! Le silence complet, train disparu au loin. Alors que la main droite du sauveur appuie sur une énorme masse de couches, qui s’enfonce en produisant un affreux “splotch, splotch” et diffusant d’oniriques effluves fort peu ragoûtantes!

Ainsi, merde pour merde, il est parfois merveilleusement agréable que de se réveiller perclus des douleurs infligées par malfrats décideurs en matière de déni de pénibilité et discrimination, vol en bande organisée de rentes d’État, responsables de la haute trahison que constituent les modifications unilatérales de clauses d’assurance Prévoyance ne les concernant pas, puisque privilégiés vendus au privé, sur-assurés ailleurs et disposant de quoi préserver leur santé.

Conducteurs de train-train sur de très pourris rails, conservés par rituelle cupidité en dépit de l’évidence du danger, ayant raté l’aiguillage et sur le point de dérailler.

Mais qu’importe: Si le bébé est sauvé! … Qui jamais plus ne sentira mauvais.

%%%

Pour changer: Couches-culotte, encore: Formidable show du quatrième âge: Johnny, Eddy Michel, Jacques Dutronc sur .. Seine!

La médaille du courage doit être décernée à l’organisateur! Il faut une sacrée trempe pour prendre le risque d’organiser un spectacle pareil!

Car, s’appuyer sur de vieilles cannes: Aïe … !

%%%

Comble du blasphème, pareillement: Une voyante Espagnole de 61 ans, affirmant être la fille de Salvador Dali, parvient à faire exhumer le corps du Maître pour analyse de l’ADN!

A-t-elle bien vu ce qui va se passer dès que le contraire sera prouvé?

La photo, sur ce support, de l’incommensurablement bel auteur pas la moindre nombriliste, jadis assis sur le mur de Dali à Port Lligat, ne démontre-t-elle point qui, à l’évidence, est son tout aussi dingue fils?

Sinon, tout le monde s’engouffrant donc en le juteux créneau, exhumations pour analyse après exhumations pour analyse, le repos éternel du grand peintre sera outragé de la plus cruelle des manières! Du fait qu’à la longue ses malmenés squelettiques traits déformés finiront par lui donner un aspect aussi laid que sur un tableau de son ennemi Picasso!

%%%

Allez, vous êtes exempté(e)s-ci de poèmes alambiqués et prodiges stéganographiques, pour une fois. Trop chaud pour ça ... L’auteur insulté par un Service d’État de polichinelles de protection de la personnalité, ayant eu l’outrecuidance de suggérer que sa Direction n’était pas concernée par le traitement dégradant infligé par la radicale secte Genevoise, indétrônable depuis des décennies, car cul et chemise avec les fédéraux faiseurs de lois scélérates, porteuses de bénéfices claniques et détriment évident de l’intérêt public: … L’auteur sous canicule subissant la torture ignoble des calculs à fournir à l’État agresseur qui est cependant fondamentalement son débiteur, pour bien plus d’un million: … L’artiste calomnié sous la violence de l’indifférence coupable des fraudeurs d’estimation des valeurs, trahi dans sa confiance, dépouillé savamment, atteint en son intégrité, sa sphère privée, par dégradante imposition de déni d’identité bisexuelle: … Le citoyen exemplaire n’ayant plus à supporter l’ignorance et l’arrogance des médiocres arrivistes prévaricateurs chargés de choisir les individus dont les talents au service de l’ensemble sont les plus nécessaires, choyer ces authentiques si précieux et rares producteurs de valeurs essentielles, favoriser leurs dons en leur accordant décent statut et locaux adéquats pour leur innée vocation, reconnaissance publique et moyens d’action, et non minablement les noyant sous d’abjectes prétentions pécuniaires perpétuelles faussées, fondamentalement injustifiables en grande partie, mais exigibles sous force et menaces par dits corrupteurs d’esprit démocratique en poste et passés: … La personne exploitée dans d’illégales condition d’emploi durant plus de quinze ans sur trente-et-un, pour des travaux d’une pénibilité indiscutable, sans moyens de levage, en l’atmosphère poussiéreuse détestable de locaux borgnes ayant contribué à la dégradation observable de la santé du lésé: … La victime avérée d’incroyablement incompétents et/ou sciemment malfaisants “supérieurs” placard dorés partis en retraite cossue en ayant empêché leur jalousé subordonné de se constituer un capital retraite décent, en le maintenant au plus bas de l’échelle, blâmé très arbitrairement, mobbé de manière répugnante, sciemment plafonné à un 75% inamovible lui interdisant toute compensation, et surtout poursuivi et saisi décennies après décennies, de manière à interdire la constitution d’un IIIème Pilier de Prévoyance ou effectuer un rachat du IIème Pilier, et de surcroît: … Le créateur multidisciplinaire ouvertement discriminé censé accepter qu’une véritable pègre l’ayant trompé, chargée de la prévoyance d’État à plusieurs vitesses, augmentant année après année le criminel mensonge de sa promesse contractuelle de rente acceptable, en regard de ses titres et compétences, tromperie accompagnant l’engagement à l’État de Genève, que toujours cette même Droite dure à en vomir puisse encore gérer à sa guise, par déséquilibre politique fabriqué, la condition du reste de vie qu’elle a déjà tellement pourri jusqu’ici, sans finir par être dûment condamnée suite à plainte par toutes voies de Droit et de médias, actions en responsabilité et enquêtes parlementaires diligentées, aboutissant à qui profite le crime, responsables de lobbies et leurs larbins judas élus, et abrogation de bonne part des lois indignes à leur service, LAMAL, LPP, LP : … Le Poète Majeur et vague sine qua non n’ayant plus à tolérer, les abus manifestes de tels trafiquants de ressources humaines et matérielles contraint encore à dénoncer-ci, en ce désert exempt d’avertis sponsors, d’éclairés mécènes ayant survécu à leur si visible extinction, d’éditeurs précurseurs échappant pour une fois à l’emprise monétaire des momies d’académies, de responsables magistrats lecteurs, de courageux protagonistes s’exprimant également contre vents et marées pour le véritable mieux-être possible de l’humanité, et correct partage enfin des droits et devoirs: … L’honnête esclave par servitude pour dettes artificielles, à défaut de récupérer les centaines de milliers de francs lui ayant jadis été astucieusement détournées au profit d’un Droit des pauvres de carnaval prélevé illégalement à l’attention desdits défectueux responsables successifs de Culture, de Santé et de Social: … Le lésé présente d’ores et déjà la facture, alors que des incriminés le stressent comme jamais, en vue du résultat de la suprême supercherie du 24.09.2017 et par l’obligation qui lui est arbitrairement imposée de décider avant le 31 octobre si oui ou non il doit s’empresser d’accepter pour frauduleuse rente de retraite bien méritée les miettes de ce que l’État ainsi voyou lui laissait miroiter, avant que ce dernier des derniers ne les diminue encore plus conséquemment par honteuses tromperies au bénéfice de si nantis gestionnaires de dignité d’autrui, actionnaires à procédés iniques et autres vendus escrocs politiques: … La personne de tel exceptionnel pamphlétaire chroniqueur d’État amer est certes par trop atteinte, écrivain-baroudeur sournoisement “assigné à domicile” par actes perfides et commandements surfacturés, convocations intempestives, machinale extorsion de fonds dénoncée, mais garde espoir en l’attente de conséquente réparation due, si ce ne sont les millions légitimement attendus, pour le moins suffisant déjà le million qu’accordera le Guiness Book pour le Record de la plus longue phrase ! ? …

Exigence de médiation correcte si diplomatiquement suggérée, conservant malgré tout sa confiance en la majeure partie des décideurs actuels de cet État, jusqu'à nouvel avis, force est de mettre un terme à la sinistre farce des noirs corbeaux de la Cité de Calvin:

%%%

Par extension, vous en souvient-il? Combien d’inoubliables œuvres furent composées sur le tout petit balcon aux très grandes considérations sis-ci sur le Rhône, que vous vîtes si souvent en photo?

Fleuri à souhaits, préféré des colibri sphinx qui y butinaient année après année … Jusqu’à l’an passé! Dont l’absence nous pèse! Seulement voilà: Des mois qu’un gras corbeau a fait du plateau soutenant un bac à fleurs son bistrot. Se désaltérant en la fraîche onde quotidiennement renouvelée, comme chacun doit impérativement le faire par canicule, sous peine de voir proliférer sous nos latitudes le terrible moustique de la dengue récemment débarqué.

Le crépusculaire volatile n’est que parfois mollement chassé, lorsqu’il fait peur au perroquet, mais revient chaque jour boire à la même “coupe”. Voire cisailler un morceau.

Or, en ce torride mardi après-midi, votre reporter préféré s’en vient paisiblement sur dit balcon y rager quelques vers, quant aux puantes tromperies en cours. Atmosphère idéale en ce sens, d’étranges effluves nauséabondes, de provenance indéterminée, chatouillant bigrement l’odorat.

Fosse septique, vraisemblablement, et la suite du texte se compose ailleurs. Vers le soir, l’orage va éclater, il convient de mettre à l’abri le bac sous lequel a coutume de boire le noir charognard. Les doigts s’agrippent sur l’objet, commencent à le soulever, entraînant avec lui la plus abominable, plus infecte, insoutenable, plus inimaginablement ignoble odeur de décomposition jamais humée!

Le bac est à peine posé à terre qu’un bolide fonce vers les toilettes, persuadé de tapisser les murs avant, et miraculeusement parvient à se retenir, s’asperge de parfum, et lave et savonne et savonne et savonne et lave ses mains. Puis il convient d’aller jeter de l’eau, nettoyer ça …

À peine “la chose” propulsée au loin, prenant bien soin que personne ne la reçoive sur la tête, auquel cas à coup sûr il s’agirait d’un meurtre par arrêt cardiaque de dégoût pour une innocente victime … La sympa Conchita des cléments cieux balance une sainte monstre averse balayant adéquatement l’infecté balcon.

Il faudra un moment au choqué pour réaliser que: Le corbeau est connu comme animal particulièrement intelligent. Il a bien remarqué depuis le temps que ses hôtes involontaires le laissaient s’abreuver et reposer sans particulière hostilité, et a évidemment voulu les récompenser: De la même manière que minou tout content offre à ses maîtres par affection la meilleure souris crevée trouvée!

Le brave corbac, qui risque de se prendre un dictionnaire sur la tronche en remerciements la prochaine fois, nous a visiblement gratifiés de sa plus ragoûtante charogne dénichée, si faisandée qu’il était impossible de dire si ce fut une souris, des yeux de noyés ou tout autre habituel repas du délicieux volatile squatter!

Force est de constater, la nature le démontrant magistralement, qu’à Genève si vous êtes trop gentil, vous ne recevrez immanquablement que des cadeaux pourris! Propres …

… Ali GNIOMINY

“Tête de concentré”

IMG_1419.JPG

Pro mené en bateau

$RKTQIBZ.jpg

Et vous pensiez vous en tirer si facilement

sans un bon vieux poème des temps révolus ?

alcool-du-soir-79.jpg

20/06/2017

APRÈS VOTER : L’HALLALI EST-CE ? DE MOUS TITILLÉS ?

Bien: La libération de Moutier c’est fait! UDC & PLR ayant si dûment torpillé ce scrutin ont accusé le ricochet de manière correcte, ça arrive! Retour de bâton grâce aussi au copain Marcel, le petit Marcel de l’autre côté de la gare, devenu l’un des plus grand maires de l’Histoire.

Si grand que tu es parvenu sous les feux de la gloire à retenir tes larmes jusqu’au bout, contrairement à moi. Tout est repassé d’un coup, sans un pli: Décennies de combat comme celui de mon père, important personnage de la Prévôté ouvertement déclaré Jurassien avant l’heure, entouré et surtout exploité professionnellement par une immense majorité de Pro-Bernois. Roi des bons types qui, record de dévouement à de multiples associations, avait dû sauter par-dessus le capot d’une voiture lui fonçant dessus, avant son incompréhensible suicide.

Géniteur devenant rouge vif en recevant continuellement du courrier de Berne en allemand, du fait d’être affublé du patronyme de Roth! Et pire: De la douteuse origine aléatoire Bernoise de Buchholterberg, le mont des hêtres, comme par hasard siège des grandes oreilles suisses, ainsi que le détaille l’une des œuvres majeures sur ce support.

Paternel, comme fiston se sentant, se sachant d’origine fondamentalement Rauraque! Au pire Argovienne ou Bâloise serait encore passé, vu la proximité d’Augusta Raurica: Mais … Bernoise? …

… De cette ethnie-fantôme, invisible, sournoise, entretenant la plus rigide et séculaire loi du silence permettant tous abus cachés entre potes, toutes fraudes en douce entre alliés? Non merci!

Bref, Marcel, je ne vais pas te demander de me faire accorder l’origine véritable et (com)bourgeoisie de Moutier, ça foutrait un peu la merde et surtout de tels procédés entre fumiers n’ont plus cours depuis longtemps en l’irréductible cité. Mes meilleures pensées et félicitations pour son excellent travail de deux décennies à Maxime également.

Au fait: Je ne me souviens plus si tu venais parfois avec nous, pour la descente en luge de la montagne de ta cité? Ou alors quand nous gravissions les champs enneigés derrière la Burri, seaux d’eau à la main chaque soir d’hiver, pour geler la piste de bob du Kamikaze, se terminant vers l’école Prévôtoise pour ceux qui n’avaient pas raté le contour sur la bosse.

Et le grand jour de la course, t’en souviens-t-il? Tous les gagnants participants recevaient de faramineux cadeaux offerts par mon père, allant du Carambar jusqu’au livre illustré!

Que Puisse notre belle Prévôté Jurassienne vivre enfin mieux à présent. En tentant d’oublier les rancœurs, et de supporter au possible les séquelles irrémédiables ne pouvant s’oublier, nécessitant devoir de Mémoire de Berne et compensations, traumatismes laissés par traitement dégradant de l’oppresseur germanophone protestant sur nombre de générations de lésés francophones.

Alors que cette Berne plus méprisante que jamais annonce qu’elle ne fera aucun cadeau au Jura, en ce qui concerne “ses” bâtiments sur sol Prévôtois que devra racheter le Jura !!!!??

Mais qu’est-ce qu’ils racontent, ceux-là? Comme si tout le monde ne savait pas à présent que ces constructions sont sises sur sol Jurassien? On prétend que leur fosse aux ours nous appartient, nous??

Et quelle lapalissade: Comme si Berne avait une seule fois offert le moindre cadeau au Jura ou à ses propres sous-citoyens à préférences Jurassiennes? Ou tendances non-conformes à ses détestables règles néo-luthériennes inquisitrices?

Mais: Ai-je bien tout compris? Quelques vieilles magouilles entre casques pointus à Vienne, une germanisation sectaire intensive de force infligée avant le début du XXème siècle, on rafle les terres, domine les devenus serfs, envoie leurs gosses aux porcheries, les terrorise et dévalise durant 203 ans, les rabaisse, culpabilise, marginalise, les fait payer et payer encore et construire moult structures publiques: …

Puis ces jadis asservis: Prévôtois Jurassiens de toujours et d’à-nouveau: Devraient encore débourser comme du temps du racket Bernois ???? Casquer en victimes à répétition pour ce qui est d’eux, à eux et sur leur terre? Et quoi encore?!

Tu montreras qui est le maire, Marcel, à ces sales gosses qui nous ont tant bernés, et tu vois, tu es pour la paix d’essai, moi pour l’Extrême-Centre-Gauche du Parti Railleur, et jamais nos relations n’ont été gelées ni ne le seront, puisque nous avons tous deux glissé vers l’ouverture à autrui et le dialogue, et non l’enfermement clanique prescrit par silences entendus, qu’il nous fallut subir. Montrons l’exemple chacun à notre manière.

Mais, en politique comme en religion, nous observons pareillement combien il est inadmissible de répondre à l’intolérance par l’intolérance. Sauf pour un humoriste parodiste pamphlétaire. Détrônant à tout-va les collages usés des bandelettes de momies d’académies, et autres nids d’aveuglés responsables de culture, politique et spiritualité fantaisistes.

Cependant, on le voit ailleurs, dès le moment où des fanatiques anti- commencent à répondre aux assauts de fanatiques pro- par les mêmes moyens criminels, il s’agit bien de terrorisme aussi, et mise en danger de guerre civile et religieuse. Donc, pas question.

Surtout quand d’autres fanatiques encore affirment qu’en attaquant une religion ce sont toutes les religions qui sont attaquées:

Toutes religions attaquant par ailleurs l’intégrité et la libre-pensée de l’individu ont beau jeu de faire ensuite considérer dans le même sac comme dangereux “attaquants” l’ensemble des pacifistes athées dénonçant à juste titre les méfaits de ces pompes à fric obsolètes croyances et pratiques. Exclus par omerta qui jamais ne feraient aucun mal à leur prochain, bien au contraire. Il s’agit de bien distinguer où se situe la racine du danger, qui donc modère les absurdités en cours et qui les protège!

Allez, l’ami, bon courage, je te laisse à tes tâches des plus sérieuses. À commencer par rendre enfin utile à la communauté cette Montagne de Moutier malfamée, en y installant quelques centaines d’éoliennes et un joli parc d’attractions éducatives, parsemé de toblerones, mines sinistres et casques cloutés.

Et légaux? Là, sous les Golats: Que ces légendaires bidons de cochonneries de la Grande Muette du temps des moustachus, débordant disaient nos anciens jusqu’en le souterrain rebouché des temps immémoriaux aboutissant sous le Temple?

Stp, Marcel, tu leur rends leurs chers déchets illico, si ce ne fut déjà fait. Une source importante sourdre sous les Golats, qui abreuve bonne part du Jura du côté d’Undervelier, si mes souvenirs sont bons. Il serait du plus déplaisant effet qu’en la paisible grotte de Sainte-Colombe du Pichoux un miracle soit adoré, car l’eau fait soudain pssssschhht et a un goût de gaz moutarde! Annonçant qu’étant montée au nez des agressés Jurassiennes et Jurassiens bien trop de foi … Provoque époque d’apocalyptiques nausées.

Mais, bordel: Je ne suis tout de même pas déjà le dernier vieux dinosaure à connaître comme sa poche cette jurassique forêt de sous les Golats, où s’ouvre le condamné souterrain devant lequel l’on consumait bien dix-huit joints à la fois.

Esseulé dont le grand-père et amis contaient prudemment ce qu’ils avaient vu enfouir, avant le prétendu éboulement partiel ayant fait un mort, clin d’œil à l’appui!

Antre Underground qu’il pourrait être précieux d’investiguer pour l’archéologie, voire le tourisme, les cultures de champignons, ou caves à poison de luxe dont je me délecte de l’abstinence absolue depuis 19 ans …

… Voire toboggan train-fantôme, avec plein d’horribles scènes de l’emprise Bernoise passée qui vous sautent au visage: Ordres de marche qui vous frôlent, contributions insultantes, féroces grenadiers et pavés qui volent, terrifiant Fritz des Rangiers, hordes de sangliers avant de rencontrer leur Obélix … Afin que nul ne puisse dire un jour qu’il ne savait pas.

Et au bas du Graitery, où nous malmenions les motos, qu’attend-t-on pour instaurer là: Cross de Saint-Germain?

Donc je rigole encore quelque temps au bout de ce lac, histoire d’exiger on ne peut plus sérieusement des dynasties Genevoises qui ont pourri quarante ans de ma vie: L’adéquate réparation des multiples dommages causés, et je viens m’occuper en terre libérée, des Bernoises racines souterraines persistant d’aventure à creuser sous la solidité de notre sacré terreau cher à Goethe! Toléré Teuton, puisque de simple passage.

Ainsi je pense … En toute logique … Comme tout Poète-baroudeur d’exception qui se respecte, même si snobé par ânes surannés, et bien-aînés éditeurs confus ne pouvant plus me mener par le bout du nez: Que prochainement les Muses n’aimant les ruses qui m’usent, pourront cesser de me souffler, entre autres:

PAS LE DROIT D’ÊTRE SOI

Ni de naître sans passe-droits!

À sang-froid face aux “maîtres” à la masse!

Pas le droit de place à soi!

Pas de soie sous les fesses:

Que promesses sur la croix!

Pas le droit d’être bon:

Pas de pardon!

Pas le droit d’être soi, à faconde:

Venu nu au monde: On DOIT !

On nous noue le bâillon,

Vêt de haillons campagnards pour bagnards,

Sans raison

Ni maison à soi

Et privés d’arriver à racheter le prix

De la lâcheté d’esprits tordus du passé

Ayant ramassé

l’élémentaire parcelle existentielle de terre

Dont tout assujetti

Non abêti natif a droit

Et ne payant pontifes!

Pas le droit d’être craint innocent souverain,

Dénonçant les parrains indécents

Des sans-terre

Nés sous critères erronés

D’égarés Confédérés,

Faits pour errer sans sol

Par cols et vaux où dominent

Mols cerveaux à combines!

Pas le droit d’être en froid sec

Avec propriétaires à délétères us,

Usurpateurs dits détenteurs

De nos lopins de terrain,

Entre radins copains,

Et biens fondamentaux

De citoyens de rien,

Dont le jardin fut saccagé

Aux âges barbares

Par increvable diffus Pouvoir

Coupable du: Tout avoir:

Où l’on se vautre en privant l’autre!

Pas le droit d’établir d’humaines lois:

Soit d’affaiblir haines

Et délires de rois du pire!

Pas de droit d’être soi qui

Oncques ne DOIT

À quiconque:

Que Respect réciproque

Qui ne moque les aspects équivoques

Des sans-droits Suisses,

Sous le joug de milices

De chambres à membres

Faisant le lit d’incessants conflits,

Ne laissant le droit

De n’être que soi:

Et de naître sans passe-droits

De baillis ayant failli en ce pays

Qu’ils trafiquent

Brique par brique volées

Sous toit décollé de conquis

Qui n’y ont droit,

Si abusés par ces rusés

Malsains dévastateurs,

Conservateurs

De leurs larcins!

Pas le droit d’être soi!

Devoir

De voir débarrassées

Des iniques édifices

De la malice clanique:

Les terres de nos pères

Détroussés!

Droit d’être exaspéré

Prévôtois Jurassien

Chez les siens considéré!

Libéré

De discourtois arriérés

Bernois, Genevois …

Jeux de Lois!

Et dépit! Paix!

… Ali GNIOMINY

PDC: Dis-donc encore, cher Marcel, tu comprendras qu’à présent je pense revenir au pays pour partie de mes vieux jours, une fois récupéré ici ce que réelle omerta et gestions déloyales aggravées m’ont volé, mais je ne dirais pas non de pouvoir conserver ce spectacle sous ma fenêtre.

Tu crois qu’en mettant enfin au boulot les nantis apôtres de la Berne détendue restés sur territoire de la commune Jurassienne, ça mettrait combien de temps la construction du canal de la Birse au Rhône?

bateau-rhône.jpg

Mais non, c’est de l’humour voyons, une fois Genève redevenue Jurassienne comme elle n’aurait jamais dû cesser de l’être, à Lyon ou pas loin s’arrêtera à coup sûr le légitime territoire Jurassien récupéré.

Au fait Marcel, ton ex-homologue Barazzone que j’ai oublié de remercier m’avait demandé de m’adresser à son successeur maire Pagani, eu égard au barbecue que nous menacions d’aller organiser dans l’Hôtel-de-Ville, si les autorités laissaient plus longtemps les fêtards baigneurs sous nos balcons nous polluer aux grasses fumées et rap à fond vingt heures sur vingt-quatre: Dis-lui merci de ma part, lors de l’un de vos papotages entre maires, il y a du mieux.

On a atteint un seuil de surdité ne nous permettant même plus de bénéficier à l’aube du gazouillis fracassants des containers à verre sis ci-bas! Mais il y a du mieux, notre jolie jeunesse n’a de cesse d’être impolie, donc se porte bien dans la meute, pisse de plus belle contre la porte des garages, mais en un seul ruisseau à droite à présent; Il y a du mieux, depuis qu’on les surprend par devant à gauche en les aveuglant à la lampe de poche, ça les soigne et apprend à coup sûr à laver ensuite leur caleçon. Il y a donc du mieux: Aussi merci tout de même aux malaimés costumés modérant les ardeurs.

Et maire-ci maires-là, mes amitiés. Quand reconnaissez l’injustice et la combattez!